François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par Aurore le Dim 1 Sep 2013 - 19:27

Cripure a écrit:
@Aurore a écrit:
@JPhMM a écrit:Un recrutement des profs à Bac +2, sachant que pour lui, « les diplômes devraient être plus un droit que le résultat d’un contrôle sur l’apprentissage scolaire » (L’École des chances), cela donne la perspective d'un niveau d'ensemble pour le moins effrayant.
Émanant exclusivement d'un groupe dont les intérêts sont bien circonscrits par la sociologie, la notion de "niveau", devenue obsolète, est désormais à proscrire. Une évaluation véritablement objective n'est aujourd'hui possible que dans le cadre d'une démarche de contractualisation mise en place entre l'élève et le professeur ; l'élève au centre fixe ainsi lui-même ses objectifs pédagogiques. C'est à ce prix qu'on se donnera enfin les moyens de parvenir à la réussite de tous.
Autrement dit : nous n'avons pas à nous demander si les objectifs ont été atteints, dans la mesure où il n'y a plus d'objectifs.

Spoiler:
Véridique ! Razz 
Avec des conneries pareilles, j'aurais fait le tapin, moi.
Bon, si ça se trouve, ça m'aurait plu Rolling Eyes
C'est un projet comme un autre... d'ailleurs, de nombreux khollègues de ma connaissance en raffolent ! araignée

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par Paratge le Dim 1 Sep 2013 - 19:31

C'est ce que fait Dubet avec ses étudiants ?
Alors je voudrais bien reprendre des études de socio ! Very Happy 

Mais pour conduire un camion-citerne ou être infirmière, on applique les mêmes « exigences » ? affraid

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par Abraxas le Dim 1 Sep 2013 - 22:17

@Paratge a écrit:C'est ce que fait Dubet avec ses étudiants ?
Alors je voudrais bien reprendre des études de socio ! Very Happy 

Mais pour conduire un camion-citerne ou être infirmière, on applique les mêmes « exigences » ? affraid
Dubet est extrêmement cassant — il ne supporte pas la contradiction. Lors d'un débat au défunt Monde de l'éducation, il avait fait deux ou trois fois mine de s'en aller parce que je défendais des idées qui n'étaient pas les siennes — vraiment pas…
Alors, tu parles qu'il doit laisser ses étudiants exprimer leur point de vue…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par Aurore le Dim 1 Sep 2013 - 22:33

@Abraxas a écrit:
@Paratge a écrit:C'est ce que fait Dubet avec ses étudiants ?
Alors je voudrais bien reprendre des études de socio ! Very Happy 

Mais pour conduire un camion-citerne ou être infirmière, on applique les mêmes « exigences » ? affraid
Dubet est extrêmement cassant — il ne supporte pas la contradiction. Lors d'un débat au défunt Monde de l'éducation, il avait fait deux ou trois fois mine de s'en aller parce que je défendais des idées qui n'étaient pas les siennes — vraiment pas…
Alors, tu parles qu'il doit laisser ses étudiants exprimer leur point de vue…
Avec Gumbel, ils font la paire ! Wink yesyes 

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par Luigi_B le Mar 3 Sep 2013 - 10:37

@Olympias a écrit:Scotchez-lui le bec, bon sang !!!!!!!!!!!!! affraid affraid affraid
Pour clouer le bec à François Dubet, rien de tel que la vérité des chiffres : http://www.laviemoderne.net/detox/54-combien-coute-un-point-pisa

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par retraitée le Mar 3 Sep 2013 - 12:04

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:
@Aurore a écrit:Émanant exclusivement d'un groupe dont les intérêts sont bien circonscrits par la sociologie, la notion de "niveau", devenue obsolète, est désormais à proscrire. Une évaluation véritablement objective n'est aujourd'hui possible que dans le cadre d'une démarche de contractualisation mise en place entre l'élève et le professeur ; l'élève au centre fixe ainsi lui-même ses objectifs pédagogiques. C'est à ce prix qu'on se donnera enfin les moyens de parvenir à la réussite de tous.
Autrement dit : nous n'avons pas à nous demander si les objectifs ont été atteints, dans la mesure où il n'y a plus d'objectifs.

Spoiler:
Véridique ! Razz 
Avec des conneries pareilles, j'aurais fait le tapin, moi.
Bon, si ça se trouve, ça m'aurait plu Rolling Eyes
D'autant que le taupin MSKOH. professeur

Edit : comment ça j'ai lu trop vite ? heu Razz 
Ce n'était pas WSKOH (travail(lle), souf(f)re et potasse ?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par Dani le Mar 3 Sep 2013 - 18:00

@John a écrit:http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20130830.OBS5040/si-l-on-ne-fait-rien-l-ecole-fonctionnera-comme-un-marche.html

Quelques extraits d'une interview de François Dubet :
L'aménagement des rythmes scolaires est une bonne chose, mais le fait de confier les enfants à des animateurs ne suffira pas à accroître les performances ; il faudrait aussi que les élèves aient plus de temps pour travailler. Ce qui passe par des jours de classe plus nombreux et moins chargés. Nous concentrons encore trop d'heures dans trop peu de journées. (...)

Recruter des professeurs va dans le bon sens, à condition qu'on leur demande de travailler autrement. Le coeur de l'affaire est la transformation des pédagogies, ce qui suppose des moyens, mais ne se limite pas à eux seuls. (...)

Pour être plus efficace, plutôt que d'être bâti comme un petit lycée, le collège devrait être le prolongement de l'école élémentaire, afin que les élèves ne passent pas brutalement d'un maître d'école à une dizaine de professeurs. Mais il semble extrêmement difficile d'opérer cette conversion, d'accentuer la polyvalence des professeurs de collège. (...)

Il faudrait développer la formation permanente, assouplir le jeu des filières, nous convaincre que la vie d'un individu n'est pas jouée à 17 ans avec ses résultats scolaires, et même cesser d'expliquer que tout est joué à 5 ans ! Comment avoir confiance en soi dans ces conditions ? Comment ne pas haïr l'école si on a échoué ? (...)

une formation professionnelle aurait exigé un modèle proche de celui des écoles d'ingénieurs par exemple. (...) On serait entré dans une école professionnelle à bac+1 ou bac+2 pour apprendre un métier. Or, dans cette réforme, le poids essentiel reste celui de la formation académique, qui, pour les enseignants du secondaire, fonde leur identité et leur légitimité. Nous savons bien que c'est très insuffisant. (...)

On pourrait imaginer plutôt des inspecteurs de la vie scolaire, plus proches des équipes éducatives et capables de les aider. Ou des enseignants confirmés qui consacreraient une partie de leur temps à cette activité de soutien et d'animation. De manière générale, on devrait circuler plus aisément dans le système : quarante ans à faire la même chose, c'est long. (...)

Peut-être faudrait-il s'interroger sur la double fonction du bac. D'un côté, c'est un certificat de fin d'études secondaires ; de l'autre, c'est un pré-concours de recrutement dans l'enseignement supérieur par le jeu des filières et des mentions. Pendant ce temps, 40% de l'enseignement supérieur sélectionne plus ou moins. Peut-être faudrait-il distinguer un jour ces deux fonctions du bac en laissant l'enseignement supérieur orienter et sélectionner sous réserve que tous les bacheliers aient une place. (...)

Certes, Vincent Peillon a organisé une grande consultation l'été dernier sur l'école, mais je pense qu'il pourrait en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes, pour redire que l'école n'appartient pas à ceux qui la font vivre et qui en vivent. (...)

Nous ne pourrons pas éternellement faire des promesses que nous ne tenons pas. (...)

Il y avait une pub Dubo, Dubon, Dubonnet. Qu'est-ce qu'on pourrait faire avec Dubet ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Dubet dans le Nouvel Observateur : Vincent Peillon devrait "en appeler plus nettement encore aux parents, aux associations et organisations minoritaires mais réformistes".

Message par Triskel le Mar 3 Sep 2013 - 18:02

@Dani a écrit:Il y avait une pub Dubo, Dubon, Dubonnet. Qu'est-ce qu'on pourrait faire avec Dubet ?
Quelque chose comme "Du laid, daubé, du Dubet" ?

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Triskel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum