Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Luigi_B le Mar 3 Sep 2013 - 18:51

vache 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Jacq le Mer 4 Sep 2013 - 0:53

@Oudemia a écrit:Je découvre ce soir.... Crying or Very sad

Des échos dans les médias nationaux ?
J'ai entendu cela hier (maintenant avant hier) avec horreur, avec une pensée pour lui, pour sa famille, ses proches et ses collègues, tous ces gens pour qui "l'année scolaire" va débuter de la pire des façons.

Mais ce jour ce sont les reportages habituels : la larme du petit qui entre à l'école, la peur de la maman,  comment que les petits se sont couchés, à quelle heure, l'instituteur qui accueille, le prof qui débute, les souvenirs des anciens cancres qui ont réussi et à qui ont fait appel tous les ans pour évoquer leurs années de scolarité et montrer à quel point ils ont été sauvés par UN prof (pas deux, non, UN seul, le seul et unique qui vaut le coup !).

Non ce soir nous ne sommes pas dans la pensée pour notre collègue mais dans la rituelle et stupide célébration télévisée de la même rentrée, avec les mêmes reportages. Les mêmes. Moi cela me fait penser au même silence qui avait entouré notre collègue qui s'était immolée dans le silence presque complet il y aura bientôt deux ans.  Cela me fait penser au silence du ministère à cette époque, à son mépris.  Cela me fait penser que pour la moindre raclure qui crève exécutée par une autre raclure à Marseille, les ministres se dérangent, se déplacent pour faire campagne pour  les municipales
Mais pour un prof ? Un quoi ? Un prof ?
On ne va pas gâcher une belle rentrée comme cela ! On ne va pas gâcher les reportages prêts à mâcher de nos supposés journalistes ! Ils avaient leurs programmes. On ne va pas tout de même leur demander de faire leur travail ? Quelle impudence pour ce prof de gâcher ainsi la fête de rentrée, les programmes tout prêts, les reportages tout faits, le prévomi pour spectateurs avachis à table digérant leur cassoulet devant le journal TV de 20h !
NON.

Une pensée à tous les proches, toute la famille, et à cette personne.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Condorcet le Mer 4 Sep 2013 - 2:38

Il faudrait lancer une grande campagne sur la souffrance au travail (et pas seulement dans l'EN). J'ai eu un haut-le-coeur en lisant les titres iréniques de Sud Ouest.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par LisaZenide le Ven 6 Juin 2014 - 18:18

Le suicide de Pierre Jacque vient d'être reconnu "imputable au service".

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Anaxagore le Ven 6 Juin 2014 - 18:19

C'est un minimum.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Gryphe le Ven 6 Juin 2014 - 19:19

@LisaZenide a écrit:Le suicide de Pierre Jacque vient d'être reconnu "imputable au service".
http://www.franceinfo.fr/actu/education/article/le-suicide-d-un-enseignant-reconnu-comme-imputable-au-service-481155
Presque deux ans après le suicide d'un enseignant dans le Calvados, le jour de la rentrée scolaire dans son lycée
Les éléments donnés ne collent pas avec la fin tragique de Pierre Jacque.
Mais peut-être as-tu justement des nouvelles récentes en provenance de l'académie de Marseille ?
Quoi qu'il en soit, pour Pierre Jacque, le lien avec le travail était aussi très clair.  Sad

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par LisaZenide le Ven 6 Juin 2014 - 19:23

Oui.
La commission de réforme a eu lieu le 3 juin, vote en faveur de la reconnaissance, et le recteur a indiqué qu'il allait suivre l'avis de la commission...
http://www.provenceducation.com/?p=25359
http://www.provenceducation.com/?p=25411


Dernière édition par LisaZenide le Ven 6 Juin 2014 - 19:28, édité 1 fois

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par henriette le Ven 6 Juin 2014 - 19:26

Merci de nous en avoir tenus informés, LisaZenide.
Et pensées pour la famille de Pierre Jacque.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Gryphe le Ven 6 Juin 2014 - 19:31

@henriette a écrit:Merci de nous en avoir tenus informés, LisaZenide.
+ 1.
Et pensées pour la famille de Pierre Jacque.
Tout pareil.  Like a Star @ heaven  fleurs2

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Ben93 le Ven 6 Juin 2014 - 23:06

@Zorglub a écrit:Les autres, vous pouvez tentez d'accueillir avec bienveillance les ex profs de STI qui arrivent, la mort dans l'âme, comme TZR en techno dans vos collèges.
C'est déjà pas une matière facile (les IPR, perdir, élèves, parents s'en battent les couettes) mais si en plus on ne l'a pas choisie et qu'on se retrouve contre son gré catapulté à + de 50 ans en collège c'est très hard.

D'autant plus si on a passé 25 ans à bosser en TP, dans des labos avec des groupes de 15 élèves d'âge avancé avec qui, même si on s'en met parfois des bonnes, les relations sont toutes autres (et j'ose le penser ... plus riches) qu'avec les morveux du collège (sans même parler des pisseuses).

Et puis aussi l'ambiance entre collègues, nombreux issus de l'industrie, ou a minima ayant trempé dans ce milieu, est sans rapport avec le côté policé et bien pensant des SdP de collège, très féminisées, remplies d'ex premier(e)s de la classe !
Dans une arrière salle de l'atelier y'a toujours un coup de rouge au frigo, une cafetière crado, des restes de rillettes sur la table au milieu des outils et du matos de labo. Et on y chauffe volontiers un chili con carne dans le four de traitement thermique !
C'est viril mais cordial, pas toujours élégant, ni raffiné, mais je m'y suis marré tellement plus que dans l'usine à déprim' qu'est souvent la SdP des collèges.
+ 1 !  topela 

J'ai un collègue qui a bossé avec des STI, aujourd'hui il enseigne l'électrotech en LP. Pour lui, ça a été un vrai déchirement et là il déprime, comme à chaque fin d'année en se demandant ce qu'on va faire de lui l'année d'après. No 


C'est quand même une bonne nouvelle cette reconnaissance !

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Jane le Ven 6 Juin 2014 - 23:53

+ 1
J'ai un Tarzan qui fut, dans un autre temps, prof de génie méca prod. Aujourd'hui, il fait tout, sauf ce pourquoi il a été recruté, il y a 20 ans. A l'IUT, qu'ils étaient venus les chercher, même qu'ils les avaient payés pour venir (allocataires pour rentrer dans l'EdNat). Quelle misère...

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Lombalgia le Sam 7 Juin 2014 - 10:38

Quelqu'un sait-il si le geste de Lise Bonnafous a été reconnu "imputable au service" ?

Lombalgia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Une passante le Sam 7 Juin 2014 - 10:46

@Ben93 a écrit:
@Zorglub a écrit:Les autres, vous pouvez tentez d'accueillir avec bienveillance les ex profs de STI qui arrivent, la mort dans l'âme, comme TZR en techno dans vos collèges.
C'est déjà pas une matière facile (les IPR, perdir, élèves, parents s'en battent les couettes) mais si en plus on ne l'a pas choisie et qu'on se retrouve contre son gré catapulté à + de 50 ans en collège c'est très hard.

D'autant plus si on a passé 25 ans à bosser en TP, dans des labos avec des groupes de 15 élèves d'âge avancé avec qui, même si on s'en met parfois des bonnes, les relations sont toutes autres (et j'ose le penser ... plus riches) qu'avec les morveux du collège (sans même parler des pisseuses).

Et puis aussi l'ambiance entre collègues, nombreux issus de l'industrie, ou a minima ayant trempé dans ce milieu, est sans rapport avec le côté policé et bien pensant des SdP de collège, très féminisées, remplies d'ex premier(e)s de la classe !
Dans une arrière salle de l'atelier y'a toujours un coup de rouge au frigo, une cafetière crado, des restes de rillettes sur la table au milieu des outils et du matos de labo. Et on y chauffe volontiers un chili con carne dans le four de traitement thermique !
C'est viril mais cordial, pas toujours élégant, ni raffiné, mais je m'y suis marré tellement plus que dans l'usine à déprim' qu'est souvent la SdP des collèges.
+ 1 !  topela 

J'ai un collègue qui a bossé avec des STI, aujourd'hui il enseigne l'électrotech en LP. Pour lui, ça a été un vrai déchirement et là il déprime, comme à chaque fin d'année en se demandant ce qu'on va faire de lui l'année d'après. No 


C'est quand même une bonne nouvelle cette reconnaissance !

mouais, ça fait quand même très caricatural et méprisant pour "l'usine à déprim'". En gros, y'a les mecs sympas, crados, virils et tout et tout et de l'autre côté, les pleureuses déprimées... Ce n'est pas comme cela que la société va lutter contre le sexisme.... mais bon, ce n'est pas vraiment le topic adapté pour discuter de cela...

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par John le Sam 7 Juin 2014 - 10:47

Le suicide de Pierre Jacque, professeur dans un lycée professionnel, serait imputable à son environnement de travail.

Une prise de position longtemps attendue par la communauté éducative. Le rectorat d’Aix-Marseille vient de se prononcer sur les causes du suicide de Pierre Jacque. Agé de 55 ans, ce professeur d’électronique au lycée polyvalent Antonin-Artaud (13e), s'était donné la mort par arme à feu, la veille de la rentrée scolaire de 2013. Le drame avait suscité l’émotion mais aussi bon nombre d’interrogations. A travers la lettre de deux pages et demi que l’enseignant avait adressée à ses collègues, il prévoyait de « ne pas faire la rentrée de 2013 ». Il mettait alors en cause l’évolution de son métier et de son environnement de travail. A tel point que le comité d’hygiène, de sécurité et des conditons de travail académique (CHSCTA) a mené une enquête. La conclusion est tombée mardi lors d’une réunion de la commission de réforme du rectorat.

Dans cette instance, placée sous l’autorité de la préfecture, se cotoient des représentants du personnel et du rectorat, ainsi que des médecins. La décision de ces derniers semble sans appel. « La commission a statué favorablement suite à l’enquête du CHSCTA », confie Caroline Chevé, élue Snes-FSU. En résumé, il s’agit de reconnaître que le suicide de Pierre Jacque est imputable à son environnement de travail.

La réforme de la filière technologique est mise en cause. Elle avait conduit le professeur à davatange enseigner via des ordinateurs que dans un atelier. De même, la réorganisation des locaux qui en a découlé a amené Pierre Jacque à déménager deux fois de classe, « y compris dans une salle séparée par un couloir», selon le Snes. A cela s’ajoute le mode d’évaluation des élèves dans lequel l’enseignant s’est senti désavoué.

Pour l’heure, « le recteur ne souhaite pas s’exprimer, prévient son service communication. Il attendra le CTA (comité technique académique, ndlr) prévu (aujourd’hui).» Cela dit, d’après nos informations, le recteur s’est dit prêt à suivre les conclusions de la commission de réforme. De son côté, le Snes ne compte pas rester silencieux. « Nous allons faire une délcaration, annonce Caroline Chevé. Il n’est pas question de se contenter de mettre des pansements sur la souffrance. Certes, il y a maintenant une attention particulière des médecins du travail dès qu’un collègue ne va pas bien. Mais on attend des changements dans les conditions de travail. »[...]

Marjolaine Dihl
http://www.lamarseillaise.fr/marseille/education/29169-debut-d-explication-a-antonin-artaud

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Jacq le Sam 7 Juin 2014 - 14:02

@Lombalgia a écrit:Quelqu'un sait-il si le geste de Lise Bonnafous a été reconnu "imputable au service" ?


En tout cas le silence est imputable à Luc Chatel qui n'en a jamais dit un mot.
A-t-il pensé autrement lorsque lui a été frappé à son tour ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par John le Sam 7 Juin 2014 - 17:13


Le Rectorat d'Aix-Marseille a estimé que le suicide de Pierre Jacques, professeur d'électronique au lycée Antonin-Artaud à Marseille , était "imputable au service".[...]

Le communiqué du Syndicat National des Enseignements de Second degré.

Le syndicat souligne le travail d'enquête conduit par le Comité d'Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail qui a permis de montrer " les déterminants liés au travail dans ce geste tragique , ainsi que les carences de l'administration dans l'accompagnement des personnels et les moyens dévolus à la médecine de prévention "

Le syndicat conclu son communiqué en déclarant : "Cette reconnaissance , une première dans notre académie, essentielle pour la famille, constitue aussi une étape importante, pour les personnels ....et pour l'ensemble des collègues qui trouvent là un précédent concernant la reconnaissance des risques psychosociaux liés au métier. La santé au travail est en enjeu que l'Education Nationale devra désormais traiter avec sérieux."
http://provence-alpes.france3.fr/2014/06/07/un-suicide-reconnu-en-accident-de-travail-par-le-rectorat-493811.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Whypee le Sam 7 Juin 2014 - 20:50

Ce qu'a mal vécu ce collègue, je le vis depuis 5 ans. Ce qui me sauve, c'est mon (sale) caractère. Pourquoi je porterais la responsabilité des conneries apportées par d'autres !? Ma dernière inspection a été la plus absurde possible. J'ai mis en œuvre toutes les consignes les plus nulles en mode amplifié. Au bout de 15 minutes elle a fait sortir les élèves pour entamer une discussion de plus de trois heures avec moi... et mon énième degré. Résultat, je me suis tellement foutu de sa gueule, que j'ai eu un super rapport (comment aurait-il pu en être autrement, puisque j'appliquais ses consignes), une super note, un avancement en conséquence, par contre je ne la vois plus, je ne suis plus convoqué à quoi que ce soit... plus que 25 ans avant la retraite !

Si j'avais croisé ce collègue, je lui aurais tenu le même discours que je tiens à tous mes collègues que je sens fragiles : "TU N'ES PAS RESPONSABLE DE LA REFORME ! NOUS NE SOMMES PAS RESPONSABLES DES REFORMES !".

C'est à nous d'aider nos collègues fragiles en étant attentif et solidaire.

L'EN avoue enfin sa responsabilité dans ce suicide. Il était temps ! Mais combien ont été cachés à ce jour ?

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Voltaire le Sam 7 Juin 2014 - 21:53

Non, nous ne sommes pas responsables des réformes ... cela, il le savait. Mais par contre il se sentait responsable de ses élèves, et ne voulait pas leur nuire en mettant en œuvre cette réforme bâclée, dans de mauvaises conditions en plus. Situation intenable pour un cœur pur. Pas question de fragilité, bien au contraire.

Voltaire
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Whypee le Sam 7 Juin 2014 - 21:58

Une fois ma porte fermée, mes cours sont faits pour que mes élèves deviennent peu à peu des professionnels, pas pour justifier une réforme à la con !

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Ergo le Ven 5 Sep 2014 - 20:28

Une pensée pour Pierre Jacque, Lise Bonnafous, Fabienne Calmes...en cette semaine de rentrée. Like a Star @ heaven

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Balthazaard le Ven 5 Sep 2014 - 23:07

"Là où je ne vais pas te remonter le moral, c'est que le vent enseigné est aussi arrivé en maths : on ne fait plus rien, et notre métier consiste à jongler entre des élèves qui n'ont jamais travaillé et d'autres qui ont un niveau 5è en Terminale..."

Je prends au vol...et je confirme, je vais devoir parler de transformée de Fourier discrète cette année en BTS....mon premier cours a été "tracer une droite en connaissant le coefficient directeur" à peu près 50% de réussite après 2 heures de cours et de TP!!!!!!

bon courage!!!

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marseille: le suicide de Pierre Jacque en septembre 2013, enseignant en série technologique au lycée Antonin Artaud, est "imputable à son environnement de travail".

Message par Igniatius le Ven 5 Sep 2014 - 23:46

Ah ah !

Fourier, Laplace et tutti quanti pour moi.
Et ils réfléchissent tjrs longuement pour dériver la fonction inverse...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum