La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Abraxas le Mer 4 Sep 2013 - 8:59

@Robin a écrit: Je crois à la justice immanente. Il y a des gens "prospères" qui ne se suicident jamais, mais qui auront des comptes à rendre.
Eh non, Robin. Ni rétribution, ni punition. Nous ne sommes bons — ou méchants — que parce que ça nous arrange. Et il y en a que ça arrange bigrement — ceux pour qui notre définition du "méchant" correspond à leur définition du "bon", et notre définition du "bon" à leur définition du "couillon".

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par neo le Mer 4 Sep 2013 - 10:06

Affichée en salle des profs et diffusée par mail aux collègues.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par barèges le Mer 4 Sep 2013 - 10:21

J'ai l'impression que c'est encore le silence radio médiatique...

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Celadon le Mer 4 Sep 2013 - 10:24

Les médias font ce qu'on leur dit de faire ou de ne pas faire.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Pseudo le Mer 4 Sep 2013 - 10:25

@Robin a écrit: Je crois à la justice immanente. Il y a des gens "prospères" qui ne se suicident jamais, mais qui auront des comptes à rendre.
Mais a qui rendront-ils des comptes ? heu 

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par JPhMM le Mer 4 Sep 2013 - 10:36

@Pseudo a écrit:
@Robin a écrit: Je crois à la justice immanente. Il y a des gens "prospères" qui ne se suicident jamais, mais qui auront des comptes à rendre.
Mais a qui rendront-ils des comptes ? heu 
La réponse de Robin est dans sa première phrase. Wink 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par micaschiste le Mer 4 Sep 2013 - 10:49

Evoqué en ce moment sur RMC dans les Grandes Gueules.
edit : avec intervention de JP Brighelli.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par gauvain31 le Mer 4 Sep 2013 - 10:57

@JPhMM a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Robin a écrit: Je crois à la justice immanente. Il y a des gens "prospères" qui ne se suicident jamais, mais qui auront des comptes à rendre.
Mais a qui rendront-ils des comptes ? heu 
La réponse de Robin est dans sa première phrase. Wink 
Tout à fait, j'avais un principal de collège , pervers narcissique notoire, qui insultait certains profs dans les couloirs et humiliait les professeurs en conseils de classe... il est parti dans le lycée professionnel voisin, mais tous les profs connaissaient sa réputation. Il a fini sa carrière enfermé dans son bureau avec de nombreuses lettres de plaintes au rectorat.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Robin le Mer 4 Sep 2013 - 11:34

"des comptes à rendre" : vous avez raison, je n'en sais rien, au fond. ce que je voudrais croire malgré tout, c'est que les pervers, les méchants, les tordus, ceux qui se laissent aller au lieu, comme dit Camus de "s'empêcher" et qui contribuent à rendre  la vie sur la terre invivable, "infernale" en faisant remonter l'enfer au lieu de faire descendre le ciel seront "punis" d'une façon ou d'une autre.

On le voit dans l'Histoire, les tyrans, les dictateurs finissent mal. C'est de l'ordre du désir et c'est donc peut-être, comme dit Freud, une "illusion", mais une illusion qui permet de continuer ("Je ne peux pas continuer, je vais continuer" : c'est ainsi que Beckett résume la tragédie, pas seulement la tragédie au sens littéraire, mais la tragédie de vivre). De la même façon, l'idée du suicide (pas le passage à l'acte, Cioran fait bien la différence) permet paradoxalement aussi de continuer, comme le sommeil, de s'absenter de la pièce.

Je ne peux pas m'empêcher de comparer la condition enseignante à la condition juive. Les enseignants me sont souvent apparus comme les juifs du XXIème siècle, les nouveaux boucs émissaires. Pourquoi ? Mais parce qu'ils tiennent au savoir dans un monde qui célèbre le corps et l'avoir, parce qu'ils incarnent une exigence, l'ajournement du jouir sans entrave", etc.

Dans les camps, ceux qui ont tenu le plus longtemps sont ceux qui croyaient à quelque chose : les communistes et les "croyants", croyants d'une manière ou d'une autre, croire en l'homme, croire en l'amour, croire que la vie, la vraie, c'est pas ça et refuser de collaborer au mal et au malheur.


Dernière édition par Robin le Mer 4 Sep 2013 - 13:51, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par JPhMM le Mer 4 Sep 2013 - 11:41

Merci pour ces mots Robin.

Je ne peux, non plus, m'empêcher de songer en une condition enseignante, depuis quelque temps.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Abraxas le Mer 4 Sep 2013 - 11:53

@micaschiste a écrit:Evoqué en ce moment sur RMC dans les Grandes Gueules.
edit : avec intervention de JP Brighelli.
Ils m'ont chopé en plein cours…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 11:55

@Morgared a écrit:
@*Lady of Shalott* a écrit:
Je suis à peu près convaincue, cela dit, que le geste de Pierre Jacque n'aura pas plus d'effet sur nos dirigeants que celui de Lise Bonnafous No
Pour ça, il faudrait des immolations à la chaîne au sein des établissements.
Ce suicide n'est que peu évoqué dans les médias nationaux (rien vu en dehors du Figaro et d'un entrefilet dans Le Monde).

Pas d'immolations, non.

Recouvrer la dignité perdue.
Et lutter.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 11:59

@pitchounette a écrit:
@John a écrit:

Ils auraient pourtant pu en faire un appel national. Qu'est-ce que ça coûtait ?
Puisque même les syndicats considèrent qu'il s'agit d'un événement de portée académique, franchement, Pierre Jacque a eu raison dans sa dénonciation générale.
Ca ne coûtait rien je suis d'accord avec toi. J'avais abordé dans la salle des profs le décès de Lise....et aucune réaction, je crois même que mes collègues avaient enchaîné sur un autre sujet. Bon j'ai dis ok, il n'y a que moi que cela perturbe
Il ne suffit pas d'"aborder le sujet".
Il faut demander, voire imposer au moins une minute de silence.
Que ceux qui se moquent de la vie même du collègue se taisent. Ou partent( ce fut d'ailleurs la décision prise par mon petit chef).

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par micaschiste le Mer 4 Sep 2013 - 12:00

@Abraxas a écrit:
@micaschiste a écrit:Evoqué en ce moment sur RMC dans les Grandes Gueules.
edit : avec intervention de JP Brighelli.
Ils m'ont chopé en plein cours…
En tout cas, tu as très bien dit ce qu'il y avait à dire.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 12:02

@John a écrit:
@pitchounette a écrit:
@John a écrit:
Pourquoi seulement dans l'académie ? 
par ce que lorsque cela ne te concerne pas personnellement, cela ne te touche pas. c'est dur, mais c'est vrai
Ils auraient pourtant pu en faire un appel national. Qu'est-ce que ça coûtait ?
Puisque même les syndicats considèrent qu'il s'agit d'un événement de portée académique, franchement, Pierre Jacque a eu raison dans sa dénonciation générale.
Mais les directions syndicales ne sont pas nos parents, et nous ne sommes pas leurs enfants.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 12:15

@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Pseudo a écrit:Mais a qui rendront-ils des comptes ? heu 
La réponse de Robin est dans sa première phrase. Wink 
Tout à fait, j'avais un principal de collège , pervers narcissique notoire, qui insultait certains profs dans les couloirs  et humiliait les professeurs en conseils de classe... il est parti dans le lycée professionnel voisin, mais tous les profs connaissaient sa réputation. Il a fini sa carrière enfermé dans son bureau avec de nombreuses lettres de plaintes au rectorat.
Et quelle réaction collective contre cet homme seul ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 12:18

@thierry75 a écrit:Il ne s'agit vraiment pas du comportement des élèves ici, mais alors pas du tout, Oriane, il s'agit de notre hiérarchie, des directives, du diktat auquel il lui a semblé être soumis, auquel il a été soumis en réalité, cette mascarade de bac, de notation, DONT LES ELEVES SONT VICTIMES, ET C'EST CE QUI L'A TUE.
Qui sont les principaux exécutants de la mascarade ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dalva le Mer 4 Sep 2013 - 12:34

Tu ne feras pas passer ça sur le dos des enseignants, Dani. Les exécutants, ce sont ceux qui signent les décrets envers et contre les avis et les cris des enseignants, justement. Certes, on peut compter sur le sacrifice et l'abnégation de certains d'entre nous pour s'opposer continument, mais tout le monde n'a pas envie de bousiller sa vie perso pour son boulot. Et puisqu'il y avait plus haut une comparaison avec les autres corps de métier, dans combien d'entre eux les salariés doivent-ils se sacrifier non pas pour améliorer leurs conditions de travail mais bien pour améliorer ce qui touche la société dans son ensemble ? A part les infirmières et parfois les médecins (et pour eux, j'ai de gros doutes), je ne vois pas. Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour réclamer que les clients des supermarchés soient mieux traités ? voit-on des conseillers financiers se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour que les clients des banques ne soient plus les dindons de la farce ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 12:44

@Dalva a écrit:Tu ne feras pas passer ça sur le dos des enseignants, Dani.
Nos collègues ne sont que des victimes, bien sûr...
Les exécutants, ce sont ceux qui signent les décrets envers et contre les avis et les cris des enseignants, justement. Les décideurs signent les décrets, les exécutants, nos collègues, les appliquent.
Les avis,  sont donnés en petit comité, ou sur les forums anonymes, loin du ptit chef. Les  cris sont rarissimes.

Certes, on peut compter sur le sacrifice et l'abnégation de certains d'entre nous pour s'opposer continument, mais tout le monde n'a pas envie de bousiller sa vie perso pour son boulot.
Et puisqu'il y avait plus haut une comparaison avec les autres corps de métier, dans combien d'entre eux les salariés doivent-ils se sacrifier non pas pour améliorer leurs conditions de travail mais bien pour améliorer ce qui touche la société dans son ensemble ? A part les infirmières et parfois les médecins (et pour eux, j'ai de gros doutes), je ne vois pas. Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour réclamer que les clients des supermarchés soient mieux traités ? voit-on des conseillers financiers se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour que les clients des banques ne soient plus les dindons de la farce ?

En quoi évoquer les travers des autres nous absoudrait-il de notre soumission aggravée par la stabilité de notre emploi ?


Dernière édition par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 12:55, édité 1 fois

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 12:49

Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire ?

Oui. Pas tous les jours, car elles risquent plus que nous.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dalva le Mer 4 Sep 2013 - 13:08

@Dani a écrit:
@Dalva a écrit:Tu ne feras pas passer ça sur le dos des enseignants, Dani.
Nos collègues ne sont que des victimes, bien sûr...
Ce n'est pas ce que j'ai dit. J'ai dit qu'ils n'étaient pas coupables. Je suppose qu'il y a une différence.

Les exécutants, ce sont ceux qui signent les décrets envers et contre les avis et les cris des enseignants, justement. Les décideurs signent les décrets, les exécutants, nos collègues, les appliquent.
Certes, les exécutants sont ceux qui exécutent. Signer un décret, c'est déjà mettre une loi en application. Avant le décret, la loi n'a aucun impact. Mais pour aller plus loin, en réalité, justement, de nombreux enseignants ne les appliquent pas, ces décrets. Et ils se font plus ou moins taper sur les doigts selon les CdE et les inspecteurs. En tout cas par chez moi, aucune collègue dans ma matière n'évalue par compétence. On fait ça à la louche en fin d'année, et ça suffit bien pour cette plaisanterie. J'aurais été d'avis de refuser bonnement et simplement, mais je ne suis pas toute seule à décider et le CdE passe derrière quoi qu'il en soit.
Les avis,  sont donnés en petit comité, ou sur les forums anonymes, loin du ptit chef. Les  cris sont rarissimes.

Ben tiens... Tu t'es donc rendu personnellement dans chaque établissement pour vérifier tes dires ? Pour écouter ce que les enseignants font remonter année après année via leurs CdE et leurs inspecteurs ? En ce qui me concerne, je sais quel discours j'ai tenu à mon CdE et à mon inspectrice...
Certes, on peut compter sur le sacrifice et l'abnégation de certains d'entre nous pour s'opposer continument, mais tout le monde n'a pas envie de bousiller sa vie perso pour son boulot.
Et puisqu'il y avait plus haut une comparaison avec les autres corps de métier, dans combien d'entre eux les salariés doivent-ils se sacrifier non pas pour améliorer leurs conditions de travail mais bien pour améliorer ce qui touche la société dans son ensemble ? A part les infirmières et parfois les médecins (et pour eux, j'ai de gros doutes), je ne vois pas. Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour réclamer que les clients des supermarchés soient mieux traités ? voit-on des conseillers financiers se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour que les clients des banques ne soient plus les dindons de la farce ?

En quoi évoquer les travers des autres nous absoudrait-il de notre soumission aggravée par la stabilité de notre emploi ?
Je n'évoque nulle part les travers des autres. Pour toi, ne pas se sacrifier pour le bien d'inconnus est un travers ? Pas du tout. Je dis qu'attendre des enseignants ce qu'on attend d'aucune autre catégorie est gonflé. On attend des enseignants qu'ils se battent pour des choses qui ne changeront rien à leur vie perso, mais qui peuvent changer l'avenir de la société (oui, les grands mots). De qui d'autre attend-on cela, à part des élus en politique, dont c'est justement le boulot (et qui le font bien mal, parfois) ?
@Dani a écrit:
@Dalva a écrit:Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire ?
Oui. Pas tous les jours, car elles risquent plus que nous.
Je voudrais bien un lien vers un témoignage de cela, car pour ma part je ne l'ai jamais vu.

Dans le privé, on risque de se faire virer si on ne fait pas ce qu'on nous demande. Dans la fonction publique, on risque de ne pas se faire virer, de ne pas obtenir de mutation et d'endurer des années le harcèlement qui ne manque pas d'arriver quand on s'oppose.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par gauvain31 le Mer 4 Sep 2013 - 13:11

@Dani a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:La réponse de Robin est dans sa première phrase. Wink 
Tout à fait, j'avais un principal de collège , pervers narcissique notoire, qui insultait certains profs dans les couloirs  et humiliait les professeurs en conseils de classe... il est parti dans le lycée professionnel voisin, mais tous les profs connaissaient sa réputation. Il a fini sa carrière enfermé dans son bureau avec de nombreuses lettres de plaintes au rectorat.
Et quelle réaction collective contre cet homme seul ?
Laughing 

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par MelanieSLB le Mer 4 Sep 2013 - 13:13

@Dani a écrit: Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire ?

Oui. Pas tous les jours, car elles risquent plus que nous.
Tu as oublié la partie la plus importante de la citation, Dani:
@Dalva a écrit: Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour réclamer que les clients des supermarchés soient mieux traités ?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Galadriel29 le Mer 4 Sep 2013 - 13:31

mais où va le monde? Sad 

_________________
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret!

"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con."

Galadriel29
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par retraitée le Mer 4 Sep 2013 - 13:42

@micaschiste a écrit:
@Abraxas a écrit:
@micaschiste a écrit:Evoqué en ce moment sur RMC dans les Grandes Gueules.
edit : avec intervention de JP Brighelli.
Ils m'ont chopé en plein cours…
En tout cas, tu as très bien dit ce qu'il y avait à dire.
Y a-t-il un lien pour qu'on puisse écouter? Merci.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par retraitée le Mer 4 Sep 2013 - 13:47

En tout cas, une minute de silence, cela me paraît bien peu. J'aurais aimé, par exemple, une marche silencieuse dans toute la France, et j'y aurais participé, pour dénoncer le gâchis dans l'EN .

En utilisant les réseaux sociaux, cela peut se faire très vite. Qui s'y colle ?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum