La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par retraitée le Mer 4 Sep 2013 - 11:47

En tout cas, une minute de silence, cela me paraît bien peu. J'aurais aimé, par exemple, une marche silencieuse dans toute la France, et j'y aurais participé, pour dénoncer le gâchis dans l'EN .

En utilisant les réseaux sociaux, cela peut se faire très vite. Qui s'y colle ?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par John le Mer 4 Sep 2013 - 12:01

@retraitée a écrit:
@micaschiste a écrit:
@Abraxas a écrit:
@micaschiste a écrit:Evoqué en ce moment sur RMC dans les Grandes Gueules.
edit : avec intervention de JP Brighelli.
Ils m'ont chopé en plein cours…
En tout cas, tu as très bien dit ce qu'il y avait à dire.
Y a-t-il un lien pour qu'on puisse écouter? Merci.
Voici les liens pour l'émission d'aujourd'hui (en entier) :
Partie 1 : http://podcast.rmc.fr/channel36/20130904_gg_1.mp3
Partie 2 : http://podcast.rmc.fr/channel36/20130904_gg_2.mp3

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par retraitée le Mer 4 Sep 2013 - 13:07

A l'instant même, il y a eu une intervention d'un auditeur de france inter sur "Là-bas si j'y suis" de Mermet

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Clarianz le Mer 4 Sep 2013 - 13:26

@Robin a écrit:"des comptes à rendre" : vous avez raison, je n'en sais rien, au fond. ce que je voudrais croire malgré tout, c'est que les pervers, les méchants, les tordus, ceux qui se laissent aller au lieu, comme dit Camus de "s'empêcher" et qui contribuent à rendre  la vie sur la terre invivable, "infernale" en faisant remonter l'enfer au lieu de faire descendre le ciel seront "punis" d'une façon ou d'une autre.

On le voit dans l'Histoire, les tyrans, les dictateurs finissent mal. C'est de l'ordre du désir et c'est donc peut-être, comme dit Freud, une "illusion", mais une illusion qui permet de continuer ("Je ne peux pas continuer, je vais continuer" : c'est ainsi que Beckett résume la tragédie, pas seulement la tragédie au sens littéraire, mais la tragédie de vivre). De la même façon, l'idée du suicide (pas le passage à l'acte, Cioran fait bien la différence) permet paradoxalement aussi de continuer, comme le sommeil, de s'absenter de la pièce.

Je ne peux pas m'empêcher de comparer la condition enseignante à la condition juive. Les enseignants me sont souvent apparus comme les juifs du XXIème siècle, les nouveaux boucs émissaires. Pourquoi ? Mais parce qu'ils tiennent au savoir dans un monde qui célèbre le corps et l'avoir, parce qu'ils incarnent une exigence, l'ajournement du jouir sans entrave", etc.

Dans les camps, ceux qui ont tenu le plus longtemps sont ceux qui croyaient à quelque chose : les communistes et les "croyants", croyants d'une manière ou d'une autre, croire en l'homme, croire en l'amour, croire que la vie, la vraie, c'est pas ça et refuser de collaborer au mal et au malheur.
Merci Robin

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Celadon le Mer 4 Sep 2013 - 13:34

Pour la mention du suicide de Pierre Jacque sur RMC, c'est ici à 36 minutes :
http://podcast.rmc.fr/channel36/20130904_gg_1.mp3

On y entend l'interview d'un collègue de Pierre Jacque (Snes), l'intervention de Jean-Paul Brighelli, puis la réaction de Sylvain Grandserre.
Houlà le système des citations dysfonctionne grave, là. Je demandais où trouver l'interview et je me retrouve à donner la réponse. Que s'est-il passé, modos ?


Dernière édition par Celadon le Mer 4 Sep 2013 - 14:04, édité 1 fois

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par John le Mer 4 Sep 2013 - 13:43

Jean-Paul Brighelli : "La lettre ne parle que d'école. J'aurais pu écrire la même et la contresigner, sauf la dernière phrase".
Il ajoute : "Depuis 2002, le ministère de l'Education nationale se refuse à donner la moindre statistique sur le nombre de suicides ou de dépressions parmi les enseignants".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Padre P. Lucas le Mer 4 Sep 2013 - 14:01

@Celadon a écrit:Pour la mention du suicide de Pierre Jacque sur RMC, c'est ici à 36 minutes :
http://podcast.rmc.fr/channel36/20130904_gg_1.mp3

On y entend l'interview d'un collègue de Pierre Jacque (Snes), l'intervention de Jean-Paul Brighelli, puis la réaction de Sylvain Grandserre.
Saluons au passage la clairvoyance de Grandserre, comme l'écrit un ami (qui a été éloigné de ce forum No) "Il est des pédagogistes qui commencent à comprendre qu'ils ont servi de paravent à la technostructure bureaucratique et autoritaire - est c'est bien elle que met en cause notre collègue dans sa dernière lettre."

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Celadon le Mer 4 Sep 2013 - 14:24

Elina Dumont dit que se suicider ne sert à rien, qu'il faut se battre. Certes. Dans une machine comme l'EN, avec l'ensemble des collègues plutôt dociles, trop de syndicats plutôt complaisants, une hiérarchie qui n'aide pas mais enfonce, des parents qui viennent expliquer son métier au prof et des élèves qui ne le respectent pas, je peux comprendre qu'un prof ne voie pas la nécessité de se battre si ce n'est battre en retraite, lâcher prise et fermer le rideau.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par retraitée le Mer 4 Sep 2013 - 14:27

Surtout qu'il s'est battu et n'a guère trouvé de soutien !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Celadon le Mer 4 Sep 2013 - 14:30

Je crois que c'est Serre qui, lucidement, déclare que les profs qui s'en foutent appliquent en se la fermant et voient passer les ministres, tandis que les profs consciencieux et impliqués ne peuvent pas admettre les réformes successives qui démolissent ce qui a mis tant de temps à se construire.
Puisque il y a si peu de réactions et si peu de syndiqués (et encore, il faut voir où) on peut conclure que les profs s'en foutent. Ou alors ils seraient dans la rue ou au bout d'une corde.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 15:19

@Robin a écrit:J'ai pris ma retraite à 60 ans quand c'était encore possible (en 2010) et avec une psychothérapie de soutien et des médocs pendant les dernières années, quitte à perdre près de la moitié de mon salaire pour ne pas en arriver là. J'y ai beaucoup pensé à ce "péché contre l'espérance", mais que faire quand rien ne vous permet d'espérer et qu'il n'y a plus de "prochain" ? Je comprends trop bien. Il faudrait arriver à s'en foutre, mais c'est difficile, presque impossible quand on est pris dans le système. Ce n'est que maintenant que je peux prendre un peu de distance. Je crois à la justice immanente. Il y a des gens "prospères" qui ne se suicident jamais, mais qui auront des comptes à rendre.
Alleluïa.


En attendant, les Pinochet et leurs amis thatchériens meurent dans leur lit.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par User5899 le Mer 4 Sep 2013 - 15:19

@Celadon a écrit:Elina Dumont dit que se suicider ne sert à rien, qu'il faut se battre.
Je ne pense pas qu'on se suicide pour que ça serve.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 15:27

@MelanieSLB a écrit:
@Dani a écrit: Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire ?

Oui. Pas tous les jours, car elles risquent plus que nous.
Tu as oublié la partie la plus importante de la citation, Dani:
@Dalva a écrit: Voit-on des hôtesses de caisse se mettre en grève (ou refuser de faire le boulot qu'on leur demande de faire comme on leur demande de le faire) pour réclamer que les clients des supermarchés soient mieux traités ?
Je n'ai rein aoublié.

Ce qui prime pour moi, c'est la condition des travailleurs, et des travailleuses, souvent encore plus mal loties.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par John le Mer 4 Sep 2013 - 15:28

C'est aussi ce que voulait dire MélanieSLB : son message abondait dans ton sens.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par JPhMM le Mer 4 Sep 2013 - 15:32

@Celadon a écrit:Je crois que c'est Serre qui, lucidement, déclare que les profs qui s'en foutent appliquent en se la fermant et voient passer les ministres, tandis que les profs consciencieux et impliqués ne peuvent pas admettre les réformes successives qui démolissent ce qui a mis tant de temps à se construire.
Tout dépend de quoi on se fout. En fonction de la réponse à cette interrogation, les conséquences peuvent être radicalement opposées.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 15:33

@retraitée a écrit:En tout cas, une minute de silence, cela me paraît bien peu. J'aurais aimé, par exemple, une marche silencieuse dans toute la France, et j'y aurais participé, pour dénoncer le gâchis dans l'EN .

En utilisant les réseaux sociaux, cela peut se faire très vite. Qui s'y colle ?
Je suis de ton avis.

Mais j'aimerais savoir qui parmi nous l'a vécue dans son étable, depuis le suicide de notre collègue.

Serais-je seul à l'avoir demandée ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 15:41

@Celadon a écrit:Je crois que c'est Serre qui, lucidement, déclare que les profs qui s'en foutent appliquent en se la fermant et voient passer les ministres, tandis que les profs consciencieux et impliqués ne peuvent pas admettre les réformes successives qui démolissent ce qui a mis tant de temps à se construire.
Puisque il y a si peu de réactions et si peu de syndiqués (et encore, il faut voir où) on peut conclure que les profs s'en foutent. Ou alors ils seraient dans la rue ou au bout d'une corde.

Je me garderais bien de conclure ça.
C'est beaucoup plus alarmant que cela.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Condorcet le Mer 4 Sep 2013 - 15:42

Cripure a écrit:
@Celadon a écrit:Elina Dumont dit que se suicider ne sert à rien, qu'il faut se battre.
Je ne pense pas qu'on se suicide pour que ça serve.
Merci à Abraxas d'avoir évoqué sur les ondes ce drame.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Reine Margot le Mer 4 Sep 2013 - 15:45

Moi j'ai fait toutes les manifs et toutes les grèves quand j'étais prof, et malheureusement les deux partis de gouvernement, chacun à sa manière, dénaturent l'essence de ce métier par leurs réformes successives. A un moment on se dit qu'on a fait ce qu'on pouvait. On est bien obligés d'appliquer la loi, en tant que fonctionnaire, même en s'étant battu avant qu'elle passe.

Il y a une vraie volonté politique partagée de faire des profs des animateurs sociaux, qui occupent les jeunes et délivrent des diplômes ne valant rien à la masse pendant que ceux qui le peuvent vont dans le privé. Et une volonté de casser le corps de fonctionnaires le plus nombreux et le plus combatif (si si, venez dans l'administration, vous verrez ce qu'est vraiment l'immobilisme, et les nombreux avantages que les profs ont conservé par rapport à nous)


Dernière édition par Reine Margot le Mer 4 Sep 2013 - 15:48, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 15:46

@Reine Margot a écrit:Moi j'ai fait toutes les manifs et toutes les grèves quand j'étais prof, et malheureusement les deux partis de gouvernement, chacun à sa manière, dénaturent l'essence de ce métier par leurs réformes successives. A un moment on se dit qu'on a fait ce qu'on pouvait. On est bien obligés d'appliquer la loi, en tant que fonctionnaire, même en s'étant battu avant qu'elle passe.
L'horizon politique se limiterait aux deux partis de gouvernement ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Reine Margot le Mer 4 Sep 2013 - 15:49

@Dani a écrit:
@Reine Margot a écrit:Moi j'ai fait toutes les manifs et toutes les grèves quand j'étais prof, et malheureusement les deux partis de gouvernement, chacun à sa manière, dénaturent l'essence de ce métier par leurs réformes successives. A un moment on se dit qu'on a fait ce qu'on pouvait. On est bien obligés d'appliquer la loi, en tant que fonctionnaire, même en s'étant battu avant qu'elle passe.
L'horizon politique se limiterait aux deux partis de gouvernement ?
Non, mais Mélenchon et son admiration de la Chine et de Castro, ou le NPA, ou encore LO, qui peut y croire, et qui a envie de les voir vraiment aux affaires?


Dernière édition par John le Mer 4 Sep 2013 - 15:52, édité 1 fois (Raison : Modération des termes désignant les partis politiques.)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 15:50

Tu maîtrises bien tes clichés, Majesté.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par JPhMM le Mer 4 Sep 2013 - 15:52

@Dani a écrit:
@Reine Margot a écrit:Moi j'ai fait toutes les manifs et toutes les grèves quand j'étais prof, et malheureusement les deux partis de gouvernement, chacun à sa manière, dénaturent l'essence de ce métier par leurs réformes successives. A un moment on se dit qu'on a fait ce qu'on pouvait. On est bien obligés d'appliquer la loi, en tant que fonctionnaire, même en s'étant battu avant qu'elle passe.
L'horizon politique se limiterait aux deux partis de gouvernement ?
Si l'horizon est la limite visible du paysage, oui.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par Dani le Mer 4 Sep 2013 - 15:52

Consternante définition de l'horizon...

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La lettre écrite par Pierre Jacque avant son suicide : le métier de prof n'est "plus acceptable en conscience".

Message par JPhMM le Mer 4 Sep 2013 - 15:54

@Dani a écrit:Consternante définition de l'horizon...
Je m'incline devant la sophistication de votre argumentation.

Quelle est votre définition de l'horizon ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum