France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Caspar Goodwood le Mar 3 Sep 2013 - 21:39

Je précise que je n'ai rien contre la Finlande, bien au contraire, c'est un pays fascinant à mon avis, mais j'en ai assez qu'il soit présenté comme un Elodrado éducatif par des journalistes ou des pontes de l'EN qui n'y ont jamais mis les pieds.

PS: Tu aimes bien mon nouvel avatar Olympias?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Luigi_B le Mar 3 Sep 2013 - 21:40

Ils y mettent parfois les pieds, mais le merveilleux de l'idéologie, c'est qu'elle résiste à l'épreuve de la réalité.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Caspar Goodwood le Mar 3 Sep 2013 - 21:42

Haha tu as bien raison...Il n'y a qu'à relire les récits de voyages de Barthes ou Sollers dans la Chine de Mao.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par musa le Mar 3 Sep 2013 - 22:25

@Emeraldia a écrit:
@musa a écrit:Même Natacha Polony s'y met... Hier, j'ai été atterrée de l'entendre citer dans sa revue de presse comme intéressant un article des Echos pointant comme première cause de l'échec du système scolaire français le conservatisme des enseignants accrochés à leur sacro saint statut. Comme si c'était là le problème! Franchement, la rentrée est déprimante pale 
Comme elle était agrégée, elle aurait dû nous montrer ce qu'il fallait faire au lieu de prendre la poudre d'escampette. Elle se fait payer grassement par les médias pour discourir sur l'école, ça me fait rire jaune. Elle est rétrograde.
Ben moi justement je trouve ça bien d'être rétrograde. Et je ne vois pas ce qu'il y a de mal à être agrégée voire à prendre la poudre d'escampette quand on voit ce qu'est devenue l'Educ Nat (et si je pouvais me faire payer grassement par les médias je ne serais pas contre. Le problème c'est que je n'en ai pas le talent) Non le problème c'est que j'ai l'impression qu'elle est en train de changer de discours. Jusque là elle était la seule que je pouvais écouter discourir sur l'école sans hurler à la mort... Et l'entendre citer l'article des Echos ça m'a fait un coup. Peut-être un égarement passager? je l'espère en tous cas.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Presse-purée le Mar 3 Sep 2013 - 22:47

@Celeborn a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:
Et qu'on arrête de nous gonfler avec la Finlande pleaaaaaaaaaaaaaaase!
Un sympathique journaliste suédois sur le plateau de France 24 ce soir nous a expliqué qu'en Finlande, le professeur était le détendeur de l'autorité et que c'était lui le chef, et qu'on y faisait de la grammaire à la dure.

En revanche, la Suède, apparemment, c'est la très grosse cata : ils ont tout liberalisé, et c'est devenu un bordel monstre.
Lorsque tu en auras le temps, pourrais-tu développer un peu le point que j'ai souligné? Qu'appelles-tu "grammaire à la dure"? Quelles raisons avancent-ils pour justifier le fait qu'ils insistent sur la grammaire?

Merci d'avance.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Olympias le Mar 3 Sep 2013 - 22:54

@Caspar Goodwood a écrit:Je précise que je n'ai rien contre la Finlande, bien au contraire, c'est un pays fascinant à mon avis, mais j'en ai assez qu'il soit présenté comme un Elodrado éducatif par des journalistes ou des pontes de l'EN qui n'y ont jamais mis les pieds.

PS: Tu aimes bien mon nouvel avatar Olympias?
Ouiiiiiiiiiiiii, il est plus sympa !! Pour le moment, je reste en bikini...rien qu'à l'idée de me rhabiller, je déprime !!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Celeborn le Mar 3 Sep 2013 - 23:36

@Presse-purée a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:
Et qu'on arrête de nous gonfler avec la Finlande pleaaaaaaaaaaaaaaase!
Un sympathique journaliste suédois sur le plateau de France 24 ce soir nous a expliqué qu'en Finlande, le professeur était le détendeur de l'autorité et que c'était lui le chef, et qu'on y faisait de la grammaire à la dure.

En revanche, la Suède, apparemment, c'est la très grosse cata : ils ont tout liberalisé, et c'est devenu un bordel monstre.
Lorsque tu en auras le temps, pourrais-tu développer un peu le point que j'ai souligné? Qu'appelles-tu "grammaire à la dure"? 
Il disait qu'en Suède, on n'apprenait par exemple plus aux élèves à nommer les temps auxquels on conjuguait les verbes.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par victor44 le Mer 4 Sep 2013 - 1:35

Philippe Jovi a écrit:France-Culture fabrique des crétins beaucoup plus vite et plus efficacement que l'école dont parle J.-P. Brighelli !
pour brighelli, le crétin c'est le ministre pas l'élève...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par victor44 le Mer 4 Sep 2013 - 1:42

@Emeraldia a écrit:
@musa a écrit:Même Natacha Polony s'y met... Hier, j'ai été atterrée de l'entendre citer dans sa revue de presse comme intéressant un article des Echos pointant comme première cause de l'échec du système scolaire français le conservatisme des enseignants accrochés à leur sacro saint statut. Comme si c'était là le problème! Franchement, la rentrée est déprimante pale 
Comme elle était agrégée, elle aurait dû nous montrer ce qu'il fallait faire au lieu de prendre la poudre d'escampette. Elle se fait payer grassement par les médias pour discourir sur l'école, ça me fait rire jaune. Elle est rétrograde.
veneration veneration veneration 

par contre son point de vue sur le statut me parait juste.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Nemuyoake le Mer 4 Sep 2013 - 2:25

Seulement 20% des parents au Japon pensent qu'il faut travailler dur? Ouéé, mais bien sûr! Ils les sortent d'où, ces chiffres ?

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Reine Margot le Mer 4 Sep 2013 - 7:04

@John a écrit:Dire que ces gens se gobergent et cassent du sucre sur le dos des enseignants, sans être face à un seul élève de primaire, collège ou lycée.
Ca me dépasse.
Il y a un but politique à cela John, quand le bon peuple aura perdu toute estime pour son école (on y est presque) il sera prêt à ce que ses gamins n'apprennent plus rien et que l'école publique soit sacrifiée. Ceux qui en auront les moyens mettront leurs enfants dans le privé.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Nicolatsar le Mer 4 Sep 2013 - 7:44

@John a écrit:N. Mons fait l'éloge de la Finlande en ce moment sur France Culture. Elle regrette que "certaines disciplines" comme les maths soient anxiogènes. Elle s'inquiète que les parents français considèrent â 60% qu'il faut "travailler dur" : ils ne sont que 20% au Japon ou en Finlande.

Marc Voinchet lance le débat : "Qui a intérêt au maintien d'un système scolaire qui marche de plus en plus mal ?".
J'enseigne en géographie les façons d'enseigner dans d'autres pays comme la Finlande et le Japon. La Finlande c'est 15 élèves par classe maximum, alors qu'on arrête de sortir cet exemple!!!!!!! Si on avait 15 élèves par classe on ferait aussi bien et peut être mieux qu'eux! Au Japon on est dans une compétition absolue dès la maternelle, là bas le coût de la scolarité est abyssale pour les parents.

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Luigi_B le Mer 4 Sep 2013 - 8:10

[Dans l'OCDE en 2007] la France présente le taux d'encadrement le plus faible, tous niveaux et tous établissements confondus (publics et privés) avec seulement 6,1 enseignants pour 100 élèves-étudiants, contrairement à des pays comme la Suède, la Grèce ou le Portugal où le taux d'encadrement dépasse neuf enseignants
Source : http://www.liberation.fr/societe/01012319912-la-france-a-le-taux-d-encadrement-scolaire-le-plus-faible-de-l-ocde

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Marie Laetitia le Mer 4 Sep 2013 - 8:46

@Caspar Goodwood a écrit:Tous ces gens qui font partie de l'élite mais critiquent une école trop élitiste après en avoir largement bénéficié.
Hé oui! Évidemment! Les problèmes de l'école sont pour notre société ce qu'étaient les pauvres dans la société bourgeoise du XIXe siècle: trèèèès utile comme faire-valoir pour toutes les tricoteuses de gilets couleur caca d'oie. Il faut faire la charité aux pauvres qui, par leur existence, leurs défauts multiples, leurs vilaines trognes, montrent la valeur de "l'élite". Donc il faut se pencher sur leurs plaies. Ça n'a rien d'un complot, ces braves gens sont persuadés que c'est normal de ne pas trop exiger, d'exiger de mois en moins. "Si les gens sont pauvres, c'est bien qu'ils le veulent un peu, non? Ils ne peuvent pas, ces braves pauvres, n'est-ce pas?" Et d'ailleurs tout le monde reprend en choeur la formule de "population défavorisée" comme si le manque d'argent et l'absence de capacité scolaire allait forcément ensemble!


@neomath a écrit:
@John a écrit: Elle s'inquiète que les parents français considèrent â 60% qu'il faut "travailler dur" : ils ne sont que 20% au Japon ou en Finlande.
Shocked ShockedShockedShockedShockedShocked
Sans donner dans le cliché sur les japonais comme fourmis besogneuses, affirmer que seul un parent japonais sur cinq pense qu'il faut travailler dur pour réussir à l'école, c'est carrément du foutage de g...
Oui et non. Je suis prête à parier que personne n'a défini ce qu'était "travailler dur" pour un parent français et pour un parent japonais. Je parie mon prochain paquet de cacahuètes qu'un parent japonais ne voit pas le moindre problème à ce que son rejeton travaille 8 heures par jour à 10 ans (et que pour lui, ce n'est pas ça "travailler dur").
C'est là un grand point faible à nombre de travaux de sociologie et de sciences de l'éducation: la définition culturelle des notions utilisées...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Olympias le Mer 4 Sep 2013 - 13:02

Et le système coréen est tout aussi compétitif et élitiste...Etrange qu'on ne nous sorte jamais des reportages de là-bas...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Culture : Nathalie Mons critique "l'école conservatrice" française qui est une fabrique à élite.

Message par Lefteris le Mer 4 Sep 2013 - 14:31

@Marie Laetitia a écrit:
Oui et non. Je suis prête à parier que personne n'a défini ce qu'était "travailler dur" pour un parent français et pour un parent japonais. Je parie mon prochain paquet de cacahuètes qu'un parent japonais ne voit pas le moindre problème à ce que son rejeton travaille 8 heures par jour à 10 ans (et que pour lui, ce n'est pas ça "travailler dur").
C'est là un grand point faible à nombre de travaux de sociologie et de sciences de l'éducation: la définition culturelle des notions utilisées...
je me suis fait la même réflexion, d'autant que la malaise  des jeunes japonais a souvent fait la une, car études faciles, mais sélection impitoyable qui laisse de côté ceux qui ne complètent pas à l'extérieur.
J'ai écouté -et vu cette dame qui d'ailleurs s'écoute très visiblement parler-  et les contradictions internes sont multiples, comme réclamer la baisse du rythme des enseignements (notamment en primaire )  pour que tout le monde suive tout en voulant que chacun arrive à ce qui est le meilleur niveau actuel.
Quant aux autres lacunes, il me plairait qu'elle évitât les poncifs et tics de langage creux ("économie de la connaissance"... par exemple ) et qu'elle révisât la prononciation du mot "gageure", qu'elle semble apprécier.


Dernière édition par Lefteris le Mer 4 Sep 2013 - 17:12, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum