[Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par Bientôtlesud le Mar 3 Sep 2013 - 17:57

J’aurais dû effectuer ma huitième rentrée cette année. Comme beaucoup, j’ai débuté ma carrière, après mon année de stage, loin des miens, en région parisienne. Dans cet établissement difficile, j’ai été témoin de choses que beaucoup de personnes, y compris de collègues, auraient peine à croire.

Un incendie, les forces de l’ordre, des agressions physiques, y compris sur la principale, le conseiller principal d’éducation (CPE) mis à terre par une petite frappe de 12 ans, une collègue enceinte qui se prend un coup dans le ventre. Rien qui ne laisse de séquelles physiques. Mais cette attention perpétuelle en classe afin de ne jamais tourner le dos, d’avoir toujours un œil sur ses affaires personnelles. [...]

J'ai atterri dans un établissement de campagne, l’endroit rêvé, si ce n’est qu’il est situé à quelques centaines de kilomètres de l’endroit espéré. [...] Cet été aurait donc dû être l’occasion d’un grand repos. Pour la première fois, je pouvais me consacrer réellement sur mes cours, sur une pédagogie débarrassée des problèmes d’autorité, de gestion des conflits. Comme un professeur débutant, ayant moi aussi plusieurs nouveaux programmes à préparer, j’ai tout repris depuis le départ, en me penchant sur les consignes pédagogiques de l’inspection. [...]

J’ai appréhendé avec angoisse des termes entendus lorsque j’étais en ZEP, mais que j’avais écartés car trop éloignés de mes préoccupations d’alors : disparition des notes, compétences, tâche complexe, carte mentale, eTwinning, et j’en passe.

Si j’ai bien compris, je dois mettre en place des séances où je n’interviens presque pas, où l’élève fait tout tout seul, où il construit lui-même son enseignement, si possible à l’aide d’un ordinateur.

J’ai passé de longues heures à chercher des ressources, à tenter de construire ces nouveaux cours. Des nuits.

Je suis désolé. Je n’y arrive plus, je ne sais plus faire mon métier. Il y a une semaine, ma compagne m’a trouvé, tremblant et nu, marchant sur le tapis du salon au milieu de la nuit.

Le verdict du médecin, le lendemain, j’ai toujours du mal à l’entendre,
à le comprendre : « burn out ».
La suite ici :
http://www.rue89.com/2013/09/03/prof-lycee-ferai-rentree-ny-arrive-plus-245396

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par John le Mar 3 Sep 2013 - 21:55

Merci pour la diffusion de ce témoignage.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par Olympias le Mar 3 Sep 2013 - 22:00

No Peillon le lira-t-il ??

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par John le Mar 3 Sep 2013 - 22:00

A mon avis, non.

En tout cas pas, il ne le lira pas demain en tout début de matinée : il sera sur BFM TV.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par Blan6ine le Mar 3 Sep 2013 - 22:03

A diffuser, à diffuser!

_________________
Quand on partage un bien matériel, il se divise; quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. (Serge Soudoplatoff )

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par PhilB le Mar 3 Sep 2013 - 22:07

Je dois dire à quel point je comprends ce collègue. Il est certain qu'entre travailler en ZEP sensible et travailler en lycée "normal" il n'y a pas photo. Ce n'est tout simplement pas le même métier.

Et puis, ce que j'entends aussi, c'est le désarroi d'un collègue qui tente de coller le schéma des "élèves acteurs dans leur propre processus d'apprentissage" à des élèves qui manquent royalement de cadre et n'ont pas la première notion de respect et de discipline. On ne peut pas tout faire avec tout le monde: il y a des conditions nécessaires préalables à l'exercice des méthodes d'apprentissage innovants. Nécessaires et inéluctables.

Bon courage, collègue.

PhilB
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par labaroline le Mar 3 Sep 2013 - 22:26

J'ai commencé à lire les commentaires et j'ai très vite été énervée... Jusqu'à ce que je tombe sur LE commentaire d'anthologie... Jeanmarco dit : "Relisez les écrits de Makarenko sur l’éducation (en faisant abstraction du coté stalinien), et vous trouverez là ce qu’on attend d’un enseignant : le courage. "

Le courage... ça serait presque drôle !

labaroline
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Burn out] Prof en lycée, je ne ferai pas la rentrée : je n’y arrive plus

Message par User5899 le Mar 3 Sep 2013 - 22:28

@PhilB a écrit:Je dois dire à quel point je comprends ce collègue. Il est certain qu'entre travailler en ZEP sensible et travailler en lycée "normal" il n'y a pas photo. Ce n'est tout simplement pas le même métier.

Et puis, ce que j'entends aussi, c'est le désarroi d'un collègue qui tente de coller le schéma des "élèves acteurs dans leur propre processus d'apprentissage" à des élèves qui manquent royalement de cadre et n'ont pas la première notion de respect et de discipline. On ne peut pas tout faire avec tout le monde: il y a des conditions nécessaires préalables à l'exercice des méthodes d'apprentissage innovants. Nécessaires et inéluctables.

Bon courage, collègue.
Il n'est plus en ZEP, mais retrouvant une situation "normale", il a pris conscience de la fumisterie des mises en activité et autres foutaises numériques. Et il a craqué. Notre métier ne consiste pas à nous effacer le plus possible, certains Trissotin devraient le savoir.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum