Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
petit karibou
Niveau 7

Maitresses de PS un conseil? Un avis sur le rythme de la journée?

par petit karibou le Mer 4 Sep 2013 - 12:13
Salut les collègues PE.

Je viens vers vous car j’ai besoin d’un conseil pour sortir d’une situation qui ne me plait pas du tout.

D’abord je pose le contexte : Cela fait deux nuits que je ne dors pas. Je suis un vrai zombi et accessoirement je ne sais pas comment je vais réussir à me farcir les 3 heures de conférence de cette aprem en guise de rattrapage de la pré-rentrée.

La veille je n’ai pas dormi car mon Amie, avec une majuscule à amie, la marraine de ma dernière passe aujourd’hui sur le billard pour une mastectomie dans le cadre d’un cancer détecté en août. S’en suivra une chimio et une radiothérapie lourde qui va peut-être la sauver (c’est le 5ème cas dans sa famille… 4 mortes jusque là) et dans tous les cas l’affaiblir au moral et au physique. Elle a 40 ans et 4 gosses dont les plus petites sont des jumelles de 7 ans qui sont comme des grandes sœurs pour ma grande. J’enrage de toute cette souffrance. Et j’ai peur pour l’avenir. J’essaye de l’entourer de ma tendresse mais c’est difficile.

Cette nuit c’était à cause de la rentrée de mes loulouttes. CP et PS. Beaucoup moins grave bien sur mais c’est comme ça. J’en ai pleuré… et bissé la nuit blanche. Pour le CP ça va. Je pense que la grande ne va pas rigoler tous les jours avec son instit mais tant mieux si cela peut la cadrer et l’aider à avoir de bonnes bases. J’espère juste qu’elle pourra la faire progresser et la bousculer un peu car elle en a besoin. Choupinette est lectrice fluide, elle écrit de mieux en mieux en cursive alors elle a tendance à se contenter du minimum d’efforts. Mais bon pour elle on verra en temps et en heures. Et puis normalement l’instit est au courant vu que la maitresse de GS avait fait tout dossier pour un saut de classe (COP, instit spé etc) qui n’a finalement pas eu lieu.

Non c’est plutôt la petite qui m’inquiète. Elle a pleuré toute la journée hier. Je n’y suis pas habituée car ma grande a fait son entrée quasi sans une larme et 4 jours pleins avec cantine mais je sais que ça arrive et que cela n’a rien de dramatique… même si cela reste déchirant pour les parents. Je me fais une raison et me doute que cela passera même si je pense que l’instit pourrait être un peu plus engageante et ne pas se décharger de tout le côté affect sur les atsem (quand je l’ai raccompagné à 13h20 elle ma fille hein- s’est remise à hurler. Elle a dit qu’elle avait peur que son instit, qui était à la porte, ne la mange. Ce à quoi j’ai répondu que non, il n’y avait pas de raison qu’elle avait déjà déjeuné et qu’elle n’avait plus faim etc. L’instit n’a pas bougé, pas sourcillé, pas répondu. Elle a stoïquement attendu plusieurs minutes que l’atsem vienne prendre en charge la petite… Je précise qu’il n’y avait pas d’autres enfants qui la mobilisait). Mais bon, passons. On sait que cette instit est comme ça. La petite, comme les autres y survivra et profitera de ses autres qualités. Par contre j’ai eu des mots très durs avec elle hier soir et c’est là où ca déconne vraiment. Je suis à mi-temps. J’ai un edt sur 4 jours avec deux jours où j’ai cours de 9 à 10 et ensuite de 14 à 15…. J’ai aussi des trous les 2 autres jours… mais je finis à 12h30. Je souhaite donc aller récupérer la puce, qui je le précise n’a pas encore 3 ans étant de fin d’année, après la cantine à 13h20 pour lui faire faire la sieste à la maison (d’autant plus que point de vu propreté à la sieste, heu, bof). En tous cas dans un premier temps. Histoire d’alléger un peu l’entrée dans le grand bain. Réponse de l’instit. C’est niet. Ils couchent les petits à 12h45, point barre pas négociable. Pas d’école à la carte et discours hyper culpabilisant sur le bien de ma fille qui sera mieux à l’école qu’à la maison etc. Sauf que je ne demande pas l’école à la carte. Je souhaite juste reprendre ma fille à l’heure normale de sortie/entrée d’école (mais j’ai même proposé de me débrouiller pour être là au début du dortoir à 12h45… c’est niet aussi). Le temps de midi est sous la responsabilité des atsem. J’ai donc contacté la mairie pour qui il n’y a pas de problème. Ils doivent laisser sortir ma puce 13h20 et interviendra si besoin. C’est d’ailleurs une pratique qui a déjà eu cours. Donc fin de l’histoire. Sauf que je déteste cette manière de faire. J’aime travailler avec les instits pas contre elle. J’aurai aimé trouvé un terrain d’entente. Faire chacune un bout de chemin. Pas imposer un truc. Mais là ce n’est visiblement pas possible et je ne veux pas céder. Je ne touche pas moins du smic pour laisser ma petite en continu à l’école surtout que c’est difficile pour elle –et on le savait car même chez la nounou elle avait du mal à se socialiser- alors qu’il y a des solutions simples (les aménagements d’edt au collège n’ont font pas parti). Et j’ai aussi un peu peur pour ma minette puisque l’instit m’a dit que dans ces conditions ils la laisserait toute seule dans la cour (quoiqu’à mon sens il y aura quand même les MS et les GS) ou bien qu’ils la coucheraient puis la réveilleraient… J’espère que ce ne sont que des paroles dictées par l’énervement…. Alors je cherche quoi faire… Mes connaissances chez les PE toutes ont plutôt tendance à regretter le manque de dialogue et de solution concertée ce en quoi je suis d’accord et justement je cherche quoi faire au mieux, pour tout le monde. Ma fille, d’abord, l’instit, moi… Mais je pense que la vie est courte et que les enfants sont jeunes. J’ai fait des choix financiers et en terme de carrière pour m’en occuper. Je ne demande pas la lune et encore moins des passe-droits mais simplement des solutions de bon sens et le respect des horaires. L’école c’est 8h30 – 11h30 et 13h30-16h30. Les externes, même de PS reviennent à 13h30 (bien que la maitresse fasse pression pour qu’on les garde alors à la maison). On doit donc pouvoir reprendre son enfant à 13h30 aussi, non ? Sans que cela soit un drame… A moins de ne considérer qu’il n’y a que 2 manières de vivre : bosser à plein temps et laisser son môme de 7h à 19h ou déléguer à une nounou ou bien arrêter de bosser complètement. Entre les deux point de salut ? Point de choix?

Encore une fois la vie est courte… voir ma première nuit blanche… et mes 4 fausses couches assez tardives dont 2 l’an dernier… et mon opération de la thyroïde qui s’approche à grand pas….

Alors si vous avez des avis, des conseils... merci par avance.

hirondelle57
Niveau 1

Re: Maitresses de PS un conseil? Un avis sur le rythme de la journée?

par hirondelle57 le Mer 4 Sep 2013 - 13:24
Déjà, bon courage à ton amie en espérant qu'elle s'en sortira, saleté de maladie No 

Concernant l'enseignante, je ne comprends pas trop son attitude...
D'abord, pourquoi elle t'embête que tu viennes chercher ta fille alors que c'est en dehors des horaires de l'école! elle n'a pas son mot à dire là-dessus. Tu peux t'arranger avec ceux qui gèrent le périscolaire et puis c'est tout, c'est ton argent quand même. Et c'est un peu stupide de coucher la petite pour la réveiller après :shock: alors autant qu'ils la gardent dehors surtout s'il y a d'autres enfants.
Cette année j'ai 26 petits affraid d'habitude j'ai une 15aine de petits et environ 10 moyens.  Hier, je me suis retrouvée avec 15 petits pour la sieste, j'ai dû mettre ma fille dans un lit superposé (en hauteur) parce qu'on n'avait plus de place affraid (je trouve ça hyper dangereux pour des petits comme ça) beaucoup de ces enfants pourraient dormir à la maison parce que la maman ne travaille pas mais ils préfèrent les envoyer à l'école. A la réunion de rentrée je dis aux parents qui peuvent les garder qu'ils sont quand même mieux à la maison qu'à l'école! parce que le rythme n'est pas le même à l'école mais bon...

Franchement si tu vas chercher ta puce pour qu'elle va fasse la sieste à la maison, je ne vois pas où est le problème pour l'enseignante... les journées sont déjà assez longues pour des petits bouts comme ça.
Il faut que tu vois avec le périscolaire c'est ce qui a de mieux à faire quitte à récupérer ta puce avant la reprise de l'école l'après-midi si ça lui pose un problème. L'enseignante n'a rien à dire sur ce qui se passe en dehors de l'école, c'est tout.
Mais c'est clair que ça serait mieux qu'elle soit un peu plus ouverte pour discuter Rolling Eyes

bon courage...
avatar
breakingbad
Niveau 6

Re: Maitresses de PS un conseil? Un avis sur le rythme de la journée?

par breakingbad le Mer 4 Sep 2013 - 13:54
Apparemment c'est bon avec la mairie donc l'instit n'a rien à dire, cette année j'ai des petits et des grands mais j'ai plusieurs fois eu que des petits. Je n'ai aucun problème surtout en début d'année pour les enfants ne viennent que le matin au contraire c'est bien que ça se fasse par étape en douceur, ils passeront suffisamment de temps à l'école comme ça.
Dans mon école par rapport à l'organisation et à la disponibilité des animateurs, les enfants qui ne dorment pas à l'école ne mangent pas à la cantine, de temps en temps quand il y a un rv médical ou certains partent après la cantine mais ça reste rare dans ce cas là l'enfant va dans la cour après la cantine au lieu d'aller au dortoir.
Dans un sens je peux comprendre un peu l'instit parce que si chacun fait à sa sauce ça fait des allers et venues et des transfert de responsabilités, après on trouve quand même toujours une solution et se mettre en conflit dès le 2ème jour alors que tu as surtout besoin d'être rassurée sur la façon dont ta fille va s'intégrer à l'école je trouve ça nul.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Maitresses de PS un conseil? Un avis sur le rythme de la journée?

par doublecasquette le Mer 4 Sep 2013 - 14:23
pticuicui a écrit:Apparemment c'est bon avec la mairie donc l'instit n'a rien à dire, cette année j'ai des petits et des grands mais j'ai plusieurs fois eu que des petits. Je n'ai aucun problème surtout en début d'année pour les enfants ne viennent que le matin au contraire c'est bien que ça se fasse par étape en douceur, ils passeront suffisamment de temps à l'école comme ça.
+ 1 000 Récupère ta petite avant 13 h 20, ce sera encore plus sûr puisque les PE sont astreints à être là 10 minutes avant l'horaire de début des classes.

Dans mon école par rapport à l'organisation et à la disponibilité des animateurs, les enfants qui ne dorment pas à l'école ne mangent pas à la cantine, de temps en temps quand il y a un rv médical ou certains partent après la cantine mais ça reste rare dans ce cas là l'enfant va dans la cour après la cantine au lieu d'aller au dortoir.
Voilà, c'est tout simple. Tu peux obtenir comme en cas de RV médical une autorisation de la mairie de ne pas mettre l'enfant au dortoir.

Dans un sens je peux comprendre un peu l'instit parce que si chacun fait à sa sauce ça fait des allers et venues et des transfert de responsabilités, après on trouve quand même toujours une solution et se mettre en conflit dès le 2ème jour alors que tu as surtout besoin d'être rassurée sur la façon dont ta fille va s'intégrer à l'école je trouve ça nul.
Tout le problème est là. Jamais les instits n'auraient dû accepter qu'il y ait ce flou juridique avec des enfants couchés sous la responsabilité des uns et levés sous la responsabilité des autres avec transfert des charges pendant le temps de sommeil !
On voit là à quels problèmes cela mène tant pour les mairies que pour les enseignants, les parents et, ce qui est de loin le pire, les enfants !
Il aurait bien mieux valu laisser chaque vache dans son pré et continuer à coucher les enfants un peu plus tard quitte à ce que les service de restauration périscolaire embauchent du personnel pour surveiller les plus petits dans une salle, avec des activités calmes...

Quant aux larmes, petit karibou, ne t'affole pas, elles sont tout ce qu'il y a de plus normal les premiers jours même avec des super gentilles maîtresses très démonstratives de leur compassion ! Courage à la petite élève et à sa maman ! Et meilleure santé à ton Amie.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
petit karibou
Niveau 7

Re: Maitresses de PS un conseil? Un avis sur le rythme de la journée?

par petit karibou le Mer 4 Sep 2013 - 19:10
Merci les filles pour vos réponses. Je pense effectivement ne pas céder et voir cela directement avec les animateurs (pas les adsem qui bien que charmantes me renvoient sur l'instit). Mais je vais aussi essayer d'arrondir les angles avec elle... ou plus exactement je vais commencer par envoyer le papa qui est une vraie crème et qui saura les arrondir mieux que moi.

Cependant je plussoie aux dire de DC et trouve étrange et effectivement difficile à gérer/comprendre cette organisation et ce transfert de compétences. Le centre de loisirs lui couche les petits vers 13h30 et cela ne semble pas les traumatiser pour autant contrairement au discours hyper culpabilisant de l'école qui invoque le bien de l'enfant comme un argument décisif à ce coucher précoce. Pour ma part je couche rarement ma fille avant 13h30... mais à côté de cela je ne suis pas une pro de la petite enfance et peut faire des erreurs.
Ce serait tellement plus simple si tout le monde à chaque instant restait dans son domaine de compétences. Instits, atsem, parents, dans le respect mutuel de tous.
Mais bon... le bon sens, le respect...

Ah, DC... oui je sais pour les larmes. J'espère juste qu'elle ne va pas braquer contre sa maitresse. Elle est rentrée aujourd'hui du centre de loisirs (où elle a aussi pleuré mais pas beaucoup) enchantée, voulant y retourner... mais pas à l'école car la maitresse est méchante. Sad
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Maitresses de PS un conseil? Un avis sur le rythme de la journée?

par doublecasquette le Mer 4 Sep 2013 - 19:34
Cette histoire de coucher précoce est un dégât collatéral d'une maladresse ministérielle (hein, quoi, un ministre qui dirait n'importe quoi, mais comment se fait-ce ?) où il était question de siestes et de couches.
Ces dames de l'AGEEM, je crois, enfin quelqu'un qui a droit de réponse au ministère et s'occupe de maternelle, ont vu tout rouge et ont dit que puisque c'était comme ça, eh ben, on n'allait presque plus faire dormir les petits n'enfants pendant les horaires scolaires.
En face, vous pensez bien qu'ils étaient ravis, puisque le pendu faisait lui-même le nœud à sa corde et grimpait sur le tabouret en chantant !

"Okidoki, qu'ils ont dit au ministère, on va appeler ça co-éducation et quand vous nous le direz on retirera le tabouret... Vous êtes bien là, avec votre corde qui vous serre la gargamelle ?
- Voui, voui, M'sieur l'Ministre ! On est bien contents d'être arrivés à un accord... Y'aura not'nom en gros sur l'arrêt de mort le décret de co-éducation ?
- Mais voui, bien sûr. Quand ça fait plaisir et puis qu'ça débarrasse, a répondu le grand Ministre du haut de sa chaire."

Spoiler:
Bon j'arrête parce qu'après on me dit que je suis trop pessimiste et que tout le monde, il est bon tout le monde, il est gentil...
Mais il ne sera pas dit que je n'aurai pas tiré la sonnette d'alarme à temps. C'est un vent, ça, l'harmattan, non ? Razz 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
petit karibou
Niveau 7

Re: Maitresses de PS un conseil? Un avis sur le rythme de la journée?

par petit karibou le Mer 4 Sep 2013 - 20:18
Merci DC pour l'explication... comme cela on y voit plus clair.
Je me souviens bien de ce bonhomme et de ses déclarations fracassantes. Je me souviens de sa morgue et de mépris... et je vois que même des années après il en reste quelque chose parce qu'on n'a pas su réagir comme on aurait du. 
Un peu comme le mamouth qui nous colle à la peau ou les stages de macramé qui sont maintenant des lieux communs quand on parle d'éducation nationale...
C'est triste! Evil or Very Mad
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum