Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par nlm76 le Sam 7 Sep - 7:11

J'en ai en 1re, des comme ça. 1re L : alors, Mlle Duschmoll, vous arrêtez le grec ancien, est-ce à cause de la visio-conférence, qui était une imbécillité, je vous l'accorde ?
— Non, non, j'aime bien le grec, mais j'ai pas envie de continuer...
En effet, réaction de gamin de trois ans.
Il y en a qui restent comme ça toute leur vie.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par linotte le Sam 7 Sep - 7:24

Je n'ai pas tout lu, mais j'imagine la teneur des discussions, on est 'le cul entre deux chaises'... J'ai vécu des années de 3e terribles, j'aurais voulu que les parents montent voir le chef pour faire arrêter le latin à leurs chérubins ( je ne voulais pas les 'virer' pour ne pas donner le mode d'emploi)

2/3 de mon effectif a disparu entre la 5e et la 4e ( + une baisse de l'horaire hebdo) : un groupe de 5e de folie cheers , ouverture d'une section euro : toutes les demandes ont été acceptées...politique de l'établissement , et légalement je pense que cela ne tenait pas de leur interdire.
Par contre certains auraient voulu cumuler, ce n'était pas possible. C'est ce point sur lequel je veux discuter pour l'année prochaine.

trefle 


Pour la visio-conférence, je crois que même moi je n'aurais pas continué pale 

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Presse-purée le Sam 7 Sep - 7:30

Légalement, c'est possible de cumuler. Si des élèves veulent le faire, il faut envoyer les parents chez le CdE pour le mettre face à ses responsabilités.

Après, ce qui se passe souvent, c'est que, le latin étant élitiste, il est relégué hors EdT (j'ai souvent cours sur la pause méridienne, effet garanti), tandis que des options humanistes sur dossier telles que l'euro et la bilangue n'ont, curieusement, jamais une seule heure hors EdT...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Kak le Sam 7 Sep - 8:25

J'ai décidé de cesser de me miner avec cela...
L'arrêt du latin, j'estime que c'est un problème administratif et je laisse l'administration gérer! Moins, les cas d'arrêt du latin sont discutés en classe, moins on en parle , moins ils font boule de neige... ( "Machin a arrêté pour des raisons personnelles qui ne vous regarde pas"... sous entendu :ces raisons, - je laisse aux enfants imaginer, dys.. truc, élève en difficulté...etc - vous ne les avez pas, vous vous restez et vous travaillez).
Ceux qui font la tête , je hausse les épaules et tant pis j'interroge les autres et essaie de les mettre de mon côté. Et au bout de quelques semaines, le boudeur est bien isolé... c'est son problème!
Je m'inquiète toutefois pour l'avenir de mon poste .

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Iphigénie le Sam 7 Sep - 8:37

Je crois (énoncé prudent) que la volonté de laisser dans le cours de latin coûte que coûte des élèves qui n'ont pas envie de faire du latin ou du grec par crainte que cela n'encourage d'autres élèves à abandonner est une erreur: on pourrit les cours, on s'empêche de travailler dans un climat serein et enthousiaste et finalement cette ambiance est encore plus néfaste pour les élèves, et les décourage bien plus sûrement que l'exemple de l'abandon de Machin ou de Truc.
Personnellement, je suis plutôt favorable à un retournement d'attitude: "Machin n'est pas capable (n'a pas la possibilité) de suivre en latin, dommage pour lui, mais il ne doit plus venir dans ce cours." Ce n'est pas lui qui abandonne, c'est moi qui n'en veux pas.
Elitiste? Ben oui, le latin, c'est élitiste: la culture est élitiste. Elle se mérite.Vous n'êtes pas des oies, je ne suis pas là pour vous gaver si vous n'avez pas faim.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Lizzy.B le Sam 7 Sep - 8:47

Le souci, Iphigénie, c'est que les élèves dont je parle ont tout à fait la possibilité de suivre, ce sont même de bons élèves. Ils veulent juste arrêter parce qu'ils n'ont plus envie de venir, comme ça, après deux ans. Si un élève a de grosses difficultés, qu'il ne suit pas et que donc il s'ennuie ou pourrit le cours, c'est généralement moi qui lui propose d'abandonner, et ça se passe sans accroc.
Par contre, quand de bons élèves qui ont tout à fait les moyens de suivre veulent arrêter juste par caprice (oui, il n'y a pas d'autre mot), il est beaucoup plus difficile de garder une crédibilité si tu les autorises à abandonner. Parce qu'ils n'ont aucune raison de quitter l'option. S'ils partent, c'est qu'ils ont fait pression et que tu as cédé.
Ce que j'essaie de dire, c'est que je vois mal comment je peux retourner la situation en ma faveur. Je sais que le latin est élitiste, mais si je ne devais garder que les élèves curieux, vifs et volontaires, je n'aurais pas plus de cinq élèves. Et quand on fait pression sur tes effectifs en te faisant comprendre que ton poste en dépend...Bah tu t'accroches comme tu peux.
Dans l'idée, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais dans les faits, je suis coincée.

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Lizzy.B le Sam 7 Sep - 8:50

Kak : courage fleurs2 !

Vous croyez qu'on peut faire voter la question de la poursuite de l'option au CA, histoire que les choses soient bien claires sur papier, et qu'il n'y ait pas de "réclamation" par caprice ? (C'est terrible d'employer le terme "réclamation" pour parler d'un cours ...)

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Iphigénie le Sam 7 Sep - 9:15

Lizzy;B, j'utilisais mon "je crois" parce que je sais que (déjà) le problème que vous rencontrez  en collège n'est pas tout à fait le même que celui que nous avons en lycée... Je crois (toujours!) néanmoins qu'on ne peut pas faire le bonheur des élèves malgré eux. Si vraiment un élève s'est mis dans la tête, à l'âge bête, qu'il ne veut pas faire de latin, je ne vois pas par quelle prouesse on pourrait retourner la situation. Et sur le long terme, maintenir malgré lui un élève en cours n'est pas davantage incitatif pour les autres à se lancer dans l'option....
Je n'ai pas de solution géniale. Je suis simplement convaincue pour ma part que la règle appliquée dans la plupart des collèges: " on  n'abandonne pas l'option" est contre productive.
Et dans l'idéal, je souhaiterais que l'on "sorte" le latin de ce système mortifère d'option facultative "qui doit plaire et distraire sinon on vous pourrit la vie ou on abandonne", et qu'on réintègre le latin comme matière obligatoire dans certains parcours destinés aux élèves qui ont un minimum d'ambition scolaire. Mais ça...

Et pour avoir relu en remontant jusqu'à ton premier post, je ne vois pas pourquoi tu te sens "méprisée" par ces élèves qui ne viennent plus en latin: ils ne veulent plus de latin? eh bien tant pis pour eux! Ce sont eux qui y perdent , pas toi. Face aux autres? Eh bien moi je jouerais le "bon débarras" (enfin plus diplomate quand même dans le voc... Wink  ), "je ne suis pas gaveuse d'oies." Je ne crois pas que cela puisse ouvrir la porte à l'abandon des autres: d'abord parce qu'il y a des parents derrière eux...
Ceux qui ne viennent pas en cours, par contre mériteraient d'être convoqués avec leurs parents par le CDE et que ce soit lui qui les réprimande sur leur impolitesse à ton égard. Et leur signifie qu'ils les exclut du cours ( et non pas qu'il les "autorise" à... )La différence est dans les mots...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par sansara le Sam 7 Sep - 9:42

Bonjour à tous,

Je me permets d'intervenir sur ce fil car j'ai un problème assez similaire : je suis prof stagiaire (à 12h par semaine) dans un collège. Pour le latin, je m'occupe des 4e et des 3e (les 5e ayant pour l'instant été confiés à une prof de lettres modernes).

Mes 4e sont des anges, ils sont 15, bons élèves, intéressés, travailleurs et respectueux. Tout l'inverse des 3e, qui sont 30 (ils étaient en demi-groupes l'an dernier, en classe entière maintenant), qui se prennent pour les rois du monde, et qui considèrent les heures de latin comme des heures de permanence.

1er cours, je leur propose une évaluation de rentrée, non notée, pour voir où ils en sont : copies désastreuses bien sûr, mais surtout 3 copies pratiquement vierges (enfin, vierges, pas tout à fait : l'une de mes élèves a passé l'heure à colorier méthodiquement sa feuille en entier, avec un crayon à papier). Ces 3 élèves ont un niveau extrêmement faible, ils ne sont clairement pas capables de suivre, et pourtant ils ne veulent pas arrêter le latin (je soupçonne les parents d'être derrière). Il était question qu'ils arrêtent en fin de 4e, mais entre temps leur prof est partie en retraite, la principale aussi, et le principal adjoint a également changé. Donc pour l'instant, ils sont là, à ne rien faire et à afficher un mépris ostensible pour ma matière.

Le problème, c'est que ces élèves bavardent (pas seulement chez moi, ce sont des bavards pathologiques, depuis des années !) et entraînent les autres dans une attitude déplorable.

C'est mon premier poste, et dès mon premier cours me voilà en difficulté. Je ne crains pas l'effet boule de neige, car l'option latin fonctionne très bien depuis des années dans cet établissement. Simplement, bosser avec 30 élèves dont au moins 3 sont démotivés et foutent le bordel, je ne m'en sens pas la force.

Qu'en pensez-vous ? Dois-je convoquer leurs parents pour leur montrer les copies de leurs enfants, histoire qu'ils comprennent que monchérimoncoeur perd clairement son temps (et me fait perdre le mien) en restant dans une option qui ne lui convient pas ?

Je sais qu'il est question de gagner des points pour le brevet... Mais si j'ai bien compris, seuls comptent les points au-dessus de la moyenne, non ? Et je doute que ces élèves atteignent un jour la moyenne...

Bref, je suis un peu désemparée. J'attends vos conseils avisés !

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Iphigénie le Sam 7 Sep - 10:06

Oui convocation des parents. Ce n'est pas toi ni ton autorité qui êtes en cause, ce sont ces élèves.
Informe le CDE en lui disant qu'à ton avis (enfin si c'est le cas!) ces élèves n'ont rien à faire dans un cours de latin (ou alors qu'ils s'engagent devant lui à changer d'attitude et de comportement).
Comme tu le dis, le latin , ce n'est pas permanence. On bosse, ou on va ailleurs planter des choux...Laughing


Dernière édition par iphigénie le Sam 7 Sep - 10:22, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Lizzy.B le Sam 7 Sep - 10:19

C'est vrai, Iphigénie, dans l'idéal, tous les 6e auraient droit à une heure d'initiation au latin, et on n'aurait plus besoin de justifier sans cesse l'intérêt de cette matière auprès de ceux qui s'y sont inscrits.
Grâce à vos messages, j'ai admis que ce n'était pas moi personnellement qu'on méprisait, et c'est déjà une bonne chose !
Après, je ne sais toujours pas quelle position adopter : les virer ou les garder de force. Je vais attendre le rendez-vous avec les parents + le cde et voir comment l'élève se justifie face à tout ce beau monde.

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Iphigénie le Sam 7 Sep - 10:24

Wink 
Grâce à vos messages, j'ai admis que ce n'était pas moi personnellement qu'on méprisait, et c'est déjà une bonne chose !
que le prof de latin qui n'a jamais connu ce type de situation se dénonce ici. Laughing Laughing 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par sansara le Sam 7 Sep - 10:26

@iphigénie a écrit:Oui convocation des parents. Ce n'est pas toi ni ton autorité qui êtes en cause, ce sont ces élèves.
Informe le CDE en lui disant qu'à ton avis (enfin si c'est le cas!) ces élèves n'ont rien à faire dans un cours de latin (ou alors qu'ils s'engagent devant lui à changer d'attitude et de comportement).
Comme tu le dis, le latin , ce n'est pas permanence. On bosse, ou on va ailleurs planter des choux...Laughing
Merci Iphigénie. Je vais essayer d'en parler avec la CDE, au besoin en faisant appel au soutien de ma tutrice (qui connaît bien ces élèves) et de leur ancienne PP. Et on verra si elle accepte de convoquer les parents.

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Lizzy.B le Sam 7 Sep - 10:27

Sansara : je suis d'accord avec Iphigénie, convoque les parents chez le CDE, et explique-leur que le niveau de leur enfant est trop faible pour que le latin leur soit bénéfique, et qu'ils n'auront qu'une envie : mettre le bordel, parce que de toute façon ils n'arrivent pas à suivre.
Quant à ceux qui considèrent le latin comme des heures de permanence, j'aurais tendance à les faire beaucoup bosser en les évaluant très souvent, pour qu'ils n'aient même plus le temps d'être pénibles.

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par sansara le Sam 7 Sep - 10:29

@Lizzy.B a écrit:Quant à ceux qui considèrent le latin comme des heures de permanence, j'aurais tendance à les faire beaucoup bosser en les évaluant très souvent, pour qu'ils n'aient même plus le temps d'être pénibles.
C'est prévu dès le prochain cours (mardi). On va voir s'ils ont encore envie de s'écrire des mots dans les agendas après ça ! Twisted Evil 

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par sansara le Sam 7 Sep - 10:34

Au passage, moment désespérant de mon 1er cours, pendant l'évaluation, je reprends 4 élèves qui discutent : "Mais Madame, on parlait même pas de latin !"... Et moi : "Mais c'est pire ! Si seulement vous pouviez bavarder EN latin !"

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Kak le Sam 7 Sep - 11:22

[quote="Lizzy.B"]C'est vrai, Iphigénie, dans l'idéal, tous les 6e auraient droit à une heure d'initiation au latin, et on n'aurait plus besoin de justifier sans cesse l'intérêt de cette matière auprès de ceux qui s'y sont inscrits. /quote]
Une heure par semaine?
Parce que chez nous, ils ont une heure d'information annuelle...et ça ne change rien!

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Kirikiki le Sam 7 Sep - 11:40

Pour la note positive. Je travaille dans un petit établissement et cette année 11 inscrits en latin 5ème, mais quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'à mon premier cours j'en dénombrais 16; dans le doute je leur ai bien demandé s'ils étaient surs de leur choix et j'ai réaffirmé le fait que l'on ne s'engageait pas à la légère (en gros que si c'était pour prendre les jambes à son cou dès les premières évaluations ce n'était pas la peine)... eh bien non, ils ont tous été suspendu à mes lèvres, très réceptifs !!!
Alors, oui notre matière a de l'avenir, oui elle suscite encore de l'intérêt.
C'était la note positive du jour.
Bon week-end.

P.S: je pense que mon effectif paraîtra infime comparé à celui d'un établissement plus conséquent !

Kirikiki
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par vyvy62200 le Sam 7 Sep - 15:20

Tout d'abord, bon courage !
J'avais un élève comme cela en 4° l'an dernier. A la fin de l'année, il m'avait annoncé qu'il arrêtait le latin pour la DP3 : dans mon établissement c'est interdit, on prévient les familles et les élèves en 6° que ces 2 options sont incompatibles.
J'ai discuté avec cet élève : je lui ai bien fait comprendre qu'il ferait latin jusqu'à la fin de sa 3°, que je ne lâcherais rien, même s'il m'agaçait profondément. Je lui ai aussi dit qu'il fallait qu'il pense sérieusement à grandir !
je l'ai revu le jeudi de la rentrée, et il a été très agréable et a même participé de manière volontaire ! Pourvu que ça dure ...

vyvy62200
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Gryphe le Sam 7 Sep - 15:29

(Je n'ai pas tout lu.)

Lorsque des élèves tentent de se désinscrire, penser aussi à vérifier ce qu'en pensent les parents... Si ça se trouve, il y a des parents persuadés que leur petit fait latin, et comme les heures sont souvent placées à la périphérie des EDT (pour ne pas faire d'études aux autres), le charmant bambin peut se créer trois heures d'école buissonnière tranquillou pendant un bon trimestre sans que personne ne se rende compte de rien. bounce

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Amaliah le Sam 7 Sep - 15:37

Je n'ai pas tout lu non plus mais chez nous personne ne se désinscrit sauf si l'élève latiniste souhaite faire DP3h.
Ma collègue a eu le cas d'un 3e qui n'est pas monté à 13h : le traif, c'est 2h de retenue. 1h pour l'heure de cours manquée qu'il faut rattraper et 1h pour le foutage de gueule.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par linotte le Sam 7 Sep - 16:50

Un élève de 3e avait très souvent rdv dentiste le lundi...de 12h45 à 13h30 . Il venait ensuite tout tanquillou en français pour deux heures ...avec moi...( je vous rassure, il ne souffrait pas au point de devoir fermer sa bouche...)

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Lizzy.B le Dim 8 Sep - 14:16

@Gryphe a écrit:(Je n'ai pas tout lu.)

Lorsque des élèves tentent de se désinscrire, penser aussi à vérifier ce qu'en pensent les parents... Si ça se trouve, il y a des parents persuadés que leur petit fait latin, et comme les heures sont souvent placées à la périphérie des EDT (pour ne pas faire d'études aux autres), le charmant bambin peut se créer trois heures d'école buissonnière tranquillou pendant un bon trimestre sans que personne ne se rende compte de rien. bounce
Juste une question pratique :
est-ce que dans vos établissements l'obligation de continuer l'option est tacite, ou inscrite officiellement (et fermement) quelque part, de manière à couper court à toute réclamation ? Parce que chez moi, elle est juste inscrite dans la lettre de présentation de l'option en 6e. Il est écrit qu'on ne peut abandonner le latin que pour la DP3, et toujours sur décision du conseil et accord du professeur de latin. On ne peut pas faire plus clair, et pourtant cela ne semble pas suffisant...

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par Lizzy.B le Dim 8 Sep - 14:18

(Je me prépare à rencontrer les parents en début de semaine chevalier , d'où ces questions pour assurer mes arrières.)

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre attitude face aux élèves qui refusent de venir en latin, ou qui viennent mais font la tête.

Message par doubledecker le Dim 8 Sep - 14:20

@Lizzy.B a écrit:(Je me prépare à rencontrer les parents en début de semaine chevalier , d'où ces questions pour assurer mes arrières.)
il est rigolo ce smiley...

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum