Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 19:22

@ artysia : je suis désolée si j'ai donné l'impression d'en vouloir à cette enseignante, cela n'est pas du tout le cas, si tu lis mon premier message, j'ai bien noté que je comprenais bien sa position etc.
Après j'étais curieuse de savoir si elle avait le droit d'enseigner le latin, parce que naïvement je pensais que c'était cloisonné ( un enseignant par matière).
bref je n'ai rien contre elle Smile
et si elle veut un coup de main de temps en temps je lui donnerai évidement ( mais pas plus parce que je croule littéralement sous le travail, j'avais jamais préparé de cours et donc c'est plus long ;-) mais je me suis dit quand la principale adjointe m'a dit qu'elle avait besoin d'aide, que c'était dommage qu'elle s'occupe de ces classes là, alors que moi j'avais l'impression d'être 100000 fois plus à l'aise en latin qu'en français et vice versa je pense qu'elle doit être extrêmement plus compétente que moi pour enseigner le français.
Après je tiens juste à expliquer que j'ai récupéré ses classes.
En fait il y avait un poste de lettre classique 8h à pourvoir et comme ils ne trouvaient personne, ils ont donné les heures de latin à cette enseignante qui avait envie d'enseigner la matière et ils lui ont enlevé 8h de français. Du coup ils se sont mis à chercher un remplacement de lettres modernes, et quand ils ont vu que le rectorat avait proposé au collège voisin , une contractuelle LC, ils m'ont contacté pour me donner les 8h de latin et refaire l'échange, sauf que ma collègue n'a pas voulu. enfin c'est ce que j'ai compris en tout cas d'après ce que m'a expliqué le principal, et la principale adjointe lors de mon entretien.
@ oriane : je souhaite passer le concours mais c'est délicat, j'aimerai m'inscrire en doctorat cette année ( je viens juste de finir mon master) et du coup je trouve que cela fait un peu beaucoup de préparer ma thèse + le concours+ le travail d'enseignant.
donc j'ai décidé de privilégier ma thèse en premier lieu ( car je pense, me connaissant, qu'il sera plus dur de me remettre dans le bain des études une fois mon concours passé etc - et qui sait combien de temps il me faudra pour l'avoir-). En plus ma thèse sera très certainement un prolongement de mon mémoire et je préfère donc la rédiger tant que tout est encore frais.
bon je me répète mais encore une fois je n'ai pas voulu passer pour la "chieuse" de service, mais j'avais vraiment envie d'enseigner le latin et je pense que j'étais (je suis encore d'ailleurs) déçue.
mais ça passera ^^

InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par John le Ven 6 Sep - 19:22

Une autre copine par contre s'est vue contrainte d'enseigner le latin contre son gré (on l'a menacée de retrait sur salaire sinon... A bon droit ? Je ne sais pas...) : on a bossé ensemble, mais honnêtement, c'est une cata et un grand stress pour elle...
La réponse au passage mis en gras :
http://www.neoprofs.org/t63947-un-certifie-de-lettres-modernes-peut-il-etre-oblige-d-enseigner-le-latin?highlight=latin

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par lili0908 le Ven 6 Sep - 19:24

@Dalva a écrit:
@lili0908 a écrit:oh punaise çà m'énerve!!!!!furieux furieux 
non, elle n'est pas compétente pour enseigner le latin puisqu'elle est spécialiste LM et non LC mais mais...voilà quoi, les profs d'abord et les élèves après pour certains CDE!
c'est lui ou elle qui doit trancher dans le souci que les élèves aient accès à de vrais cours de latin...si il ne le fait pas oui, elle elle est titulaire et toi contractuelle et donc elle a le droit!
on a longtemps et encore d'ailleurs eu un manque de candidats en LC du coup certains LM sautent dessus si çà peut les arranger (emploi du temps, etc...)
malheureusement pas grand chose à faire, désolée!
Je vais mettre les pieds dans le plat, mais kami ne me paraît beaucoup plus compétente pour enseigner quelque matière littéraire que ce soit. Je suis désagréable, certes, mais il y a une limite à ce qu'on peut accepter d'un prof de lettres. Les coquilles, je veux bien, mais à ce point...

Sinon, kami, tous les contractuels ont commencé comme toi, et même tous les stagiaires (de ma génération en tout cas) : le lundi, ils n'avaient jamais enseigné, et le mardi ils rencontraient trois classes de divers niveaux. Tu peux compter sur tes collègues (dans tes deux établissements et ici) pour te donner un coup de main et des conseils. Quand commences-tu exactement ? Connais-tu les manuels avec lesquels tu travailleras en français ? As-tu rencontré certains collègues ?
oui, au temps pour moi, j'y suis allée un peu fort...je voulais plutôt dire "moins compétente qu'une ou un LC".
cependant, j'entends beaucoup de LM qui prennent du latin pour des raisons diverses (que je peux comprendre hein) mais qui subissent de devoir l'enseigner...c'est tout de même un triste constat.

cela dit, pour en revenir à Kami, en effet ne te fais pas trop d'illusions sur un éventuel renouvellement dans le même établissement.
quant on débute le chemin n'est pas un long fleuve tranquille...mais tu verras c'est très formateur!Wink 

lili0908
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Dalva le Ven 6 Sep - 19:28

Quels sont les manuels, kami ? (Ici on pourra peut-être te donner des pistes voire des "chapitres" tout faits ou presque).

Après avoir lu ton dernier message, je te conseillerais de ne prendre, si tu le peux (financièrement et par rapport au poste qu'on te propose) que les heures de l'établissement où tu fais du latin : une première année à 16 ou 18h de cours sans avoir jamais enseigné, avec des trajets, ne me paraît compatible avec la préparation d'un doctorat. Un mi-temps serait beaucoup plus raisonnable. Mais as-tu la possibilité de refuser les heures de l'établissement sans latin, et peux-tu te le permettre financièrement ?
Il ne faut pas prendre en compte que la composante "heures passées à travailler" mais aussi la composante "fatigue" : après une journée de cours, les préparations, les corrections (assez lourdes en français) et le trajet, je ne suis pas sûre que tu auras la capacité physique de te remettre à autre chose. Ton doctorat risque tout simplement d'en pâtir énormément (bien plus que si tu préparais le concours en même temps mais sans bosser en même temps).

Évidemment, ce n'est qu'un avis et d'autres ici ont sans doute vécu la même expérience que tu t'apprêtes à vivre et s'en sont sortis doctorat en poche. Il faudrait leur demander ce qu'ils en pensent.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par lili0908 le Ven 6 Sep - 19:29

Kami en revanche si je me peux me permettre de faire une remarque, il va tout de même falloir que tu aies une approche plus positive (enfin être moins stressée) des cours de français...parce que oui, tu es prof de latin mais aussi de français et çà même avec le concours çà ne changera pas!
l'année passée j'étais en poste à temps plein, chaque niveau en latin donc 8h mais le reste donc 10h en français.
çà fait partie de notre boulot, ne faire que du latin et/ou du grec c'est impossible.

lili0908
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InviteeF le Ven 6 Sep - 19:31

@Dalva a écrit:Quels sont les manuels, kami ? (Ici on pourra peut-être te donner des pistes voire des "chapitres" tout faits ou presque).

Après avoir lu ton dernier message, je te conseillerais de ne prendre, si tu le peux (financièrement et par rapport au poste qu'on te propose) que les heures de l'établissement où tu fais du latin : une première année à 16 ou 18h de cours sans avoir jamais enseigné, avec des trajets, ne me paraît compatible avec la préparation d'un doctorat. Un mi-temps serait beaucoup plus raisonnable. Mais as-tu la possibilité de refuser les heures de l'établissement sans latin, et peux-tu te le permettre financièrement ?
Il ne faut pas prendre en compte que la composante "heures passées à travailler" mais aussi la composante "fatigue" : après une journée de cours, les préparations, les corrections (assez lourdes en français) et le trajet, je ne suis pas sûre que tu auras la capacité physique de te remettre à autre chose. Ton doctorat risque tout simplement d'en pâtir énormément (bien plus que si tu préparais le concours en même temps mais sans bosser en même temps).

Évidemment, ce n'est qu'un avis et d'autres ici ont sans doute vécu la même expérience que tu t'apprêtes à vivre et s'en sont sortis doctorat en poche. Il faudrait leur demander ce qu'ils en pensent.
+1
J'ai été dans la situation temps complet avec doctorat et temps partiel avec doctorat.
Dalva a raison sur ce point !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 19:34

@roxanne a écrit:C'est vrai que je trouve que tu t(avances beaucoup sur beaucoup de points .Tu n'as pas encore commencé, tu n'as jamais enseigné, tu n'es pas titulaire et d'une part tu envisages éventuellement d'enlever des classes à une collègue titulaire, tu parles  du droit qu'elle a ou pas à enseigner le latin .(si on va par là, quel droit toi as-tu  à enseigner tout court ? ).Tu en es déjà à parler de répartition pour l'année prochaine ( !!!).Alors, on redescend sur Terre, tu as ces heures cette année, essie de les faire, d'avoir ton concours .Et c'est une ancienne contractuelle qui te dit ça , en toute amitié.Sinon, tu vas avoir un retour à la réalité bien difficile .
je ne voulais pas paraitre méprisante ou présomptueuse loin de la !
j'ai bien conscience qu'elle est titulaire, qu'elle a plus d’expérience que moi. je me questionnais juste sur la possibilité d'un échange, et je voulais savoir si selon vous c'était une bonne idée ou non d'avoir une discussion avec elle, car comme je l'expliquais plus haut je ne voulais absolument pas la froissée, ni qu'elle me prenne en grippe.
bref je me suis sans doute mal exprimée.
quant à ma question sur le droit ou non d'enseigner le latin, je ne l'a retire pas c'était je pense, une question légitime. je me demandais juste si les personnes en lettres modernes avaient le droit dans "les textes" d'enseigner cette matière.
vous m'avez répondu oui et j'ai dit dés mon deuxième message que dans ce cas je n'avais "rien à dire".
je trouve ton message un peu dur, mais bon encore une fois c'est difficile de juger d'un ton etc par messages interposés.
J'ai déjà donné des cours avec un organisme de soutien scolaire privé mais c'était totalement différent donc je ne l'ai pas mentionné comme étant une "expérience" maintenant le stress aidant c'est vrai que je me suis mise à envier cette enseignante parce que je pense que je serai plus à l'aise avec un faible effectif dans une matière que je maîtrise, qu'en français avec une grosse classe que je ne saurai peut être pas gérer. je suis humaine Laughing 
bref ma réaction était plus dû à la panique, qu'à un sentiment de mépris vis à vis de cette enseignante qui n'a pas fait lettres classiques, je veux juste être clair sur ce point.Neutral 

InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Dalva le Ven 6 Sep - 19:35

Excusez-moi, j'en profite pour dire que "ça" pour "cela" ne prend pas d'accent, "çà" désignant un lieu ("çà et là"). Comme ça fait deux fois dans le même fil que je le vois... (Comment ça, je suis une acharnée ? Ben oui, j'ai des défauts...)

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Madame_Prof le Ven 6 Sep - 19:37

kami, attention aux fautes d'orthographe (je m'étonne toujours d'en trouver chez des profs de français) ! Pour le reste, bon courage et no stress, ça va bien se passer Wink

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Jenny le Ven 6 Sep - 19:47

@doubledecker a écrit:chaperonner c'est peut être aller un peu loin, non? et puis on ne sais jamais, ça peut aussi étre un échange de bons procédés : cette personne peut vous filer un coup de main en français.
+1.

Honnêtement, tu ne connais pas les compétences de ta collègue en latin. Elle n'a pas le concours de lettres classiques, mais toi non plus (ou pas encore). Je te conseille de ne pas trop faire de vagues et de prendre ce qu'on te donne. N'oublie pas que tu débutes. Je pense que si tu insistes trop, tu vas te mettre tes collègues à dos.
Si tu veux enseigner les langues anciennes, pourquoi ne pas passer le concours ?
Une expérience en français te sera profitable.

(J'ai lu ton dernier message après. Je n'aborderais pas le sujet personnellement. Cette collègue a choisi de garder les heures de latin, elle ne reviendra pas sur sa décision si tu lui en parles.)


Dernière édition par Jenny le Ven 6 Sep - 19:52, édité 1 fois

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 19:49

@Dalva a écrit:Quels sont les manuels, kami ? (Ici on pourra peut-être te donner des pistes voire des "chapitres" tout faits ou presque).

Après avoir lu ton dernier message, je te conseillerais de ne prendre, si tu le peux (financièrement et par rapport au poste qu'on te propose) que les heures de l'établissement où tu fais du latin : une première année à 16 ou 18h de cours sans avoir jamais enseigné, avec des trajets, ne me paraît compatible avec la préparation d'un doctorat. Un mi-temps serait beaucoup plus raisonnable. Mais as-tu la possibilité de refuser les heures de l'établissement sans latin, et peux-tu te le permettre financièrement ?
Il ne faut pas prendre en compte que la composante "heures passées à travailler" mais aussi la composante "fatigue" : après une journée de cours, les préparations, les corrections (assez lourdes en français) et le trajet, je ne suis pas sûre que tu auras la capacité physique de te remettre à autre chose. Ton doctorat risque tout simplement d'en pâtir énormément (bien plus que si tu préparais le concours en même temps mais sans bosser en même temps).

Évidemment, ce n'est qu'un avis et d'autres ici ont sans doute vécu la même expérience que tu t'apprêtes à vivre et s'en sont sortis doctorat en poche. Il faudrait leur demander ce qu'ils en pensent.
alors financièrement c'est compliqué pour moi et je pense que je vais devoir accepter le poste en temps plein, et puis j'ai dit "oui" au chef d'établissement de ce collège donc cela me paraîtrait pas correcte de me rétracter maintenant. Mais c'est vrai qu'en ce moment je suis une boule de stresse, car entre l'annonce mardi et la rentrée lundi je n'ai pas beaucoup de temps pour préparer quelque chose de bien.
pour le train, il y en a deux qui passent l'un a 6h30, l'autre à 7h30, et comme je commence à 8h 4 jours sur 5 il me faudra prendre celui de 6h30 après je pense pouvoir trouver ( j'espère) un covoiturage je crois qu'il y a d'autres professeurs dans mes établissements qui font le trajet tous les jours ( en voiture c'est juste 25 minutes, mais comme je n'ai pas le permis, je prends le train et il s’arrête à toutes les petites gares de campagne du coup c'est plus 35 minutes de trajet).
pour les manuels, j'ai "fleur d'encre" pour les 4ème,  "collection à suivre francais" et "les couleurs du français" pour mes deux classes de 5ème.
pour ce qui est de mon doctorat je me doute que cela va être compliquer, mais j'aime vraiment faire de la recherche, et le doctorat reste ma priorité, maintenant il faut bien manger et j'ai pensé qu'être assistante d'éducation ou contractuelle ( sur quelques mois à l'époque ou j'ai posé ma candidature je ne pensais pas avoir un temps pleins) pourrait allier l'utile à l'agréable et me permettre d'étoffer mon cv ( jusqu'a présent j'ai fait pleins de petits boulots qui n'ont aucun rapport avec mes études.)
Et puis même s'il n'y avait pas le coté financier je ne pense pas que j'aurai eu le choix , les deux chefs d'établissement sont proches et je pense que ce sera soit tout ( j'accepte le temps pleins)  soit rien humhum 

pour les pistes je me suis inspirée de progressions trouvé sur le forum pour faire mon programme de l'année mais vos avis seraient bien utiles. Laughing

InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Dalva le Ven 6 Sep - 19:59

Pour commencer l'année en 4e, je te conseille la lettre (par exemple en axant sur Mme de Sévigné), tu trouveras des choses ici par exemple :
http://www.neoprofs.org/t37750-mon-chapitre-lettre-sevigne-4e-plan-et-textes?highlight=s%E9vign%E9
et si je trouve le temps je pourrai t'envoyer des choses (descriptifs de quelques uns de mes cours par exemple, si j'ai le temps de les taper). Si tu peux, je te conseille aussi d'essayer de t'inspirer du manuel Terre des lettres pour ces deux niveaux (il sera sûrement au CDI d'au moins un de tes collèges). Je te conseille celui-ci parce qu'il est très progressif et tu trouves dedans tout ce dont tu as besoin (exos de vocabulaire associés aux textes, grammaire facile d'accès, etc.) et les questions qui accompagnent les textes sont... logiques (dans ma manière de procéder en tout cas).

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Nita le Ven 6 Sep - 20:00

@doubledecker a écrit:comme Touby : ces classes ne vous reviennent pas de droitRolling Eyes puisque en l'espèce nous sommes en présence de deux personnes dont l'une est titulaire et l'autre non (je ne dis pas que c'est bien ou mal, je reste factuelle).
quant à la compétence de votre collègue : elle aussi a peut être fait des études de LC mais a choisi de passer un concours de LM en misant par exemple sur le nombre de postes.
+1
(c'est ce que j'ai fait)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 20:01

voici le programme de ma première séquence
Séquence 1 : La poésie au fil des siècles

Problématique : Comment les poètes ont-ils joué avec les codes et varié leur expression poétique ?
Objectifs :
- Découvrir des poèmes et poètes appartenant à des siècles différents
- Appréhender les jeux de langage et la versification
- Savoir reconnaître les figures de style et les sens propre/figuré
- Dire et écrire des poèmes à forme fixe et/ou libre

Textes :
GT : plusieurs poèmes : de Charles d'Orléans, Pierre de Ronsard, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire,
Programme :
L’expression écrite : rédaction d’un sonnet, et d’un calligramme, atelier d'écriture " oulipo"
L’expression orale : réciter un poème devant la classe
L’histoire des arts : le calligramme

pour le cours: voici mon "plan" : Séance 1 :
Objectifs : définition du genre poétique

Phase 1 : à l'orale

A)
Q : qu'est ce que la poésie

division des réponses en un tableau de 4 colonnes : auteurs/poètes ; écriture/style/formes ; expressions/sentiments ; thèmes.

B) formuler la définition orale avec/par les élèves


phase 2 : Dicter le cours :

« Le terme poésie vient du grec « poésis »( ποιεσισ) du verbe « poiein » (ποιειν) signifiant « faire » « créer ». A l'origine, la poésie est un texte chanté accompagné de musique ( la lyre : sorte de harpe), propre à exprimer des sentiments humains sur des grands thèmes de la vie notamment l'amour, la mort, la mélancolie, le voyage etc.
La poésie est un genre littéraire qui est soumis à des règles d'écriture appelées « versifications » (les rimes, les vers, le rythme).
La poésie a évolué au fil des siècles adoptant des formes poétiques diverses, formes comportant chacune ses spécificités.

Phase 3 : Écriture/ Lecture partage

sujet : imagine 4 vers rimés de ton choix (quatrains) sur l'un de ces thèmes poétiques : l'amitié, l'amour, l'enfance, la nature, les voyages.

Devoir :
- Lire, signer et faire signer la charte de classe par les parents
-Lire le rondeau de Charles d’Orléans
- finir le travail d'écriture.


qu'est-ce que vous en pensez ?

InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Ben93 le Ven 6 Sep - 20:03

Zen Kami, zen ... aal 

Je peux comprendre ta situation, je suis moi-même contractuel avec des études en Electrotechnique, l'an passé j'ai enseigné en Elec LP. Cette année, je me retrouve à enseigner les Maths et de la Découverte Professionnelle à des 3èmes.
Tu veux des heures de Latin et de Grec, malheureusement les contractuels que nous sommes, nous prenons les "restes".
Même si l'an prochain tu retournes dans cet établissement, rien ne dit que ta collègue ne continueras pas d'enseigner le Latin et le Grec. Il ne faut pas trop se projeter dans l'avenir, il est incertain.

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 20:05

@dalva merci pour ton aide ( en orthographe mais aussi tes conseils) je comptais aussi commencer par la lettre Smile

InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Nat32 le Ven 6 Sep - 20:06

Je ne veux pas rentrer dans le débat mais étant moi aussi contractuelle ,je te conseille de ne pas te mettre tes collègues à dos dès le début et, de plus ,je te trouve assez présomptueuse... Hormis tes connaissances certaines en latin et grec ,quelles sont tes compétences pour les enseigner? As-tu des notions de pédagogie ou autres? Donc, au final en quoi tu es plus compétente que ta collègue de LM, je provoque un peu certes mais ton message m'a un peu irritée et il y a une part de vérité dans ce que je dis. ce n'est pas parce qu'on sait faire quelque chose que l'on est compétent pour l'enseigner. Par exemple, je suis cavalière depuis plus de 20 ans et je suis incapable d'enseigner l'équitation . Pourtant j'ai les compétences équestres.
Tu ne connais rien à ce métier et tu arrives en prenant déjà tout pour acquis. Redescends sur terre, quand on est contractuelle, rien n'est acquis, on prend ce qu'on nous donne, on essaye de donner la meilleure image possible et de s’intégrer dans l'équipe pour espérer avoir un poste l'année suivante.
Ensuite ,je ne voudrais pas enfoncer le clou mais tu fais quand même beaucoup de fautes d'orthographe. Cela arrive à tout le monde ,bien-sûr (moi y compris) mais tu vas enseigner le français ,alors fais attention, les élèves repèrent tout et ne se priveront pas de relever tes fautes. Sois très vigilante à ton orthographe devant eux.
Je te souhaite bon courage pour ta rentrée.

Nat32
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Nat32 le Ven 6 Sep - 20:07

Si tu as besoin de conseils sur ta séquence sur la lettre n'hésite pas par contre Smile

Nat32
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Nita le Ven 6 Sep - 20:10

Kami, j'ai lu tout le fil, mais je me suis concentrée sur le latin (désolée ;-) , pour quel niveau proposes-tu ta séquence, que je réfléchisse à ce que tu y as mis ?

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 20:14

la séquence que j'ai posté est pour le niveau 5ème Smile

InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Gryphe le Ven 6 Sep - 20:19

- La personne en poste fixe "passe avant" la personne contractuelle pour les répartitions de services.

- Il est extrêmement délicat de toucher aux répartitions de services après la rentrée.

- Ils ont pu se dire qu'ils trouveraient plus facilement un contractuel en lettres modernes qu'en lettres classiques, d'où l'attribution des heures de LC à une collègue de LM, en désespoir de cause.

- Quoi qu'il en soit, il faut que les EDT collent entre les deux établissements de ton contrat, ce qui rend encore plus délicat l'idée d'échanger les services entre le français et le latin.

- C'est le chef d'établissement qui tranche, pas le professeur concerné (que tu ne connais pas). Mais il va trancher en fonction de tout un tas de critères y compris celui des relations avec les professeurs qu'il connaît et qui sont en poste. (Peut-être cette personne a-t-elle travaillé ses cours de latin tout l'été, qui sait ?)

- Pour terminer, je suis obligée de reconnaître que la maîtrise de l'orthographe et de la grammaire me paraît capitale pour un professeur, plus encore pour un professeur de lettres. Par conséquent, je ne peux que vivement te conseiller de continuer à travailler ces questions... Wink

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Nita le Ven 6 Sep - 20:26

kami19 a écrit:voici le programme de ma première séquence
Séquence 1 : La poésie au fil des siècles

           Problématique : Comment les poètes ont-ils joué avec les codes et varié leur expression poétique ?
          Objectifs :
- Découvrir des poèmes et poètes appartenant à des siècles différents
- Appréhender les jeux de langage et la versification
- Savoir reconnaître les figures de style et les sens propre/figuré
- Dire et écrire des poèmes à forme fixe et/ou libre

Textes :
GT : plusieurs poèmes : de Charles d'Orléans, Pierre de Ronsard, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire,
Programme :
L’expression écrite : rédaction d’un sonnet, et d’un calligramme, atelier d'écriture " oulipo"
L’expression orale :  réciter un poème devant la classe
L’histoire des arts : le calligramme (à mon avis, ça tient du gadget, là : la littérature est un art, inutile d'en rajouter pour cette séquence - ce qui ne t'empêche pas de voir des calligrammes, bien qu'on le voie souvent en 6e)

pour le cours: voici mon "plan" : Séance 1 : si je comprends bien ce que j'ai mis en gras, tu prévois ces activités pour ta première "heure" de cours ? C'est impossible à réaliser...

Objectifs : définition du genre poétique

Phase 1 : à l'oral

A)
Q : qu'est ce que la poésie

division des réponses en un tableau de 4 colonnes : auteurs/poètes ; écriture/style/formes ; expressions/sentiments ; thèmes.

B) formuler la définition orale avec/par les élèves


phase 2 :  Dicter le cours : (c'est la formulation des élèves, ça ? Razz )

«  Le terme poésie vient du grec «  poésis »( ποιεσισ) du verbe «  poiein » (ποιειν) signifiant «  faire » « créer ». A l'origine, la poésie est un texte chanté accompagné de musique ( la lyre : sorte de harpe), propre à exprimer des sentiments humains sur des grands thèmes de la vie notamment l'amour,  la mort, la mélancolie, le voyage etc.
La poésie est un genre littéraire qui est soumis à des règles d'écriture appelées «  versifications » (les rimes, les vers, le rythme).
La poésie a évolué au fil des siècles adoptant des formes poétiques diverses, formes comportant chacune ses spécificités.

Phase 3 : Écriture/ Lecture partage (C'est quoi ? Ça sert à quoi ? Qu'est-ce que tu veux faire de ça ? qu'est-ce que ça va apporter à ta séquence ? Essaye d'aller au "plus court" - au plus efficace.)

sujet : imagine 4 vers rimés de ton choix (quatrains) sur l'un de ces thèmes poétiques : l'amitié, l'amour, l'enfance, la nature, les voyages.

Devoir :
- Lire, signer et faire signer la charte de classe par les parents
-Lire le rondeau de Charles d’Orléans
- finir le travail d'écriture.


qu'est-ce que vous en pensez ?

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 20:28

merci mais pour être honnête vu mon état de stress et mon niveau "technique" en français je me demande de plus en plus si ce métier est vraiment pour moi, ce que j'aime particulièrement c'est la recherche et le travail ( traduction et analyse) des textes en grecs et latin.
cette année en tant que contractuel va me permettre de voir si j'en suis capable ou pas ( et surtout si l'envie est là).
mais je suis d'un naturel très anxieux et je ne suis pas sûre d'avoir le caractère idéal pour être enseignant ( la force de caractère, la pédagogie etc)
enfin on verra bien.
merci à tous pour vos réponse rapides en tout cas.
pour l'orthographe je précise que j'ai été suivi par un orthophoniste pendant des années ( problème de dysorthographie et dysgraphie je n'entre pas dans les détails mais disons que je reviens de loin, même si clairement je ne suis pas encore arrivée, j'ai beaucoup progressé par rapport à ce que c'était.. )

InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par orelyde le Ven 6 Sep - 20:28

@Nat32 a écrit:Je ne veux pas rentrer dans le débat mais étant moi aussi contractuelle ,je te conseille de ne pas te mettre tes collègues à dos dès le début et, de plus ,je te trouve assez présomptueuse... Hormis tes connaissances certaines en latin et grec ,quelles sont tes compétences pour les enseigner? As-tu des notions de pédagogie ou autres? Donc, au final en quoi tu es plus compétente que ta collègue de LM, je provoque un peu certes mais ton message m'a un peu irritée et il y a une part de vérité dans ce que je dis. ce n'est pas parce qu'on sait faire quelque chose que l'on est compétent pour l'enseigner. Par exemple, je suis cavalière depuis plus de 20 ans et je suis incapable d'enseigner l'équitation . Pourtant j'ai les compétences équestres.
Tu ne connais rien à ce métier et tu arrives en prenant déjà tout pour acquis. Redescends sur terre, quand on est contractuelle, rien n'est acquis, on prend ce qu'on nous donne, on essaye de donner la meilleure image possible et de s’intégrer dans l'équipe pour espérer avoir un poste l'année suivante.
Ensuite ,je ne voudrais pas enfoncer le clou mais tu fais quand même beaucoup de fautes d'orthographe. Cela arrive à tout le monde ,bien-sûr (moi y compris) mais tu vas enseigner le français ,alors fais attention, les élèves repèrent tout et ne se priveront pas de relever tes fautes. Sois très vigilante à ton orthographe devant eux.
Je te souhaite bon courage pour ta rentrée.
+1 ...

Contractuelle depuis 4 ans sur le même département que toi (mais je viens de voir que tu avais modifié).... L'an passé j'étais sur 3 établissements et avec 9 niveaux différents (du CAP au BTS). Alors oui c'est du boulot, mais c'est justement ce que je cherche : TRAVAILLER ! (et faire ce métier que j'aime)
Ton discours me dérange un peu. Lorsque l'on est non titulaire, on doit chaque jour faire ses preuves et les collègues titulaires sont de précieux alliés... Attention donc aux préjugés ou sous entendus véhiculés par certains CDE ou collègues. Il est pervers de rentrer dans ce jeu.
Je peux comprendre ton agacement sur certains points, l'EN n'est pas un modèle de gestion des ressources humaines (tu le sauras bien assez vite...). Attention aussi aux promesses alléchantes de certains CDE (dans le privé notamment) qui te tirent déjà des plans sur la comète.
Moi aussi j'ai bac +5 et je travaille avec des collègues peut-être moins diplômés mais plus expérimentés ! L'échange n'en est que plus intéressant mais un peu d'humilité est absolument indispensable.



orelyde
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par Nita le Ven 6 Sep - 20:32

@ Kami : je complète ce que j'ai noté sur ton plan : Le temps que tu te présentes à tes élèves, qu'ils s'installent (pas dans cet ordre), que tu distribues la charte, que tu fasses ton activité d'oral, que vous formuliez la définition (que tu ne vas pas utiliser... Wink ) qu'ils prennent leur classeur et leur stylos... ça va sonner, à mon avis.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue de LM refuse de me "rendre" les classes de latin....

Message par InvitéKa le Ven 6 Sep - 20:38

@Nita a écrit:
kami19 a écrit:voici le programme de ma première séquence
Séquence 1 : La poésie au fil des siècles

           Problématique : Comment les poètes ont-ils joué avec les codes et varié leur expression poétique ?
          Objectifs :
- Découvrir des poèmes et poètes appartenant à des siècles différents
- Appréhender les jeux de langage et la versification
- Savoir reconnaître les figures de style et les sens propre/figuré
- Dire et écrire des poèmes à forme fixe et/ou libre

Textes :
GT : plusieurs poèmes : de Charles d'Orléans, Pierre de Ronsard, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire,
Programme :
L’expression écrite : rédaction d’un sonnet, et d’un calligramme, atelier d'écriture " oulipo"
L’expression orale :  réciter un poème devant la classe
L’histoire des arts : le calligramme (à mon avis, ça tient du gadget, là : la littérature est un art, inutile d'en rajouter pour cette séquence - ce qui ne t'empêche pas de voir des calligrammes, bien qu'on le voie souvent en 6e)

pour le cours: voici mon "plan" : Séance 1 : si je comprends bien ce que j'ai mis en gras, tu prévois ces activités pour ta première "heure" de cours ? C'est impossible à réaliser...

Objectifs : définition du genre poétique

Phase 1 : à l'oral

A)
Q : qu'est ce que la poésie

division des réponses en un tableau de 4 colonnes : auteurs/poètes ; écriture/style/formes ; expressions/sentiments ; thèmes.

B) formuler la définition orale avec/par les élèves


phase 2 :  Dicter le cours : (c'est la formulation des élèves, ça ? Razz )

«  Le terme poésie vient du grec «  poésis »( ποιεσισ) du verbe «  poiein » (ποιειν) signifiant «  faire » « créer ». A l'origine, la poésie est un texte chanté accompagné de musique ( la lyre : sorte de harpe), propre à exprimer des sentiments humains sur des grands thèmes de la vie notamment l'amour,  la mort, la mélancolie, le voyage etc.
La poésie est un genre littéraire qui est soumis à des règles d'écriture appelées «  versifications » (les rimes, les vers, le rythme).
La poésie a évolué au fil des siècles adoptant des formes poétiques diverses, formes comportant chacune ses spécificités.

Phase 3 : Écriture/ Lecture partage (C'est quoi ? Ça sert à quoi ? Qu'est-ce que tu veux faire de ça ? qu'est-ce que ça va apporter à ta séquence ? Essaye d'aller au "plus court" - au plus efficace.)

sujet : imagine 4 vers rimés de ton choix (quatrains) sur l'un de ces thèmes poétiques : l'amitié, l'amour, l'enfance, la nature, les voyages.

Devoir :
- Lire, signer et faire signer la charte de classe par les parents
-Lire le rondeau de Charles d’Orléans
- finir le travail d'écriture.


qu'est-ce que vous en pensez ?
euh... oui, pourquoi c'est trop ?
j'avais envie de commencer par le coté pratique ( c'est la rentrée donc) : d'abord me présenter très rapidement ( en gros , bjr je suis madame untel j'enseignerai ceci) puis distribution de la fiche de renseignement+ charte de vie de classe, ensuite description très rapide de ce que je vais enseigner cette année ( en gros parler des différentes séquences) puis petite intervention sur l'organisation du classeur (comment je veux qu'il soit tenu).

ensuite début du cours ( mais j'envisageais de le faire en deux séance)
de les faire réfléchir sur un premier tant sur : qu'est ce que la poésie, et leur donner à lire un poème pour le cours suivant.

je suis le programme officiel et il y ait dit qu'il faut enseigner l'histoire de l'art donc j'ai cherché maladroitement des thèmes pour relier la séquence à l'art etc

pour la partie cours, c'est plus la formulation des élèves, en gros j'aimerai les amener à la définition puis leur faire copier en fin de cours le "résumé" des points important à retenir.

écriture/lecture/partage : je voulais leur faire écrire un quatrain puis ensuite qu'ils le lisent à la classe ( pas tous mais que cela soit interactif) on m'a conseillé de faire une expression orale et une expression écrite par cours. donc j'ai essayé de trouver une activité correspondant à cela Embarassed 


InvitéKa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum