Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par John le Sam 7 Sep 2013 - 13:42

Les allègements des programmes d'histoire-géographie sont plutôt bien accueillis par les enseignants d'histoire-géographie, qui regrettent malgré tout de devoir adapter leurs enseignements dans l'urgence. En revanche, dans les médias, plusieurs voix se sont élevées pour les contester. Pour que vous puissiez vous rendre compte sur pièces :


1) Pierre Beylau dans le Point :
Extraits et commentaires à lire ici : http://www.neoprofs.org/t64423-le-point-le-journaliste-pierre-beylau-denonce-les-allegements-du-programme-d-histoire-comme-une-entreprise-de-decervelage-et-de-deracinement#2139490

Education : le grand massacre de l'histoire de France.

[...] Ultime étape de cette entreprise de démolition : le projet de réduire dès l'an prochain l'enseignement de l'histoire-géographie en 3e et terminale en attendant une refonte promise pour 2017. [...] Que l'on en profite pour rogner encore un peu plus une discipline fondamentale pour la formation des futurs citoyens est scandaleux. Le projet tel qu'il a été révélé par notre confrère Le Monde n'a rien de rassurant : ce sont 30 à 36 heures d'enseignement qui seraient supprimées annuellement en 3e. Resteraient des thèmes nimbés d'idéologie. Par exemple "le rapport des sociétés avec leur passé". Le chapitre sur la construction européenne disparaîtrait, noyé dans un intitulé vague : "géopolitique du monde actuel".
2) Eric Zemmour et Nicolas Domenach sur I-Télé (à partir de 4 minutes 20) :
http://www.itele.fr/magazines/ca-se-dispute-zemmour-domenach/heures-sup-histoire-geo-54427

N. Domenach : "Ces élites n'aiment pas la France que j'aime". "Maintenant, il ne faut pas savoir ce qu'est l'Europe. On ne va plus parler de la construction européenne."

E. Zemmour : "Ces élites n'aiment pas la France". "Le vrai problème, c'est que la gauche a tué le roman national par haine de la France. Quand tu vois qu'on a supprimé Louis XIII et Richelieu pour mettre un empire africain, ça c'est tuer le roman national délibérément".
3) Franck Ferrand et Thomas Sotto sur Europe 1, dans l'émission "Vous allez tout comprendre" : http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Vous-allez-tout-comprendre/Videos/On-va-deboussoler-les-eleves-encore-un-peu-plus-1630565/

Thomas Sotto : "Les programmes vont être profondément remaniés pour les élèves de 3eme et Terminale ES et L. Quelle est l'urgence d'un coup à réviser ces programmes d'histoire ?"

Franck Ferrand : "En fin de cycles de collège et lycée, ça fait longtemps que tout le monde est d'accord pour dire que les programmes sont beaucoup trop chargés. Les professeurs doivent survoler les programmes, les élèves sont complètement perdus. Les 5 grands syndicats étaient d'accord, ils ont signé une pétition pour dire qu'il faut alléger tout ça."

Thomas Sotto : "L'dée c'est de simplifier. J'ai lu par exemple qu'on ne parlerait plus de de Gaulle dans le chapitre "2eme guerre mondiale", mais en fin d'année dans un chapitre "5ème république". Je ne suis pas un grand spécialiste, mais de Gaulle a quand même joué un petit rôle pendant la guerre".

Franck Ferrand : "Oui, c'est pas bien ça. On a déjà des élèves qui sont déboussolés, eh bien on va encore déboussoler les élèves un peu plus avec cette histoire. Vous savez, la dimension explicative disparaît souvent de ces programmes. [...] Vous savez, on n'a pas fait sortir seulement de Gaulle : pour la 3eme, on enlève aussi tout le capitalisme et l'histoire des systèmes productifs, on supprime le chapitre consacré à la construction européenne : vous imaginez, pour comprendre le monde dans lequel nous vivons ! Et même chose en terminale, ou en première/terminale pour les sections professionnelles : on enlève le patrimoine, pourquoi pas, on supprime la question religion et société dans les USA contemporains, et on enlève surtout la réflexion sur la mondialisation ! Vous avouerez qu'on va avoir du mal à raccrocher l'histoire au monde d'aujourd'hui.

Thomas Sotto : "De mon temps, l'histoire était chronologique, ça me paraissait assez logique. Aujourd'hui c'est thématique".

Franck Ferrand : "Le gros problème dans l'enseignement de l'histoire en France, c'est la façon dont on l'apprend. C'est ce qu'on appelle les préconisations pédagogiques, dans le jargon du métier. Ca, c'est dramatique. On a oublié que l'histoire est un grand réservoir d'expériences humaines. On n'explique plus aux enfants qui ont été les grands acteurs du passé, on ne leur donne plus de repères, on leur parle de thématiques très vagues, comme, dans la réforme en terminale, le rapport des sociétés à leur passé ! "

Thomas Sotto : "Y en a un autre, c'est idéologies de la fin du 19eme siècle à nos jours. Moi, je dors déjà en classe, là."

Franck Ferrand : "On parle de choses très abstraites, on oublie l'essentiel, et on les perd un peu plus. Il y a une note du DEPP de juin dernier qui nous dit qu'il y a "une dégradation sensible" de la connaissance de l'histoire au collège et au lycée. Cet après-midi, dans mon émission, on parlera de Fouquet et de son arrestation. Nous, on est toujours dans la chronologie et on continue à raconter des histoires."
4) Communiqué de l'UMP
Jeudi 05 Septembre 2013
Le gouvernement français allège l'histoire de France

C'est la méthode Peillon : imposer sans concertation et dans l'urgence. Les élèves et enseignants du primaire en avaient déjà payé le prix fort avec la réforme des rythmes scolaires.

Aujourd'hui, ce sont les élèves de 3ème et de terminale qui en paient les conséquences. A la veille de la rentrée, ce sont ainsi des dizaines d'heures d'apprentissage de l'histoire qui sont supprimées.
Suppression de l'histoire de la construction européenne, suppression de la réflexion sur la mondialisation, suppression également de toute référence au Général de Gaulle dans l'enseignement de la Seconde Guerre Mondiale.

Faire disparaître ainsi des pans entiers de notre Histoire, à la va-vite, à la veille de la rentrée, sans concertation, est une lourde faute de la part du gouvernement socialiste. L'Histoire est ce qui nous lie et nous relie, nous fait appartenir collectivement à une communauté nationale.

Une nouvelle fois le gouvernement participe à fragiliser nos repères communs, dans une France qui en a justement cruellement besoin.

Aurore Bergé
Conseillère politique de l'UMP
5) Marion Joseph, Le Figaro
Dans le Figaro, évidemment, on s'agace :
Le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, répond à une revendication des enseignants et des parents, qui jugent les programmes «trop chargés». Le temps consacré à de Gaulle et à la construction européenne sera remanié.

Le moment est plutôt mal choisi. À la veille de la visite historique de François Hollande et de son homologue allemand, Joachim Gauck, ce mercredi à Oradour-sur-Glane, commune de la Haute-Vienne où fut perpétrée la pire atrocité nazie en France occupée, le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, a annoncé un «allégement» dès cette année des programmes d'histoire-géographie. Ce sont les classes de troisième et de terminale générale (séries littéraire et économique et sociale), ainsi que les premières et terminales professionnelles, qui sont visées par cette mesure. Encore une fois, le timing choisi par le gouvernement laisse perplexe.
6) Aurélie Colas (Le Monde) : article le plus objectif des six, mais avec quelques formulations étonnantes.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/04/01016-20130904ARTFIG00289-les-programmes-d-histoire-geographie-alleges-en-3e-et-en-terminale.php/commentaires?page=&pagination=7

Dans le Monde, on parle d'un "allègement surprise", avec ces très étonnantes maladresses dans la formulation d'Aurélie Collas : "Ces documents, que Le Monde s'est procuré, montrent que ce n'est pas de petites coupes dont il s'agit. En 3e, trente à trente-six heures seraient économisées – soit près du quart du programme, selon le SE-UNSA. En terminale ES et L, [...] certaines questions seraient supprimées [...].  Résultat : une vingtaine d'heures économisées, selon le SNES-FSU." Beaucoup de lecteurs ont compris que des heures de cours allaient être supprimées, alors qu'il n'en est rien.

Toujours dans le Monde, dont la journaliste semble s'y perdre un peu :
"Ces aménagements marquent un énième rebondissement. Déjà en 2012, le vaste programme de Première [...] a été allégé. En 2011, la discipline a été supprimée en terminale S pour être réintroduite par Vincent Peillon. Cette année, ce sont les programmes de 3e et de terminale qui sont revus alors qu'ils n'ont qu'un an d'existence.[...] Les enseignants s'en agacent un peu. "On a toujours une impression de bricolage et d'improvisation, reconnaît un professeur de lycée qui a préféré taire son nom. J'ai des collègues un peu dégoûtés d'avoir préparé leurs cours pour rien cet été. Mais le programme était trop dense, il fallait l'alléger." [...]

Au-delà de la surcharge, c'est la nature même des programmes qui est questionnée par les enseignants. "Un programme thématique, qui se prête à la réflexion, pourrait marcher si les élèves avaient un bagage historique solide. Or, ils ne maîtrisent pas toujours les repères chronologiques", souligne Eric Albrand, professeur de lycée dans les Hauts-de-Seine. "Ce programme est intellectuellement satisfaisant pour des adultes détenteurs d'une culture, mais n'est pas accessible aux élèves", assure Bruno Modica, président de l'association Les Clionautes.
http://www.lemonde.fr/education/article/2013/09/03/allegement-surprise-des-programmes-d-histoire-geographie-en-3e-et-en-terminale_3470319_1473685.html


Dernière édition par John le Sam 7 Sep 2013 - 15:02, édité 8 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par cnaudin le Sam 7 Sep 2013 - 13:57

Ferrand : "on continue à raconter des histoires".

C'est bien le problème...

Quant au roman national, depuis quelques temps, il est de plus en plus revendiqué. Ferrand se vantait d'en faire dans l'émission Médias Le Mag (http://www.leshistoriensdegarde.fr/deux-historiens-de-garde-sur-france-5/), Zemmour hurle contre cette gauche qui "a tué le roman national par haine de la France" (sur I-télé), et Gallo milite aussi pour son retour dans l'enseignement.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)

cnaudin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Douglas Colvin le Sam 7 Sep 2013 - 14:10

Mais c'est quoi pour eux le roman national ?

Par définition, un roman est une fiction donc...

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par cnaudin le Sam 7 Sep 2013 - 14:14

@Douglas Colvin a écrit:Mais c'est quoi pour eux le roman national ?

Par définition, un roman est une fiction donc...
Comme pour eux le but est de faire de l'adhésion, et de transformer les élèves en gentils adorateurs bien patriotes de leur pays, la part de fiction est assumée. Même s'ils jouent habilement sur la confusion roman/récit.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)

cnaudin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Douglas Colvin le Sam 7 Sep 2013 - 16:17

Tour cela montre bien la pauvreté et la mauvaise foi d'un grand nombre de journalistes ou dit-journalistes.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par KrilinXV3 le Sam 7 Sep 2013 - 16:44

Et la prétendue "disparition" de de Gaulle, c'est un peu fort quand même. Il était déjà hors du chapitre sur la 2GM dans l'ancienne mouture. Et on pne peut vraiment pas dire qu'il n'a pas sa place dans ces programmes.

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Al-qalam le Sam 7 Sep 2013 - 17:06

J'ai passé ma journée à rédiger une réponse à ces personnes. Essayer de nous donner une voix, en analysant l'emballement médiatique et politique autour de cette affaire, point par point. Cet article fait 7 pages (chargées), je ne sais pas s'il est bien clair. Si quelqu'un veut le relire, je l'envoie avec plaisir par mail.
Je pense le proposer à Arrêts sur Images, qui est un site sérieux et qui fait son fond de commerce de l'analyse des médias. Mais j'aimerais savoir s'il est intéressant ou non avant. humhum 

Aucune idée de ses chances d'être publié. Si ça vous intéresse, faites signe par MP.

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Collier de Barbe le Sam 7 Sep 2013 - 17:12

Toute cette affaire est réellement stupéfiante... On a souvent des indices que nombre de journalistes font un travail très médiocres, mais là, c'est tellement flagrant que ça met mal à l'aise.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Ragnetrude le Sam 7 Sep 2013 - 17:37

Quand les journalistes parlent de sujets que l'on connait on réalise toutes les idioties qu'ils peuvent raconter. Ça donne une idée des bêtises que l'on doit entendre sur tout le reste sans s'en rendre compte...

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Olympias le Sam 7 Sep 2013 - 17:44

Mais quelle magnifique amnésie collective à l'UMP et à droite....tout le monde oublie que c'est le précédent gouvernement qui a supprimé l'histoire-géographie en terminale S et soigneusement œuvré pour que l'option ne soit pas proposée dans tous les lycées...furieux furieux furieux 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par kiwi le Sam 7 Sep 2013 - 18:01

Haldetrude a écrit:Quand les journalistes parlent de sujets que l'on connait on réalise toutes les idioties qu'ils peuvent raconter. Ça donne une idée des bêtises que l'on doit entendre sur tout le reste sans s'en rendre compte...
Si c'était pas aussi vrai, ça prêterait à rire...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Dionysos le Sam 7 Sep 2013 - 18:03

@Olympias a écrit:Mais quelle magnifique amnésie collective à l'UMP et à droite....tout le monde oublie que c'est le précédent gouvernement qui a supprimé l'histoire-géographie en terminale S et soigneusement œuvré pour que l'option ne soit pas proposée dans tous les lycées...furieux furieux furieux 
Entièrement d'accord. Que des types qui ont combattu l'Histoire au lycée critique ces allègements est la preuve même de leur inconsistance. Pauvres sires.

Quand je pense UMP j'ai la tête de Morano et de sa pizza DSK qui me revient en pleine figure, alors leur légitimité dans un débat sur l'Histoire à l'école...

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Presse-purée le Sam 7 Sep 2013 - 18:19

@Douglas Colvin a écrit:Tour cela montre bien la pauvreté et la mauvaise foi d'un grand nombre de journalistes ou dit-journalistes.
Mes questions sont: ont-ils lu les programmes précédents? Ou simplement le doc des allègements? Connaissent-ils les horaires dédiés à cette discipline? ça sent le colportage de rumeurs, la lecture survolée...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Olympias le Sam 7 Sep 2013 - 18:36

@Presse-purée a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Tour cela montre bien la pauvreté et la mauvaise foi d'un grand nombre de journalistes ou dit-journalistes.
Mes questions sont: ont-ils lu les programmes précédents? Ou simplement le doc des allègements? Connaissent-ils les horaires dédiés à cette discipline? ça sent le colportage de rumeurs, la lecture survolée...
Mais non, justement non ! Ils ne connaissent rien, n'ont rien lu et racontent n'importe quoi !!!!! furieux furieux

Là aussi, comme le disait justement l'une d'entre nous, "Sauvons nos arbres"

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Vert le Sam 7 Sep 2013 - 19:21

Les propos de Zemmour sur ce coup sont assez stupéfiants, sans mauvais jeu de mots. Je ne suis pas d'accord avec lui. Le monde a changé et la France aussi, nous n'allons pas continuer à faire de l'histoire comme il y a 50 ans.

Vert
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Douglas Colvin le Sam 7 Sep 2013 - 19:39

Après, il ne faut pas oublier que ces gens-là sont amenés tous les jours à faire des chroniques, donc il faut aller à l'essentiel, c'est-à-dire, faire de l'audience. D'où le ton forcément polémique.

Ils n'ont bien souvent qu'une idée très vague de ce dont ils parlent, ayant sans doute des gens leur faisant de pseudo compte rendus.

C'est toujours quand les journalistes parlent de sujets qu'on maîtrise qu'on se rend compte à quel point ils n'y connaissent très souvent pas grand chose.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par kiwi le Sam 7 Sep 2013 - 19:58

@Al-qalam a écrit:J'ai passé ma journée à rédiger une réponse à ces personnes. Essayer de nous donner une voix, en analysant l'emballement médiatique et politique autour de cette affaire, point par point. Cet article fait 7 pages (chargées), je ne sais pas s'il est bien clair. Si quelqu'un veut le relire, je l'envoie avec plaisir par mail.
Je pense le proposer à Arrêts sur Images, qui est un site sérieux et qui fait son fond de commerce de l'analyse des médias. Mais j'aimerais savoir s'il est intéressant ou non avant. humhum 

Aucune idée de ses chances d'être publié. Si ça vous intéresse, faites signe par MP.
Je suis intéressée Al Qalam pour lire ton article. Je t'ai envoyé deux mp mais j'ai l'impression que ça ne fonctionne pas. Aucun message envoyé n'apparaît, c'est très bizarre.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Reine Margot le Sam 7 Sep 2013 - 19:59

et sinon, que pensent le profs d'HG de l'allègement du programme en 3e?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Jenny le Sam 7 Sep 2013 - 20:07

@Olympias a écrit:Mais quelle magnifique amnésie collective à l'UMP et à droite....tout le monde oublie que c'est le précédent gouvernement qui a supprimé l'histoire-géographie en terminale S et soigneusement œuvré pour que l'option ne soit pas proposée dans tous les lycées...furieux furieux furieux 
+1 Suspect

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par sandman le Sam 7 Sep 2013 - 20:19

@Reine Margot a écrit:et sinon, que pensent le profs d'HG de l'allègement du programme en 3e?
Avec de bonnes classes, l'année passée, j'ai pu terminer le programme mais j'ai eu la désagréable sensation de devoir anticiper la moindre minute perdue et de courir après le temps. J'ai également pris des liberté quant aux horaires conseillés au détriment le plus souvent de l'éducation civique (par ex., il est évident que la guerre froide a été traitée en plus de 3h). Beaucoup de chapitres, notamment en géographie étaient indigestes voire inintéressants.

Je suis donc assez satisfait de cet allègement malgré son annonce très tardive. Même si, parfois cela ressemble plus a du "détricotage" qu'à un allègement stricto sensu (ex. : l'immigration qui change de thème, Clemenceau, Lénine ...)

sandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Rouletabille le Sam 7 Sep 2013 - 20:26

Comme d'habitude, des experts à gages que sont les éditocrates racontent n'importe quoi sur des choses qu'ils ignorent. Voilà en tout cas une lumière cru sur des gens qui s'autoproclament experts, analystes, et qui ne sont même pas foutu de lire le minimum (les allégements publiés sur Eduscol).

Cela en dit long aussi sur la diffusion d'une même rhétorique par plusieurs voix sur différents canaux des sphères médiatiques dominantes.

C'est ainsi comme sur bien d'autres sujets comme l'économie ou des économistes à gages comme Langlet et les chroniqueurs des matinales sur les radios et télévisions offrent le même son de cloche de la pensée libérale s'adressant aux Français comme si ils s'adressaient au 15% qui possèdent des actions et qui sont davantage intéressé par les stratégies des entreprises que par le social...

Rouletabille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Instructeurpublic le Sam 7 Sep 2013 - 20:30

Je dois bien avouer que l'année dernière j'ai terminé le programme de 3e sans trop de difficultés. Pour moi le problème réside davantage dans les démarches par EDC systématiques, un certains zapping et le jargon ennuyeux qui parsème les chapitres de géo, et ça il me semble que ça n'a pas bougé.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Marie Laetitia le Sam 7 Sep 2013 - 21:08

@Al-qalam a écrit:J'ai passé ma journée à rédiger une réponse à ces personnes. Essayer de nous donner une voix, en analysant l'emballement médiatique et politique autour de cette affaire, point par point. Cet article fait 7 pages (chargées), je ne sais pas s'il est bien clair. Si quelqu'un veut le relire, je l'envoie avec plaisir par mail.
Je pense le proposer à Arrêts sur Images, qui est un site sérieux et qui fait son fond de commerce de l'analyse des médias. Mais j'aimerais savoir s'il est intéressant ou non avant. humhum 

Aucune idée de ses chances d'être publié. Si ça vous intéresse, faites signe par MP.
ça m'intéresse, pour la relecture!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par Al-qalam le Sam 7 Sep 2013 - 22:30

Etant donné l'avalanche de mp dans ma boîte (quelle célébrité ! sorciere2 ), je vais déposer ce texte sur la Bdd, en vous demandant de bien vouloir ne pas le transmettre pour l'instant. Merci aussi pour toutes les propositions de mise à dispo sur des sites ou d'autres - à vrai dire, la tête un peu plus froide, je ne suis pas du tout sûre que cela mérite publication ou publicité.

Ceux qui n'ont pas accès à la Bdd, donnez-moi vos mail par mp, sans quoi je ne peux rien envoyer Wink 

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ferrand, Beylau, Zemmour, Domenach, Sotto et l'UMP : haro sur les allègements du programme d'histoire.

Message par John le Sam 7 Sep 2013 - 22:32

@Instructeurpublic a écrit:un certain zapping et le jargon ennuyeux qui parsème les chapitres de géo.
Ce qui est amusant, c'est que les programmes d'histoire déchaînent les passions, mais alors les programmes de géo, personne n'en dit un mot dans les médias.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum