Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Cadre et sujets PISA 2012

par JPhMM le Mar 10 Sep 2013 - 7:39

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
Patissot
Vénérable

Re: Cadre et sujets PISA 2012

par Patissot le Mar 10 Sep 2013 - 7:57
Il faut préciser que contrairement à ce que laisserait penser le prix du livre papier, la version numérique est téléchargeable gratuitement.
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Cadre et sujets PISA 2012

par Leclochard le Mar 10 Sep 2013 - 8:13
Il y a un chapitre sur la "culture financière"... Leur demande-t-on le taux du livret A ? Vu le niveau de leurs parents, j'ai peur que les petits Français se plantent une fois de plus. Laughing 
Ils pourraient pas proposer une épreuve culinaire ? Razz

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Cadre et sujets PISA 2012

par JPhMM le Mar 24 Sep 2013 - 7:36

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum