Nouvelle enseignante chahutée....

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Alva3107 le Mar 10 Sep 2013 - 10:00

Bonjour à tous,

J'ai obtenu les écrits du CAPES en juin, et suite à la réforme, j'ai eu un contrat de 6h/semaine dans un collège en ZEP (en histoire_géo, une classe de 4ème et une de 5ème). J'ai fais 4h de cours pour l'instant et je me suis complétement laissée malmener par mes 4ème hier, durant ma deuxième séance avec eux: chahut, élèves qui m’interpellent sans arrêt "hé Madame, hé Madame !" alors que je leur ai expliqué qu'il fallait lever la main et ATTENDRE que je les sollicite. Je leur ai fait signer un contrat de classe la première heure avec mes règles que nous avons lues et expliquées ensemble.

J'ai fait l'erreur de ne pas les placer dès le début et de les laisser avec le copain/copine. Je compte remédier à cela par un placement par ordre alphabétique (je les ai prévenu que cela arriverait s'ils chahutaient).
Après j'avais menacé de mettre des heures de colles. J'ai repéré quelques éléments TRÈS perturbateurs mais je n'ai pas osé passer à l'action car ils ne sont pas les seuls à me bordéliser, et que vu le bazar, j'ai même du mal à savoir d'où cela vient. En fait, j'ai très peur d'être injuste. Embarassed 

Et là encore on en vient au même problème. J'ai pensé à arrêter de faire cours dès que ça devenait ingérable, de leur faire recopier une page du bouquin et de leur coller une interro dessus le dernier quart d'heure + ramassage de cahier au hasard en fin d'heure. Mais j'ai aussi des bons éléments dans ma classe et je ne veux pas les pénaliser. heu 

Bref ma question est: quand une classe vous "nazifie", où est le juste équilibre entre la punition individuelle et collective ?
Je suis consciente d'avoir fait des erreurs de "débutantes" en ne mettant pas mes menaces de colle à exécution, comment rattraper le coup et asseoir mon autorité ?

Merci pour vos précieux conseils ! Descartes

Alva3107
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par User5899 le Mar 10 Sep 2013 - 10:07

"Pendre d'abord.
Justice après"

(Lucky Luke, Le Pied tendre)

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Alva3107 le Mar 10 Sep 2013 - 10:10

Cripure donc selon toi j'ai bien fait de ne pas sévir ? Le problème c'est que prendre les élèves sur le fait est difficile quand y a beaucoup de b¨¨¨¨
J'ai vraiment du mal à faire cours dans ces conditions.

Alva3107
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Jeanne-Florentine le Mar 10 Sep 2013 - 10:15

Je débute comme toi, étant M2-admissible en HG. Je n'ai pas de 4e mais une 5e bavarde (3-4 élèves qui bavardent tout le temps, ne lèvent pas la main, etc.).

Pour ton problème, je dirai:
-en général, le problème vient qu'ils se connaissent bien...donc je me rends compte qu'avec même un plan de classe par ordre alphabétique, ils bavardent régulièrement. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas en faire.
-Commence peut-être par des mots dans le carnet (chez nous, au bout de 5, ils ont une colle). Ils pleurent pour ne pas en avoir (bon, ce n'est qu'une 5e).
- essaie d'en parler autour de toi (pp, cpe, équipe d'HG pour voir ce qu'ils en pensent et s'ils connaissent ces élèves perturbateurs).
- dès que tu les avertis d'une punition, fais la sinon ils vont voir que tu faiblis. Pour les bons élèves, malheureusement, ce n'est pas des conditions pour bien travailler donc si tu "vérifies" leurs connaissances par une interrogation "surprise" (manière de dire que tu ne les punis pas lol) eux arriveront à s'en sortir, mais tu arriveras peut-être à avoir plus de calme.
- les heures de colle, je pense qu'il faut ne pas en mettre trop au début car ils vont se dire que tu n'as que cela pour les "calmer".
- les prendre à la fin de l'heure pour les cadrer, dire que tu vas convoquer les parents, par exemple, s'ils ne cessent pas.

Je ne te conseille pas mais te donne quelques pistes car je commence aussi. Moi-même, j'ai fait des erreurs que je pense rattrapable (j'ai quand même eu un silence complet pendant 20 min lors d'une séance) mais il faut réagir vite.
Pour la colle, peut-être les donner juste quand les activités supplémentaires ne sont pas faites. Après, en tant qu'AE, j'avais eu des problèmes avec des gamins très perturbateurs, j'avais joué au jeu de la colle qui se double à chaque bavardage et je les mettais. Les gamins s'étaient calmés après une semaine.

Bon courage! Vois sur le forum, tu as des topics dessus!


Dernière édition par Jeanne-Florentine le Mar 10 Sep 2013 - 10:18, édité 1 fois

Jeanne-Florentine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Une passante le Mar 10 Sep 2013 - 10:17

je pense que ce que Cripure voulait surtout dire c'est que dans un premier temps, il faut d'abord sévir sans se préoccuper d'être juste.
Tu as repéré des élèves très perturbateurs, sanctionne-les ! cela devrait calmer un peu les autres. L'essentiel est que tu puisses faire cours normalement...
Et pour ceux qui t'interpellent sans respecter les règles même chose : tu sanctionnes...

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par philann le Mar 10 Sep 2013 - 10:17

une classe vous "nazifie"
Je rebondis sur ce terme car tu es la deuxième "nouvelle prof" à l'utiliser! Faire preuve d'autorité, punir, obtenir le respect des règles que l'on impose ce n'est pas être un nazi en puissance, c'est être prof!!! TU dois te convaincre que ton autorité est légitime!!
Tu as passé un concours (au moins les écrits), tu as fait preuve de tes compétences disciplinaires, tu as un programme à respecter et à enseigner aux élèves. Pour cela, il te faut des conditions d'enseignement soient acceptables.

Donc tout ce que tu as annoncé TU LE FAIS !!! Si tu as promis une punition, TU LA DONNES, au risque sinon de te décrédibiliser.

Après, OUI tu seras injuste! et comme je le dis souvent à mes élèves...la vie est injuste! Alors oui tu puniras pour bavardage un élève qui hurlera à la mort qu'il n'était pas tout seul, que d'autres aussi parlaient, fichaient le bordel etc... Et après ???

J'ai annoncé la couleur: je préviens toujours avant, je fais des remarques avant de punir...MAIS si lorsque je punis il y a la moindre contestation, la moindre réplique... la punition double! On ne répond pas au prof! POINT! En revanche, si on trouve vraiment que c'est injuste, je suis toujours ouverte à la discussion à la fin du cours, en aparté...mais curieusement les élèves revendiquent nettement moins quand ils sont tous seuls face au profs Very Happy 

à part ça t'auras toujours des cours qui se passent bien et d'autres beaucoup moins. Curieusement, tu prépares parfois de super cours...qui ne passent pas du tout et parfois t'arrives avec quelque chose que tu trouves toi très moyen mais à laquelle les élèves adhèrent...

Bon courage!! fleurs

Cripure donc selon toi j'ai bien fait de ne pas sévir ?
Cripure a dit exactement le contraire!!Razz 
Servir...être juste si tu as le temps, que tu peux etc... L'important est de sévir (pendre haut et court pour l'exemple)! malmaisbien 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Fleur16 le Mar 10 Sep 2013 - 10:20

J'ai été dans ta situation il y a peu : heures de colle sans complexe, ils ne sont pas les seuls, et alors ? Ils n'ont pas respecté les règles, ils sont sanctionnés. Ça fera des exemples.

N'hésite pas non plus à exclure pour pouvoir reprendre en main les autres.

Aucun temps morts pendant les cours, ramasse s'il faut.

Et va voir le PP, qu'il te soutienne.

Fleur16
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Gryphe le Mar 10 Sep 2013 - 10:25

@Alva3107 a écrit: Mais j'ai aussi des bons éléments dans ma classe et je ne veux pas les pénaliser. heu 
A mon avis, ce qui pénalise les bons éléments, c'est que ça soit le bazar en cours. Ils n'en mourront pas s'ils ont un exercice ramassé-noté à faire, voire ils se réjouiront de pouvoir travailler pendant 20 mn dans le calme.
Courage, tu vas prendre tes marques rapidement ! trefle

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Jeanne-Florentine le Mar 10 Sep 2013 - 10:34

Essaie aussi d'en parler avec ton tuteur, si tu en as un. Il pourra aussi te donner des clés, surtout s'il est dans le même établissement. Courage, tu vas arriver à les cadrer!

Tu es la prof donc ils doivent te respecter.

_________________
2016-2017: titulaire TZR...en attente d'un remplacement! Laughing
2015-2016: titulaire TZR/ Bébé 1
2014-2015: stagiaire 2 6ème; 4 4ème
2013-2014: contractuelle admissible  1 6ème; 1 5ème

Jeanne-Florentine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Atargatis le Mar 10 Sep 2013 - 10:42

J'avais une 4e effervescente l'an passé. J'ai passé la première moitié du 1er trimestre à me battre, littéralement et finalement j'ai gagné:

* plan de classe indispensable
* dès que leur comportement n'est plus compatible avec le cours: recopier le cours du manuel dans le silence le plus complet (j'ai eu à le faire 2 fois et ils ont ensuite été guéris: la simple menace suffisait à les faire se calmer).
* le carré de la mort: les fauteurs de trouble voient leur nom inscrit au tableau, à chaque remarque, un bâton - le 4e referme le carré de la mort: une heure de colle à un horaire PENIBLE pour eux (le vendredi en dernier heure alors qu'ils étaient libérés à 12h... donc dans la réalité, 4 heures de colle puisque leur présence était obligatoire en étude).

Ensuite, il faut t'interroger sur le "dynamisme" et le "rythme" de tes cours. Parfois, les activités leur laissent trop de temps:
- quand tu leur fais faire un exercice, ramasse systématiquement au hasard (hasard ciblé, bien sûr) en faisant en sorte de ramasser au moins une fois l'exercice de chaque élève. L'avantage est double: ils marchent à la note, on le sait tous, et cela te permet d'avoir des points de participation/investissement/mise au travail.
- varie les activités. Avec ma classe effervescente, j'aurais pu décider de les punir mais finalement je me suis remise en question et j'ai par exemple proposé plus souvent des extraits vidéos (avec questionnaire, évidemment). Cela a permis de les canaliser et ils considéraient la vidéo comme la "récompense": je les prévenais qu'il y avait éventuellement une vidéo prévue, ils se calmaient d'eux-mêmes.

Sévère mais juste, en leur expliquant clairement les règles: ils ont besoin de repères et d'avoir devant eux des adultes réglo. J'avais dit à mes collégiens (les 4e) que ma philosophie en tant que prof était "une main de fer dans un gant de fer" bounce Ils savaient que j'étais "dure", "pas commode" (un de mes choupis m'a écrit ça dans le bilan de fin de trimestre Very Happy ) mais au moins ils savaient où étaient les limites: il n'y avait jamais de surprise quant aux "punitions".

Atargatis
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par philann le Mar 10 Sep 2013 - 10:59

Je trouve les conseils d'Atargatis excellents!!Very Happy 

Pour ceux qui culpabiliseraient de sévir...
Ma première année, j'ai demandé à l'un de mes 4ème très bon élève mais franchement insupportable pourquoi je devais toujours "l'engueuler" et me fâcher...et sa réponse quoi que déstabilisante sur le moment a été très jolie:
" parce que vous m'aimez bien m'dame" sic!

Nos élèves ne sont pas idiots, pourvu que l'on s'intéresse à eux, ils distinguent les profs qui s'en fichent et ceux qui attendent quelque chose d'eux et même quand ils ne le reconnaissent pas...ils savent parfaitement quand ils dépassent les bornes et ont besoin d'être recadrés... certains l'attendent même!

Spoiler:
bémol: le risque c'est juste qu'un élève s'installe dans ce type de relation et ne bavarde ou perturbe ...que pour obtenir de l'attention...qu'il n'a pas individuellement ou moins s'il est sage et bosseur. Certains élèves particulièrement dans les bahuts difficiles sont vraiment en grande demande d'attention Crying or Very sad 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Simgajul le Mar 10 Sep 2013 - 11:09

Moi aussi, je suis contractuelle admissible, et je pense qu'il faut arrêter de penser que si tu rates ta rentrée, c'est mort pour l'année. Dans la vie, rien n'est définitif, ça fluctue et heureusement.

J'ai quelques bavardages mais pour le moment c'est gérable avec un peu de pression et un travail qui leur booste un peu les neurones, j'ai 95% de la classe avec moi.

Ma question (désolée de pourrir ton post): qu'est ce qu'on fait des 5%, ces élèves pour qui on sait d’entrée de jeu que punitions/colles... ça leur passe à 10 000.

Exemple en 3ème, j'ai 2 élèves qui sont incapables de faire une seule phrase en anglais. quand je les pousse un peu, elle me donne un mot mais pas plus, elles ne font pas le travail maison et glande en classe. est ce que je les colle 3 heures par semaine? j'abandonne si elle me laisse tranquille? quel message pour les autres...
Pareil en 5ème, j'ai un gamin cas psy sans avs pour le moment, refus de travailler total et met le bordel dès qu'il a sa trousse devant lui. la principale adjointe me conseille de le mettre au fond s'il reste tranquille, sinon de l'exclure... Donc, on laisse juste tomber comme ça?

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Alva3107 le Mar 10 Sep 2013 - 11:34

Merci pour tous vos conseils ! kiss 

Effectivement j'avais mal lu la citation de Cripure, j'avais vu "Prendre d'abord, justice après" et non "pendre". Il est temps d'aller chez l'ophtalmo !

Je vais donc faire mon plan de classe et sévir. Et Philann je vais appliquer ta technique: punition doublée en cas de contestation car ils ont tendance à dire "j'ai rien fait", ou "c'est pas moi" à la moindre remarque...

Je pense aussi ramasser. Effectivement les bons élèves seront plus favorisés par cette décision qu'autre chose.

Jeanne-Florentine, le souci c'est que les parents de mes élèves ont été dans leur graaaande majorité déçus par l'école. Mon collège est vraiment dans le "tiéquar" et on m'a prévenu que les mots dans le carnet n'étaient pas vraiment une solution car les élèves arrivaient souvent à faire croire à leur parents que le problème venait du prof. Je vais tater le terrain auprès du PP pour voir si à ce niveau, une prise de contact est possible avec les parents. On m'a également dit de ne JAMAIS recevoir les parents seule à cause de leur potentielle violence. Ca fait pas vraiment envie d'avoir recours à ce système directement.

J'avais pas vraiment de préjugé sur les collège de quartier, je pense qu'il y a aussi des avantages (équipe pédagogique très soudée pour ma part) mais quand je constate que j'ai un élève  poursuivi en justice et à propos de qui on m'a sommé de ne me confronter SOUS AUCUN PRETEXTE, j'ai les boules un peu.

Et simgajul, exactement la même question. l'élève que je viens d'évoquer n'ira de toute façon pas en colle. Mais je me souvient d'une prof qui m'a dit "Au bout d'un moment il faut lâcher l'affaire, vous n'êtes pas toujours responsable des difficultés des élèves et vous risquez de négliger le reste de la classe en voulant stimuler à tout prix des cas "désespérés" (je ne pense pas qu'il y a vraiment des cas désespérés, mais que certains élèves n'arrivent pas à s'adapter au système.
Cependant n'hésite pas à exclure s'il t'empêche de faire ton cours. Je suis mal placée pour dire ça au vu de mes difficultés mais je pense que laisser un élève bordéliser une classe au détriments des autres est mauvais.

Alva3107
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par kero le Mar 10 Sep 2013 - 11:39

Hello Alva3107

Les 4e ne sont pas une classe facile. De grand gosses. Tu es nouvelle, forcément ils le sentent et en profitent. Cette année j'ai deux nouveaux bahuts en tant que TZR et je vois tout de suite qu'ils me testent à fond. Faut pas se décomposer, (et surtout pas entrer dans une logique de gueulante/colère) mais juste chercher des moyens pour gérer ça tranquillement. Le début de l'année est le moment où tu mets en place le fonctionnement et ça prend du temps. C'est normal. Par contre faut pas croire que, parce qu'on a du mal au début, on perd la classe pour l'année. C'est tout simplement faux (je l'ai vu à de nombreuses reprises).

Quelques suggestions:

@Alva3107 a écrit:élèves qui m’interpellent sans arrêt "hé Madame, hé Madame !" alors que je leur ai expliqué qu'il fallait lever la main et ATTENDRE que je les sollicite. Je leur ai fait signer un contrat de classe la première heure avec mes règles que nous avons lues et expliquées ensemble.
C'est normal. Ce sont des ados et ils tentent naturellement de dépasser les limites: il faut faire du recadrage permanent. il faut le faire sans s'énerver mais de manière inflexible. Ne t'attend pas à ce qu'il suffise d'expliquer les règles une fois et qu'elles seront appliquées telles quelles.

@Alva3107 a écrit:J'ai fait l'erreur de ne pas les placer dès le début et de les laisser avec le copain/copine. Je compte remédier à cela par un placement par ordre alphabétique (je les ai prévenu que cela arriverait s'ils chahutaient).
Il n'est pas forcément nécessaire de rechambouler tout le plan de classe. Maintenant que tu sais qui est copin/copine, tu peux aussi en profiter pour faire des déplacements ciblés. Le mieux étant de déplacer en mixant filles/garçons, en éclatant les zones bordéliques. Si possible, isoler vers l'arrière ceux qui tiennent absolument à se faire remarquer (et surtout pas les mettre devant en espérant qu'on les surveilla mieux, car alors ils voudront encore plus se faire remarquer).

@Alva3107 a écrit:Après j'avais menacé de mettre des heures de colles.
Il ne faut jamais menacer, il faut agir. Et t'as pas que les heures de colle à disposition pour sévir. T'as toute une gradation des sanctions avant d'en arriver là. Moi je donne pas mal de punitions. Et même avant cela, tu peux mettre un avertissement.

Ma méthode: au début de l'heure, tous les carnets de correspondance sur la table (il faut prendre beaucoup de temps au début pour que tout soit en ordre, c'est normal. C'est un investissement). Dès qu'un élève me les casse, je prends le carnet et le garde sur ma table. Ils savent que c'est un avertissement et que si je dois les reprendre, c'est punition. Je vais jusqu'à en donner deux. Après t'as encore les mots pour les parents dans le carnet de correspondance, etc etc. Bref, pas obligée d'aller directement à l'heure de colle. Mais en tout cas, ne jamais menacer si tu ne mets pas en actes.

@Alva3107 a écrit:J'ai repéré quelques éléments TRÈS perturbateurs mais je n'ai pas osé passer à l'action car ils ne sont pas les seuls à me bordéliser, et que vu le bazar, j'ai même du mal à savoir d'où cela vient. En fait, j'ai très peur d'être injuste. Embarassed
Les gros bordéliques sont un paravent pour les autres. Concentre-toi en priorité sur ceux qui sont le plus chauds et une fois que tu les auras calmés, les autres suivront (ceux qui bavardent dans leur coin en profitant du désordre ambiant). Je te conseille aussi de te focaliser plus sur les prises de parole incontrôlée que sur les bavardages. Une fois que tu gères la prise de parole, tu gères mieux tout le reste. Moi je leur dis dès le début que je suis inflexible sur ce point (après, selon le contexte, je ne le suis pas toujours autant que je devrais ...)

@Alva3107 a écrit:Et là encore on en vient au même problème. J'ai pensé à arrêter de faire cours dès que ça devenait ingérable, de leur faire recopier une page du bouquin et de leur coller une interro dessus le dernier quart d'heure + ramassage de cahier au hasard en fin d'heure. Mais j'ai aussi des bons éléments dans ma classe et je ne veux pas les pénaliser. heu
Les punitions collectives, c'est délicat. Vaudrait mieux éviter autant que possible. Essaye déjà de te concentrer sur la gradation des sanctions/punitions et laisse ça en dernier recours. Tu verras qu'on trouve toujours des moyens pour faire fonctionner les classes, même si on a parfois l'impression de perdre le contrôle.

Bon courage


Dernière édition par kero le Mar 10 Sep 2013 - 11:52, édité 5 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par neomath le Mar 10 Sep 2013 - 11:39

@Simgajul a écrit:Moi aussi, je suis contractuelle admissible, et je pense qu'il faut arrêter de penser que si tu rates ta rentrée, c'est mort pour l'année. Dans la vie, rien n'est définitif,  ça fluctue et heureusement.

J'ai quelques bavardages mais pour le moment c'est gérable avec un peu de pression et un travail qui leur booste un peu les neurones, j'ai 95% de la classe avec moi.

Ma question (désolée de pourrir ton post): qu'est ce qu'on fait des 5%,  ces élèves pour qui on sait d’entrée de jeu que punitions/colles... ça leur passe à 10 000.

Exemple en 3ème,  j'ai 2 élèves qui sont incapables de faire une seule phrase en anglais. quand je les pousse un peu, elle me donne un mot mais pas plus, elles ne font pas le travail maison et glande en classe. est ce que je les colle 3 heures par semaine? j'abandonne si elle me laisse tranquille? quel message pour les autres...
Pareil en 5ème, j'ai un gamin cas psy sans avs pour le moment, refus de travailler total et met le bordel dès qu'il a sa trousse devant lui. la principale adjointe me conseille de le mettre au fond s'il reste tranquille, sinon de l'exclure... Donc, on laisse juste tomber comme ça?
OUI !
Le temps et l'énergie que vous consacrerez à ces élèves n'augmentera pas leur niveau scolaire d'un iota. Par contre il sera perdu pour tous les autres qui, eux, sont perfectibles.
Donc, sans aucun état d'âme, pour ce genre d'élèves il faut passer un contrat implicite : tu ne me casse pas les c.. et moi je te laisse tranquille.
Et n'ayez aucune crainte que les autres élèves trouvent cela injuste. Ils comprennent très bien votre situation et préfèrent cette solution.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Jeanne-Florentine le Mar 10 Sep 2013 - 11:54

@Alva3107 a écrit:

Jeanne-Florentine, le souci c'est que les parents de mes élèves ont été dans leur graaaande majorité déçus par l'école. Mon collège est vraiment dans le "tiéquar" et on m'a prévenu que les mots dans le carnet n'étaient pas vraiment une solution car les élèves arrivaient souvent à faire croire à leur parents que le problème venait du prof. Je vais tater le terrain auprès du PP pour voir si à ce niveau, une prise de contact est possible avec les parents. On m'a également dit de ne JAMAIS recevoir les parents seule à cause de leur potentielle violence. Ca fait pas vraiment envie d'avoir recours à ce système directement.

A la formation, on nous a aussi conseillé de ne pas recevoir les parents seuls et sans rdv. Certains parents se pointent comme cela dans le bahut et peuvent te chercher pour "discuter" avec toi. Là, tu les envoies bouler en leur disant de prendre rdv.

Tu n'as pas de tuteur à qui en parler? Essaie aussi d'en parler avec tes collègues d'HG. Avant d'arriver à voir les parents, il faut te concentrer sur les "plus chauds" pour que les autres ne suivent pas. Le problème avec les punitions collectives, elles sont interdites dans mon règlement intérieur. Ou dis leur que c'est pour tester leurs connaissances, noté et à faire signer par les parents.

Bon courage! Accroche-toi!

Jeanne-Florentine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Dinaaa le Mar 10 Sep 2013 - 12:09

@neomath a écrit:
@Simgajul a écrit:Moi aussi, je suis contractuelle admissible, et je pense qu'il faut arrêter de penser que si tu rates ta rentrée, c'est mort pour l'année. Dans la vie, rien n'est définitif,  ça fluctue et heureusement.

J'ai quelques bavardages mais pour le moment c'est gérable avec un peu de pression et un travail qui leur booste un peu les neurones, j'ai 95% de la classe avec moi.

Ma question (désolée de pourrir ton post): qu'est ce qu'on fait des 5%,  ces élèves pour qui on sait d’entrée de jeu que punitions/colles... ça leur passe à 10 000.

Exemple en 3ème,  j'ai 2 élèves qui sont incapables de faire une seule phrase en anglais. quand je les pousse un peu, elle me donne un mot mais pas plus, elles ne font pas le travail maison et glande en classe. est ce que je les colle 3 heures par semaine? j'abandonne si elle me laisse tranquille? quel message pour les autres...
Pareil en 5ème, j'ai un gamin cas psy sans avs pour le moment, refus de travailler total et met le bordel dès qu'il a sa trousse devant lui. la principale adjointe me conseille de le mettre au fond s'il reste tranquille, sinon de l'exclure... Donc, on laisse juste tomber comme ça?
OUI !
Le temps et l'énergie que vous consacrerez à ces élèves n'augmentera pas leur niveau scolaire d'un iota. Par contre il sera perdu pour tous les autres qui, eux, sont perfectibles.
Donc, sans aucun état d'âme, pour ce genre d'élèves il faut passer un contrat implicite : tu ne me casse pas les c.. et moi je te laisse tranquille.
Et n'ayez aucune crainte que les autres élèves trouvent cela injuste. Ils comprennent très bien votre situation et préfèrent cette solution.
+1

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Babayaga le Mar 10 Sep 2013 - 12:16

@Alva3107 a écrit:Cripure donc selon toi j'ai bien fait de ne pas sévir ? Le problème c'est que prendre les élèves sur le fait est difficile quand y a beaucoup de b¨¨¨¨
J'ai vraiment du mal à faire cours dans ces conditions.

Cripure te disait l'inverse.

D'abord tu rétablis l'ordre, ensuite tu te préoccupes de justice. Les bons élèves te pardonneront, si c'est ce que tu redoutes. Dis-toi qu'en laissant le bazar s'installer, tu les pénalises davantage qu'en donnant une interro surprise pour calmer toute la classe.

Et puis pour l'interro, tu peux choisir de ne noter que certaines copies, et dire aux élèves que s'ils sont volontaires pour être corrigés, ils doivent l'inscrire sur leur copie. Ainsi ça te permet de respecter le choix des élèves sages et de pénaliser ceux qui te dérangent, c'est assez équitable.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Babayaga le Mar 10 Sep 2013 - 12:26

@Simgajul a écrit:Moi aussi, je suis contractuelle admissible, et je pense qu'il faut arrêter de penser que si tu rates ta rentrée, c'est mort pour l'année. Dans la vie, rien n'est définitif,  ça fluctue et heureusement.

J'ai quelques bavardages mais pour le moment c'est gérable avec un peu de pression et un travail qui leur booste un peu les neurones, j'ai 95% de la classe avec moi.

Ma question (désolée de pourrir ton post): qu'est ce qu'on fait des 5%,  ces élèves pour qui on sait d’entrée de jeu que punitions/colles... ça leur passe à 10 000.


Exemple en 3ème,  j'ai 2 élèves qui sont incapables de faire une seule phrase en anglais. quand je les pousse un peu, elle me donne un mot mais pas plus, elles ne font pas le travail maison et glande en classe. est ce que je les colle 3 heures par semaine? j'abandonne si elle me laisse tranquille? quel message pour les autres...
Pareil en 5ème, j'ai un gamin cas psy sans avs pour le moment, refus de travailler total et met le bordel dès qu'il a sa trousse devant lui. la principale adjointe me conseille de le mettre au fond s'il reste tranquille, sinon de l'exclure... Donc, on laisse juste tomber comme ça?
Moi maintenant oui, je laisse tomber. Je ne suis pas responsable de ces situations et je ne peux rien faire (j'ai mes élèves 4 ans de suite, je connais mes limites, ce que je dis ne vaut pas pour les 6° et 5°). Je n'accepte plus de sacrifier un groupe ne serait-ce que 10 minutes pour un élève à qui ces dix minutes n'apportent rien. À compter de la 4°, celui qui ne m'embête pas et prend son cours, je lui fiche la paix et tant pis s'il plafonne à 5 de moyenne.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par roxanne le Mar 10 Sep 2013 - 13:02

Cripure a écrit:"Pendre d'abord.
Justice après"

(Lucky Luke, Le Pied tendre)
Je suis assez d'accord , d'autant plus qu'un cours où c'est le chahut pénalise d'abord les élèves attentifs et bosseurs , ils ne t'en seront que reconnaissants .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par philann le Mar 10 Sep 2013 - 13:18

Je suis quand même sidérée qu'on t'ait envoyée dans un tel bahut alors que tu n'as jamais enseigné et que tu dois transformer l'essai en réussissant les oraux! Franchement, ils ne t'ont pas soignée!!

Ap. je confirme que dans mes deux collèges difficiles de l'an dernier les collègues étaient méga-géniaux, des crèmes auprès desquelles on pouvait se confier et demander de l'aide. Les élèves qui perturbent ton cours ne posent certainement pas de problème qu'à toi...parles-en au PP ou à un collègue avec lequel tu t'entends bien!!

Pour rencontrer les parents: toujours sur RDV et n'hésites pas à demander à un collègue d'être présent (le PP?) parfois, dans les cas lourds, la présence du Principal ou principal adjoint calme bien les parents aussi.

Ap. dans mes deux collèges, les parents étaient surtout aux abonnés absents, quand on les voyait c'était déjà un miracle. Mais tu peux aussi appeler les parents...parfois ça calme bien les enfants de voir qu'il y a communication directe entre la famille et le collège! Twisted Evil Laughing

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par Fesseur Pro le Mar 10 Sep 2013 - 13:20

Rien n'est perdu.
Prends effectivement le temps de les placer, de dire clairement quelles sont les règles et de leur montrer que tu sais où tu vas et ce que tu fais, bref de tout remettre à plat. ( même si des fois on fait ce qu'on peut... )
Fais bien attention à faire ce que tu dis ( sanctions ) même si ça te semble injuste.
En revanche, sanctionner d'entrée par des heures de colle me semble excessif : tu as tout un arsenal avant ( punitions en classe, punitions à la maison, punitions signées par les parents, mot dans le carnet, coup de fil aux parents par exemple )
Courage...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par kero le Mar 10 Sep 2013 - 13:43

Plein de bons conseils sur ce topic. Atargatis, je retiens quelques-unes de tes méthodes, j'aime bien Wink 

Encore deux choses:
- t'es pas obligée d'aller directement au rendez-vous avec les parents. Pour moi, le rendez-vous fait sens lorsque sur le long terme, ça ne fonctionne pas. Avant ça, tu peux mettre un mot dans le carnet, tu peux aussi passer simplement un coup de fil. Bien sûr, certains te diront que ça ne sert à rien, que les parents s'en tapent, etc etc. C'est pas forcément vrai. Moi j'ai vu des 3emes qui jouaient les grands balaises être franchement dégoutés par le fait de savoir que j'allais appeler leurs parents et manifestement, ça leur posait un gros problème.

- N'oublie pas aussi que la punition donnée à l'un calme tout de suite l'ensemble de la classe. S'agit pas forcément de punir tous ceux que tu vois chahuter à un moment X, déjà qu'à gérer ça risque d'être compliqué. Essaye plutôt de repérer celui qui est particulièrement agité, surveille-le d'un oeil et dès qu'il est pris en flag, arrête ton cours, explique-lui clairement que là ça va pas et donne-lui ta punition, de telle manière que tout le monde entende bien. Ça va tout de suite calmer la classe entière. S'il y en a qui se permettent de faire des remarques, avertissement, voir punition directe.

Et tout ça, très calmement, mais sèchement. Ça calme, tu verras Wink

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par User5899 le Mar 10 Sep 2013 - 15:08

@Alva3107 a écrit:Cripure donc selon toi j'ai bien fait de ne pas sévir ?
Bah non. On a toujours tort d'être gentil avec des ados, ils nous en veulent toujours et pendant et après. Je suis une peau de vache et quinze ans après, ils me roulent des pelles Rolling Eyes Shocked Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle enseignante chahutée....

Message par retraitée le Mar 10 Sep 2013 - 15:48

Règle N° 1 : ne jamais menacer dans le vide.
Si tu dis "je vais vous punir (coller, etc), fais-le immédiatement dès qu'ils récidivent.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum