Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
papaouté ou pas
Niveau 1

Quatrevingt-treize en seconde ?

par papaouté ou pas le Ven 13 Sep - 9:31
Bonjour à tous,

Je débute dans le métier (contractuel ad)... et me creuse la tête pour choisir un roman en OI cette année.
93 est parmi mes romans préférés - du coup je pense que je peux transmettre quelque chose en le faisant étudier. Il est très narratif, aussi, du coup je me dis que ma classe pourrait accrocher (avec une introduction sur la Terreur, toutefois !). Par contre c'est long (575 pages en livre de poche !), et je n'ai pas une classe de littéraires du tout.
A votre avis, c'est vraiment trop casse-gueule ? Merci d'avance de vos réponses expérimentées !

B
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par retraitée le Ven 13 Sep - 12:04
Je l'ai déjà fait. Mais c'était il y a 15 ans ou plus.

Et encore avant, je l'ai fait en 4e!
avatar
John
Médiateur

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par John le Ven 13 Sep - 12:05
Ca me semble dur pour des secondes :/


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Sacapus
Niveau 10

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par Sacapus le Ven 13 Sep - 13:03
93 en seconde, moi je dis que ça abîme la boîte de vitesses.
avatar
papaouté ou pas
Niveau 1

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par papaouté ou pas le Ven 13 Sep - 13:10
En même temps je vois mes collègues faire lire "Au bonheur des dames" ou "Thérèse Raquin" à leurs secondes... Est-ce vraiment plus facile ? Moins ennuyeux ? Hugo a un côté "romancier populaire", non ? Et puis ça a du souffle... Mais vos avis sont précieux !... et pour le moment négatifs.
avatar
Elaïna
Guide spirituel

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par Elaïna le Ven 13 Sep - 13:31
Ma mère le faisait à des secondes (sur mes conseils, je venais de le lire à l'époque) il y a 15 ans... maintenant, je pense qu'entre la difficulté du texte, la totale ignorance du contexte historique et le nombre de pages (QUOI madame il faut TOUT LIRE ?), ça ne serait plus possible.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par retraitée le Ven 13 Sep - 14:04
Edition abrégée de l'école des loisirs ?
avatar
papaouté ou pas
Niveau 1

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par papaouté ou pas le Ven 13 Sep - 14:08
merci retraitée ! je vais regarder cette édition. (j'ai cliqué sur "merci", je sais pas trop ce que ça veut dire en fait ! Smile )
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par nlm76 le Ven 13 Sep - 21:26
C'est difficile et alors ? Le professeur est là pour les aider et les faire bosser. Cette année je fais Les Misérables n extenso; l'année prochaine, je me vois bien faire Quatre-vingt-treize.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
MuchaPlume
Niveau 3

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par MuchaPlume le Sam 14 Sep - 6:27
Tu fais les Misérables???!!!! Génial! Je n'oserai jamais, mais qu'est-ce que c'est beau! Mais comment fais-tu pour Waterloo?

En revanche, je n'aime pas trop les éditions abrégées. Soit on lit le classique, soit on ne le lit pas, non? Sinon, on rate quelque chose, je pense, de l'essence de l'oeuvre.
Je pense que la grande difficulté de Quatre-vingt-treize, outre les digressions d'Hugo (mais ça on s'habitude, et puis c'est trop génial), c'est le contexte historique (essentiel comme dans tout Hugo, non?). A mon avis, blinde les bien sur le contexte ou vois avec leur prof d'histoire si tu n'es pas à l'aise. (Personnellement, je ne suis pas historienne du tout, mais je me force à faire des recherches pour pallier à mon inculture.)

En résumé: oui, mais en balisant au maximum (et peut-être en proposant des étapes de lecture?)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par Iphigénie le Sam 14 Sep - 6:45
@papaouté ou pas a écrit:En même temps je vois mes collègues faire lire "Au bonheur des dames" ou "Thérèse Raquin" à leurs secondes... Est-ce vraiment plus facile ? Moins ennuyeux ? Hugo a un côté "romancier populaire", non ? Et puis ça a du souffle... Mais vos avis sont précieux !... et pour le moment négatifs.
Le programme porte sur le roman réaliste et naturaliste....
avatar
papaouté ou pas
Niveau 1

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par papaouté ou pas le Sam 14 Sep - 6:49
C'est vrai... En même temps il y a des "effets de réel" dans 93 (surtout quand il décrit l'époque). Mais c'est vrai que je contourne le programme là.
avatar
papaouté ou pas
Niveau 1

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par papaouté ou pas le Sam 14 Sep - 6:50
Je précise que je prévois un GT 100 % réalo-naturaliste à côté...
avatar
Botticelli
Niveau 6

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par Botticelli le Sam 14 Sep - 7:31
Le roman d'Hugo est passionnant mais je me rabattrai plus sur un roman de Maupassant ou de Zola à étudier avec des secondes.
avatar
papaouté ou pas
Niveau 1

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par papaouté ou pas le Sam 14 Sep - 7:34
Avec Voltaire, les deux écrivains que j'aime le moins... Sad .
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par nlm76 le Sam 14 Sep - 7:49
@MuchaPlume a écrit:Tu fais les Misérables???!!!! Génial! Je n'oserai jamais, mais qu'est-ce que c'est beau! Mais comment fais-tu pour Waterloo?
Quand arrive le moment de Waterloo dans le programme de lecture (environ deux chapitres par jour, soit en moyenne deux livres par semaine; je prends 10 minutes en début de semaine pour faire le point), je leur en dis deux mots, et leur indique que pour ceux qui ont du mal, il est possible de sauter le livre entier (sauf le dernier chapitre, où apparaît Thénardier) sans trop de dommages pour la compréhension de l'ensemble. De ce fait, les bons lisent, et quelques un peu moins bons orgueilleux font l'effort aussi.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par nlm76 le Sam 14 Sep - 7:53
@iphigénie a écrit:
@papaouté ou pas a écrit:En même temps je vois mes collègues faire lire "Au bonheur des dames" ou "Thérèse Raquin" à leurs secondes... Est-ce vraiment plus facile ? Moins ennuyeux ? Hugo a un côté "romancier populaire", non ? Et puis ça a du souffle... Mais vos avis sont précieux !... et pour le moment négatifs.
Le programme porte sur le roman réaliste et naturaliste....

ttttt.

Le programme dit :

"Le roman et la nouvelle au XIXe siècle : réalisme et naturalisme"

On met en rapport les concepts de réalisme et de naturalisme avec le roman et la nouvelle du XIXe siècle.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
papaouté ou pas
Niveau 1

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par papaouté ou pas le Sam 14 Sep - 8:00
Bien vu ! Smile ça peut être très intéressant de lire Hugo à la lumière du réalisme : proximité et différence, influence et réaction contre... Parallèle entre "Les Chouans" de Balzac (pas le plus réaliste de ses romans, certes !...) et 93... De façon générale, je trouve que la lignée Balzac-Stendhal-Flaubert-Zola, présentée à la fac comme LA lignée romancière française, met Hugo hors-jeu, comme s'il ne comptait pas comme romancier, ou faisait son truc bizarre et un peu trop populo dans son coin. Hugo c'est un peu le Claude Lelouche du roman 19e de ce point de vue... C'est dommage.
avatar
MarieL
Érudit

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par MarieL le Sam 14 Sep - 8:19
@papaouté ou pas a écrit:Bonjour à tous,

Je débute dans le métier (contractuel ad)... et me creuse la tête pour choisir un roman en OI cette année.
93 est parmi mes romans préférés - du coup je pense que je peux transmettre quelque chose en le faisant étudier. Il est très narratif, aussi, du coup je me dis que ma classe pourrait accrocher (avec une introduction sur la Terreur, toutefois !). Par contre c'est long (575 pages en livre de poche !), et je n'ai pas une classe de littéraires du tout.
A votre avis, c'est vraiment trop casse-gueule ? Merci d'avance de vos réponses expérimentées !

B
@retraitée a écrit:Je l'ai déjà fait. Mais c'était il y a 15 ans ou plus.

Et encore avant, je l'ai fait en 4e!
Pareil. Dans une autre vie, je l'ai fait en 4e. Mais si j'en juge aujourd'hui par les élèves que nous envoyons en seconde, c'est casse-cou. Maintenant, si c'est l'un de tes romans préférés, ton propre enthousiasme peut changer la donne.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par nlm76 le Sam 14 Sep - 8:19
Réponse à Papaouté :

En effet; j'ai été moi-même, plus jeune, la dupe de ce snobisme transmis par l'université qui méprise Hugo, et encore plus Dumas, écrivains populaires aux procédés grossiers.
J'aime les écrivains populaires.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par Iphigénie le Sam 14 Sep - 8:27
@nlm76 a écrit:
@iphigénie a écrit:
@papaouté ou pas a écrit:En même temps je vois mes collègues faire lire "Au bonheur des dames" ou "Thérèse Raquin" à leurs secondes... Est-ce vraiment plus facile ? Moins ennuyeux ? Hugo a un côté "romancier populaire", non ? Et puis ça a du souffle... Mais vos avis sont précieux !... et pour le moment négatifs.
Le programme porte sur le roman réaliste et naturaliste....
ttttt.

Le programme dit :

"Le roman et la nouvelle au XIXe siècle : réalisme et naturalisme"

On met en rapport les concepts de réalisme et de naturalisme avec le roman et la nouvelle du XIXe siècle.
D'accord sur le fond, mais introduire Hugo par rapport au réalisme, c'est entrer dans la différence entre deux réalismes: celui qui essaie de "capter" le réel" et celui qui donne" l'impression" du réel : fort intéressant, mais par rapport à nos secondes, pfioooout!
C'est la différence entre la description d'Angoulême par Balzac dans les Illusions P. et la description parfaitement fantaisiste de Montreuil-sur-mer dans les Misérables: même technique apparente (géographie, économie...) mais dans le cas de Hugo tout est faux....
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par nlm76 le Sam 14 Sep - 9:01
En effet; mais au fond, les concepts de réalisme et de naturalisme, j'en ai au fond rien à cirer. Le rapport entre réalisme et Hugo, c'est pour la galerie. Je ne leur enseigne pas les concepts littéraires, je leur enseigne la littérature. On lit les textes pour ce qu'ils sont, avec la culture qu'ils peuvent avoir au moment t.
Quand on a étudié "à fond" du Hugo, puis "à fond" du Balzac, on peut commencer à établir des débuts de comparaison. Mais pas avant. On ne dit pas : "je vais étudier le réalisme, je vais vous montrer ce que c'est." On lit Hugo, on lit Zola, on lit Balzac, et, une fois qu'on les connaît bien on utilise éventuellement des outils pour les mettre en relation.


Dernière édition par nlm76 le Sam 14 Sep - 15:12, édité 1 fois

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par Iphigénie le Sam 14 Sep - 9:23
Je suis d'accord avec vous sur le fait que réduire le roman du XIXe au réalisme-naturalisme devient vraiment pesant, surtout année après année....Laughing 
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par nlm76 le Sam 14 Sep - 9:56
Oui; le fond de l'affaire, c'est que ce point du programme comporte visiblement un lapsus. Parce que si on était précis, on exclurait aussi Balzac et Stendhal, et il ne nous resterait que Flaubert, Maupassant et Zola.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par doctor who le Sam 14 Sep - 12:55
Et Champfleury, ne l'oublie pas.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Contenu sponsorisé

Re: Quatrevingt-treize en seconde ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum