Prof remplaçant : te plains pas.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Celadon le Lun 16 Sep 2013 - 13:48

"Tu peux pas vraiment te plaindre.

Et pourtant, curieusement, tu trouves ça dur de ne pas savoir, le 30 août, où tu iras enseigner le 2 septembre, de te demander s’il faut te préparer au collège ou au lycée, à un établissement bourgeois ou à une ZEP (zone d’éducation prioritaire).

Tu arrives un peu après la pré-rentrée, tu ne connais personne, tu prends l’habitude d’aller te présenter à tout le monde, administration, intendance, salle des profs, d’emprunter des clés et d’aller les refaire au « clé-minute » du métro, parce que des clés, il n’y en a pas pour toi, petit TZR."
La suite ici :
http://www.rue89.com/2013/09/16/prof-remplacant-plains-as-travail-a-vie-plein-vacances-245690

Sur Twitter, cette prof de lettres sollicite les témoignages d’autres profs remplaçants qui travaillent, comme elle, « dans les limbes de l’Education nationale ».

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par retraitée le Lun 16 Sep 2013 - 14:07

Les commentaires sont plutôt infects. Seuls les profs peuvent comprendre!

Il est urgent que les syndicats se remuent pour exiger le retour à un mouvement national, comme c'était le cas avant! Ou on obtient ce qu'on demande, ou on garde son poste. C'était quand même moins aléatoire et moins angoissant.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Fesseur Pro le Lun 16 Sep 2013 - 14:21

Comment ne pas plaindre les collègues remplaçants ?
Quand on a "son" poste, avec "sa" classe, on ne fait pas le même travail.
Courage...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Hermione0908 le Lun 16 Sep 2013 - 14:24

Lu dans les commentaires : "Quelle geignarde ! Elle a un boulot garanti à vie et une situation provisoirement pénible".
Moi aussi ça fait 8 ans stage compris que je change de bahut à chaque rentrée, j'en suis à mon 9e établissement (et j'ai de la chance comparé à certains TZR), j'appelle ça du provisoire qui dure. J'aimerais acheter un chez moi mais je n'ose pas, de peur de choisir le mauvais bled, celui qui m'assurera 2h de trajets quotidiens dans une zone rurale.
Donc si pour ce sombre crétin, 8 ans, c'est du provisoire... Faut que je revoie ma notion de provisoire (mais pourquoi j'ai été lire les commentaires moi aussi ? scratch )


_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par loc le Lun 16 Sep 2013 - 14:29

Merci Fesseur Pro!

_________________
"I am a wanderer : offer me a trip to a city, a country, and I'm off"

loc
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par retraitée le Lun 16 Sep 2013 - 14:31

Quand je pense qu'autrefois, les TZR n'existaient pas! On était titularisé, on avait un poste, ce n'était pas toujours l'idéal, certes, mais on savait à quoi s'en tenir!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par gauvain31 le Lun 16 Sep 2013 - 16:11

Après il y a une demande "tout poste dans le département" que l'on peut faire lors des vœux intra-académiques. Perso je pourrai avoir un poste fixe... mais après c'est le hasard. On ne connaît pas trop les critères qui vont faire que tu vas tomber dans tel ou tel établissement. Sur le principe je contre et je refuse de faire un tel type de vœu. Je préfère patienter encore plusieurs années et être sûr d'avoir un bon poste car là , on y est pour des années. C'est ma 10 ème année de TZR et ma 8ème année à Toulouse.. je connais donc les bons et les mauvais établissements... avec les années je suis devenu de plus en plus exigent et vous?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Hermione0908 le Lun 16 Sep 2013 - 16:15

@gauvain31 a écrit:Après il y a une demande "tout poste dans le département" que l'on peut faire lors des vœux intra-académiques. Perso je pourrai avoir un poste fixe... mais après c'est le hasard. On ne connaît pas trop les critères qui vont faire que tu vas tomber dans tel ou tel établissement. Sur le principe je contre et je refuse de faire un tel type de vœu. Je préfère patienter encore plusieurs années et être sûr d'avoir un bon poste car là , on y est pour des années. C'est ma 10 ème année de TZR et ma 8ème année à Toulouse.. je connais donc les bons et les mauvais établissements... avec les années je suis devenu de plus en plus exigent et vous?
J'aurais pu écrire la même chose, mot pour mot. Si j'avais fait une demande "Tout poste dans le département", il est évident que j'aurais eu quelque chose, en collège (qui est plus ma tasse de thé pour le moment). Mais très sincèrement, après 8 ans de boutique, je commence à être un peu plus exigeante. C'est le revers de la médaille. J'aurais peut-être plus osé ce genre de voeux il y a 5 ou 6 ans, maintenant, j'estime que j'ai tout de même pas mal bouffé de vache enragée pour être un peu plus regardante. On va me dire que dans ce cas, c'est un choix, que je reste TZR parce que je le veux bien. Soit. Je veux bien l'entendre. Mais certainement pas de la part de personnes ancrées dans leur poste depuis 10 ans et qui n'ont pas connu les joies de l'itinérance scolaire.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Al le Lun 16 Sep 2013 - 16:33

Oui mais c'est trompeur : ce n'est pas parce qu'on est TZR longtemps qu'on a à être plus exigeant, bien sûr qu'on le devient, mais dans les faits les points ne permettent bien souvent pas cette exigence. Sans parler de la peur que j'ai rencontrée chez pas mal de "vieux" TZR de se fixer, peur d'être finalement déçus par le poste tant convoité sans possibilité de remuter rapidement.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par gauvain31 le Lun 16 Sep 2013 - 16:40

Perso j'ai de la chance car je suis dans une très grande ville et j'habite près d'une station de métro... donc le temps de trajet est très court (parfois j'allais à pied !!) . Le temps de trajet est très important car ça évite une fatigue insidieuse qui peut s'installer et croître au fil des ans. Perso je ne me plains pas et il y a d'autres avantages:
-un bon emploi du temps quand tu es sur deux postes ou quand tu remplaces un collègue bien installé ou agrégé..
-Tu as une liberté de parole plus grande que les autres collègues : le CDE n'est pas content de toi ? Tu t'en fiches tu dégages en juin , et il le sait : nous sommes comme des anguilles qu'on prend difficilement. Il n'y a pas de chantage implicite à l'emploi du temps...
-Tu peux éviter certaines réunions du genre " ah ben suis désolé je suis dans l'autre établissement !"
-Tu peux être en sous-service... ce qui te laisse le temps de réfléchir à tes cours (luxe rare)
-on voit beaucoup de population différentes, ce qui t'oblige à avoir plus de recul sur ton métier et tes pratiques


Une collègue qui avait fait "tout poste dans le département" est tombé en ZEP... car elle avait de la ZEP dans la région parisienne.... une autre collègue a fait ceci.. elle est tombé dans le meilleur collège du département et un autre collègue et aussi tombé dans un très bon lycée du centre -ville : ça fait réfléchir

Tant que je ne sens pas de fatigue lié au métier...mon statut de TZR ne me pèse pas trop, et au moins on en s'ennuie pas... mais je sais que des collègues sont plus mal lotis que moi et je comprends qu'on ait envie de se stabiliser , surtout si on a une vie de famille

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Hermione0908 le Lun 16 Sep 2013 - 16:42

@Aletheia a écrit:Oui mais c'est trompeur : ce n'est pas parce qu'on est TZR longtemps qu'on a à être plus exigeant, bien sûr qu'on le devient, mais dans les faits les points ne permettent bien souvent pas cette exigence. Sans parler de la peur que j'ai rencontrée chez pas mal de "vieux" TZR de se fixer, peur d'être finalement déçus par le poste tant convoité sans possibilité de remuter rapidement.
Pour ce que j'ai mis en gras, je ne te suis pas bien je crois. Je ne vois pas pourquoi on n'a pas à être plus exigeant. Devrait-on alors se contenter d'un poste fixe parce que c'est un poste fixe ? "Tout poste dans le département", non merci. Je ne suis pas prête à jouer à ce point à la roulette russe pour être en poste fixe. C'est sans doute là mon tort, tant pis pour moi, je resterai encore TZR.
Pour le deuxième point, je suis assez d'accord. S'il existe bien un seul petit avantage à être TZR, c'est bien celui d'avoir une dead line lorsqu'on serre les dents lors d'un rempla.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par gauvain31 le Lun 16 Sep 2013 - 16:43

@Aletheia a écrit:Oui mais c'est trompeur : ce n'est pas parce qu'on est TZR longtemps qu'on a à être plus exigeant, bien sûr qu'on le devient, mais dans les faits les points ne permettent bien souvent pas cette exigence. Sans parler de la peur que j'ai rencontrée chez pas mal de "vieux" TZR de se fixer, peur d'être finalement déçus par le poste tant convoité sans possibilité de remuter rapidement.

Sans parler de la peur que j'ai rencontrée chez pas mal de "vieux" TZR de se fixer, peur d'être finalement déçus par le poste tant convoité sans possibilité de remuter rapidement

Alors là je  confirme  tes propos ! J'avoue que j'ai de plus en plus peur d'être en poste fixe, il y a peu d'établissements ou je souhaite être. Ce sont des établissement où je suis sûr qu'il y aura une diversité dans mes pratiques avec des options qu'il n'y a pas dans les autres lycées

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Invité le Lun 16 Sep 2013 - 16:54

@retraitée a écrit:Quand je pense qu'autrefois, les TZR n'existaient pas! On était titularisé, on avait un poste, ce n'était pas toujours l'idéal, certes, mais on savait à quoi s'en tenir!
Certes, mais j'ai aussi connu, autrefois, des enseignants dans des situations inextricables et dramatiques, notamment le cas d'une enseignante qui venait de se marier en juillet et qui découvrait en septembre qu'elle était nommée à plus de 800 km de son tout nouveau mari. Pas de possibilités de "redescendre" avant 10 ou 15 ans, et encore, uniquement à raison de 100 km tous les 5ans, et le mari qui était aussi dans l'impossibilité de "monter". Elle avait des idées noires la pauvre....No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Reine Margot le Lun 16 Sep 2013 - 17:24

ça m'a bien fait marrer car moi aussi j'ai fait la mut pour Orléans-Tours vu que la Bretagne je ne pouvais pas l'avoir, et TZR autour de Tours je l'ai été aussi donc son calcul "vivre dans une petite ville ou choisir Tours quitte à faire plus de km" j'ai connu aussi. c'est peut-être ma successeuse!!! Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par gauvain31 le Lun 16 Sep 2013 - 17:27

@Reine Margot a écrit:ça m'a bien fait marrer car moi aussi j'ai fait la mut pour Orléans-Tours vu que la Bretagne je ne pouvais pas l'avoir, et TZR autour de Tours je l'ai été aussi donc son calcul "vivre dans une petite ville ou choisir Tours quitte à faire plus de km" j'ai connu aussi. c'est peut-être ma successeuse!!! Laughing
Et l'académie de Caen?? Ce n'était pas possible ? Car finalement la Bretagne est à côté.. tu aurais pu rentrer les WE dans ta famille non?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Reine Margot le Lun 16 Sep 2013 - 17:28

ben l'académie de Caen mes parents vivent à l'extrémité, donc me retrouver à l'autre bout c'était pas top, surtout que la région n'est pas folichonne et que vivre ma vie un peu plus loin me convenait.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par JEMS le Lun 16 Sep 2013 - 17:32

Mouai, ça ce voit que vous n'êtes pas dans une matière sinistrée ! Le "tout poste en établissement" ce n'est pas pour nous, pauvres TZR ! 2 postes par an environ...

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par MelanieSLB le Lun 16 Sep 2013 - 17:35

L'un des témoignages montre encore à quel point les TZR méconnaissent leurs propres droits. Pas d'arrêté d'affectation, pas d'enseignement, même si c'est dans le RAD: manifestement, la principale d'M-line en profite.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Madame_Prof le Lun 16 Sep 2013 - 17:37

@MelanieSLB a écrit:L'un des témoignages montre encore à quel point les TZR méconnaissent leurs propres droits.Pas d'arrêté d'affectation, pas d'enseignement, même si c'est dans le RAD: manifestement, la principale d'M-line en profite.
D'ailleurs, je dois m'affoler là (16 septembre) pour avoir un arrêté ? Ou c'est encore un peu tôt... (affectée à l'année)

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par MelanieSLB le Lun 16 Sep 2013 - 17:42

Oui, faut s'affoler, Madame Prof. Normalement, tu ne dois même pas te présenter où que ce soit si tu n'as pas d'arrêté d'affectation, puisque c'est ce papier qui te dit là où tu dois aller. J'ai eu le mien fin août: mon RAD me l'a envoyé dès qu'il l'a reçu.

Tu parles bien de l'arrêté d'affectation, pas du PV d'installation ni du VS?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Reine Margot le Lun 16 Sep 2013 - 17:48

oui, en cas d'accident tu n'es pas couverte.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Al le Lun 16 Sep 2013 - 17:50

@Hermione0908 a écrit:
@Aletheia a écrit:Oui mais c'est trompeur : ce n'est pas parce qu'on est TZR longtemps qu'on a à être plus exigeant, bien sûr qu'on le devient, mais dans les faits les points ne permettent bien souvent pas cette exigence. Sans parler de la peur que j'ai rencontrée chez pas mal de "vieux" TZR de se fixer, peur d'être finalement déçus par le poste tant convoité sans possibilité de remuter rapidement.
Pour ce que j'ai mis en gras, je ne te suis pas bien je crois. Je ne vois pas pourquoi on n'a pas à être plus exigeant. Devrait-on alors se contenter d'un poste fixe parce que c'est un poste fixe ?
Si être TZR longtemps offrait réellement les possibilités d'être + exigeant, ça irait. Mais dans bien des cas, les points engrangés ne sont pas à la hauteur des exigences, donc cela peut s'avérer très douloureux. Je pense qu'il ne faut pas avoir l'illusion qu'après x années de TZRariat on aura le poste rêvé, c'est tout ce que je voulais dire Wink et d'ailleurs le poste rêvé existe-t-il vraiment...

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Hermione0908 le Lun 16 Sep 2013 - 17:51

Dans ce cas, je suis d'accord avec toi. Le poste rêvé, je crois que c'est le mouton à cinq pattes... Wink En revanche, un poste proche de ses aspirations (qui pour le coup varient d'une personne à l'autre), ça doit bien exister.
Tu reconnaîtras tout de même que c'est rageant de faire le bouche-trou et de se contenter d'un pis-aller (pas tout le temps, mais souvent) en guise de poste fixe pour pouvoir poser ses bagages.


Dernière édition par Hermione0908 le Lun 16 Sep 2013 - 17:52, édité 1 fois

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par Madame_Prof le Lun 16 Sep 2013 - 17:52

@MelanieSLB a écrit:Oui, faut s'affoler, Madame Prof. Normalement, tu ne dois même pas te présenter où que ce soit si tu n'as pas d'arrêté d'affectation, puisque c'est ce papier qui te dit là où tu dois aller. J'ai eu le mien fin août: mon RAD me l'a envoyé dès qu'il l'a reçu.

Tu parles bien de l'arrêté d'affectation, pas du PV d'installation ni du VS?
Ah... mes collègues néo-titulaires TZR n'en ont pas non plus, ni arrêté pour signifier le RAD, ni pour l'affectation à l'année. Je vais donc le demander.

Sinon, j'ai bien signé un PV d'installation (et pas encore le VS).

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prof remplaçant : te plains pas.

Message par lalilala le Lun 16 Sep 2013 - 17:57

@gauvain31 a écrit:Après il y a une demande "tout poste dans le département" que l'on peut faire lors des vœux intra-académiques. Perso je pourrai avoir un poste fixe... mais après c'est le hasard. On ne connaît pas trop les critères qui vont faire que tu vas tomber dans tel ou tel établissement. Sur le principe je contre et je refuse de faire un tel type de vœu. Je préfère patienter encore plusieurs années et être sûr d'avoir un bon poste car là , on y est pour des années. C'est ma 10 ème année de TZR et ma 8ème année à Toulouse.. je connais donc les bons et les mauvais établissements... avec les années je suis devenu de plus en plus exigent et vous?
Pas sûr de l'avoir ce voeu...je l'ai fait d'ailleurs dans le 31 (et je savais que je prenais un risque parce qu'il y avait des postes vacants en espagnol tout en bas, loin de Toulouse où vit mon copain) pour profiter des toutes les bonifs que j'avais (rapprochement, années de séparation, points TZR) et je n'ai rien eu. Bon, c'était le 31 aussi...
Moi j'entame ma troisième année en tant que TZR et je suis déjà passée dans 11 établissements différents. Là je suis affectée à l'année (chouette!) et je me retrouve à cheval sur le collège, le lycée général et le lycée pro (ah merde!!). C'est bien simple, j'ai quasiment tous les niveaux, il ne me manque que les 1ères générales. Bien sûr, j'ai découvert tout ça sur mon emploi du temps le jour de la pré-rentrée après avoir stressé tout l'été parce que le rectorat avait eu la bonne idée de m'annoncer pendant les vacances que j'allais faire plus de la moitié de mon service en segpa (??). Franchement, après les micro remplacements un peu partout (2jours par exemple, si c'est pas de la garderie ça, je sais pas ce que c'est!) et l'AFA pourrie, je sais pas ce qui va me tomber dessus l'année prochaine...et l'année suivante...et celle d'après...parce qu'en espagnol dans l'académie de Toulouse, je pense que je suis mal barrée...

Mélanie, je suis aussi affectée à l'année et je n'ai pas non plus eu d'arrêté (et pour le rectorat, je fais actuellement 14h alors qu'en fait j'en fais plus). J'ai juste signé le PV d'installation.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum