Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Larsson le Lun 16 Sep 2013, 11:55

Bonjour,

je voulais savoir comme vous faites pour pousser une gueulante.
Je prévois de tomber sur mes 4èmes pour leur remettre les pendules à l'heure. En effet, c'est impossible pour moi de travailler : ça parle (que j'ai le dos tourné ou non), ça rigole, ça commente, ça n'écoute pas (obliger de répéter 15 fois les mêmes choses), ça met 15 ans pour avoir le silence en début de cours...

Alors comment faites-vous ? vous les faites rester debout ? vous circulez dans les rangs ou bien vous restez en face ? vous haussez le ton ou vous vous mettez à crier ?
Bref, dites-moi tout !

2ème chose : puisque je suis vraiment énervé, je prévois de tirer à vue : le premier qui parle travail supplémentaire (même si c'est pour demander un stylo), le premier qui se retourne travail supplémentaire, le premier qui rigole travail supplémentaire etc.

Bonne stratégie ou excès d'autoritarisme ?

Merci !

Larsson
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Al le Lun 16 Sep 2013, 12:01

Je n'ai pas beaucoup d'expérience, mais à chaque fois que j'avais prévu un "recadrement" en début de cours, ça marchait bien (classes pas non plus très difficiles mais pouvant vite être trèèès pénibles). Je pense que la gueulante c'est réservé en plein cours, quand on réagit à chaud, mais gueuler en tout début d'heure suivante me parait bizarre. Moi j'étais très calme, le visage fermé, et je leur disais "Bon, les cours précédents ne m'ont pas convenu du tout, ça ne va pas, un changement immédiat doit survenir" et ensuite j'expliquais tout ce qui devait s'améliorer, avant de présenter les sanctions qui tomberaient si ça n'était pas le cas. Souvent je ramassais quelques productions dans le cours en question pour mettre l'heure "sous tension". Ca marchait bien, la paix royale pendant cette heure même si l'ambiance est un peu gâchée (prof mécontent -élèves boudent) et c'était durable (à peu près). Une fois même, bordel incroyable pendant une heure du déjeuner un mardi, et le jeudi d'après à 8h du mat, rien qu'à voir ma tête quand j'ai ouvert la porte, ils ont été nickels, je crois qu'ils avaient senti que ça ne rigolerait plus. Je m'étais laissé faire le mardi alors que le jeudi j'avais passé 2 jours à me gonfler à bloc pour redresser la situation chevalier 

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Al le Lun 16 Sep 2013, 12:02

ps : je te conseille d'écrire ton petit discours de début d'heure, et de l'apprendre par coeur et de le répéter, de le mettre en scène chez toi, tu gagneras en assurance et tu auras pu ménager des effets rhétoriques traumatisants diable (tandis que sans préparation on peut se répéter, tourner en rond, être moins percutant)

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par caribouc le Lun 16 Sep 2013, 12:04

Hum, à mon avis, le meilleur moyen de pousser une gueulante est de ne pas en pousser une Very Happy
Si tu parles très froidement, très calmement mais très fermement... ça risque de bien mieux porter ses fruits (ahem, faut-il encore réussir à garder son calme et ne pas monter dans les tours tout seul Rolling Eyes)

Moi, ce que je fais dans ces cas-là : je les fais asseoir.
Spoiler:
De toute façon, rien qu'à la tête que je tire et au ton sur lequel je leur dis "bonjour", ils sentent qu'il y a un truc qui ne va pas. Enfin, bref...

Ensuite, je leur dis que je suis en colère et leur explique le pourquoi de cette saine colère, puis je leur (ré)explique le fonctionnement que j'attends d'eux très précisément (vous rentrez en classe en silence, vous attendez que je vous autorise à vous asseoir, vous sortez vos affaires en silence, vous...)
Généralement, je dis aussi que le premier qui moufte dans l'heure qui suit se fera ramasser aussi sec et aura une punition.

Comme je suis très énervée dans ces moments-là, le cours commence généralement avec le bruit des mouches qui volent... puis, je me détends s'ils respectent les règles (parce qu'en fait, je suis une gentille même s'ils ne le voient pas avant pas mal de temps Razz )

Courage, Larsson chevalier

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par caribouc le Lun 16 Sep 2013, 12:05

Aletheia topela

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par CatLea le Lun 16 Sep 2013, 12:08

Idem qu'Aletheia. Cette année, je retrouve les élèves de terminales que j'avais en première l'an dernier et qui étaient des bavards de compet. Pas méchants mais ça suffisait à plomber le cours. Je me suis boostée à mort pour leur faire peur dès le départ. Menaces d'interros orales et écrites pour vérifier que le cours précédent avait été écouté et appris...que j'ai mis à exécution dès le jeudi suivant. Et le vendredi, j'ai fait le cours à vitesse soutenue pour ne jamais leur laisser l'occasion de se détourner du cours. Pari gagné. Un élève m'a confié avoir compris que je ne plaisantais pas l'an dernier quand je leur disais que ça serai soutenu et sportif en terminale.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Fesseur Pro le Lun 16 Sep 2013, 12:18

@caribouc a écrit:Hum, à mon avis, le meilleur moyen de pousser une gueulante est de ne pas en pousser une
+1
La gueulante tue la gueulante.
A ne réserver qu'aux cas très graves.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Larsson le Lun 16 Sep 2013, 12:21

@Fesseur Pro a écrit:
@caribouc a écrit:Hum, à mon avis, le meilleur moyen de pousser une gueulante est de ne pas en pousser une
+1
La gueulante tue la gueulante.
A ne réserver qu'aux cas très graves.
Oui, j'y ai pensé, puis oublié, mais plutôt que de dire "gueulante" j'aurais dû dire "sermon". C'est plus ça ?

Larsson
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par kimy le Lun 16 Sep 2013, 12:23

Pareil que d'autres collègues: je parle sèchement avec visage fermé en début d'heure et j'enonce les sanctions éventuelles.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Lefteris le Lun 16 Sep 2013, 12:26

@Larsson a écrit:Bonjour,

je voulais savoir comme vous faites pour pousser une gueulante.
Je prévois de tomber sur mes 4èmes pour leur remettre les pendules à l'heure. En effet, c'est impossible pour moi de travailler : ça parle (que j'ai le dos tourné ou non), ça rigole, ça commente, ça n'écoute pas (obliger de répéter 15 fois les mêmes choses), ça met 15 ans pour avoir le silence en début de cours...

Alors comment faites-vous ? vous les faites rester debout ? vous circulez dans les rangs ou bien vous restez en face ? vous haussez le ton ou vous vous mettez à crier ?
Bref, dites-moi tout !

2ème chose : puisque je suis vraiment énervé, je prévois de tirer à vue : le premier qui parle travail supplémentaire (même si c'est pour demander un stylo), le premier qui se retourne travail supplémentaire, le premier qui rigole travail supplémentaire etc.

Bonne stratégie ou excès d'autoritarisme ?

Merci !
Moi, c'est le cas inverse : comment ne pas faire pour ne pas trop pousser de gueulante. Very Happy  je me retiens.. Mais jamais en début de cours de toute manière, ça vient spontanément quand ça dérive.

J'ai chaque année au moins une classe pourrie, souvent une 4ème , telle que j'imagine la tienne , du genre Entre les murs : ça se commente, on commente le commentaire, on rebondit sur absolument TOUT ce qui se dit dans la classe, on ricane à la moindre parole, on contredit ... Donc pas besoin de me forcer  à lever le ton , ces élèves m'horripilent, souvent dès que je les vois dans le couloir,   et ça part sans calcul ou mise en scène. J'ai une voix extrêmement forte paraît-il , ça les  paralyse un moment. Mais ce n'est pas la bonne solution  Non pas pur l'excès  d'autoritarisme, ils le méritent, aucun scrupule avec des bavards qui "volent" le temps de cours, étalent leur égoïsme, leur incapacité à se maîtriser. Mais c'est aussi très fatigant, et un remède très provisoire. Ca les calme pour une heure ou deux , mais ça repart. Il vaut mieux engager un bras de fer sur le mode gestion de classe, en tenant une fiche, avec des croix, une note mensuelle, des retenues pour les irréductibles , des rapports d'incident, des exclusions.On perd du temps, mais on en perd autant à avoir la parole coupée, à ne plus savoir où l'on en est .

A utiliser rarement donc. Je n'ai pas levé la voix depuis le début de l'année, sauf avec mes 3èmes latin infects, (que je traîne depuis la 5ème), et encore modérément, mais j'ai entamé le relevé des carnets au moindre bavardage, les croix pour travail non fait etc.
Les deux dernières années , j'ai eu des classe battant des records d'impolitesse, de paresse, de bavardage . Impossible d'obtenir le silence, à,peine je redémarrais, ça repartait,  donc  J'interrompais le cours, je le projetais en leur disant de tout noter  jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bruit, auquel cas je réduirais la trace écrite en expliquant ce qu'il est suffisant de retenir. Et je tournais dans leur dos (ils ont horreur de ça) en permanence pur les obliger à écrire.
Lorsqu'on voit qu'ils ne se maîtriseront pas, il est bon aussi les accabler de travail , de multiplier les exercices (contrôlés en passant, et en en relvant quelques uns) , même si l'on avait prévu autre chose initialement. Au moins, ils font quelque chose d'utile, et les plus sérieux  ne perdent pas leur temps.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Larsson le Lun 16 Sep 2013, 12:36

Donc ça ne sert à rien de tirer à vue, comme je le disais dans le premier post ?

Larsson
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Lefteris le Lun 16 Sep 2013, 12:54

@Larsson a écrit:Donc ça ne sert à rien de tirer à vue, comme je le disais dans le premier post ?
Si, tu peux tirer à vue mais en début de cours comme certains l'ont dit, en menaçant après avoir fait le point sur l'attitude du dernier cours (ce qu'on ne peut pas faire en fin de cours, ils sont sur les starting-blocks, ils ne t'entendent plus).
La gueulante, si elle doit avoir lieu, seulement au moment critique, et elle doit précéder une mesure (fin du cours, travail écrit, punition de deux ou trois élèves), ce qui confirme qu'on est excédé et qu'on sévit.Elle est un signe, pas une finalité (encore que moi, je leur brise le crâne, juste retour de ce qu'eux font avec leurs bavardages ...Very Happy )
De plus il faut avoir une voix forte, sinon ils s'amusent de voir quelqu'un s'égosiller.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par albertine02 le Lun 16 Sep 2013, 12:57

tout dépend....si tu as planifié le sermon, tu peux procéder comme beaucoup ici , la prise de parole froide, cassante, le rappel des règles en tout début d'heure et le regard qui tue !

en revanche, il m'arrive parfois de réellement hausser le ton, en plein cours; c'est un sermon spontané, je suis en colère, je crie et je leur passe une soufflante. Le hic, c'est que dans ce cas-là, je dois absolument me débrouiller pour contenir ma colère, montrer que je peux lever le ton, oui, mais pas perdre le contrôle (en plus, quand je suis très énervée, je bafouille, je bégaie, je confonds les mots, c'est catastrophique)...C'est pour cela que ce type de gueulante reste très rare...une à deux fois par an, grand maximum.


Dernière édition par albertine02 le Lun 16 Sep 2013, 13:30, édité 1 fois

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Larsson le Lun 16 Sep 2013, 13:07

De toute manière, ils ont pigé que j'étais stagiaire (ils ont mené la vie dure à une stagiaire, l'an dernier, à ce que l'on m'a dit). Et cela me met dans une position de faiblesse par rapport à eux. Du coup, ils en profitent.

Larsson
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Bobby-Cowen le Lun 16 Sep 2013, 13:11

Je ne sais pas gueuler, et je suis comme albertine :
@albertine02 a écrit:quand je suis très énervée, je bafouille, je bégaie, je confonds les mots, c'est catastrophique
pourtant aujourd'hui, j'ai eu les 3e latinistes (des nénettes pas très fines, mais bon...), pas là à m'attendre dans la cour comme c'est normalement le cas ; je monte dans ma salle, toujours personne ; je redescends, une de leur camarade me dit que, comme elle m'avait vue monter, elle les avait prévenues... et ces demoiselles, chahutant dans le couloir ("elle est làààààààààààà !"), rentrent en rigolant dans la salle... j'ai poussé ma première "vraie" gueulante ; "ça vous amuse, de me faire courir ? j'ai l'air de quoi, hein ?"
Résultat : plus une seule n'a moufté pendant l'heure. C'était désagréable de se voir faire la tronche durant 50mn, mais au moins, elles savent à quoi s'attendre...
j'étais fière de moi tout de même, parce qu'une fois que c'était dit, je suis passée à autre chose et j'ai vite retrouvé mon calme.

et j'espère recadrer mes 1ere demain aussi, parce que je sens que ça va partir à vau-l'eau... heureusement qu'ils ont le bac en fin d'année ! naïve comme je suis, je m'attendais à ce qu'il y ait un minimum de maturité... résultat : "m'as-tu / raté" ? Very Happy

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par gnafron2004 le Lun 16 Sep 2013, 13:20

@Larsson a écrit:De toute manière, ils ont pigé que j'étais stagiaire Et cela me met dans une position de faiblesse par rapport à eux. Du coup, ils en profitent.
euh, t'es pas stagiaire tu es leur PROF, point barre.Twisted Evil 

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Paratge le Lun 16 Sep 2013, 13:24

JE NE SAIS PAS, JE NE CRIE JAMAIS OU UNE FOIS PAR AN !
Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Larsson le Lun 16 Sep 2013, 13:33

@gnafron2004 a écrit:
@Larsson a écrit:De toute manière, ils ont pigé que j'étais stagiaire  Et cela me met dans une position de faiblesse par rapport à eux. Du coup, ils en profitent.
euh, t'es pas stagiaire tu es leur PROF, point barre.Twisted Evil 
Ouais, ça je sais. Mais forcément quand ils le savent, ils en profitent parce que dans leurs têtes t'es moins légitime qu'un autre car t'as moins d'expérience.

Larsson
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Bobby-Cowen le Lun 16 Sep 2013, 13:36

Larsson, ne te laisse pas dépasser, en début d'année ils testent beaucoup... !
montre-leur qu'en tant que stagiaire professeur, tu en sais toujours plus qu'eux !

(je pense à la pub pour Sixt : "c'est qui le patron ?")

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par WonderWoman le Lun 16 Sep 2013, 13:39

@Larsson a écrit:
@gnafron2004 a écrit:
@Larsson a écrit:De toute manière, ils ont pigé que j'étais stagiaire  Et cela me met dans une position de faiblesse par rapport à eux. Du coup, ils en profitent.
euh, t'es pas stagiaire tu es leur PROF, point barre.Twisted Evil 
Ouais, ça je sais. Mais forcément quand ils le savent, ils en profitent parce que dans leurs têtes t'es moins légitime qu'un autre car t'as moins d'expérience.
Stagiaire, on m'a fait souffrir pour ça. J'ai répondu en ne filant que des exos type bac. tout le temps. ça les a calmé.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Amaliah le Lun 16 Sep 2013, 13:39

D'accord avec les autres sur la gueulante. Quand je dois passer un savon à une classe, ils voient à ma tête qu'ils vont passer un mauvais quart d'heure. Ils sont encore dans le couloir que le bruit circule dans le rang!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Larsson le Lun 16 Sep 2013, 14:13

Mouais, j'arrive pas à avoir une voix froide / glaçante et à montrer que je suis en colère. C'est soit l'un, soit l'autre.
Et j'ai peur que si je me contente de l'option voix froide de ne pas avoir l'air assez en colère... et donc que mon discours fasse un plat...

Larsson
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Marie Laetitia le Lun 16 Sep 2013, 14:32

@Lefteris a écrit:Il vaut mieux engager un bras de fer sur le mode gestion de classe, en tenant une fiche, avec des croix, une note mensuelle, des retenues pour les irréductibles , des rapports d'incident, des exclusions.On perd du temps, mais on en perd autant à avoir la parole coupée, à ne plus savoir où l'on en est .
Pareil. Et mon arme préférée: le retenue assurée par mes soins. Tête à tête dans les locaux de la vie scolaire (toujours avec des témoins, n'être jamais seul à proprement parler avec un élève). Ils détestent. Prévoir un travail utile mais pénible et manifester une humeur de chien pendant toute l'heure. Mais avec courrier officiel qui arrive chez Papa-Maman. Et travail en équipe avec le PP et le CPE qui passent dans les classes et les avoinent copieusement.

Éviter de crier parce que cela peut être vécu par certains élèves comme une agression de la part du professeur qui va justifier toutes les dérives de leur part à eux, élèves, rebelles à toute forme d'autorité (et vu qu'ils confondent violence et autorité...)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Al le Lun 16 Sep 2013, 14:35

@Larsson a écrit:Mouais, j'arrive pas à avoir une voix froide / glaçante et à montrer que je suis en colère. C'est soit l'un, soit l'autre.
Et j'ai peur que si je me contente de l'option voix froide de ne pas avoir l'air assez en colère... et donc que mon discours fasse un plat...
Il n'y a rien de plus terrifiant qu'une colère contenue Twisted Evil les élèves sentent toute la tension du professeur, l'effort que ça lui demande de rester calme, que ça peut partir à tout instant, c'est bien plus flippant ^^

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faites-vous pour pousser une gueulante ?

Message par Musyne le Lun 16 Sep 2013, 14:38

Bonjour Larsson,

Je rejoins les avis des autres. Si tu veux remettre les pendules à l'heure, crier ne sera pas vraiment efficace, surtout sur des 4èmes. Ils pourraient même voir dans ton énervement une source de faiblesse. Sans avoir une voix froide et glaçante, si tu n'y arrives pas, tu peux juste leur énoncer les faits, calmement, en début d'heure. Tu leur dis de quoi tu es mécontent, ce que tu attends d'eux et les sanctions qu'ils encourent désormais. Pour montrer que tu comptes agir vite, tu peux leur faire mettre les carnets sur la table après ton discours.

2ème chose : puisque je suis vraiment énervé, je prévois de tirer à vue : le premier qui parle travail supplémentaire (même si c'est pour demander un stylo), le premier qui se retourne travail supplémentaire, le premier qui rigole travail supplémentaire etc.

Bonne stratégie ou excès d'autoritarisme ?
Je ne pense pas que cette stratégie fonctionne à terme car elle va t'épuiser et les énerver. Tu as annoncé tes règles du jeu et tes sanctions. Si tu en vois un qui bavarde, tu le lui rappelles calmement et tu lui annonces qu'à la prochaine reprise, il sera puni : "Machin, j'ai rappelé en début d'heure que les bavardages étaient interdits. Or tu bavardes. Je te laisse une dernière chance". S'il recommence, tu punis. Si vraiment tu ne tiens plus (perso, je punis au 3ème rappel, c'est ce qui me convient, mais chacun a ses méthodes, ses limites) tu zappes la dernière chance et tu fais la même en terminant par un "Donc, tu vas avoir du travail supplémentaire/un mot/un coup de boule". Je crois que pour les bavardages, le signalement dans le carnet a plus d'impact, mais c'est à voir selon ton public (suivi des parents, etc.)

Ne crois pas que ta position de stagiaire te rend moins crédible. Tu seras crédible s'ils savent que tu agis quand tu annonces ton fonctionnement. Mais franchement, t'énerver et punir à tour de bras, je crois que ce n'est pas idéal. Courage Smile

_________________
Plus tard, peut-être !
Muse Inn : un bout de chez moi.

Musyne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum