Question versification

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Question versification

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2011 - 21:03

@Lo a écrit:Je vais zapper donc. Vous travaillez beaucoup sur les accents avec les élèves?

j'en parle et j'insiste surtout sur les accents primaires qui sont quand même importants pour les mots qui se trouvent sous l'accent ; mais avec des lycéens.
après les accents secondaires permettent de trouver le rythme du vers. Je le fais lors d'une explication et les meilleurs arrivent à s'en reservir dans un commentaire.

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Lo le Lun 5 Sep 2011 - 21:07

J'ai l'impression d'être une quiche là.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Derborence le Lun 5 Sep 2011 - 21:08

@Lo a écrit:J'ai l'impression d'être une quiche là.
topela

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Violet le Lun 5 Sep 2011 - 21:09

Ne t'inquiète pas Lo.
J'ai souvent cette impression aussi. fleurs2

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Lo le Lun 5 Sep 2011 - 21:11

Dans mes LA je vois souvent ce que j'appelle le rythme du vers, genre 3/3/3/3, mais je ne le sens pas trop d'introduire les accents. Je n'ai pas l'impression d'être suffisamment au point.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Lo le Lun 5 Sep 2011 - 21:17

En plus je vois des enjambements partout, je deviens folle Smile

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2011 - 21:38

@Lo a écrit:J'ai l'impression d'être une quiche là.

mais non, mais que veux-tu j'ai fait ma maîtrise sur la poésie alors je m'en suis avalée pendant des mois et des mois... ça aide Razz et encore, j'ai oublié un tas de vocabulaire Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par User5899 le Lun 5 Sep 2011 - 22:10

@Lonie a écrit:J'ai donné en évaluation le poème "sonnet pour un lion" à mes 6èmes et leur ai demandé de scander le vers 6 : je ne comprends pas pourquoi j'arrive à 13 syllabes et non 12 comme dans le reste du poème... Pouvez-vous m'indiquer mon erreur... car je n'arrive pas à la voir boulet


Cet animal sans Temple que l’oeil n’a jamais vu

Ce/t a/ni/mal /sans/ Tem/ple/ que/ l’oeil /n’a/ ja/mais/ vu
Parce qu'il y a treize syllabes. Trois possibilités :
- c'est une chanson et le phrasé "mange" le "e" final de "temple" (qui compte, en versification classique, devant consonne) ;
- c'est un vers de treize syllabes qui fait contraste avec les autres (effet de rythmique) ;
- c'est un texte d'un auteur contemporain qui soit se fiche de la versification classique, soit ne la connaît pas.

En tout cas, je ne donnerais pas ce texte en 6e en début d'année : autant commencer par le régulier, non ? Une simple lecture à voix haute fait apparaître que ce n'est pas du tout un sonnet régulier, c'est constamment boiteux. Pour ne rien dire de la rime "jungle" / "Ingres" Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Lo le Lun 5 Sep 2011 - 22:14

@ysabel a écrit:
@Lo a écrit:J'ai l'impression d'être une quiche là.

mais non, mais que veux-tu j'ai fait ma maîtrise sur la poésie alors je m'en suis avalée pendant des mois et des mois... ça aide Razz et encore, j'ai oublié un tas de vocabulaire Twisted Evil

Bon, je vais voir ça ponctuellement alors.
Déjà que j'ai du mal avec enjambement, rejet etc.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Hannibal le Lun 5 Sep 2011 - 22:15

- Tout vers de 8 syllabes ou plus est coupé en son milieu par une césure (ici marquée // ) :
« Quand le ciel bas et lourd // pèse comme un couvercle ». L’alexandrin est ainsi constitué de deux hémistiches (moitiés de vers) séparés par cette césure.

- Chaque hémistiche porte un accent tonique fixe (souligné en gras ici) sur sa dernière voyelle prononcée (ce qui exclut donc le ‘e’ muet) :
« Quand le ciel bas et lourd // pèse comme un couvercle » (le e final de couvercle est muet)

- De plus, chaque hémistiche comporte une coupe (ici marquée / ): contrairement à la césure, celle-ci n’est pas toujours située à la même place :
« quand la terre / est changée // en un cachot / humide » : le 1er hémistiche est coupé 3/3, mais le second est coupé 4 / 2. L’alexandrin entier reste bien sûr coupé 6/6 par la césure.

- Cette coupe détermine à son tour deux accents mobiles (soulignés) portant sur les dernières voyelles prononcées :
« Quand la terre / est changée // en un cachot / humide ».

EDIT :
En gros c'est comme ça.
Mais Cripure a raison, c'est à utiliser avec modération. Pas la peine que les élèves y passent leur année.


Dernière édition par Hannibal le Lun 5 Sep 2011 - 22:22, édité 3 fois

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par User5899 le Lun 5 Sep 2011 - 22:17

@ysabel a écrit:
@Lo a écrit:
@Derborence a écrit:
@Lo a écrit:Deuxième question stupide (je me rends compte que j'ai des lacunes): si je vous dis "rythme accentuel", vous me dites quoi?
Gné

C'est dans la leçon sur la versification du manuel de 1ère. Apparemment c'est l'analyse des syllabes accentuée, mais les exercices sont infaisables et je suis perdue.

connerie qu'ils sortent de je ne sais où... je me suis bouffée des manuels de versifications pour ma maîtrise et jamais lu ce truc.

Sans doute veulent-ils parler des accents primaire et secondaire.
Attention à la technique gratuite ! Faites lire les poèmes à voix haute, faites sentir l'effet d'un rejet, d'un enjambement, de coupes irrégulières. Et point ! Le reste, uniquement quand c'est pertinent sur un texte particulier. Je me méfie désormais des cours ex cathedra sur la versification, c'est peu clair, mal appris et surtout très mal réutilisé par la suite.
Conseil d'ami Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2011 - 22:19

Cripure a écrit:
@ysabel a écrit:
@Lo a écrit:
@Derborence a écrit:
@Lo a écrit:Deuxième question stupide (je me rends compte que j'ai des lacunes): si je vous dis "rythme accentuel", vous me dites quoi?
Gné

C'est dans la leçon sur la versification du manuel de 1ère. Apparemment c'est l'analyse des syllabes accentuée, mais les exercices sont infaisables et je suis perdue.

connerie qu'ils sortent de je ne sais où... je me suis bouffée des manuels de versifications pour ma maîtrise et jamais lu ce truc.

Sans doute veulent-ils parler des accents primaire et secondaire.
Attention à la technique gratuite ! Faites lire les poèmes à voix haute, faites sentir l'effet d'un rejet, d'un enjambement, de coupes irrégulières. Et point ! Le reste, uniquement quand c'est pertinent sur un texte particulier. Je me méfie désormais des cours ex cathedra sur la versification, c'est peu clair, mal appris et surtout très mal réutilisé par la suite.
Conseil d'ami Smile

ne donner que ce qu'on utilise soi-même ; logique...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par User5899 le Lun 5 Sep 2011 - 22:19

@Hannibal a écrit:- Tout vers de 8 syllabes ou plus est coupé en son milieu par une césure (ici marquée // )
Faux Laughing
"De la musique avant toute chose
Et pour cela préfère l'impair !" Razz Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par doctor who le Lun 5 Sep 2011 - 22:23

Tout vers de 8 syllabes ou moins n'a pas de césure fixe. Mais la plupart en a.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Hannibal le Lun 5 Sep 2011 - 22:24

Bon un impair en effet Laughing

Mais le lecteur sagace se doute bien qu'il s'agit des mètres pairs.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2011 - 22:24

L'octosyllabe n'est pas forcément césuré ; au moins une coupe, c'est sûr.
et effectivement pour les vers impairs... ça pose des pb

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2011 - 22:25

@doctor who a écrit:Tout vers de 8 syllabes ou moins n'a pas de césure fixe. Mais la plupart en a.
on ne parle de césure qu'à partir de l'octosyllabe.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Lo le Lun 5 Sep 2011 - 22:25

Merci. Je ne veux pas faire quoi que ce soit de trop compliqué, juste faire ressentir le rythme!

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Thalia de G le Lun 5 Sep 2011 - 22:25

Cripure a écrit:
Attention à la technique gratuite ! Faites lire les poèmes à voix haute, faites sentir l'effet d'un rejet, d'un enjambement, de coupes irrégulières. Et point ! Le reste, uniquement quand c'est pertinent sur un texte particulier. Je me méfie désormais des cours ex cathedra sur la versification, c'est peu clair, mal appris et surtout très mal réutilisé par la suite.
Conseil d'ami Smile

Certes, mais ils ont besoin d'un bagage technique, dès la sixième, pour expliquer certains effets. Un vers impair est plus fluide qu'un pair (Verlaine l'a dit mieux que moi). Bref votre message me trouble, même si je comprends bien qu'il est inutile de savoir par cœur tout ce qui concerne la métrique, l'accentuation etc et les fameuses figures de style uniquement pour les reconnaître.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Celeborn le Lun 5 Sep 2011 - 22:27

@ysabel a écrit:
@Lo a écrit:
@Derborence a écrit:
@Lo a écrit:
@Lo a écrit:Question stupide: joie/bois, c'est une rime pauvre?

@doctor who a écrit:Même pas une rime, je pense. La première est féminine, la seconde masculine. Une rime assonancée ?


Désolée je me suis trompée, je voulais dire joie/proie.
rime pauvre

J'hésitais à cause du "w", vaguement consonantique pour moi.


oui, rime pauvre car [wa]

Ben 2 phonèmes, ça fait une rime suffisante, non ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par User5899 le Lun 5 Sep 2011 - 22:27

@Hannibal a écrit:Bon un impair en effet Laughing

Mais le lecteur sagace se doute bien qu'il s'agit des mètres pairs.
Pardonnez cette innocente plaisanterie. Je joue à Kevin découvrant la vie.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2011 - 22:28

Kevin ne sait pas ce qu'est pair et impair (non, ne je blague pas, j'ai eu des élèves de 2des qui ne le savaient pas)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Hannibal le Lun 5 Sep 2011 - 22:32

Je sais bien qu'il y a des livres entiers sur le sujet... aad
On commence à comprendre pourquoi d'ailleurs en creusant la question scratch

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Thalia de G le Lun 5 Sep 2011 - 22:40

@ysabel a écrit:Kevin ne sait pas ce qu'est pair et impair (non, ne je blague pas, j'ai eu des élèves de 2des qui ne le savaient pas)
Je plaide coupable. Les miens sortent de 3è en connaissant, en principe, l'heptasyllabe, mais j'oublie peut-être de leur préciser que c'est un impair Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par Hannibal le Lun 5 Sep 2011 - 22:47

@ysabel a écrit:Kevin ne sait pas ce qu'est pair et impair (non, ne je blague pas, j'ai eu des élèves de 2des qui ne le savaient pas)
Spoiler:
Il est imperméable aux mathématiques alors...

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question versification

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2011 - 22:59

@Hannibal a écrit:
@ysabel a écrit:Kevin ne sait pas ce qu'est pair et impair (non, ne je blague pas, j'ai eu des élèves de 2des qui ne le savaient pas)
Spoiler:
Il est imperméable aux mathématiques alors...


j'en ai eu aussi qui ne connaissaient pas les voyelles...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum