Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Reprendre chaque année fin août dès 2014, ça vous semble... (plusieurs réponses possibles)

166 - 26%
104 - 16%
70 - 11%
150 - 24%
52 - 8%
34 - 5%
36 - 6%
10 - 2%
16 - 2%
 
Total des votes: 638
arcenciel
Grand Maître

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 18:16
Cripure a écrit:38 semaines pour faire des co***nneries comme l'ASSR, la journée de la pizza citoyenne, la semaine des zarts, le mois de l'étukazion au goût, la journée du TBI, hein... furieux
34 semaines de cours sans une heure perdue ! professeur
+1
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par atrium le Mer 18 Sep 2013 - 18:19
Cripure a écrit:38 semaines pour faire des co***nneries comme l'ASSR, la journée de la pizza citoyenne, la semaine des zarts, le mois de l'étukazion au goût, la journée du TBI, hein... furieux
34 semaines de cours sans une heure perdue ! professeur
Ben oui mais avec le permis piéton, le B2i, le A1, les évaluations diverses et variées dont celles pour la validation des items du LPC (mais où les principaux de collège stockent-ils les tonnes de papier qu'on leur envoie  ? Et qui lit ça?), on manque parfois un peu de temps pour boucler les programmes.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par User5899 le Mer 18 Sep 2013 - 18:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Cripure a écrit:38 semaines pour faire des co***nneries comme l'ASSR, la journée de la pizza citoyenne, la semaine des zarts, le mois de l'étukazion au goût, la journée du TBI, hein... furieux
34 semaines de cours sans une heure perdue ! professeur
Ben oui mais avec le permis piéton, le B2i, le A1, les évaluations diverses et variées dont celles pour la validation des items du LPC (mais où les principaux de collège stockent-ils les tonnes de papier qu'on leur envoie  ? Et qui lit ça?), on manque parfois un peu de temps pour boucler les programmes.
C'est bien ce que je dis. Deux ou trois semaines sont perdues en sottises.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par atrium le Mer 18 Sep 2013 - 18:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:



Perso, 36 semaines de cours ça me paraît déjà pas mal du tout mais bon, apparemment, il y a plein de gens favorables aux 38 semaines, ça va faire long comme année scolaire, je trouve. humhum
Peillon dit texto que tout le monde est d'accord. On a du être consultés à l'insu de notre plein gré.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 18:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:



Perso, 36 semaines de cours ça me paraît déjà pas mal du tout mais bon, apparemment, il y a plein de gens favorables aux 38 semaines, ça va faire long comme année scolaire, je trouve. humhum
Peillon dit texto que tout le monde est d'accord. On a du être consultés à l'insu de notre plein gré.
A chaque fois c'est à l'insu de notre plein gré! Ca fait beaucoup à force!
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par Gryphe le Mer 18 Sep 2013 - 18:23
Cripure a écrit:38 semaines pour faire des co***nneries comme l'ASSR, la journée de la pizza citoyenne, la semaine des zarts, le mois de l'étukazion au goût, la journée du TBI, hein... furieux
Tu sais très bien qu'on est d'accord sur ce point...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par User5899 le Mer 18 Sep 2013 - 18:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:



Perso, 36 semaines de cours ça me paraît déjà pas mal du tout mais bon, apparemment, il y a plein de gens favorables aux 38 semaines, ça va faire long comme année scolaire, je trouve. humhum
Peillon dit texto que tout le monde est d'accord. On a du être consultés à l'insu de notre plein gré.
Peillon croit aussi qu'en 2017, le PS verra son candidat élu avec 100% des voix.
avatar
John
Médiateur

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par John le Mer 18 Sep 2013 - 18:23
Oui enfin quand on rentrait fin septembre (et je ne vous parle pas des rentéres au 1er octobre) on n'avait pas besoin de 15 jours à Toussaint. Deux ou trois jours seulement, un éventuel petit pont au 11 novembre selon les annnées et on arrivait à Noël sans être sur les rotules.
Et quand on n'avait pas 15 jours à février (cela a commencé en 1986/1987) alors que relativement peu de gens vont au ski et que même ceux qui y vont ne le font que 8 jours, on s'en remettait très bien aussi. Tout ça avec seulement 10 jours à Noël. Il n'y a qu'à Pâques qu'on avait 15 jours.
Alors forcément, ça libérait du temps pour l'été.
Il y a un autre choix maintenant, mais le temps de vacances reste le même sur l'année.
Après chacun ses préférences........
C'était le calendrier des universités jusqu'à il y a encore quelques années.
Qui est heureux d'avoir eu, en fac, quatre mois de vacances, et d'avoir fait une année intégrale d'octobre à la mi-juin ? Franchement, je préfère le calendrier du secondaire en 7+2 vraiment respectés, que l'ancien calendrier de fac avec des vacances d'été démesurées et très peu de vacances intermédiaires.


Dernière édition par John le Mer 18 Sep 2013 - 18:24, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par User5899 le Mer 18 Sep 2013 - 18:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Cripure a écrit:38 semaines pour faire des co***nneries comme l'ASSR, la journée de la pizza citoyenne, la semaine des zarts, le mois de l'étukazion au goût, la journée du TBI, hein... furieux
Tu sais très bien qu'on est d'accord sur ce point...
Si le problème, c'était vous, je nourrirais quelques espoirs...
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 18:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Oui enfin quand on rentrait fin septembre (et je ne vous parle pas des rentéres au 1er octobre) on n'avait pas besoin de 15 jours à Toussaint. Deux ou trois jours seulement, un éventuel petit pont au 11 novembre selon les annnées et on arrivait à Noël sans être sur les rotules.
Et quand on n'avait pas 15 jours à février (cela a commencé en 1986/1987) alors que relativement peu de gens vont au ski et que même ceux qui y vont ne le font que 8 jours, on s'en remettait très bien aussi. Tout ça avec seulement 10 jours à Noël. Il n'y a qu'à Pâques qu'on avait 15 jours.
Alors forcément, ça libérait du temps pour l'été.
Il y a un autre choix maintenant, mais le temps de vacances reste le même sur l'année.
Après chacun ses préférences........
C'était le calendrier des universités jusqu'à il y a encore quelques années.
Qui est heureux d'avoir eu, en fac, quatre mois de vacances, et d'avoir fait une année intégrale d'octobre à la mi-juin ? Franchement, je préfère le calendrier du secondaire en 7+2 vraiment respectés, que l'ancien calendrier de fac avec des vacances d'été démesurées, et une année scolaire où il y a très peu de vacances intermédiaires.
A l'époque en tant qu'étudiante à la fac je pouvais bosser l'été pour me faire des sous et prendre des vacances...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par User5899 le Mer 18 Sep 2013 - 18:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Oui enfin quand on rentrait fin septembre (et je ne vous parle pas des rentéres au 1er octobre) on n'avait pas besoin de 15 jours à Toussaint. Deux ou trois jours seulement, un éventuel petit pont au 11 novembre selon les annnées et on arrivait à Noël sans être sur les rotules.
Et quand on n'avait pas 15 jours à février (cela a commencé en 1986/1987) alors que relativement peu de gens vont au ski et que même ceux qui y vont ne le font que 8 jours, on s'en remettait très bien aussi. Tout ça avec seulement 10 jours à Noël. Il n'y a qu'à Pâques qu'on avait 15 jours.
Alors forcément, ça libérait du temps pour l'été.
Il y a un autre choix maintenant, mais le temps de vacances reste le même sur l'année.
Après chacun ses préférences........
C'était le calendrier des universités jusqu'à il y a encore quelques années.
Qui est heureux d'avoir eu, en fac, quatre mois de vacances, et d'avoir fait une année intégrale d'octobre à la mi-juin ? Franchement, je préfère le calendrier du secondaire en 7+2 vraiment respectés, que l'ancien calendrier de fac avec des vacances d'été démesurées et très peu de vacances intermédiaires.
En tout cas, aujourd'hui, dans le supérieur, je goûterais fort peu cette immense année scolaire avec deux semestres indépendants et un extraordinaire éparpillement d'enseignements fragmento-lacunaires... Quand je vois mon frère reprendre le 10 septembre pour assurer des enseignements de spécialité de 12h jusqu'en janvier !! Oui, douze heures en tout pour une matière de spécialité !! Alors le calendrier d'avant couplé à l'ancienne organisation d'avant LMD, oui !
Mais bon, affaire de goûts et de ressenti, hein Smile
avatar
John
Médiateur

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par John le Mer 18 Sep 2013 - 18:30
Le LMD est antérieur de cinq à dix ans à la réforme du calendrier ; la division en deux semestres lui est antérieure de quinze ans ; et l'éparpillement des matières date d'il y a au moins vingt ans.


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par User5899 le Mer 18 Sep 2013 - 18:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le LMD est antérieur de cinq à dix ans à la réforme du calendrier ; la division en deux semestres lui est antérieure de quinze ans ; et l'éparpillement des matières date d'il y a au moins vingt ans.

Ce n'est pas ce que j'ai pu suivre année après année concernant l'éparpillement. Pour le reste, oui, et alors ? Je ne trouve pas la situation actuelle satisfaisante, du fait de ce que nous mentionnons.

Arc-en-ciel, vous oubliez qu'avec le socialisme, plus personne n'a besoin de bosser pendant les vacances, voyons !
Cath
Bon génie

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par Cath le Mer 18 Sep 2013 - 18:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Qui est heureux d'avoir eu, en fac, quatre mois de vacances, et d'avoir fait une année intégrale d'octobre à la mi-juin ? Franchement, je préfère le calendrier du secondaire en 7+2 vraiment respectés, que l'ancien calendrier de fac avec des vacances d'été démesurées et très peu de vacances intermédiaires.
Heu moi.
Rentrée mi-octobre, vacances début juin (ou fin mai ? J'ai un doute). Et curieusement, ça ne m'a pas empêché de réussir des diplômes plus valorisés que ceux d'aujourd'hui. Et je n'ai pas eu l'impression de me tuer à la tâche, loin de là.
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 18:37
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le LMD est antérieur de cinq à dix ans à la réforme du calendrier ; la division en deux semestres lui est antérieure de quinze ans ; et l'éparpillement des matières date d'il y a au moins vingt ans.

Ce n'est pas ce que j'ai pu suivre année après année concernant l'éparpillement. Pour le reste, oui, et alors ? Je ne trouve pas la situation actuelle satisfaisante, du fait de ce que nous mentionnons.

Arc-en-ciel, vous oubliez qu'avec le socialisme, plus personne n'a besoin de bosser pendant les vacances, voyons !
Je perds la tête!
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par Daphné le Mer 18 Sep 2013 - 18:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Oui enfin quand on rentrait fin septembre (et je ne vous parle pas des rentéres au 1er octobre) on n'avait pas besoin de 15 jours à Toussaint. Deux ou trois jours seulement, un éventuel petit pont au 11 novembre selon les annnées et on arrivait à Noël sans être sur les rotules.
Et quand on n'avait pas 15 jours à février (cela a commencé en 1986/1987) alors que relativement peu de gens vont au ski et que même ceux qui y vont ne le font que 8 jours, on s'en remettait très bien aussi. Tout ça avec seulement 10 jours à Noël. Il n'y a qu'à Pâques qu'on avait 15 jours.
Alors forcément, ça libérait du temps pour l'été.
Il y a un autre choix maintenant, mais le temps de vacances reste le même sur l'année.
Après chacun ses préférences........
C'était le calendrier des universités jusqu'à il y a encore quelques années.
Qui est heureux d'avoir eu, en fac, quatre mois de vacances, et d'avoir fait une année intégrale d'octobre à la mi-juin ? Franchement, je préfère le calendrier du secondaire en 7+2 vraiment respectés, que l'ancien calendrier de fac avec des vacances d'été démesurées et très peu de vacances intermédiaires.
D'abord on ne se posait pas la question.
Et on était content oui, je parle pour moi mais pour pas mal d'autres qui pouvaient bosser pendant les vacances (c'était plus facile qu'aujourd'hui de se trouver un job d'été), se faire un peu d'argent pour payer ses études et surtout se faire des trimestres pour la retraite ! Travailler un ou deux mois pendant 4 ou 5 années universitaires, ça fait facilement 5 trimestres.
Ou alors partir en voyage scolaire/universitaire à l'étranger - eh oui les étudiants en LV avaient besoin de se former quand même, voire même de se trouver un job dans le pays de leurs études linguistiques.
Je n'ai jamais entendu qui que ce soit râler sur la durée des vacances universitaires. Vraiment.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par Daphné le Mer 18 Sep 2013 - 18:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Oui enfin quand on rentrait fin septembre (et je ne vous parle pas des rentéres au 1er octobre) on n'avait pas besoin de 15 jours à Toussaint. Deux ou trois jours seulement, un éventuel petit pont au 11 novembre selon les annnées et on arrivait à Noël sans être sur les rotules.
Et quand on n'avait pas 15 jours à février (cela a commencé en 1986/1987) alors que relativement peu de gens vont au ski et que même ceux qui y vont ne le font que 8 jours, on s'en remettait très bien aussi. Tout ça avec seulement 10 jours à Noël. Il n'y a qu'à Pâques qu'on avait 15 jours.
Alors forcément, ça libérait du temps pour l'été.
Il y a un autre choix maintenant, mais le temps de vacances reste le même sur l'année.
Après chacun ses préférences........
C'était le calendrier des universités jusqu'à il y a encore quelques années.
Qui est heureux d'avoir eu, en fac, quatre mois de vacances, et d'avoir fait une année intégrale d'octobre à la mi-juin ? Franchement, je préfère le calendrier du secondaire en 7+2 vraiment respectés, que l'ancien calendrier de fac avec des vacances d'été démesurées, et une année scolaire où il y a très peu de vacances intermédiaires.
A l'époque en tant qu'étudiante à la fac je pouvais bosser l'été pour me faire des sous et prendre des vacances...
Ah ben j'ai répondu sans avoir vu ton post  
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par User5899 le Mer 18 Sep 2013 - 18:40
Daphné
Mais bon, John était un étudiant très sérieux qui s'embêtait pendant les vacances Razz Razz
Il en faut professeur
avatar
John
Médiateur

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par John le Mer 18 Sep 2013 - 18:40
Et on était content oui, je parle pour moi mais pour pas mal d'autres qui pouvaient bosser pendant les vacances (c'était plus facile qu'aujourd'hui de se trouver un job d'été), se faire un peu d'argent pour payer ses études et surtout se faire des trimestres pour la retraite ! Travailler un ou deux mois pendant 4 ou 5 années universitaires, ça fait facilement 5 trimestres.
Et donc pour les collégiens... heu 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 18:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Oui enfin quand on rentrait fin septembre (et je ne vous parle pas des rentéres au 1er octobre) on n'avait pas besoin de 15 jours à Toussaint. Deux ou trois jours seulement, un éventuel petit pont au 11 novembre selon les annnées et on arrivait à Noël sans être sur les rotules.
Et quand on n'avait pas 15 jours à février (cela a commencé en 1986/1987) alors que relativement peu de gens vont au ski et que même ceux qui y vont ne le font que 8 jours, on s'en remettait très bien aussi. Tout ça avec seulement 10 jours à Noël. Il n'y a qu'à Pâques qu'on avait 15 jours.
Alors forcément, ça libérait du temps pour l'été.
Il y a un autre choix maintenant, mais le temps de vacances reste le même sur l'année.
Après chacun ses préférences........
C'était le calendrier des universités jusqu'à il y a encore quelques années.
Qui est heureux d'avoir eu, en fac, quatre mois de vacances, et d'avoir fait une année intégrale d'octobre à la mi-juin ? Franchement, je préfère le calendrier du secondaire en 7+2 vraiment respectés, que l'ancien calendrier de fac avec des vacances d'été démesurées et très peu de vacances intermédiaires.
D'abord on ne se posait pas la question.
Et on était content oui, je parle pour moi mais pour pas mal d'autres qui pouvaient bosser pendant les vacances (c'était plus facile qu'aujourd'hui de se trouver un job d'été), se faire un peu d'argent pour payer ses études et surtout se faire des trimestres pour la retraite ! Travailler un ou deux mois pendant 4 ou 5 années universitaires, ça fait facilement 5 trimestres.
Ou alors partir en voyage scolaire/universitaire à l'étranger - eh oui les étudiants en LV avaient besoin de se  former quand même, voire même de se trouver un job dans le pays de leurs études linguistiques.
Je n'ai jamais entendu qui que ce soit râler sur la durée des vacances universitaires. Vraiment.
 
Cath
Bon génie

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par Cath le Mer 18 Sep 2013 - 18:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et on était content oui, je parle pour moi mais pour pas mal d'autres qui pouvaient bosser pendant les vacances (c'était plus facile qu'aujourd'hui de se trouver un job d'été), se faire un peu d'argent pour payer ses études et surtout se faire des trimestres pour la retraite ! Travailler un ou deux mois pendant 4 ou 5 années universitaires, ça fait facilement 5 trimestres.
Et donc pour les collégiens... heu 
Mais les collégiens n'étaient pas concernés par ce calendrier, John!
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 18:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et on était content oui, je parle pour moi mais pour pas mal d'autres qui pouvaient bosser pendant les vacances (c'était plus facile qu'aujourd'hui de se trouver un job d'été), se faire un peu d'argent pour payer ses études et surtout se faire des trimestres pour la retraite ! Travailler un ou deux mois pendant 4 ou 5 années universitaires, ça fait facilement 5 trimestres.
Et donc pour les collégiens... heu 
On parle de la fac...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par User5899 le Mer 18 Sep 2013 - 18:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et on était content oui, je parle pour moi mais pour pas mal d'autres qui pouvaient bosser pendant les vacances (c'était plus facile qu'aujourd'hui de se trouver un job d'été), se faire un peu d'argent pour payer ses études et surtout se faire des trimestres pour la retraite ! Travailler un ou deux mois pendant 4 ou 5 années universitaires, ça fait facilement 5 trimestres.
Et donc pour les collégiens... heu 
Oui, pour les collégiens ? Il y avait un problème ? J'ai du mal à comprendre. Dans mon souvenir, finir vers le 20 juin en gros et reprendre vers le 15 septembre, ça ne posait pas de problèmes. Mais alors, pas du tout.Jamais. Nada Smile
avatar
John
Médiateur

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par John le Mer 18 Sep 2013 - 18:43
Mais bon, John était un étudiant très sérieux qui s'embêtait pendant les vacances
Non mais bon, on ne peut pas laisser croire que tout le monde souhaiterait reprendre à la mi-septembre et n'a pas besoin de vacances à la Toussaint ou en février.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 18:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Mais bon, John était un étudiant très sérieux qui s'embêtait pendant les vacances
Non mais bon, on ne peut pas laisser croire que tout le monde souhaiterait reprendre à la mi-septembre et n'a pas besoin de vacances à la Toussaint ou en février.
Et on ne peut pas laisser dire le contraire à l'insu de notre plein gré non plus...
avatar
John
Médiateur

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par John le Mer 18 Sep 2013 - 18:45
on ne peut pas laisser dire le contraire à l'insu de notre plein gré non plus...
Ben non.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: Calendriers scolaires 2014-2017 : il n'y aura plus de rattrapages de mercredis après-midi, et l'année scolaire n'est pas rallongée (toujours 36 semaines).

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum