Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Fraser
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Fraser le Jeu 19 Sep 2013 - 19:54
Cripure a écrit:Je demeure persuadé que la coupure du mercredi était une très bonne chose.

+10 000!!!

Fallait surtout pas remettre école le samedi sinon, on ne pouvait pas dépenser les sous qu'on n'a pas...
avatar
John
Médiateur

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par John le Jeu 19 Sep 2013 - 21:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Laughing 

Et après ce premier sondage : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les Français sont divi­sés à pro­pos de la réforme des rythmes sco­laires, 49% esti­mant qu'il s'agit d'une bonne chose et 47% pen­sant l'inverse, selon une étude Harris inter­ac­tive pour le SNUipp-FSU, pre­mier syn­di­cat du pri­maire, publiée mardi.

Les Français favo­rables à la réforme sont moins nom­breux qu'il y a un an: leur part a baissé de 18 points, et de 20 points parmi les parents, par rap­port à un son­dage réa­lisé en août 2012.
... ce nouveau sondage des adhérents de la PEEP : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Deux tiers des parents (68%) ne pensent pas que la réforme des rythmes per­met­tra aux élèves de mieux réus­sir à l'école, selon une enquête menée auprès de ses adhé­rents par la Peep, deuxième fédé­ra­tion de parents d'élèves.

Pour 44% des per­sonnes inter­ro­gées, la réforme des rythmes est trop coû­teuse au regard du béné­fice attendu, quand 25% pensent au contraire que c'est une bonne chose car les élèves tra­vaillent mieux le matin.

Les trois-quarts (76%) ne jugent pas nor­mal que les acti­vi­tés péri­sco­laires pro­po­sées dans le cadre de la réforme puissent être payantes.
Le second sondage n'est représentatif de rien du tout, puisqu'il a été fait auprès des adhérents de la Peep, majoritairement à droite.
Il vaudrait mieux en faire un, en ayant autant de gens de gauche que de droite dans le panel.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
may68
Neoprof expérimenté

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par may68 le Jeu 19 Sep 2013 - 22:00
La réalité c'est surtout que la majorité des parents ignore tout de cette réforme des rythmes ...comme la majorité des collègues ! Ils ne vont se réveiller que lorsque leur tour viendra ! Pour l'instant , au pifomètre je dirais que 90% des gens pas encore concernés ( qui ne passeront qu'en 2014 ) se contrefichent de ce qui se passe chez ceux passés en 2013 ! Z'ont bien réussi leur coup en laissant le choix de reporter , la contestation est retombée comme un soufflé !
Sleep 
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par neomath le Ven 20 Sep 2013 - 10:12
Avez vous remarqué la volte face des médias entre les grèves de l'an passé et le bazar de cette rentrée ? Un article d'Acrimed sur le sujet :

En janvier et février 2013, la grève des instituteurs parisiens contre la réforme des rythmes scolaires avait fait l’objet dans les grands médias d’un traitement certes classique, mais non moins cavalier, se contentant le plus souvent de fustiger « le corporatisme enseignant » et un mouvement « incompréhensible et injustifié » .

Quelques mois plus tard, sans complexes et en toute amnésie, les mêmes acteurs tancent cette fois l’institution pour son impréparation, sans jamais reconnaître que les craintes des grévistes étaient peut-être fondées. Quant à des excuses…

Du Parisien au Monde ...
La suite ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
“ You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.”
 
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par zouz le Ven 20 Sep 2013 - 11:46
J'allais poster le même lien, j'angoisse en tant que parent pour mes enfants (déjà bien fatigués) qui subiront cette réforme mal pensée et nocive dès la prochaine rentrée. Si seulement on pouvait changer le cours des choses!
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par arcenciel le Ven 20 Sep 2013 - 18:28
Aujourd'hui à 15h un animateur manquant sans remplacement...
Qu'est-ce que ça va être cet hiver...
avatar
Rouletabille
Niveau 6

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Rouletabille le Ven 20 Sep 2013 - 18:46
En parlant des rythmes scolaires, l'association ACRIMED (Action Critique Média) analyse l'amnésie de 4 médias - Le Parisien, Le Monde, Libération et Le Figaro) en l'espace de quelques mois...
... entre la couverture des manifestations des professeurs de collège en février...
... et la rentrée de septembre.

Instructif


Haro sur la réforme des rythmes scolaires : chronique d’une amnésie médiatique
La rentrée scolaire fournit chaque année aux médias un « marronnier » dans lequel la recension des « couacs » et autres « fausses notes » est toujours une pièce de choix. Cette année, les problèmes liés à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires ont occupé largement l’attention de la presse quotidienne. Échantillon.
LIRE LA SUITE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
philann
Doyen

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par philann le Ven 20 Sep 2013 - 18:53
Merci Rouletabille!
Analyse d'ACRIMED intéressante!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
agc
Niveau 10

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par agc le Ven 20 Sep 2013 - 19:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Grâce à la réforme, le mien (Moyenne Section) est épuisé après seulement deux semaines d'école. Les parents de ses camarades constatent la même chose avec les leurs.

Pour un meilleur respect de l'enfant et de ses rythmes donc... *colère sombre proche de la haine*
pareil ma grande en GS et mon deuxième en PS...ils sont crevés en trois semaines....
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par User5899 le Ven 20 Sep 2013 - 20:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Merci Rouletabille!
Analyse d'ACRIMED intéressante!!
Wie immer Smile
Yolatengo
Habitué du forum

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Yolatengo le Ven 20 Sep 2013 - 20:32
Aujourd'hui chez nous, tous les animateurs portaient un gilet jaune en signe de protestation contre les TAP . Les instits n'ont jamais vu une rentrée pareille avec tant d'"incivilités". Le grand flottement de fin de journée ne doit pas y être pour rien..Gageons qu'un TAP-citoyenneté sera mis en place pour résoudre tout ça Evil or Very Mad
avatar
Olympias
Prophète

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Olympias le Ven 20 Sep 2013 - 20:35
Mais quel souk innommable ! Je compatis, mes deux chérubins étant trop grands pour servir de cobaye.
Courage aux PE, instits et parents d'élèves du site (et d'ailleurs...)
avatar
zouz
Fidèle du forum

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par zouz le Ven 20 Sep 2013 - 22:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Grâce à la réforme, le mien (Moyenne Section) est épuisé après seulement deux semaines d'école. Les parents de ses camarades constatent la même chose avec les leurs.

Pour un meilleur respect de l'enfant et de ses rythmes donc... *colère sombre proche de la haine*
pareil ma grande en GS et mon deuxième en PS...ils sont crevés en trois semaines....
Les miens sont fatigués aussi et pourtant, ils ne sont pas encore concernés, je n'ose même pas imaginer ce que cela va donner à la prochaine rentrée, je ne le sens pas du tout!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par JPhMM le Ven 20 Sep 2013 - 22:41
Chez nous, un nombre très majoritaire de parents est très remonté comme la vaste fumisterie dont il ne perçoit l'ampleur que depuis environ une semaine. Cette colère est dirigée en droite ligne vers le responsable de la mise en place de la réforme... à la mairie. Du coup, le maire en prend pour son grade. Et bien bien.

Guess what ?

La réforme aura des effets collatéraux dé-sas-treux pour les élections municipales. La claque risque d'être TRES sévère.

Quel sens du timing, quand même, quel expert du kairos (καιρός) ce monsieur P. !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
philann
Doyen

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par philann le Ven 20 Sep 2013 - 23:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Chez nous, un nombre très majoritaire de parents est très remonté comme la vaste fumisterie dont il ne perçoit l'ampleur que depuis environ une semaine. Cette colère est dirigée en droite ligne vers le responsable de la mise en place de la réforme... à la mairie. Du coup, le maire en prend pour son grade. Et bien bien.

Guess what ?

La réforme aura des effets collatéraux dé-sas-treux pour les élections municipales. La claque risque d'être TRES sévère.

Quel sens du timing, quand même, quel expert du kairos (καιρός) ce monsieur P. !
I love you  

Spoiler:
Effectivement politiquement, je trouve le calcul...extrêmement mauvais!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par atrium le Sam 21 Sep 2013 - 12:01
[quote="philann"]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Chez nous, un nombre très majoritaire de parents est très remonté comme la vaste fumisterie dont il ne perçoit l'ampleur que depuis environ une semaine. Cette colère est dirigée en droite ligne vers le responsable de la mise en place de la réforme... à la mairie. Du coup, le maire en prend pour son grade. Et bien bien.

Guess what ?

La réforme aura des effets collatéraux dé-sas-treux pour les élections municipales. La claque risque d'être TRES sévère.

Et qui donc va tirer les marrons du feu? pale 
avatar
philann
Doyen

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par philann le Sam 21 Sep 2013 - 12:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et qui donc va tirer les marrons du feu?  pale 
[/quote]
Certes...mais à qui la faute ??? Evil or Very Mad 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Roumégueur Ier le Dim 22 Sep 2013 - 9:13
Petit retour sur la réaction début 2013 des enseignants aux nouveaux rythmes proposés : rappelez-vous du corporatisme échevelé dénoncé par les journalistes et le gouvernement qui empêche l'EN d'aller fièrement de l'avant ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ).
Eh bien la réalité est un tantinet éloignée de tout cela, même si personne ne songe à s'excuser d'être allé un peu vite dans son jugement : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci encore de nous avoir tous bien dézingués sur la place publique...
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par doublecasquette le Dim 22 Sep 2013 - 9:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Petit retour sur la réaction début 2013 des enseignants aux nouveaux rythmes proposés : rappelez-vous du corporatisme échevelé dénoncé par les journalistes et le gouvernement qui empêche l'EN d'aller fièrement de l'avant ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ).
Eh bien la réalité est un tantinet éloignée de tout cela, même si personne ne songe à s'excuser d'être allé un peu vite dans son jugement :  http://www.acrimed.org/article4141.html
Merci encore de nous avoir tous bien dézingués sur la place publique...
C'est quand même drôle que les instits aient anticipé tout cela dès le début, non ? Peut-être est-ce parce que leur métier consiste à s'occuper d'enfants toute la journée, 144 jours par an, et qu'ils étaient les seuls à vraiment savoir ce que cela sous-entendait d'organisation, d'imagination, de matériel, de sécurité, d'encadrement...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par JPhMM le Dim 22 Sep 2013 - 9:44
Rappel : les deux premiers points de l'argumentation ministérielle pour justifier la réforme étaient :
● Depuis la mise en place de la semaine de quatre jours en 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d’école le plus faible des 34 pays de l’OCDE : 144 jours contre 187 jours en moyenne. Ils subissent de ce fait des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde.
● Selon les scientifiques spécialistes des rythmes de l’enfant, cette extrême concentration du temps est inadaptée et préjudiciable aux apprentissages. Elle est source de fatigue et de difficultés scolaires.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Résultat, relativement à ces deux points, maintenant c'est pire qu'avant la réforme.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
clo74
Niveau 9

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par clo74 le Dim 22 Sep 2013 - 9:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Petit retour sur la réaction début 2013 des enseignants aux nouveaux rythmes proposés : rappelez-vous du corporatisme échevelé dénoncé par les journalistes et le gouvernement qui empêche l'EN d'aller fièrement de l'avant ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ).
Eh bien la réalité est un tantinet éloignée de tout cela, même si personne ne songe à s'excuser d'être allé un peu vite dans son jugement :  http://www.acrimed.org/article4141.html
Merci encore de nous avoir tous bien dézingués sur la place publique...
C'est quand même drôle que les instits aient anticipé tout cela dès le début, non ? Peut-être est-ce parce que leur métier consiste à s'occuper d'enfants toute la journée, 144 jours par an, et qu'ils étaient les seuls à vraiment savoir ce que cela sous-entendait d'organisation, d'imagination, de matériel, de sécurité, d'encadrement...

CHB professeur
+ 1OOOO
Je ne suis pas PE mais prof en lycée, et j'ai dû expliquer à mon assistante maternelle (qui est aussi conseillère municipale)  ce qui va signifier ce  changement de rythme. Petit village, petits moyens, déjà que les gamins du périscolaire rentrent crevés (trop de bruit, trop d'agitation). Je ne comprends pas que les parents (et les fédérations) aient pu à ce point se faire berner...
avatar
mdd
Niveau 9

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par mdd le Mer 25 Sep 2013 - 10:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Petit village, petits moyens, déjà que les gamins du périscolaire rentrent crevés (trop de bruit, trop d'agitation). Je ne comprends pas que les parents (et les fédérations) aient pu à ce point se faire berner...
Ici ville moyenne. 3 réunions de concertations avec la mairie, les fédérations de parents, les enseignants. Résultat : consensus entre enseignants et mairie et les fédérations refusent de cautionner ce qui a été décidé (erfus de la mairie d'envisager le samedi, de garder un rythme constant tous les jours de la semaine, etc...). Notre n'avons pas du tout été écoutés.
Résultats: comme partout, gamins crevés, emploi du temps pourri (pas deux jours identiques sur la semaine), et activités aux tap nulles (dessins, courses dans la cours).
Nous n'avons pas été bernés, nous (les parents) savions que ce serait un échec .


avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Luigi_B le Mer 25 Sep 2013 - 10:50
Je suis retombé par hasard sur un rapport très technique d'experts de l'INSERM sur les rythmes de l'enfant datant de 2000.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Certains passages de la synthèse semblent très rigolos aujourd'hui :

p. 103 a écrit:Les experts recommandent que les enseignants aient la possibilité de tenir compte de la rythmicité de la vigilance pour organiser la journée scolaire. Les moments reconnus comme favorables à l’activité intellectuelle (milieu et fin de matinée et fin d’après-midi chez les élèves les plus âgés du cycle primaire) devront être réservés aux apprentissages et aux activités demandant le plus d’attention et d’effort cognitif. Les moments reconnus comme moins favorables (début de matinée et d’après-midi) seront occupés par des activités d’entretien des connaissances ou des activités d’éveil aux contenus plus ludiques, plus socialisants et aux activités physiques.
Ce rapport était déjà favorable aux 4 jours et demi mais...

p. 105 a écrit:Jusqu’à la fin du primaire, le repos du mercredi permet un lever spontané supplémentaire qui apparaît favorable à l’équilibre de l’enfant.
A part ça, tout va bien. araignée

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Caspar le Mer 25 Sep 2013 - 14:02
Je suis contre les nouveaux rythmes, comme tout le monde ici je pense, mais ceci dit, la coupure du mercredi n'existe qu'en France à ma connaissance (mais journées moins longues chez nos voisins).
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Luigi_B le Mer 25 Sep 2013 - 14:17
D'après ce que je comprends de l'étude de l'Inserm, la coupure du mercredi est plus intelligente, du point de vue du rythme de l'enfant, que la coupure plus longue du samedi-dimanche.

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Réforme des rythmes à Paris : "nos enfants se sont retrouvés dehors"

par Roumégueur Ier le Mer 25 Sep 2013 - 14:21
Et à Angers, 30 démissions sur 130 animateurs recrutés, un très (trop) court article de Sud-Ouest :

"Le syndicat Snudi-FO décrit des dysfonctionnements dans les écoles primaires publiques d’Angers, après la réforme des rythmes scolaires. Michel Houdbine, maire délégué aux sports, aux loisirs et à l’éducation, réagit.
Depuis la rentrée, les 64 écoles publiques de la ville ont adopté la semaine de 4,5 jours (le temps scolaire est complété par des activités périscolaires). FO décrit « une situation d’urgence », face à la démission de 30 des 130 animateurs recrutés à la rentrée, les conflits entre enseignants et animateurs et le risque d’une « mainmise » de la ville sur l’école publique. Autant d’arguments contrebalancés par Michel Houdbine, maire délégué aux sports, aux loisirs et à l’éducation.
Et vous, depuis la rentrée, comment vivez-vous cette réforme ?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum