Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Page 25 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par Iphigénie le Mer 25 Sep 2013 - 16:28

@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Je suis désolé mais dans le secondaire de l'époque les "choses d'une complexité équivalente" concernaient justement les lettres ou les langues anciennes. A l'époque on n'apprenait pas ce qu'était un ribosome, à quoi sert une mitochondrie ou bien les groupes fonctionnelsen chimie organique. Si bien que si vous dites à un élève de terminale S aujourd'hui : "tu es inculte tu ne connais pas l'histoire de Jeanne d'Arc" il pourra vous rétorquer sans problème : "Et vous monsieur l'érudit que pouvez vous me dire au sujet de la spectroscopie infrarouge en chime analytique ?"
"A l'époque" désigne ici quelles années ? Parce que je peux vous assurer que l'ancien élève de C que je suis a étudié des rudiments relatifs au ribosome ou à la mitochondrie.
Je parle d'il y'a 50 ans ...
Je pense que Plotch a un problème avec l'histoire...Même en A1 (non, pas l'autoroute), mitochondrie, j'ai vu ça, et je ne vous dis pas il y a combien de temps ....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 25 Sep 2013 - 16:28

Cripure a écrit:
Je me demande si une thèse scientifique brillante rédigée dans un français mutilé provoquerait autre chose que le rire.
Je crains qu'en l'état actuel des choses, c'est une thèse scientifique rédigée en français qui ferait rire. J'ai un ami docteur en mathématiques qui a soutenu en France une thèse rédigée en anglais... Et c'est de plus en plus fréquent.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 16:31

@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Je vais parler pour un domaine que je connais bien : la physique. Je peux vous assurer que le niveau a considérablement augmenté entre 1960 et 2000, un sujet d'agreg de 1980 est incomparablement plus facile que celui de l'an 2000 par exemple. Malheureusement le niveau a chuté en raison de la suppression d'un nombre d'heures important tout récemment.
Il fallait le dire que vous parliez en fait des niveaux des sujets d'agrégation... je croyais qu'il était question du niveau des lycéens...

Je ne comprends plus rien à ce topic... heu scratch Razz
Le niveau en physique a augmenté à tous les niveaux de 1950 à 2000 .... vous n avez qu'à regarder les annales des agregs, capes, concours de grandes écoles et baccalauréat ...
Supposons que ce soit vrai, qu'en est-il du niveau en physique au bac en 2012-2013 ?

PS : si réussir un sujet A demande un niveau plus élevé que réussir un sujet B, cela ne signifie pas que les personnes qui s'essaient au sujet A ont un niveau supérieur à celles qui s'essaient au sujet B.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:32

@iphigénie a écrit:
Ensuite : je suis professeur de sciences je vous signale, et je n'ai jamais prétendu qu'ils excellaient en sciences, en revanche j'affirme qu'ils apprennent en sciences bien des connaissances qui ne s'apprenaient pas il y'a 50 ans et donc forcément maîtrisent mieux ces nouveaux domaines que ceux qui ne les ont jamais étudiés.
Mais que voulez-vous démontrer? Qu'Aristote ne connaissait rien à l'ADN? Je vous l'accorde.
De là à prétendre qu'ignorer Aristote c'est être un génie de la culture moderne, je ne m'y risquerai pas. Je ne crois pas du tout que la chute de la culture générale soit le résultat d'une masse de connaissances nouvelles qui auraient pris sa place. Ce qui a pris sa place, c'est le vide: vous allez me dire que c'est ce qui permet de découvrir un univers en extension expansion?
(PS : le dernier élève que j'ai eu capable d'intégrer la rue d'Ulm et qui est devenu astro-physicien était un brillant helléniste, qui a gardé le grec , même en prépa: le savoir appelle le savoir, le vide appelle le vide: dura lex, sed lex)
Aristote ne connaissait rien à l'ADN on ne peut pas lui reprocher puisque ce n'était pas découvert. En revanche aujourd'hui l'ADN est connu : doit-on se priver de l'enseigner sous prétexte de ne pas vouloir se séparer de la guerre de cent ans ?
Connaissez vous la SVT qui s'enseigne en terminale S ?

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 16:34

@plotch a écrit:Connaissez vous la SVT qui s'enseigne en terminale S ?
Je connais les maths qui sont enseignées en terminale S, je peux vous dire que ce n'est pas brillant. Je peux aussi vous dire que le niveau en mathématiques y a baissé.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:34

@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:Il fallait le dire que vous parliez en fait des niveaux des sujets d'agrégation... je croyais qu'il était question du niveau des lycéens...

Je ne comprends plus rien à ce topic... heu scratch Razz
Le niveau en physique a augmenté à tous les niveaux de 1950 à 2000 .... vous n avez qu'à regarder les annales des agregs, capes, concours de grandes écoles et baccalauréat ...
Supposons que ce soit vrai, qu'en est-il du niveau en physique au bac en 2012-2013 ?

PS : si réussir un sujet A demande un niveau plus élevé que réussir un sujet B, cela ne signifie pas que les personnes qui s'essaient au sujet A ont un niveau supérieur à celles qui s'essaient au sujet B.
J'ai déjà dit, mais pour cela il faut bien tout suivre, que le niveau avait baissé ensuite en raison de la baisse du nombre d'heures de cours, c'est pour cela que j'ai arrêté à 2000.

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:34

@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Connaissez vous la SVT qui s'enseigne en terminale S ?
Je connais les maths qui sont enseignées en terminale S, je peux vous dire que ce n'est pas brillant. Je peux aussi vous dire que le niveau en mathématiques y a baissé.
Ai je dit que le niveau en mathématiques a augmenté ? Et il faudrait s'entendre sur quelle période ..




plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 16:39

@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Le niveau en physique a augmenté à tous les niveaux de 1950 à 2000 .... vous n avez qu'à regarder les annales des agregs, capes, concours de grandes écoles et baccalauréat ...
Supposons que ce soit vrai, qu'en est-il du niveau en physique au bac en 2012-2013 ?

PS : si réussir un sujet A demande un niveau plus élevé que réussir un sujet B, cela ne signifie pas que les personnes qui s'essaient au sujet A ont un niveau supérieur à celles qui s'essaient au sujet B.
J'ai déjà dit, mais pour cela il faut bien tout suivre, que le niveau avait baissé ensuite en raison de la baisse du nombre d'heures de cours, c'est pour cela que j'ai arrêté à 2000.
@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Connaissez vous la SVT qui s'enseigne en terminale S ?
Je connais les maths qui sont enseignées en terminale S, je peux vous dire que ce n'est pas brillant. Je peux aussi vous dire que le niveau en mathématiques y a baissé.
Ai je dit que le niveau en mathématiques a augmenté ?
Ah... on arrive enfin à s'entendre.

Vous disiez donc que ce n'était "pas mieux" avant.
Or après nous avoir expliqué pourquoi les niveaux dans les disciplines non scientifiques avaient baissé dans les filières scientifiques (pour simplifier : du fait de l'évolution des répartitions d'heures), vous venez de dire non seulement qu'après 2000 les niveaux en physique ont baissé, mais qu'en plus le niveau en mathématiques n'a pas augmenté.

Je persiste à ne pas comprendre comment dans ces conditions vous pouvez affirmer que ce n'était pas mieux avant (sachant qu' "avant" est ici "avant aujourd'hui')...


Dernière édition par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 16:41, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 25 Sep 2013 - 16:40

31 pages de discussions qui n'ont plus rien à voir avec le sujet de départ, y en a un qui doit se marrer s'il passe de temps en temps voir où ça en est.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:42

@iphigénie a écrit:
@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:"A l'époque" désigne ici quelles années ? Parce que je peux vous assurer que l'ancien élève de C que je suis a étudié des rudiments relatifs au ribosome ou à la mitochondrie.
Je parle d'il y'a 50 ans ...
Je pense que Plotch a un problème avec l'histoire...Même en A1 (non, pas l'autoroute), mitochondrie, j'ai vu ça, et je ne vous dis pas il y a combien de temps ....
Il y'a une différence entre dire qu'il y'a un organite appelé "mitochondrie" dans le cytoplasme et expliquer la manière dont l'ATP est utilisé par celle ci afin de fournir de l'énergie à la cellule, théorie qui date de 1961 ...

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par Isis39 le Mer 25 Sep 2013 - 16:44

Cela change des discussions sur l'histoire et la chronologie...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:46

@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:Supposons que ce soit vrai, qu'en est-il du niveau en physique au bac en 2012-2013 ?

PS : si réussir un sujet A demande un niveau plus élevé que réussir un sujet B, cela ne signifie pas que les personnes qui s'essaient au sujet A ont un niveau supérieur à celles qui s'essaient au sujet B.
J'ai déjà dit, mais pour cela il faut bien tout suivre, que le niveau avait baissé ensuite en raison de la baisse du nombre d'heures de cours, c'est pour cela que j'ai arrêté à 2000.
@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:Je connais les maths qui sont enseignées en terminale S, je peux vous dire que ce n'est pas brillant. Je peux aussi vous dire que le niveau en mathématiques y a baissé.
Ai je dit que le niveau en mathématiques a augmenté ?
Ah... on arrive enfin à s'entendre.

Vous disiez donc que ce n'était "pas mieux" avant.
Or après nous avoir expliqué pourquoi les niveaux dans les disciplines non scientifiques avaient baissé dans les filières scientifiques (pour simplifier : du fait de l'évolution des répartitions d'heures), vous venez de dire non seulement qu'après 2000 les niveaux en physique ont baissé, mais qu'en plus le niveau en mathématiques n'a pas augmenté.

Je persiste à ne pas comprendre comment dans ces conditions vous pouvez affirmer que ce n'était pas mieux avant (sachant qu' "avant" est ici "avant aujourd'hui')...
Je crois que vous n'avez pas tout compris : le niveau en physique a baissé par rapport à 2000 mais reste largement supérieur à ce qu'il était il'y a 50 ans, une fonction décroissante ne signifie pas que l'on atteint le minimum vous savez ... D'autre part le niveau en chimie a lui continué à augmenter même récemment et enfin le niveau en SVT s'est considérablement accru.

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 16:48

@plotch a écrit:Je crois que vous n'avez pas tout compris
Je sais, j'ai l'habitude.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:50

@Isis39 a écrit:Cela change des discussions sur l'histoire et la chronologie...
J'apprécie beaucoup l'histoire c'est triste que l'on n'en parle plus:(

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:51

@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Je crois que vous n'avez pas tout compris
Je sais, j'ai l'habitude.
L'important c'est de progresser Very Happy

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par Douglas Colvin le Mer 25 Sep 2013 - 16:51

@Marcel Khrouchtchev a écrit:31 pages de discussions qui n'ont plus rien à voir avec le sujet de départ, y en a un qui doit se marrer s'il passe de temps en temps voir où ça en est.
Un ou une, c'est selon la saison peut-être...

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 16:56

@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Je crois que vous n'avez pas tout compris
Je sais, j'ai l'habitude.
L'important c'est de progresser Very Happy
Mais je progresse.

A l'instant je viens de décider d'arrêter d'essayer d'échanger des arguments avec ceux qui disent que les élèves sont plus formés en SVT aujourd'hui qu'il y a 50 ans parce qu'aujourd'hui ils y étudient ce qui n'était pas encore découvert ou ce qui venait juste de l'être il y a 50 ans. Notez qu'il m'arrive même d'entendre que le niveau des élèves aujourd'hui est supérieur à celui des élèves il y a 50 ans puisqu'aujourd'hui ils connaissent internet, donc ils connaissent ce que ceux d'il y a 50 ans ne connaissaient pas, donc l'étendue de leur connaissance est supérieure.

lol! 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 16:58

@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:
@JPhMM a écrit:Je sais, j'ai l'habitude.
L'important c'est de progresser Very Happy
Mais je progresse.

A l'instant je viens de décider d'arrêter d'essayer d'échanger des arguments avec ceux qui disent que les élèves sont plus formés en SVT aujourd'hui qu'il y a 50 ans parce qu'aujourd'hui ils y étudient ce qui n'était pas encore découvert ou ce qui venait juste de l'être il y a 50 ans. Notez qu'il m'arrive même d'entendre que le niveau des élèves aujourd'hui est supérieur à celui des élèves il y a 50 ans puisqu'aujourd'hui ils connaissent internet, donc ils connaissent ce que ceux d'il y a 50 ans ne connaissaient pas, donc l'étendue de leur connaissance est supérieure.

lol! 
Au risque de vous choquer vous êtes bien plus fort en maths que Thales ou Pythagore ... puisque vous avez appris et compris des connaissances mathématiques qui n'étaient pas encore découvertes à leur époque ... Après si vous n'arrivez pas à concevoir cela ...

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par User5899 le Mer 25 Sep 2013 - 17:05

@plotch a écrit:
Cripure a écrit:
@plotch a écrit:Non les programmes de SVT ou de chimie se sont considérablement alourdis ces 50 dernières années en parallèle de la place croissante qu'occupent ces domaines dans notre monde ...
Donc les programmes se sont alourdis, les élèves en savent plus et les horaires ont diminué.
Mais mais mais...

Spoiler:
Ca laisse plein de temps pour la guerre de cent ans, ça ! Razz
Visiblement vous n'arrivez pas à tout suivre ....Ai je dit que les élèves en savent plus ?
Et en plus, je vous emmerde. Là Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par User5899 le Mer 25 Sep 2013 - 17:07

@Mike92 a écrit:Pour en revenir à nos élèves, la déstructuration de leur langue, la nullité de leur orthographe et la pauvreté de leur vocabulaire (je ne parle pas des familles aisées ou de celles qui ont compris la valeur du scolaire) entraîne une incompréhension de  ce qu'ils disent, voire de ce qu'ils comprennent eux-mêmes. Ce sont des codes importants qui leurs manquent : que fait-on dans la vie une fois qu'on a dit "grave", "bouffon", "ça me prend la tête" ou "c'est trop cool" ??
Ce qu'on fait ?

M'enfin !

De la tektonike !! (des plaques) lol!


_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 17:08

Cripure a écrit:
@plotch a écrit:
Cripure a écrit:Donc les programmes se sont alourdis, les élèves en savent plus et les horaires ont diminué.
Mais mais mais...

Spoiler:
Ca laisse plein de temps pour la guerre de cent ans, ça ! Razz
Visiblement vous n'arrivez pas à tout suivre ....Ai je dit que les élèves en savent plus ?
Et en plus, je vous emmerde. Là Razz
Suivre une discussion nécessite un certain effort je vous l'accorde ...

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 17:08

@plotch a écrit:Après si vous n'arrivez pas à concevoir cela ...
Voilà.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par plotch le Mer 25 Sep 2013 - 17:09

@JPhMM a écrit:
@plotch a écrit:Après si vous n'arrivez pas à concevoir cela ...
Voilà.
En effet ...

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par User5899 le Mer 25 Sep 2013 - 17:10

@Marcel Khrouchtchev a écrit:31 pages de discussions qui n'ont plus rien à voir avec le sujet de départ, y en a un qui doit se marrer s'il passe de temps en temps voir où ça en est.
Une professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par User5899 le Mer 25 Sep 2013 - 17:11

@plotch a écrit:
@Isis39 a écrit:Cela change des discussions sur l'histoire et la chronologie...
J'apprécie beaucoup l'histoire c'est triste que l'on n'en parle plus:(
C'est parce qu'on n'en fait plus, rapport à l'antéchrist professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Supérieur : les élèves qui m'arrivent du lycée sont nuls en histoire.

Message par JPhMM le Mer 25 Sep 2013 - 17:12

@Marcel Khrouchtchev a écrit:31 pages de discussions qui n'ont plus rien à voir avec le sujet de départ, y en a un qui doit se marrer s'il passe de temps en temps voir où ça en est.
Ah... ces profs d'histoire.
Pas contents quand on parle de l'enseignement de l'histoire, ils ne sont pas non plus contents quand on ne parle pas de l'enseignement de l'histoire.

Laughing 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum