Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par John le Mer 18 Sep 2013 - 20:18

Le directeur de l'école de Rustrel n'a pas fait sa rentrée cette année. L'Education nationale lui reproche de ne pas avoir su gérer un problème de harcèlement entre élèves. L'instituteur estime que l'Education nationale lui reproche les caricatures qu'il publie sur son blog.
http://www.francebleu.fr/infos/ecole/le-directeur-de-l-ecole-de-rustrel-suspendu-847712

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par InvitéMA le Mer 18 Sep 2013 - 20:26

Un lien vers le blog?

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 20:28

Opération muselage?

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 20:29

MarieAnne a écrit:Un lien vers le blog?
Adresse introuvable quand on tape école de Rustrel...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par doublecasquette le Mer 18 Sep 2013 - 21:19

Harcèlement à Rustrel ????????????????????? Mouais ...scratch 
Voilà ce que ça inspire à Jean Giono:
" Ici, la vie qu'on mène ne permet pas de faire de cadeau. Les Diane de Montemayor, les Pastor Fido, les Astrée et les Marie-Antoinette ont fait courir le bruit des bergeries, patries de la paix. Quoi de plus doux, dira-t-on, que des hommes qui vivent constamment avec cet animal que la sagesse des nations a pris pour le parangon de la douceur: doux comme un mouton? Le mouton n'est pas doux, il est bête. Les rapports constants avec la bêtise font habiter un monde extravagant. Le bélier est un animal agressif, la brebis vient en droite ligne des procès de bestialité du Moyen Age. C'est en compagnie de cette bêtise, de cette agressivité, et de cette tentation malsaine que les hommes d'ici vivent tous les jours que Dieu fait, dans la solitude la plus totale.
Pour le commun des mortels, le berger est un homme qui rêve, appuyé sur son bâton. Bien sûr qu'il rêve, que voulez-vous qu'il fasse d'autre, mais il est dans la situation d'être à chaque instant tenté de réaliser ses rêves sans gros empêchements majeurs. Il n'a qu'à mettre de côté certaines lois, certains préceptes, certaines coutumes. C'est vite fait. Quoi de plus succulent que de tourner les lois et de ridiculiser les coutumes? Surtout quand la vie qu'on mène est dure : le vent, le froid, la neige, la pluie, la solitude, la peur; non pas la peur que nous connaissons tous, qui nous saisit en paroxysme et dont on sort, mais la peur endémique et dont on ne sort pas!
Dieu nous préserve du rêve des bergers! Gengis Khan était un berger. L'œil du mouton est un orifice par lequel on peut regarder subrepticement les ébats voluptueux de la bêtise. Après ça, évidemment, on n'ira pas raser Samarcande et dresser aux bords de l'Oxus des pyramides de milliers de têtes coupées, mais c'est qu'on est seul : l'envie ne manque pas, c'est le nombre. Alors, on songe à ce qu'on peut faire dans son petit domaine; il y a les foires, il y a les fêtes, il y a les familles. Quelquefois, on arrive à faire d'assez jolies choses, quelquefois non; les circonstances ne s'y prêtent pas toujours. On a parfois affaire à des caractères qui résistent, à des familles qui ne se laissent pas abolir, à des enfants qui grandissent vite, à des adversaires qui, eux aussi, ont regardé dans l'œil du mouton. L'important n'étant pas de gagner, mais d'avoir toujours sous la main de quoi continuer le jeu, les familles et la société restent apparemment intactes. "

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par phi le Mer 18 Sep 2013 - 21:23

@arcenciel a écrit:
MarieAnne a écrit:Un lien vers le blog?
Adresse introuvable quand on tape école de Rustrel...
cliquez ici

Spoiler:
Cette histoire me fait vraiment très peur à titre personnel pale 

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par arcenciel le Mer 18 Sep 2013 - 21:29

Merci Phi! (et pourquoi ça marchait pas avec moi?)

Phi flower trefle flower 

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par gelsomina31 le Mer 18 Sep 2013 - 21:59

Shocked  et affraid 

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par arguin le Jeu 19 Sep 2013 - 15:37

 

Une histoire peu claire en effet............
http://www.dirlo.fr/blog_une_histoire_peu_claire-350.html

arguin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par philann le Jeu 19 Sep 2013 - 15:53

Je ne sais que dire...Shocked 

Sauf que je trouverais très grave de suspendre quelqu'un contre qui aucune plainte aurait été déposée!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par atrium le Jeu 19 Sep 2013 - 18:58

@philann a écrit:Je ne sais que dire...Shocked 

Sauf que je trouverais très grave de suspendre quelqu'un contre qui aucune plainte aurait été déposée!
Ce ne serait pas une première pourtant. Visiblement la DASEN 84 a de drôles de manières. Des rumeurs sur internet comme motif de suspension? pale 

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par phi le Ven 20 Sep 2013 - 20:11


phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par dandelion le Ven 20 Sep 2013 - 20:35

Avec son blog il n'a pas dû se faire que des copains, c'est sûr. J'en profite pour suggérer d'user de pseudos différents pour nos blogs purement 'pro' et ce forum, entre autres. Il vaut mieux ne pas avoir à éprouver l'infinité de la mesquinerie (pour ne pas dire autre chose) d'aucuns. Surtout quand on n'a pas sa carrière derrière soi.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par John le Dim 22 Sep 2013 - 17:19

Déclarations de Pierre Frackowiak :

La continuité dans l’autoritarisme. Rien n’a changé. Jacques Risso, directeur d’école, dessinateur humoristique, illustrateur du livre de Pierre Frackowiak publié en décembre 2012 par la Chronique Sociale, préfacé par André Giordan et postacé par Philippe Meirieu, suspendu de ses fonctions sur la base d’un dossier à charge aberrant.
Il est incontestable que de 2007 à 2012, le système éducatif a connu une période de développement sans précédent de l'autoritarisme. Contrôles incessants, enquêtes à rendre pour hier, paperasse invraisemblable que personne ne lit, rappels à l'ordre, sanctions contre les désobéisseurs, menaces et pressions, manœuvres d'isolement des résistants aux politiques de destruction de l'école (« vous êtes le seul de la circonscription à désobéir »).

Création d'un climat détestable dont on ne mesure pas suffisamment les conséquences : perte de confiance des acteurs, résistance passive, triche (on répond n'importe quoi pour faire plaisir), démotivation, scepticisme face à la refondation, mal-être. Cette dérive a été permise et renforcée par un formatage rigide de l'encadrement, l'ESEN transformée en centre de conditionnement pour la pensée unique ultra libérale. J'ai miantes fois dénoncé cette dérive.
Avec l'alternance politique, on pouvait espérer une rupture de ce processus implacable et retrouver de la confiance, un climat de travail différent, de la sérénité, une réduction de la paperasse et des injonctions, une incitation à l'expression, au dialogue, au débat, à la mobilisation de l'intelligence collective…
Pas du tout !
Sauf dans quelques circonscriptions animées par des militants de la refondation de l'école, capables de se mobiliser pour le changement, rien ne change…

Jacques Risso, directeur et enseignant expérimenté, dont le travail a été reconnu dans les rapports d'inspection officiels, qui n'a jamais l'objet de sanction, d'avertissement, de menaces formelles, a été suspendu de ses fonctions dans des conditions déplorables. On a mis le feu dans l'école et dans le village et on l'entretient dans des conditions choquantes de la part de responsables du système.

On prétend que la mesure certes conservatoire mais on condamne Jacques Risso, au mépris du travail réalisé au cours de toute sa carrière, au déshonneur et à l'angoisse pour lui et pour ses proches. Le mal est irréparable. On prétend que la mesure n'a aucun rapport avec sa liberté d'expression et ses dessins, mais tout au long de son « dossier KGB » rassemblé à l'inspection académique par une personne qui ne peut être qu'un spécialiste de ces pratiques policières, on lit des critiques de l'expression de ses désaccords avec les politiques mises en œuvre par MM Darcos et Chatel, de son humour considéré comme de la déloyauté et de la désobéissance aux ordres.

Le motif officiel qui n'occupe qu'une petite partie du dossier est une affaire de harcèlement psychologique entre quelques enfants. Je ne conteste nullement la gravité de telles situations complexes et le devoir impérieux de protéger les intérêts de chaque enfant. Mes 30 ans de carrière d'inspecteur et de pédagogue, mes recherches et mes observations sur le fonctionnement du système, me permettent d'affirmer que

1° si tous les directeurs qui rencontrent des problèmes de ce genre et qui font de leur mieux pour protéger et les enfants et l'école étaient sanctionnés comme l'est de fait Jacques Risso, il n'y aurait plus beaucoup de directeurs en poste en France. L'affaire Risso risque fort d'ailleurs de dissuader de très nombreux collègues de postuler sur des postes dont les charges et la complexité n'ont cessé de s'accroître

2° si Jacques Risso a été en difficulté, c'est que ses supérieurs ont failli. Plutôt que de l'accompagner et de l'aider, voire de prendre les choses en mains intelligemment dans l'intérêt des enfants, de l'école et de la communauté éducative, on a eu de cesse de vouloir profiter de ce problème qui peut surgir dans toutes les écoles de France pour régler des comptes. Comme l'a dit une responsable locale, bien mal conseillée au niveau supérieur : « Il se croyait intouchable, cette fois, on va l'avoir » Ce sont ces supérieurs qui méritent d'être sanctionnés pour incompétence et acharnement injustifiable
On ne l'aura pas.

L'affaire Risso n'est qu'un aspect de cette continuité imposée par un encadrement dont le sevrage avec les politiques ultra libérales autoritaires précédentes est long et difficile.

Nous allons nous mobiliser. Nous allons interpeler le DASEN nouvellement nommé, sans doute ravi d'arriver dans ce magnifique département du Vaucluse, qui n'a aucune responsabilité dans cette affaire mais qui est un peu contraint pas des solidarités de corps et qui hérite d'une véritable bombe. Nous allons alerter le ministère dans les meilleurs délais. Nous allons apporter notre aide aux organisations syndicales qui soutiennent Jacques Risso. Nous aiderons le comité de soutien qui se met spontanément en place malgré la campagne de désinformation organisée en direction des enseignants du secteur

Nos allons combattre pour rappeler ce que j'ai déjà écrit maintes fois : on ne refondera pas l'école sans refonder l'inspection.

https://www.facebook.com/pierre.frackowiak?fref=pb&hc_location=friends_tab
Commentaire ici :
http://cathnounourse.blogspot.fr/2013/09/les-2-jacques-koch-et-risso.html

Je suis le blog de Jack Koch (tu te rappelles : les 3 BD pour mon anniversaire?) et celui de Jacques Risso depuis plusieurs années.

Tous deux dessinent notre quotidien.

Jacques Risso, directeur de l'école de Rustrel, dessine sa "dirlette" proche de la dépression et croulant sous la paperasse administrative.

Il a été démis de ses fonctions le 30 août...( pour manquement au devoir de réserve ou bien autre chose?)

Pierre Frackowiak, inspecteur retraité de l'Education Nationale, en parle ici et là!

Je ne souhaite pas polémiquer à ce sujet, j'aimerais juste que tout s'arrange pour Jacques Risso dont j'apprécie le partage et les dessins!

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Risso, directeur et enseignant expérimenté, dont le travail a été reconnu dans les rapports d'inspection officiels, qui n'a jamais l'objet de sanction, d'avertissement, de menaces formelles, a été suspendu de ses fonctions....

Message par If_Then_Else le Lun 23 Sep 2013 - 19:19

https://www.facebook.com/pierre.frackowiak/posts/569961289706407?comment_id=5642456&offset=0&total_comments=5
Pierre Frackowiak a écrit::
Jacques Risso, directeur et enseignant expérimenté, dont le travail a été reconnu dans les rapports d'inspection officiels, qui n'a jamais l'objet de sanction, d'avertissement, de menaces formelles, a été suspendu de ses fonctions dans des conditions déplorables. On a mis le feu dans l'école et dans le village et on l'entretient dans des conditions choquantes de la part de responsables du système.

On prétend que la mesure certes conservatoire mais on condamne Jacques Risso, au mépris du travail réalisé au cours de toute sa carrière, au déshonneur et à l'angoisse pour lui et pour ses proches. Le mal est irréparable. On prétend que la mesure n'a aucun rapport avec sa liberté d'expression et ses dessins, mais tout au long de son « dossier KGB » rassemblé à l'inspection académique par une personne qui ne peut être qu'un spécialiste de ces pratiques policières, on lit des critiques de l'expression de ses désaccords avec les politiques mises en œuvre par MM Darcos et Chatel, de son humour considéré comme de la déloyauté et de la désobéissance aux ordres.

Le motif officiel qui n'occupe qu'une petite partie du dossier est une affaire de harcèlement psychologique entre quelques enfants. Je ne conteste nullement la gravité de telles situations complexes et le devoir impérieux de protéger les intérêts de chaque enfant. Mes 30 ans de carrière d'inspecteur et de pédagogue, mes recherches et mes observations sur le fonctionnement du système, me permettent d'affirmer que

1° si tous les directeurs qui rencontrent des problèmes de ce genre et qui font de leur mieux pour protéger et les enfants et l'école étaient sanctionnés comme l'est de fait Jacques Risso, il n'y aurait plus beaucoup de directeurs en poste en France. L'affaire Risso risque fort d'ailleurs de dissuader de très nombreux collègues de postuler sur des postes dont les charges et la complexité n'ont cessé de s'accroître

2° si Jacques Risso a été en difficulté, c'est que ses supérieurs ont failli. Plutôt que de l'accompagner et de l'aider, voire de prendre les choses en mains intelligemment dans l'intérêt des enfants, de l'école et de la communauté éducative, on a eu de cesse de vouloir profiter de ce problème qui peut surgir dans toutes les écoles de France pour régler des comptes. Comme l'a dit une responsable locale, bien mal conseillée au niveau supérieur : « Il se croyait intouchable, cette fois, on va l'avoir » Ce sont ces supérieurs qui méritent d'être sanctionnés pour incompétence et acharnement injustifiable.

On ne l'aura pas.

L'affaire Risso n'est qu'un aspect de cette continuité imposée par un encadrement dont le sevrage avec les politiques ultra libérales autoritaires précédentes est long et difficile.

Nous allons nous mobiliser. Nous allons interpeler le DASEN nouvellement nommé, sans doute ravi d'arriver dans ce magnifique département du Vaucluse, qui n'a aucune responsabilité dans cette affaire mais qui est un peu contraint pas des solidarités de corps et qui hérite d'une véritable bombe. Nous allons alerter le ministère dans les meilleurs délais. Nous allons apporter notre aide aux organisations syndicales qui soutiennent Jacques Risso. Nous aiderons le comité de soutien qui se met spontanément en place malgré la campagne de désinformation organisée en direction des enseignants du secteur."
directeur d'école: responsable mais pas coupable...

Allez sur le blog de Jacques : http://jacques.risso.free.fr/allegro/manontroppo.htm

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par Padre P. Lucas le Jeu 3 Oct 2013 - 13:39

Ce n'est pas parce qu'il est défendu par Fracko Wink qu'il faut le laisser tomber :
APPEL A TOUS LES COLLEGUES
POUR LA REINTEGRATION IMMEDIATE DE JACQUES RISSO



Les 3 syndicats SNUDI-FO, SNUipp-FSU et SE-UNSA, se sont réunis  à l’issue de l’audience avec le Directeur Académique  ce mercredi 2 octobre 2013, appuyée par un rassemblement de plus de 120 collègues et parents du Comité de soutien « Pour la Réintégration de Jacques Risso ».



Le Directeur Académique prend la lourde responsabilité de refuser la réintégration immédiate de Jacques Risso.



En effet, le Directeur Académique a déclaré à la délégation qu’il maintenait la suspension de notre collègue, « à titre conservatoire pour avoir le temps de collecter de nouveaux éléments  sur une mauvaise gestion PRESUMEE d’une situation de PROBABLE harcèlement entre enfants. »

Les syndicats n’acceptent pas cette tentative de justifier a postériori la procédure engagée contre notre collègue.



Alors que le Directeur Académique avait annoncé « une nouvelle enquête sur la gestion d’un conflit entre élèves, pendant l’année scolaire 2012-2013 », il nous apprend aujourd’hui, qu’il reprend des pièces du dossier initial de l’Inspectrice d’Apt.



Les syndicats ont, en particulier, dénoncé le mail totalement à charge contre Jacques Risso, rédigé, sur la base d’un simple coup de fil, par l’assistante sociale de la cellule « Stop Harcèlement » du Rectorat.



Les syndicats ont fait valoir, qu’en l’absence de toute faute, aujourd’hui comme le 30 août, ils estiment la suspension de Jacques Risso totalement injustifiée.



Les syndicats ont réaffirmé au Directeur Académique qu’il a la possibilité de réintégrer Jacques Risso dans ses fonctions dès maintenant sans conseil de discipline, contrairement à ses dires.



Les syndicats lui ont clairement demandé d’arrêter l’acharnement administratif contre notre collègue.



En conséquence, les syndicats appellent tous les collègues à se mobiliser pour la réintégration de Jacques Risso, injustement suspendu.


Ils invitent tous les collègues à signer la motion ci-dessous, à adresser à Monsieur le Recteur de l’Académie d’Aix Marseille : FAX : 04 42 26 68 03 courriel : ce.cabinet@ac-aix-marseille.fr


Les enseignants soussignés,

dénoncent l’injustice faite à Jacques Risso au mépris de toutes les règles.

Exigent sa REINTEGRATION IMMEDIATE dans toutes ses fonctions d’enseignant et de directeur de l’école de Rustrel.

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par PauvreYorick le Jeu 3 Oct 2013 - 13:54

Est-ce que quiconque sait ce qu'on lui reproche réellement (mis à part le cas hypothétique d'une mauvaise gestion éventuelle d'un possible harcèlement)?... autrement dit, y a-t-il quoi que ce soit qui permette de confirmer les soupçons que tout le monde a (à savoir qu'on lui fait payer ce qui, si je comprends bien, est un fait: qu'aux fonctionnaires de l'EN ne s'impose aucun «devoir de réserve»)?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par atrium le Jeu 3 Oct 2013 - 14:12

@Padre P. Lucas a écrit:Ce n'est pas parce qu'il est défendu par Fracko Wink qu'il faut le laisser tomber :
Signé. On parie combien que même s'il est totalement blanchi, il n'y aura aucune sanction contre sa hiérarchie?

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par Thierry30 le Mer 21 Jan 2015 - 17:02

On croyait que c'était fini!
Pas tout à fait:

http://snudifo84.fr/chrono_upload/chrono8799_1.pdf

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par karaoke le Mer 21 Jan 2015 - 17:21

Merci à tous ceux qui se sont mobilisés aux côtés de Jac, notre Cabu au 1er degré.

Je voulais encore remercier Pierre Frackowiak pour son engagement dans la défense de notre collègue directeur.

Ceux qui le moquent ici ne réalisent pas ce que signifie d'être mis sur la sellette administrative. Je leur souhaite de ne jamais connaître cet enfer.

J'aimerais tellement que cet incident puisse faire évoluer la situation des écoles, dont le rôle des directeurs!

karaoke
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par Invité le Mer 21 Jan 2015 - 17:23

Personne ne se moque de Jacques Risso, ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par karaoke le Mer 21 Jan 2015 - 17:36

L'appel aux valeurs républicaines de notre collègue inspectrice sur son site de circonscription (http://www.apt.ien.84.ac-aix-marseille.fr/spip/)  laisse songeur... Que penser de l'illustration choisie?


karaoke
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par User5899 le Mer 21 Jan 2015 - 17:43

L'aculturation commence avec la virgule entre le verbe et le COD.

Quant à l'"outre d'être", sans doute est-ce la conséquence des restrictions budgétaires ? Je préférerais avoir outre...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par karaoke le Mer 21 Jan 2015 - 18:03

Peu me chaut le défaut d'orthographe ou la stylistique défaillante: connaissant l'affaire 'RISSO' on ne peut que s'inquiéter de la perversité de cet affichage et imaginer ce que doivent vivre tous les collègues placés sous la tutelle de cette fonctionnaire d'autorité....

_________________
Mon Dieu, que votre volonté soit fête!

karaoke
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rustrel (Vaucluse) : un directeur d'école suspendu.

Message par archeboc le Mer 21 Jan 2015 - 18:14

@karaoke a écrit:Peu me chaut le défaut d'orthographe ou la stylistique défaillante: connaissant l'affaire 'RISSO' on ne peut que s'inquiéter de la perversité de cet affichage et imaginer ce que doivent vivre tous les collègues placés sous la tutelle de cette fonctionnaire d'autorité....

Mon expérience personnel me dit que ceux qui écorchent la langue sont aussi ceux qui écorchent leurs subordonnés. Ce n'est pas une loi générale : on peut écorcher la langue de mal la connaître, et être parfaitement respectueux des gens. Mais lorsque c'est non par ignorance mais par négligence ou par plaisir, le défaut de syntaxe est un défaut de style qui se révèle en tout le reste.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum