Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Elyas le Lun 23 Sep 2013 - 11:44

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Presque tous les commentaires apportés à cette pétition font référence à l'affaire de 2011. Celle-ci pèsera lourd, et longtemps...
Tu m'étonnes. L'affaire de 2011 a eu très peu de conséquences alors que c'était un scandale énorme. J'ai été très choqué, personnellement, en découvrant l'affaire et encore plus choqué par la gestion de cette affaire (en gros, rien à ma connaissance). Cette affaire a discrédité totalement l'agrégation d'histoire et, ipso facto, les historiens ET les enseignants d'histoire.

Alors, voir qu'ils démissionnent maintenant pour une histoire de nomination (que moi, personnellement, je peux comprendre) alors qu'ils n'ont donné aucune suite à l'affaire du faux, j'avoue qu'ils ont creusé eux-mêmes leurs tombes en 2011.


Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 11:50

@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Presque tous les commentaires apportés à cette pétition font référence à l'affaire de 2011. Celle-ci pèsera lourd, et longtemps...
Tu m'étonnes. L'affaire de 2011 a eu très peu de conséquences alors que c'était un scandale énorme. J'ai été très choqué, personnellement, en découvrant l'affaire et encore plus choqué par la gestion de cette affaire (en gros, rien à ma connaissance). Cette affaire a discrédité totalement l'agrégation d'histoire et, ipso facto, les historiens ET les enseignants d'histoire.

Alors, voir qu'ils démissionnent maintenant pour une histoire de nomination (que moi, personnellement, je peux comprendre) alors qu'ils n'ont donné aucune suite à l'affaire du faux, j'avoue qu'ils ont creusé eux-mêmes leurs tombes en 2011.

Très peu de conséquences c'est vite dit: je connais au moins une membre du jury dont la réputation est considérablement ternie et qui a dû se retirer du jury (alors même que cette erreur était humaine): le problème est surtout que rien n'a été dit des conditions de travail des universitaires, de l'accumulation de la tâche administrative et du climat de précipitation permanent de la profession.

Dire que cela a discrédité totalement l'agrégation, je ne le crois pas (sauf chez les recalés de 2011, ce sont à mon avis les seuls à encore agiter cette histoire, et d'ailleurs je peux le comprendre, mais ils n'ont sans doute pas tous les éléments en tête).
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Condorcet le Lun 23 Sep 2013 - 13:54

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Presque tous les commentaires apportés à cette pétition font référence à l'affaire de 2011. Celle-ci pèsera lourd, et longtemps...
Tu m'étonnes. L'affaire de 2011 a eu très peu de conséquences alors que c'était un scandale énorme. J'ai été très choqué, personnellement, en découvrant l'affaire et encore plus choqué par la gestion de cette affaire (en gros, rien à ma connaissance). Cette affaire a discrédité totalement l'agrégation d'histoire et, ipso facto, les historiens ET les enseignants d'histoire.

Alors, voir qu'ils démissionnent maintenant pour une histoire de nomination (que moi, personnellement, je peux comprendre) alors qu'ils n'ont donné aucune suite à l'affaire du faux, j'avoue qu'ils ont creusé eux-mêmes leurs tombes en 2011.

Très peu de conséquences c'est vite dit: je connais au moins une membre du jury dont la réputation est considérablement ternie et qui a dû se retirer du jury (alors même que cette erreur était humaine): le problème est surtout que rien n'a été dit des conditions de travail des universitaires, de l'accumulation de la tâche administrative et du climat de précipitation permanent de la profession.

Dire que cela a discrédité totalement l'agrégation, je ne le crois pas (sauf chez les recalés de 2011, ce sont à mon avis les seuls à encore agiter cette histoire, et d'ailleurs je peux le comprendre, mais ils n'ont sans doute pas tous les éléments en tête).
Qu'elle aurait dû mettre en avant en 2009 avec beaucoup plus de force : la profession paie un attentisme et une cécité qui font peine à voir.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 13:59

@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Elyas a écrit:Tu m'étonnes. L'affaire de 2011 a eu très peu de conséquences alors que c'était un scandale énorme. J'ai été très choqué, personnellement, en découvrant l'affaire et encore plus choqué par la gestion de cette affaire (en gros, rien à ma connaissance). Cette affaire a discrédité totalement l'agrégation d'histoire et, ipso facto, les historiens ET les enseignants d'histoire.

Alors, voir qu'ils démissionnent maintenant pour une histoire de nomination (que moi, personnellement, je peux comprendre) alors qu'ils n'ont donné aucune suite à l'affaire du faux, j'avoue qu'ils ont creusé eux-mêmes leurs tombes en 2011.

Très peu de conséquences c'est vite dit: je connais au moins une membre du jury dont la réputation est considérablement ternie et qui a dû se retirer du jury (alors même que cette erreur était humaine): le problème est surtout que rien n'a été dit des conditions de travail des universitaires, de l'accumulation de la tâche administrative et du climat de précipitation permanent de la profession.

Dire que cela a discrédité totalement l'agrégation, je ne le crois pas (sauf chez les recalés de 2011, ce sont à mon avis les seuls à encore agiter cette histoire, et d'ailleurs je peux le comprendre, mais ils n'ont sans doute pas tous les éléments en tête).
Qu'elle aurait dû mettre en avant en 2009 avec beaucoup plus de force : la profession paie un attentisme et une cécité qui font peine à voir.
Je suis bien d'accord avec toi. Mais de nombreux universitaires se prennent pour Superman.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Condorcet le Lun 23 Sep 2013 - 14:10

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Très peu de conséquences c'est vite dit: je connais au moins une membre du jury dont la réputation est considérablement ternie et qui a dû se retirer du jury (alors même que cette erreur était humaine): le problème est surtout que rien n'a été dit des conditions de travail des universitaires, de l'accumulation de la tâche administrative et du climat de précipitation permanent de la profession.

Dire que cela a discrédité totalement l'agrégation, je ne le crois pas (sauf chez les recalés de 2011, ce sont à mon avis les seuls à encore agiter cette histoire, et d'ailleurs je peux le comprendre, mais ils n'ont sans doute pas tous les éléments en tête).
Qu'elle aurait dû mettre en avant en 2009 avec beaucoup plus de force : la profession paie un attentisme et une cécité qui font peine à voir.
Je suis bien d'accord avec toi. Mais de nombreux universitaires se prennent pour Superman.
Au détriment de la réflexion aussi.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 14:12

Comment avoir une réflexion à long terme quand on a un dossier d'ANR à rendre, un master à diriger, éventuelle des réunions d'UFR ou de département, des dossiers à signer en permanence, des thèses à diriger, des recherches (quand même!) à faire avancer, des cours à assurer? Ce métier est devenu ingérable.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par User5899 le Lun 23 Sep 2013 - 14:32

@Isis39 a écrit:
@Aevin a écrit:
@Pedro Cordoba a écrit:Le fait qu'un IG préside un jury d'agreg n'est pas du tout une nouveauté. Et il est vrai qu'il y a souvent eu des alternances entre président universitaire et vice-président IG ou l'inverse. L'information n'est donc pas inquiétante en soi. Ce qui met cependant la puce à l'oreille, c'est qu'il semble s'agir d'une politique délibérée qui concerne de nombreuses agrégations à la fois - peut-être toutes ou presque toutes, il faudrait vérifier. Et cette simultanéité, du coup, serait une grande nouveauté car elle traduirait la volonté imminente de modifier les règles du jeu de l'agrégation. Or il est évident qu'un IG est, par la force des choses, soumis au pouvoir politique, ce qui n'est absolument pas le cas des universitaires.

Le nouveau président d'histoire-géo est peut-être de bonne foi. Mais il n'est pas nécessaire d'adopter les théories du complot (ce qui n'est pas du tout mon cas) pour penser qu'il y a des gens au ministère pour vouloir s'en prendre à l'agrégation. La réforme des CAPES a été concoctée en 1998. Il leur a fallu 15 ans pour réussir mais ils ont fini par gagner dans l'indifférence à peu près générale (tout le monde était plus préoccupé par la mastérisation). Le tour de l'agrégation semble venu. Et c'est assez logique : si ceux qui ont "professionnalisé' le CAPES ont raison, si c'est sur ce type de critères qu'il faut recruter les enseignants du secondaire, alors l'agrégation n'a plus aucune raison d'être. Elle a même beaucoup moins de raisons d'être que l'ancien CAPES. Or ils sont convaincus d'avoir raison. En toute logique, ils auraient donc dû commencer par l'agrégation. Ils ne l'ont pas fait pour des raisons tenant à cette politique qu'on dit "politicienne", parce qu'il y aurait eu trop de protestations y compris parmi les parlementaires. On a donc commencé par ce qui était moins urgent (dans la perspective des réformateurs) mais plus facile. Et une fois que le CAPES a été "modernisé", ils auront beau jeu de dire qu'une réforme de l'agrégation s'impose : on ne peut pas avoir des critères aussi différents pour recruter un personnel occupant le même type de postes.

Ou alors, il faut dire une fois pour toutes que les agrégés n'enseigneront pas dans le secondaire mais dans les classes post-bac (prépas, IUT, etc.) ou comme PRAGs à l'université.

Telle est donc à mon sens l'alternative qui va se poser très vite, sans doute dans les mois à venir : ou bien on supprime la dimension universitaire de l'agrégation, ou bien on en fait un nouveau concours dont les lauréats n'enseigneront plus dans le secondaire.
Ou bien on supprime l'agrégation.
+1
Ben soyez au moins progressiste, supprimez ce scandale quotidien qu'est le capes, concours au rabais qui méprise ses lauréats !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par User5899 le Lun 23 Sep 2013 - 14:34

@Isis39 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Isis39 a écrit:L'un ou l'autre. En tout cas, ne pas laisser deux concours, donc deux statuts pour le même travail.
L'agrégation est le seul moyen d'avoir de meilleures conditions de travail par concours. Cela me semble une bonne raison de la conserver, malgré les jalousies que cela suscite forcément.
Tu trouves normal ces deux statuts pour un même travail ?
Non. Le travail des certifiés étant celui des agrégés mais moins payé, il faut uniformiser par le haut. C'est ça, être social. Bien sûr, ça fera peur au SGEN, ça :améliorer la situation, houlaaaa !!!

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par User5899 le Lun 23 Sep 2013 - 14:35

@Isis39 a écrit:Les agrégés qui enseignent en collège, je ne vois pas ce qu'ils font de plus qu'un certifié.
C'est bien pour ça qu'ils n'ont rien à faire en collège, d'ailleurs. Virons les certifiés des lycées pour y installer ceux qui y sont plus à leur place !!
(La provoc gratuite, moi aussi je connais).

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Condorcet le Lun 23 Sep 2013 - 15:00

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Comment avoir une réflexion à long terme quand on a un dossier d'ANR à rendre, un master à diriger, éventuelle des réunions d'UFR ou de département, des dossiers à signer en permanence, des thèses à diriger, des recherches (quand même!) à faire avancer, des cours à assurer? Ce métier est devenu ingérable.
Comme tant d'autres (voir l'appel des appels). Le fait que des métiers intellectuels soient contraints de la sorte m'interroge car si, eux formés à la réflexion et au recul, n'y parviennent pas, il n'y a donc d'espoir que dans des formes de lutte hélas moins orthodoxes.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Pedro Cordoba le Lun 23 Sep 2013 - 15:53

Je ne sais pas ce qu'est l'affaire de 2011, ou alors j'ai oublié. Je suppose que je ne suis pas seul ans ce cas. Quelqu'un peut-il éclairer (rapidement) ma lanterne

Pedro Cordoba
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Elyas le Lun 23 Sep 2013 - 16:03

@Pedro Cordoba a écrit:Je ne sais pas ce qu'est l'affaire de 2011, ou alors j'ai oublié. Je suppose que je ne suis pas seul ans ce cas. Quelqu'un peut-il éclairer (rapidement) ma lanterne
Le texte donné à l'épreuve de commentaire historique en médiévale était une reconstitution romancée de Palémon Glorieux publiée en 1964 alors que l'épreuve le présentait comme un document authentique du XVe siècle.

D'où ma question à l'époque : si quelqu'un avait écrit sur sa copie "Ceci est une reconstitution romancée et non un document historique", quelle note aurait-il eu alors que les historiens concepteurs du sujet, dont le métier est de vérifier les sources au passage, se plantaient aussi magistralement ?
avatar
Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 16:05

@Pedro Cordoba a écrit:Je ne sais pas ce qu'est l'affaire de 2011, ou alors j'ai oublié. Je suppose que je ne suis pas seul ans ce cas. Quelqu'un peut-il éclairer (rapidement) ma lanterne
Personne ne s'en souvient, sauf les ennemis des membres en cause du jury et les recalés de cette session.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Elyas le Lun 23 Sep 2013 - 16:13

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Pedro Cordoba a écrit:Je ne sais pas ce qu'est l'affaire de 2011, ou alors j'ai oublié. Je suppose que je ne suis pas seul ans ce cas. Quelqu'un peut-il éclairer (rapidement) ma lanterne
Personne ne s'en souvient, sauf les ennemis des membres en cause du jury et les recalés de cette session.
N'étant ni l'un, ni l'autre, tu me mets où ? Et j'en entends encore parler actuellement par des gens qui ne sont ni l'un ni l'autre aussi.
avatar
Elyas
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Condorcet le Lun 23 Sep 2013 - 16:15

@Elyas a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Pedro Cordoba a écrit:Je ne sais pas ce qu'est l'affaire de 2011, ou alors j'ai oublié. Je suppose que je ne suis pas seul ans ce cas. Quelqu'un peut-il éclairer (rapidement) ma lanterne
Personne ne s'en souvient, sauf les ennemis des membres en cause du jury et les recalés de cette session.
N'étant ni l'un, ni l'autre, tu me mets où ? Et j'en entends encore parler actuellement par des gens qui ne sont ni l'un ni l'autre aussi.
Itou.
http://www.amazon.fr/LHistoire-au-conditionnel-Patrick-Boucheron/dp/2755506911

@Elyas a écrit:
@Pedro Cordoba a écrit:Je ne sais pas ce qu'est l'affaire de 2011, ou alors j'ai oublié. Je suppose que je ne suis pas seul ans ce cas. Quelqu'un peut-il éclairer (rapidement) ma lanterne
Le texte donné à l'épreuve de commentaire historique en médiévale était une reconstitution romancée de Palémon Glorieux publiée en 1964 alors que l'épreuve le présentait comme un document authentique du XVe siècle.

D'où ma question à l'époque : si quelqu'un avait écrit sur sa copie "Ceci est une reconstitution romancée et non un document historique", quelle note aurait-il eu alors que les historiens concepteurs du sujet, dont le métier est de vérifier les sources au passage, se plantaient aussi magistralement ?
http://www.neoprofs.org/t33686-agregation-histoire-2011-le-texte-est-un-faux

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 16:49

Patrick Boucheron est peut-être à ranger dans une des deux catégories à bien y réfléchir Very Happy 
J'ai été sans doute excessif, je le reconnais. Mais, dans l'ensemble, l'agrégation d'histoire a gardé son excellence et sa réputation, je ne pense pas que la tache soit indélébile.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Collier de Barbe le Lun 23 Sep 2013 - 18:18

Ah j'ai acheté ce livre de Venayre & Boucheron, il a l'air intéressant. L'affaire a fait tâche mais j'ai cru comprendre que la responsable avait quitté le jury mortifiée et je pense qu'elle a dû sacrément morfler.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Voltigeur le Lun 23 Sep 2013 - 18:34

Palémon Glorieux.

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)
avatar
Voltigeur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 23 Sep 2013 - 18:44

@Collier de Barbe a écrit:Ah j'ai acheté ce livre de Venayre & Boucheron, il a l'air intéressant. L'affaire a fait tâche mais j'ai cru comprendre que la responsable avait quitté le jury mortifiée et je pense qu'elle a dû sacrément morfler.
C'est le moins qu'on puisse dire.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agrégation d'histoire : l'inspecteur général Yves Poncelet tente de rassurer les membres du jury démissionnaires.

Message par cliohist le Lun 23 Sep 2013 - 23:17

Pedro Cordoba a écrit:
Je ne sais pas ce qu'est l'affaire de 2011, ou alors j'ai oublié.
3 billets, mai 2011, février 2012
http://clioweb.canalblog.com/tag/palemonglorieux
dans le contexte de l'avant 2012, le plantage n'est pas passé inaperçu.

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum