Hélène Bernard, rectrice de Toulouse : « Dites-le ! Nous manquons de professeurs de mathématiques, d’anglais et de lettres. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hélène Bernard, rectrice de Toulouse : « Dites-le ! Nous manquons de professeurs de mathématiques, d’anglais et de lettres. »

Message par John le Mar 24 Sep 2013 - 22:43

Nommée en juillet dernier rectrice de l’académie de Toulouse, Hélène Bernard a choisi le Gers pour effectuer sa première rentrée des classes. Cette visite complète - au collège de Gimont en début d’après-midi, puis à l’école Jean-Jaurès à Auch - n’était pas le fait du hasard.

Alors qu’à l’échelon national, 24 % des élèves connaissent dès cette année le passage aux nouveaux rythmes scolaires, ils sont 86 % dans le Gers. Une réussite pour le département, qui se vérifie au niveau de la région, qualifiée de très bon élève en la matière par Hélène Bernard. [...]

Beaucoup d’entreprises, notamment de l’aéronautique, éprouvent des difficultés à recruter : « Il y a déjà une belle représentativité en terme de filières dans le Gers, assure la rectrice d’académie, même s’il est vrai que les secteurs de l’agroalimentaire, de la mécanique ou encore de l’aéronautique peuvent attirer notre attention. Il faut que l’appareil de formation accompagne la dynamique industrielle. »

Et Hélène Bernard de souligner avec le sourire que d’autres secteurs économiques, comme l’Éducation nationale, recrutent dans la région : « Dites-le ! Nous manquons de professeurs de mathématiques, d’anglais et de lettres. »

L’autre chantier prioritaire concerne la réflexion sur le passage de l’école primaire au collège.

Un travail déjà bien engagé à Gimont où la parole est ouverte, notamment pour les membres du personnel éducatif, devançant l’appel de l’Éducation nationale : « Nous allons mettre en place des conseils écoles-collèges, décrit Hélène Bernard. Il s’agira de travailler sur une cohérence pédagogique entre le premier et le second degré. Nous allons trouver le moyen, dans le cadre de la formation des maîtres, de leur faire rencontrer les professeurs du secondaire. Car les élèves ne doivent pas réussir à l’école, réussir au collège et réussir au lycée. Ils doivent réussir tout court. Pour atteindre cet objectif, il faut de la solidarité parmi le personnel enseignant. »
http://www.sudouest.fr/2013/09/04/satisfecit-general-pour-l-academie-1158617-2277.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hélène Bernard, rectrice de Toulouse : « Dites-le ! Nous manquons de professeurs de mathématiques, d’anglais et de lettres. »

Message par JPhMM le Mar 24 Sep 2013 - 22:59

Car les élèves ne doivent pas réussir à l’école, réussir au collège et réussir au lycée. Ils doivent réussir tout court. Pour atteindre cet objectif, il faut de la solidarité parmi le personnel enseignant. »
scratch

Je crains de comprendre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hélène Bernard, rectrice de Toulouse : « Dites-le ! Nous manquons de professeurs de mathématiques, d’anglais et de lettres. »

Message par egomet le Mar 24 Sep 2013 - 23:02


Et Hélène Bernard de souligner avec le sourire que d’autres secteurs économiques, comme l’Éducation nationale, recrutent dans la région : « Dites-le ! Nous manquons de professeurs de mathématiques, d’anglais et de lettres. »
C'est gentil de sourire! Il faut toujours voir le bon côté des choses, surtout quand on veut se faire mousser.

Sinon, la pénurie de professeurs ne touche pas que le Gers.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hélène Bernard, rectrice de Toulouse : « Dites-le ! Nous manquons de professeurs de mathématiques, d’anglais et de lettres. »

Message par egomet le Mar 24 Sep 2013 - 23:05

@JPhMM a écrit:
Car les élèves ne doivent pas réussir à l’école, réussir au collège et réussir au lycée. Ils doivent réussir tout court. Pour atteindre cet objectif, il faut de la solidarité parmi le personnel enseignant. »
scratch

Je crains de comprendre.
Belle langue de bois. Surtout pour la première phrase. C'est amusant, l'emploi intransitif de certains verbe: réussir, changer...
Un chef qui commence comme ça a l'intention d'aller loin. Mais où?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum