Début de grossesse très difficile...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par HFT le Mer 25 Sep 2013 - 18:15

si tu supporte un MP3 avec de la relaxation ou de l'hypnose, voir les balado diffusion de passeport santé

HFT
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par doubledecker le Mer 25 Sep 2013 - 18:24

félicitations et puis aussi je ne sais pas si c'est pareil dans toutes les académies mais pour ce qui est de la culpabilité de l'arrêt maladie, ne pas hésiter à tenter d'obtenir au minimum deux semaines : en deça, pas de remplacement!
(euh, je viens de me relire, je ne sais pas trop si c'est clair ce que j'ai écrit?!?)

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Mer 25 Sep 2013 - 18:33

@doubledecker a écrit:félicitations et puis aussi je ne sais pas si c'est pareil dans toutes les académies mais pour ce qui est de la culpabilité de l'arrêt maladie, ne pas hésiter à tenter d'obtenir au minimum deux semaines : en deça, pas de remplacement!
(euh, je viens de me relire, je ne sais pas trop si c'est clair ce que j'ai écrit?!?)
Si si, c'est très clair, ne t'inquiète pas! Dans mon académie, peu ou pas de remplaçant; voilà pourquoi l'an dernier j'ai dû aller en LP au débotté (je suis certifiée), et que cette année, c'est une vacataire albanaise (très gentille et sérieuse au demeurant) mais qui parle à peine français, qui remplace actuellement une prof de français en congé mat...Pas facile pour elle...

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 11:00

Je poste à nouveau sur ce fil pour ne pas pourrir le topic grossesse avec mes craintes idiotes;

J'ai dit hier que ma chef avait prévenu les profs de 3ème QU'IL NE FALLAIT PAS ÊTRE ABSENT de l'année. Or, ça commence mal pour moi, suis enceinte et arrêtée pour 10 jours. Ce matin, entre deux cauchemars, j'ai eu la secrétaire (la chef n'était pas disponible) pour la prévenir de mon arrêt qui court jusqu'au 04/10.
Or, en me relevant, message très sec de ma chef sur mon portable qui me demande de la rappeler; bref, c'est stupide, j'ai l'impression d'avoir 4 ans, mais j'ai peur de le faire: va-t-elle me supprimer ma classe de 3ème? Envoyer un inspecteur du travail pour vérifier que je ne dors pas la nuit? Ma puérilité me sidère. Avez-vous déjà eu peur d'un CDE? (une première pour moi...)

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Derborence le Jeu 26 Sep 2013 - 11:02

Tu n'as rien à craindre de ta cde. Tu as un arrêt de travail donné par le médecin. Prends soin de toi.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 11:04

Merci Derborence; c'est très gentil. fleurs 
Ce qui m'agace le plus en fait, c'est mon attitude de bébé...Embarassed 

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Elaïna le Jeu 26 Sep 2013 - 11:08

maldoror, tu n'as pas à t'en faire. Tu rappelles ta CDE et tu lui expliques calmement mais fermement le problème. Si elle n'est pas contente, tu l'envoies ch..., zut quoi ! tu as un vrai problème, pas un petit bobo !

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Derborence le Jeu 26 Sep 2013 - 11:09

@maldoror1 a écrit:Merci Derborence; c'est très gentil. fleurs 
Ce qui m'agace le plus en fait, c'est mon attitude de bébé...Embarassed 
Rappelle ta chef, comme ça tu pourras te reposer plus sereinement quand ce sera fait. Very Happy 
Si elle râle, ben, laisse-la râler.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 11:16

Je viens de rappeler, elle est absente: je dois réitérer en début d'après-midi...Je reste zen!aal 
Merci pour vos encouragements les filles!

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Fleur16 le Jeu 26 Sep 2013 - 11:24

Tu n'as même pas à expliquer le problème, elle n'est pas obligée de savoir de suite pour ta grossesse, le médecin t'a arrêté te trouvant en trop mauvaise santé, point.

Contacte un syndicat si ça se passe mal.

Félicitations et repose toi bien !

Fleur16
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par kimy le Jeu 26 Sep 2013 - 11:25

Tu l'appelles et tu lui dis que ton arrêt est justifié car en bonne et due forme.
Lors de ma 1° grossesse, le cde m'a impressionnée en me disant que je pouvais revenir même si je suis en AM. Mais bien sûr ... Si j'étais en arrêt, c'est que c'était justifié. PCF
Mais comme toi, j'ai culpabilisé et j'ai eu l'impression d'être une petite fille prise en faute.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par B-Becker le Jeu 26 Sep 2013 - 12:32

Pense à ta santé et à celle de ton enfant. Les divagations de ta chef ne concernent qu'elles. Ta carrière sera la même avec ou sans arrêt de travail...

En revanche, je ne pense pas qu'un arrêt de travail (que je recommande néanmoins) résolve ton problème d'insomnies : si tu n'arrives pas à dormir après des semaines de travail, je doute qu'au repos toute la journée, tu arrives mieux à t'endormir le soir. C'est un problème que je connais bien pour avoir été en arrêt de travail quelques temps (il n'y a plus de stress mais le corps ne se dépense plus assez pour permettre de s'endormir le soir). Il faudra donc que tu continues tes recherches sur les médecines douces et le sommeil, arrêtée ou non.

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 12:54

@kimy a écrit:Tu l'appelles et tu lui dis que ton arrêt est justifié car en bonne et due forme.
Lors de ma 1° grossesse, le cde m'a impressionnée en me disant que je pouvais revenir même si je suis en AM. Mais bien sûr ... Si j'étais en arrêt, c'est que c'était justifié. PCF
Mais comme toi, j'ai culpabilisé et j'ai eu l'impression d'être une petite fille prise en faute.
Non mais je rêve, comment peut-on dire une chose pareille??? D'autant que c'est interdit je crois..Cela dit, j'appréhende une remarque de ce genre...Je dois rappeler vers 14 heures.

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 12:57

@B-Becker a écrit:Pense à ta santé et à celle de ton enfant. Les divagations de ta chef ne concernent qu'elles. Ta carrière sera la même avec ou sans arrêt de travail...

En revanche, je ne pense pas qu'un arrêt de travail (que je recommande néanmoins) résolve ton problème d'insomnies : si tu n'arrives pas à dormir après des semaines de travail, je doute qu'au repos toute la journée, tu arrives mieux à t'endormir le soir. C'est un problème que je connais bien pour avoir été en arrêt de travail quelques temps (il n'y a plus de stress mais le corps ne se dépense plus assez pour permettre de s'endormir le soir). Il faudra donc que tu continues tes recherches sur les médecines douces et le sommeil, arrêtée ou non.


Merci Becker chat, mais quand je ne suis pas enceinte (!), je ne me pose même plus la question: c'est Noctamide, point barre (et cela fonctionne bien sûr moi); mais je continue pourtant médecines douces, et je fais du sport! (natation, danse, yoga). Rien n'y fait! Bon, il y a peut-être une grosse part d'hérédité: aucun membre de ma famille ne dort bien...C'est une véritable plaie...

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Mehitabel le Jeu 26 Sep 2013 - 13:16

Maldoror, le Noctamide fait effet sur du long terme? Il reste efficace dans la durée?
Même conseils que les autres, tu n'as pas à rougir ou à te justifier. A un CDE qui allait râler sur mon arrêt maladie j'ai coupé court en lui demandant si elle voulait le numéro de mon médecin pour une justification? Elle n'a plus rien dit. Il faut que tu te persuades que tu es dans ton bon droit, si tu en es persuadée, tu sauras comment réagir. fleurs 

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 13:29

@Mehitabel a écrit:Maldoror, le Noctamide fait effet sur du long terme? Il reste efficace dans la durée?
Même conseils que les autres, tu n'as pas à rougir ou à te justifier. A un CDE qui allait râler sur mon arrêt maladie j'ai coupé court en lui demandant si elle voulait le numéro de mon médecin pour une justification? Elle n'a plus rien dit. Il faut que tu te persuades que tu es dans ton bon droit, si tu en es persuadée, tu sauras comment réagir. fleurs 
Je prends ce médicament depuis environ un an, et sincèrement il fonctionne bien (certains soirs moins que d'autres, mais l'ensemble reste acceptable). Le stilnox, en revanche, ne me faisait aucun effet...
Je commence à me blinder pour ce coup de téléphone; je sais que je n'ai pas à rougir...Merci!

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Mehitabel le Jeu 26 Sep 2013 - 13:31

Le stilnox n'a eu aucun effet sur moi, rien, nada Rolling Eyes 

Aller, la force est avec toi trefle 

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 13:34

flower Merci Mehitabel!

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par B-Becker le Jeu 26 Sep 2013 - 14:16

Je n'ai vraiment pas pour habitude de défendre un CDE, bien au contraire, mais on peut facilement se mettre à sa place : le problème, c'est celui du remplacement. Je crois savoir que le rectorat n'envisage pas nécessairement de remplacement pour les arrêts de travail de courte durée. A l'inverse, si l'arrêt se prolonge (>= 1 mois), ils envoient quelqu'un.

Malheureusement pour eux, et fort heureusement pour nous, nous n'avons pas de comptes (médicaux) à leurs rendre. Si ton CDE est sympa au téléphone, tu peux discuter sereinement de ta situation. Si elle te rentre dedans et qu'elle est agressive, recadre-la (il incombe au médecin et à lui seul d'évaluer la durée de cet arrêt, la gestion des remplacements, ce n'est pas ton boulot, et si tu ne leur facilites pas la vie tant pis !).

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 14:24

@B-Becker a écrit:Je n'ai vraiment pas pour habitude de défendre un CDE, bien au contraire, mais on peut facilement se mettre à sa place : le problème, c'est celui du remplacement. Je crois savoir que le rectorat n'envisage pas nécessairement de remplacement pour les arrêts de travail de courte durée. A l'inverse, si l'arrêt se prolonge (>= 1 mois), ils envoient quelqu'un.

Malheureusement pour eux, et fort heureusement pour nous, nous n'avons pas de comptes (médicaux) à leurs rendre. Si ton CDE est sympa au téléphone, tu peux discuter sereinement de ta situation. Si elle te rentre dedans et qu'elle est agressive, recadre-la (il incombe au médecin et à lui seul d'évaluer la durée de cet arrêt, la gestion des remplacements, ce n'est pas ton boulot, et si tu ne leur facilites pas la vie tant pis !).
Oui, je conçois moi aussi tout à fait le problème du remplacement, et le fait que j'aie une classe de 3ème n'aide en rien. Mais en fait, je crois que je suis une sombre abrutie: mon médecin voulait m'arrêter jusqu'à la Toussaint et j'ai dit "non, surtout pas , je ne serai pas remplacée!". En effet, pas de remplacement dans ma matière dans mon département (je le sais pas divers collègues de divers collèges). Exemple: un CDE d'un certain établissement tente d'imposer des tas d'heures sup à des profs de français, en arguant du fait que le Rectorat ne peut envoyer personne, et qu'il fallait "se débrouiller en interne"...Je ne sais pas si je suis claire, mais ça laisse pantois...

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par B-Becker le Jeu 26 Sep 2013 - 14:28

C'est très clair, et je pense que tout le monde saluera ta conscience professionnelle, mais il y a un moment donné où il faut savoir être égoïste. Penser aux autres, c'est très bien, mais penser aussi à soi n'est pas un crime !

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Mehitabel le Jeu 26 Sep 2013 - 14:53

Mais quand tu auras eu un accident grave à cause de ton manque de sommeil, le rectorat, il faudra bien qu'il fasse sans toi, non? Nul n'est irremplaçable!
Que chacun s'occupe de ses problèmes, ce n'est pas à nous de nous préoccuper de l'absence éventuelle de TZR ou remplaçants!
Tu es malade, tu ne peux pas faire cours, tu t'arrêtes, point. Le CDE est inquiet de ton non remplacement? Et bien il n'a qu'à faire le forcing auprès du rectorat pour avoir quelqu'un. Mais c'est tellement plus facile d'attendre tranquillement que ça tombe du ciel!

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par lapetitemu le Jeu 26 Sep 2013 - 15:01

Alors, là, je ne peux qu'approuver ce qu'ont déjà dit les autres et insister : n'écoute surtout pas ta cde ! Le remplacement, c'est son problème (ou plus précisément celui du rectorat, mais comme l'a dit Mehitabel, si ta chef est vraiment inquiète, ça l'obligera à faire pression sur le rectorat) ; le bébé - ou, pour le moment, ta santé -, c'est ton problème à toi.
D'autant plus que ton médecin avait déjà pensé à t'arrêter jusqu'à la Toussaint : tu as donc déjà un avis médical sur la question. C'est tout à ton honneur d'avoir, au début, voulu être professionnelle, mais là, stop : ne remets pas les pieds dans ton collège jusqu'à la fin de la grossesse.
Tant que la nature fera planter des petites graines dans le ventre des mamans, il y aura des femmes absentes au travail. Point barre, c'est comme ça ! Et ces femmes-là ne pourront pas toujours éviter d'avoir des responsabilités (comme ici le fait d'avoir une classe de 3e).

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par maldoror1 le Jeu 26 Sep 2013 - 15:11

Je viens d'avoir ma chef, qui s'est montrée gentille et comprend bien le problème. Mais en gros, elle m'a fait comprendre qu'un arrêt de 10 jours était assez bâtard; je lui ai dit que mon doc avait voulu m'arrêter plus longtemps et que j'avais refusé: erreur! (c'était en effet peut-être un peu bête de ma part). Là elle n'était plus contente du tout et elle m'a dit que si je ne revenais pas à la date prévue (le 06/10) elle serait écœurée. J'ai dit "oui oui, j'irai mieux". Du coup, je suis en pleine crise de larmes et la pression revient au galop. ça m'apprendra à faire du zèle, et du coup je suis complètement perdue. Je crois que je perds un peu les pédales en fait...

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par Elaïna le Jeu 26 Sep 2013 - 15:17

Maldoror je pense que tu as peut-être "mal joué" en ne te faisant pas arrêter plus longtemps. Mais ça ne change rien : tant pis, tu te feras arrêter aussi longtemps que tu en auras besoin, c'est tout.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de grossesse très difficile...

Message par babette le Jeu 26 Sep 2013 - 15:23

@maldoror1 a écrit:Je viens d'avoir ma chef, qui s'est montrée gentille et comprend bien le problème. Mais en gros, elle m'a fait comprendre qu'un arrêt de 10 jours était assez bâtard; je lui ai dit que mon doc avait voulu m'arrêter plus longtemps et que j'avais refusé: erreur! (c'était en effet peut-être un peu bête de ma part). Là elle n'était plus contente du tout et elle m'a dit que si je ne revenais pas à la date prévue (le 06/10) elle serait écœurée. J'ai dit "oui oui, j'irai mieux". Du coup, je suis en pleine crise de larmes et la pression revient au galop. ça m'apprendra à faire du zèle, et du coup je suis complètement perdue. Je crois que je perds un peu les pédales en fait...
Elle est gonflée celle-là! Evil or Very Mad C'est n'importe quoi! C'est son attitude qui est écœurante!
Courage et surtout repose toi sans t’énerver pour des personnes qui n'en valent pas la peine!

_________________
« Si ton rève se réalise, c'est qu'il n'était pas assez beau."
Proverbe chinois.

babette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum