Pestis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pestis...

Message par Invité le Mer 18 Mar 2009 - 14:11

Hier, j'ai été carrément bluffée par une de mes élèves de 5ème, Clara, treize ans.
Elle n'est pas fanatique de lecture et ne déborde pas d'enthousiasme quand je donne un roman à lire (ça, c'est un euphémisme). Mais dès le début de l'année, elle est venue me voir pour me dire : "Est-ce que vous allez nous faire écrire un livre, durant l'année? Vous savez, Madame, j'ai envie d'écrire un roman." livre
Ca m'avait étonnée.
Et puis, au trimestre, Clara a perdu sa maman. Les élèves de la classe l'ont merveilleusement entourée, sans en faire trop, et son comportement n'a pas énormément changé en classe, même si, spontanément, elle souriait moins. Elle participait tout autant et riait aux plaisanteries des autres.
Voilà pour la toile de fond.
J'ai dit déjà que je donnais des cours de culture religieuse à raison d'une heure par semaine. Et à cette occasion, je retrouve la classe de Clara.
En feuilletant le TP, celle-ci avait repéré que nous devions aborder la mort dans les religions abrahamiques et hindou. Sincèrement, j'hésitais à aborder le sujet quand elle est venue me voir pour me dire :
"Madame, quand on parlera de la mort, est-ce que je pourrais faire un exposé?
- Tu ne préfèrerais pas qu'on évite ce sujet, Clara? Tu sais bien que je ne suis pas obligée de le traiter.
- Pourquoi l'éviter? Non, ça ne me gêne pas. Seulement, est-ce que ça vous embêterait que je présente le récit dont je vous ai parlé?
- Eh bien, non, mais pourquoi ne pas le faire en Français, plutôt?
- Mais parce que ça parle de la mort! Le personnage principal, c'est la mort. Mais je vous rassure, ça n'est pas morbide du tout."
Bon, devant tant de détermination, et assez intriguée je l'avoue, j'autorise Clara à présenter son exposé, en me demandant intérieurement comment je vais modifier la suite de la séance.
Et hier, le jour J arrive enfin. Elle arrive en classe avec le sourire et une immense affiche, des fiches de couleurs, des cahiers et des dessins. Qu'est-ce Que c'est que cet attirail????
L'exposé a duré une heure. Une heure entière. Et je n'ai jamais rien vu de semblable. Les élèves et moi avons été bluffés!
Clara a commencé par expliquer pourquoi elle a ressenti un jour l'envie d'écrire ce récit (envie qui était antérieure au décès de sa maman) Et puis elle nous a invités à entrer dans son univers. Elle l'avait représenté sur son affiche. Un véritable monde, dessiné avec une précision millimétrique, des cartes, des légendes ; quelque chose à mi-chemin entre les portulans du XVIIIème siècle, les cartes actuelles et les photos prises du ciel.
Et puis elle a présenté les personnages. Chacun était représenté, portait un nom très symbolique (Pestis était évidemment la mort) et toute une personnalité et une histoire, une fonction bien précise dans le récit.
Elle a lu les quatre premières pages de son récit, et nous étions scotchés, c'était très prenant. Ensuite elle a demandé aux élèves de formuler des hypothèses de lecture, j'avais l'impression qu'elle avait pris ma place, et elle menait son topo à merveille.
Les autres voulaient qu'elle poursuive la lecture, et là, elle a pointé sa propre tête, et elle a dit :
"Je ne peux pas. Tout est là. Je commence à peine à rédiger vraiment.
-Mais tu nous en parles depuis des mois, de ton histoire! a dit sa copine.
- Je mûris, je travaille, je construis l'histoire, l'univers et les personnes. Mais sur des brouillons. Comme des puzzles. Vous voulez voir?"
Et là, elle leur a montré comment elle travaillait. Une organisation incroyable. Des fiches pour chaque personnage, chaque lieu ; un schéma actantiel ; une frise chronologique ; un schéma narratif ; des dessins, des listes de mots, des phrases jetées en vrac...
Un sens du détail incroyable. Et beaucoup d'humour et d'originalité (Au lieu d'être une Mort décharnée avec une faux, Pestis est un petite fille adorable, par exemple. personne ne se méfie d'elle...)
Je précise que Clara ne s'est jamais particulièrement illustrée en rédaction. Je ne l'aurais jamais cru capable d'un tel travail. Elle m'a expliqué ensuite qu'elle a une imagination très fertile (il n'y a plus de doute) mais que quand on lui impose un sujet, des consignes, son inspiration se tarit complètement.
Et de poursuivre : "c'est bien dommage et contradictoire qu'on nous demande d'imaginer des histoires en nous empêchant de nous "lâcher"!"
Le moment le plus fort a été celui où elle a expliqué aux autres que l'écriture avait été sa bouée de secours quand elle a perdu sa maman, et que le fait d'avoir mis la Mort en scène l'avait beaucoup aidée à dédramatiser.
Surréaliste, cette heure de cours!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par Daphné le Mer 18 Mar 2009 - 14:17

hearts Waouuuuuuuuuuuuuuuuuuuh ! Surprenant !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par Invité le Mer 18 Mar 2009 - 14:18

Complètement! Je n'en reviens toujours pas!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par Daphné le Mer 18 Mar 2009 - 14:20

Ces chers petits sont parfois capables de bien des choses pourvu que ça les branche.


Dernière édition par Daphné le Mer 18 Mar 2009 - 14:21, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par alinette le Mer 18 Mar 2009 - 14:20

A la fois surprenante et émouvante ton histoire.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par John le Mer 18 Mar 2009 - 14:36

Très, très beau récit. Ca a dû être une belle heure de cours !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par Invité le Mer 18 Mar 2009 - 14:46

Oh, et puis vous savez quoi? (J'allais oublier!)
Elle m'a dit en quittant la salle :
"Vous savez, madame, je ne sais pas si on peut publier un roman quand on a mon âge. Ca me tenterait bien, mais en même temps, ça m'embêterait beaucoup qu'on la détourne ; que des gens sectaires s'en emparent.
-Que veux-tu dire par là?
- Vous n'avez pas entendu tout le bruit qu'il y a eu autour d'Harry Potter? Ces gens qui disaient que c'est un livre satanique. C'est juste un roman!!!!! Oui, ça m'embêterait beaucoup qu'on la détourne, mon histoire. C'est qu'elle compte, pour moi!" lunechat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par John le Mer 18 Mar 2009 - 14:48

Ces gens qui disaient que c'est un livre satanique.

Gerhard Maria Wagner, qui a démissionné de son poste d'éveque auxiliaire, et qui disait que les ouragans tuaient les partisans de l'avortement et des homos.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par Invité le Mer 18 Mar 2009 - 14:50

encore un type bien sympathique.... :boum:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par Aloysa le Mer 18 Mar 2009 - 14:54

C'est très chouette ce que tu racontes. Très touchant...

Aloysa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pestis...

Message par Leil le Mer 18 Mar 2009 - 14:57

Cette petite fait preuve d'une maturité exceptionnelle.
Merci d'avoir partagé cette expérience avec nous.

_________________
http://www.bricabook.fr/

Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum