Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par John le Sam 28 Sep 2013 - 0:35
A Paris, les parents d’une école du IIe arrondissement n’ont pas attendu plus longtemps. «Qui est venu chercher ses enfants et qui est là pour le sit-in ?» demande une mère de famille. Devant l’école, vendredi après-midi, une quinzaine de parents se sont réunis sous la bruine pour «vérifier l’encadrement» de leurs enfants durant les activités périscolaires entre 15 heures et 16h30. Ils ne passeront pas le pas de la porte, faute d’autorisation du rectorat. En début de semaine, la directrice de l’école avait annoncé aux parents d’élèves que «la sécurité des enfants n’était pas garantie». La faute à quatre désistements de dernière minute parmi les animateurs, des étudiants dont les emplois du temps ne s’accordaient finalement pas avec les temps d’activités périscolaires.

Face aux parents, qui ont pour la plupart déjà récupéré leurs enfants, Sébastien Vicomte, le responsable éducatif ville de l’école, concède que l’organisation est «encore en règlage. C’est un bouleversement profond et il faut un peu de temps pour se mettre en place et bien comprendre le système. On est sur le point de boucler le recrutement», assure-t-il. Gilles Grindard, chargé du projet d’application des rythmes scolaires des écoles du quartier, assure que le nombre d’animateurs est adéquat. Les parents lui reprochent alors le contenu «inexistant» des activités, se limitant pour le moment à des chants, des jeux de balles ou du ping-pong. «On ne peux pas rendre des comptes alors qu’on vient à peine de démarrer, explique-t-il. Cette semaine, les ateliers n’ont pas commencé, on est encore au stade de la "découverte" pour que les enfants fassent leur choix.» On leur promet des ateliers manga, échecs ou encore théâtre.
«On est confronté à la mauvaise volonté d'une minorité d’enseignants»

Dépêchée sur place pour éteindre le feu de ce rassemblement organisé «spontanément» par l’association des parents d’élèves la veille, Annie Lahmer, directrice du cabinet de la maire du IIe arrondissement, relativise. «C’est une première dans Paris ce qui se passe ici. On est dans une école particulière, qui ne fait pas remonter les dysfonctionnements. Si on ne nous signale pas les problèmes, comment peut-on les régler ?» Elle ajoute, bravache : «De toutes façons, la réforme est en place, on ne reviendra pas en arrière, il faut sortir de ce refus du dialogue.» Roberta Bernard, adjointe au maire de l’arrondissement et déléguée à la vie scolaire, remarque qu’au niveau de la ville, «on est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté. On a dans certaines écoles des directrices qui refusent d’ouvrir leurs salles de classe aux associations, ce qui fait que les enfants suivent leurs ateliers dans les couloirs» !

La grande majorité des parents rassemblés était opposés à la réforme dès le départ - ou au mieux, «ni pour ni contre». «Les enfants sont perdus car les adultes référents changent tout le temps autour d’eux. Et puis les locaux ne sont pas adaptés, la cour est microscopique pour des activités sportives ici !» rapporte pêle-mêle Marie-Liesse, mère d’un garçon et une fille à l’école. «C’était très bien une soirée sans devoir par semaine pour qu’ils décompressent», ajoute Agnès, mère de deux garçons en CE1 et CM1.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par Dinaaa le Sam 28 Sep 2013 - 0:41
Il n'y a pas assez d'encadrants, aucune activité n'a été réellement pensée et organisée en amont pour ce temps PERI-scolaire, et c'est la faute des méchants-z'enseignants ?
On marche sur la tête.
avatar
linotte
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par linotte le Sam 28 Sep 2013 - 1:47
On est dans une école particulière, qui ne fait pas remonter les dysfonctionnements. Si on ne nous signale pas les problèmes, comment peut-on les régler ?»
Ah, parce qu'en plus c'est aux instits de faire remonter ?!
Ils pourraient aussi p't'être prendre en charge les gamins, histoire de régler les problèmes, nan ?

Je croyais que c'était du PERIscolaire...Rolling Eyes 
avatar
leyade
Bon génie

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par leyade le Sam 28 Sep 2013 - 5:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
A Paris, les parents d’une école du IIe arrondissement n’ont pas attendu plus longtemps. «Qui est venu chercher ses enfants et qui est là pour le sit-in ?» demande une mère de famille. Devant l’école, vendredi après-midi, une quinzaine de parents se sont réunis sous la bruine pour «vérifier l’encadrement» de leurs enfants durant les activités périscolaires entre 15 heures et 16h30. Ils ne passeront pas le pas de la porte, faute d’autorisation du rectorat. En début de semaine, la directrice de l’école avait annoncé aux parents d’élèves que «la sécurité des enfants n’était pas garantie». La faute à quatre désistements de dernière minute parmi les animateurs, des étudiants dont les emplois du temps ne s’accordaient finalement pas avec les temps d’activités périscolaires.

Face aux parents, qui ont pour la plupart déjà récupéré leurs enfants, Sébastien Vicomte, le responsable éducatif ville de l’école, concède que l’organisation est «encore en règlage. C’est un bouleversement profond et il faut un peu de temps pour se mettre en place et bien comprendre le système. On est sur le point de boucler le recrutement», assure-t-il. Gilles Grindard, chargé du projet d’application des rythmes scolaires des écoles du quartier, assure que le nombre d’animateurs est adéquat. Les parents lui reprochent alors le contenu «inexistant» des activités, se limitant pour le moment à des chants, des jeux de balles ou du ping-pong. «On ne peux pas rendre des comptes alors qu’on vient à peine de démarrer, explique-t-il. Cette semaine, les ateliers n’ont pas commencé, on est encore au stade de la "découverte" pour que les enfants fassent leur choix.» On leur promet des ateliers manga, échecs ou encore théâtre.
«On est confronté à la mauvaise volonté d'une minorité d’enseignants»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ils manipulent cause / conséquence avec une dose ahurissante de nullité et de mauvaise foi!!!!!!Suspect Suspect Suspect 

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par arcenciel le Sam 28 Sep 2013 - 8:45
Je vais faire partie des mauvais enseignants! Hier j'ai fait part de mon refus de laisser dorénavant ma classe vu l'état ds lequel je l'ai retrouvée... (expression corporelle dans une classe...Rolling Eyes )
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par JPhMM le Sam 28 Sep 2013 - 9:21
Mme Bernard, permettez qu'on en reparle APRES le 30 mars.

Wink 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
évolutions
Niveau 6

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par évolutions le Sam 28 Sep 2013 - 11:47
Les enseignants doivent montrer les dents et bien faire comprendre que ces propos imbéciles à l'encontre des professeurs montrent bien qu'ils sont sur la défensive et que cette réforme devra être abondonnée quoi qu'ils en pensent.": «De toutes façons, la réforme est en place, on ne reviendra pas en arrière, il faut sortir de ce refus du dialogue.» Des réunions (au moins quatre) ont été organisées à Paris au cours desquelles les Parisiens ont bien fait part de leur refus de cette réforme. M. Bertrand Delanoë n'en a eu cure et a tenu à faire passer cette réforme à la rentrée 2013. Beaucoup supposent que c'est pour des raisons bassement politiques.
On voit le résultat. Quel gâchis !
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par henriette le Sam 28 Sep 2013 - 12:15
«On est confronté à la mauvaise volonté d'une minorité d’enseignants»
Ben voyons !
Mais enfin, ce sont des activités périscolaires, non ? En quoi la mauvaise volonté d'enseignant peut-elle être en jeu dans le grand merdier ????
Bientôt, le changement climatique, ça va être aussi la faute de la mauvaise volonté de méchants enseignants...
avatar
Trinity
Sage

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par Trinity le Sam 28 Sep 2013 - 12:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
«On est confronté à la mauvaise volonté d'une minorité d’enseignants»
Ben voyons !
Mais enfin, ce sont des activités périscolaires, non ? En quoi la mauvaise volonté d'enseignant peut-elle être en jeu dans le grand merdier ????
Bientôt, le changement climatique, ça va être aussi la faute de la mauvaise volonté de méchants enseignants...
... et la pauvreté, et la faim dans le monde, et la fonte des glaces, et la hausse du prix du pétrole, et la disparition des baleines...

On a le dos large, hein ?!?

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par atrium le Sam 28 Sep 2013 - 12:22
Peillon l'a bien dit: il n'est pas le ministre du périscolaire donc nous ne sommes pas (pas encore) des employés municipaux. Que ce monsieur prenne ses responsabilités.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par dandelion le Sam 28 Sep 2013 - 12:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
«On est confronté à la mauvaise volonté d'une minorité d’enseignants»
Ben voyons !
Mais enfin, ce sont des activités périscolaires, non ? En quoi la mauvaise volonté d'enseignant peut-elle être en jeu dans le grand merdier ????
Bientôt, le changement climatique, ça va être aussi la faute de la mauvaise volonté de méchants enseignants...
Tu m'étonnes, c'est pour ça qu'on leur demande de parler du recyclage, de l'hygiène dentaire, etc: mon fils a des caries, c'est la faute de sa maîtresse!
Demander aux maîtresses de laisser leurs classes dès que la sonnerie retentit est scandaleux.
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires - Roberta Bernard, mairie du 2eme arrondissement de Paris : "On est confronté à une minorité d’enseignants qui font preuve de beaucoup de mauvaise volonté".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum