Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
Grand Maître

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par gauvain31 le Dim 29 Sep 2013 - 22:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
forrester1 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Moi je suis plutôt favorable à la semaine de 4 jours. Pause le mercredi, pause le week-end, et 4 jours de travail par semaine, ça me semblait l'idéal pour travailler et se reposer.
+1
+2 !
Moi je suis pour la journée de 4 jours et demi , avec école le samedi matin, c'est mieux pour l'élève qui n' a pas à se coucher tard deux soirées de suite et qui arriverait + frais le lundi
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par atrium le Dim 29 Sep 2013 - 22:47
On paye la démagogie de Darcos. Je m'attendais au pire d'un gouvernement bien à droite comme celui là et on a été gâtés (perte de postes à gogo, sorties médiatiques anti-profs, mépris), mais jamais je n'aurais imaginé qu'ils supprimeraient d'un trait de plume 72h de cours par an aux élèves. Les chantres de la "valeur travail", quelle belle bande de fumistes.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Fraser le Lun 30 Sep 2013 - 6:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
forrester1 a écrit:+1
+2 !
Moi je suis pour la journée de 4 jours et demi , avec école le samedi matin, c'est mieux pour l'élève qui n' a pas à se coucher tard deux soirées de suite et qui arriverait + frais le lundi
Etre à la semaine de 4 jours, n'implique pas que les enfants devaient se coucher tard 2 soirs de suite. Aux parents aussi de faire leur job.

Maintenant VP nous a vendu la semaine de 4,5 jours en affirmant que le mercredi couperait le rythme des eleves.....et le WE de 2 jours, il ne couperait pas le rythme?
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Roumégueur Ier le Lun 30 Sep 2013 - 11:17
Sur le café péda : Haro sur la réforme
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Rythmes scolaires : Haro sur la réforme

Les attaques partent de toute part. un mois après la rentrée, la réforme des rythmes scolaires suscite manifestations, discours et pétitions. La contestation est alimentée aussi bien par l'UMP que par des syndicats ou des parents exaspérés par des applications défaillantes. A quelques mois des élections municipales, l'offensive sur la réforme des rythmes scolaires marque le vrai début de la campagne.
Une application difficile sur le terrain
Mise en place par seulement une commune sur quatre, la réforme des rythmes scolaires pose de vrais problèmes. C'est particulièrement net en maternelle. Paul Raoult, président de la FCPE, signalait le 26 septembre, les difficultés liées à la sieste. Elles sont confirmées par les témoignages d'enseignantes sur les réseaux sociaux. "Les enfants se réveillent de la sieste entre 14h30 et 15h. Ils sont complètement paumés et je dois quitter la classe à 15h tapantes pour laisser la place à l'ATSEM et à une animatrice après un au revoir en hâte et laissant 26 élèves complètement perdus derrière moi", raconte une enseignante parisienne. "Les animateurs changent sans cesse", explique une autre. A Ris Orangis, des parents d'élèves craignent pour la sécurité des enfants sur le trajet vers les activités. Le Snuipp parisien pose la question de l'utilisation des salles de classe pour les activités périscolaires (deux fois par semaine). En maternelle se pose aussi une question d'hygiène, les ATSEM faisant fonction d'animatrice. Des parents se plaignent de la qualité des activités proposées voire, à certains endroits, des horaires des activités.
L'UMP aux aguets
Ces inquiétudes sont relayées par l'UMP qui, par la plume de JM Fourgous, maire d'Elancourt, dénonce aussi la perte d'indépendance pour els communes. "Il n'est plus possible de désorganiser la vie des Français, de déséquilibrer les budgets des collectivités locales, uniquement pour des raisons politiques", écrit-il. La pétition de l'UMP aurait recueilli10 000 signatures selon lui, mais son site n'en affiche que 1500.
Pétitions syndicales
Pétitions aussi chez les syndicats. D'un coté le SNE revendique 37 000 signatures contre la semaine de 5 jours et la réforme. Il revendique le retour aux 4 jours de classe hebdomadaires. De l'autre le Snuipp qui lance une pétition pour exiger la réécriture du décret sur les rythmes. Pour le syndicat il ne s'agit pas de revenir aux 4 jours mais d'obtenir que l'avis des conseils d'école soient "obligatoirement pris en compte" et que des dérogations à la règle des 9 demi-journées soient données.
Peillon sur la défensive
Soumis à ce feu roulant, le ministre a défendu son projet à Toulouse le 27 septembre. " L'immense majorité des communes qui se sont engagées ont mis le paquet pour offrir des activités de qualité aux enfants. Bien sûr il faudra du temps pour que tout se mette en place. Mais je fais confiance aux maires pour répondre aux exigences légitimes des familles", a confié le ministre à l'AFP. "Avant la réforme, les inégalités concernant les activités périscolaires étaient criantes: 80% des enfants n’y avaient simplement pas accès. Pour la première fois, le gouvernement a mis des moyens financiers pour que toutes les communes puissent en proposer gratuitement à tous les enfants. C’est donc une lutte sans précédent contre les inégalités dans l’école et en dehors de l’école... " La fatigue des enfants après la rentrée est un phénomène bien connu et qui ne date pas de cette année", ajoute-il.
Un sujet qui va alimenter la campagne
Si sur bien des points la situation devrait s'améliorer avec le rodage des dispositifs, la question du financement de la réforme va rebondir. En effet, le fond d'amorçage qui permet d'aider les communes à rémunérer les animateurs n'a pas vocation à être pérennisé. Les électeurs pourraient bien avoir à arbitrer entre de meilleurs rythmes et la hausse des impots locaux.
François Jarraud"

johel
Niveau 9

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par johel le Lun 30 Sep 2013 - 12:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce serait bien de connaître la commune
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par micaschiste le Lun 30 Sep 2013 - 16:16
Un autre lien

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«Cette réforme il faut la faire, en gardant toujours en ligne de mire l’intérêt des enfants», a martelé lundi M. Peillon.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Luigi_B le Lun 30 Sep 2013 - 17:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Sur le café péda : Haro sur la réforme
"Les enfants se réveillent de la sieste entre 14h30 et 15h. Ils sont complètement paumés et je dois quitter la classe à 15h tapantes pour laisser la place à l'ATSEM et à une animatrice après un au revoir en hâte et laissant 26 élèves complètement perdus derrière moi", raconte une enseignante parisienne. "Les animateurs changent sans cesse", explique une autre.
Mais c'est dans leur intérêt, qu'on leur répète : les enfants ne comprennent rien ou quoi ?

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
may68
Neoprof expérimenté

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par may68 le Lun 30 Sep 2013 - 17:37
Maintenant que la droite se mêle à la contestation , les médias ne se privent pas de relayer , histoire qu'on passe pour des réacs ?
avatar
adrifab
Niveau 10

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par adrifab le Lun 30 Sep 2013 - 17:52
Et comment tout le monde faisait avant 2008, quand il y avait la semaine de 4 jours et demi ???
may68
Neoprof expérimenté

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par may68 le Lun 30 Sep 2013 - 17:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et comment tout le monde faisait avant 2008, quand il y avait la semaine de 4 jours et demi ???
Avant 2008 les enfants avaient 26h de classe semaine ! cette réforme ne rend pas les 72h perdues , elle les remplace par du périscolaire ( genre scoubidous , broderie , ballon prisonnier ou maquillage festif ) !!!
Je re-précise que les 72h ont été pour les profs transformées en réunions et soutien ...
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Une passante le Lun 30 Sep 2013 - 17:57
et la semaine de 4 jours et demi se faisait en comptant le samedi matin, pas le mercredi, le problème vient notamment de là, il n'y a plus de jour de pause !
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Luigi_B le Lun 30 Sep 2013 - 18:08
Pour en revenir à la phrase de Vincent Peillon : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

Ce serait vrai :
1. Si tous les jours de classe étaient diminués, ce qui n'est pas le cas à Paris le lundi et le jeudi
2. Si les élèves n'étaient pas contraints les autres jours de rester à l'école aussi longtemps qu'avant. Les TAP aussi sont fatigants, surtout en groupes nombreux.
3. Si les élèves n'étaient pas contraints de se lever pour 8h30 cinq jours de suite.

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
avatar
egomet
Grand sage

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par egomet le Lun 30 Sep 2013 - 19:47

Si sur bien des points la situation devrait s'améliorer avec le rodage des dispositifs, la question du financement de la réforme va rebondir. En effet, le fond d'amorçage qui permet d'aider les communes à rémunérer les animateurs n'a pas vocation à être pérennisé. Les électeurs pourraient bien avoir à arbitrer entre de meilleurs rythmes et la hausse des impots locaux.
François Jarraud"

C'est vraiment un truc d'escrocs, ce fond d'amorçage. Le gouvernement oblige les mairies à augmenter leurs dépenses de fonctionnement, et il essaie de faire passer la pilule en donnant un coup de pouce ponctuel. "Vous voyez, on vous aide!" Et après, il faudra bien continuer à payer les salaires.
Ce fond aurait un sens s'il s'agissait de dépense d'investissement, ou s'il était pérenne. Là, c'est juste du foutage de gueule.


_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Loïse
Niveau 8

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Loïse le Lun 30 Sep 2013 - 19:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:et la semaine de 4 jours et demi se faisait en comptant le samedi matin, pas le mercredi, le problème vient notamment de là, il n'y a plus de jour de pause !
Par chez moi, elle se faisait avec le mercredi matin (et je ne sais pas ce que je ferai si il y avait cour le samedi matin, perso. J'ai ma fille un week-end par mois (sauf ces derniers temps, exceptionnellement), ça m'énerverait de perdre une demi journée avec elle pour ça...)

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !
avatar
CHOUCROUTE
Niveau 9

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par CHOUCROUTE le Mar 1 Oct 2013 - 7:00
Chez nous, 0 activité lancée par la mairie ... mais c'est nous, parents, qui payons (de là vient le mal ... Peillon) le péri-scolaire plus lgt !
avatar
midjie
Niveau 8

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par midjie le Mar 1 Oct 2013 - 20:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et comment tout le monde faisait avant 2008, quand il y avait la semaine de 4 jours et demi ???
Avant les enfants avaient classe 2 samedis sur 3; De quoi concilier le rythme des enfants et le souhait des familles d'avoir un week-end de libre de temps en temps.
C'est dingue, j'ai l'impression que tout le monde l'a oublié !!


Dernière édition par midjie le Mer 2 Oct 2013 - 20:25, édité 1 fois

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY
avatar
lapetitemu
Expert spécialisé

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par lapetitemu le Mer 2 Oct 2013 - 18:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et comment tout le monde faisait avant 2008, quand il y avait la semaine de 4 jours et demi ???
Avant les enfants avaient classe 2 samedis sur 3; De quoi concilier le rythmes des enfants et le souhait des familles d'avoir un week-end de libre de temps en temps.
C'est dingue, j'ai l'impression que tout le monde l'a oublié !!
+ 1 !
Je reste convaincue que c'était ce système-là le meilleur. Pour les enfants, pour les profs, et pas plus mal qu'un autre pour les parents.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Gryphe le Mer 2 Oct 2013 - 18:51
Vincent Peillon sera l'invité du journal de 20H sur TF1 ce mercredi 2 octobre
... apparemment pour parler des rythmes scolaires.
avatar
Trinity
Sage

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Trinity le Mer 2 Oct 2013 - 18:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Vincent Peillon sera l'invité du journal de 20H sur TF1 ce mercredi 2 octobre
... apparemment pour parler des rythmes scolaires.
Non merci. Je me contenterai des commentaires des courageux Neo qui l'auront regardé.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par atrium le Mer 2 Oct 2013 - 19:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et comment tout le monde faisait avant 2008, quand il y avait la semaine de 4 jours et demi ???
Avant les enfants avaient classe 2 samedis sur 3; De quoi concilier le rythmes des enfants et le souhait des familles d'avoir un week-end de libre de temps en temps.
C'est dingue, j'ai l'impression que tout le monde l'a oublié !!
Non, non, on n'a pas oublié et n'oublions pas non plus qui est venu mettre le bazar.

Sinon il y avait aussi la semaine de 4 jours avec des petites vacances raccourcies (en Bretagne par exemple) et personne ne s'en plaignait non plus.


_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par auléric le Mer 2 Oct 2013 - 21:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Non, non, on n'a pas oublié et n'oublions pas non plus qui est venu mettre le bazar.

Sinon il y avait aussi la semaine de 4 jours avec des petites vacances raccourcies (en Bretagne par exemple) et personne ne s'en plaignait non plus.

exactement ! faudrait juste aligner dans ce cas le secondaire, parce que ma soeur a connu en Normandie ce rythme: elle (PE) et les plus jeunes sur 4j avec vacances plus courtes (février et pâques de mémoire et une reprise début septembre à l'époque où on reprenait autour 10) quand l'ainé au collège suivait le calendrier national ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum