Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Olympias
Prophète

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Olympias le Sam 28 Sep 2013 - 19:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il y a un truc qui me perturbe dans cette réforme…(un en plus de tas d'autres déjà évoqués par les parents et collègues sur le forum et ailleurs).

Peillon dit que le temps n'est pas extensible, qu'il faut alléger l'emploi du temps des enfants et ne pas les surcharger d'activités extrascolaires. Il est bien gentil, mais honnêtement, quel gosse préfère être obligé de rester à l'école pour faire je ne sais quoi (plier des feuilles, enfiler des perles, apprendre des chansons…) plutôt que d'aller dans le club sportif, le cours de dessin, de danse, de musique auquel il était inscrit les années précédentes, où il retrouve ses copains et apprend des trucs intéressants..? Cette réforme, n'est-ce pas aussi un peu la mort des structures sportives et culturelles comme le conservatoire de musique? Parce que si les gamins sont crevés à faire des choses insipides après l'école, je doute fort qu'ils soient encore d'aplomb pour aller faire du foot ou de la clarinette… ce qui pourtant est bien plus enrichissant que ces temps périscolaires.
Nous sommes d'accord!
y a-t-il un texte qui oblige les parents à laisser les enfants à ces activités périscolaires ?
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 19:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il y a un truc qui me perturbe dans cette réforme…(un en plus de tas d'autres déjà évoqués par les parents et collègues sur le forum et ailleurs).

Peillon dit que le temps n'est pas extensible, qu'il faut alléger l'emploi du temps des enfants et ne pas les surcharger d'activités extrascolaires. Il est bien gentil, mais honnêtement, quel gosse préfère être obligé de rester à l'école pour faire je ne sais quoi (plier des feuilles, enfiler des perles, apprendre des chansons…) plutôt que d'aller dans le club sportif, le cours de dessin, de danse, de musique auquel il était inscrit les années précédentes, où il retrouve ses copains et apprend des trucs intéressants..? Cette réforme, n'est-ce pas aussi un peu la mort des structures sportives et culturelles comme le conservatoire de musique? Parce que si les gamins sont crevés à faire des choses insipides après l'école, je doute fort qu'ils soient encore d'aplomb pour aller faire du foot ou de la clarinette… ce qui pourtant est bien plus enrichissant que ces temps périscolaires.
Nous sommes d'accord!
y a-t-il un texte qui oblige les parents à laisser les enfants à ces activités périscolaires ?
Mais les parents n'ont pas le choix - ils travaillent !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Olympias
Prophète

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Olympias le Sam 28 Sep 2013 - 19:15
Je sais bien Chocolat...je sais bien, mais pour ceux qui pourraient disposer de possibilités de récupération des enfants ?
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par arcenciel le Sam 28 Sep 2013 - 19:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je sais bien Chocolat...je sais bien, mais pour ceux qui pourraient disposer de possibilités de récupération des enfants ?
Ils les récupèrent.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 19:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je sais bien Chocolat...je sais bien, mais pour ceux qui pourraient disposer de possibilités de récupération des enfants ?
On leur a compliqué la vie...

Les cours se terminaient à 16h30 l'an dernier dans l'école de mon fiston, par exemple; cette année, ils se terminent à 16h. Si on ne peut pas les récupérer à 16h, on doit les inscrire à l'accueil périscolaire sans la possibilité de les récupérer à 16h30; résultat, 30 min en plus (au mieux) pour tous les gamins concernés.

Quant à la pause méridienne, un peu plus longue cette année (+15min), elle se déroule dans le bruit; tout le temps.
Peu de parents peuvent se libérer à midi, donc les enfants mangent à la cantine (dans le bruit) puis ils sont livrés à eux-mêmes (dans le bruit) ou l'inverse car il n'y a pas assez d'animateurs.

D'ailleurs, il y a deux jours, certains gamins, désignés de manière aléatoire, ont été sommés de participer au nettoyage du réfectoire et des toilettes car d'autres gamins (que les animateurs n'ont pas réussi à surveiller) avaient joué avec du raisin...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Olympias
Prophète

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Olympias le Sam 28 Sep 2013 - 19:42
Quel souk ! Et après, il se demande pourquoi les enfants sont fatigués ?
avatar
John
Médiateur

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par John le Sam 28 Sep 2013 - 19:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le truc qui me gêne dans cette réforme, c'est le manque de structures pour ces activités extrascolaires dans les zones rurales. Et toutes les communes n'ont pas les moyens d'en créer....
Oui : et quand on voit que ça cafouille même dans les grandes villes, on imagine ce que ça donne dans les petites communes... Neutral 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par JPhMM le Sam 28 Sep 2013 - 19:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le truc qui me gêne dans cette réforme, c'est le manque de structures pour ces activités extrascolaires dans les zones rurales. Et toutes les communes n'ont pas les moyens d'en créer....
Oui : et quand on voit que ça cafouille même dans les grandes villes, on imagine ce que ça donne dans les petites communes... Neutral 
humhum 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
blanche
Expert

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par blanche le Sam 28 Sep 2013 - 19:45
Chocolat, tout ce que tu dis me fait craindre le pire pour l'année prochaine...Vous ne pouvez imaginer comme je savoure le fait d'avoir un an de répit avec mes trois filles (les deux grandes sont en CE1 et CP)...Je sens que ça va être du périscolaire en plus (et si ça se trouve pendant le temps de midi, super pour tous ceux qui ne peuvent pas récupérer leurs enfants...), du bruit et de la fatigue en plus, avec le mercredi matin en moins...Mon seul espoir : que cette réforme ne se mette pas étant donné les aberrations auxquelles elle donne lieu cette année dans les écoles qui l'ont adoptée...Et ne me dites pas que je rêve!
avatar
Carrie7
Niveau 8

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Carrie7 le Sam 28 Sep 2013 - 19:46
là ou les parents qui bossent n'ont vraiment pas le choix, c'est quand ces activités en plus se font sur la pause de midi.
c'est nettement plus compliqué de prendre ses enfants à midi que de venir les chercher un peu plus tôt.
(Si tant est qu'on puisse venir les chercher d'ailleurs.)
avatar
blanche
Expert

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par blanche le Sam 28 Sep 2013 - 19:48
Je trouve aussi que cette réforme est inégalitaire.
Tant mieux pour les enfants qui vivent dans des communes qui mettront le budget nécessaire, tant pis pour les autres...Evil or Very Mad 
avatar
blanche
Expert

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par blanche le Sam 28 Sep 2013 - 19:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:là ou les parents qui bossent n'ont vraiment pas le choix, c'est quand ces activités en plus se font sur la pause de midi.
c'est nettement plus compliqué de prendre ses enfants à midi que de venir les chercher un peu plus tôt.
(Si tant est qu'on puisse venir les chercher d'ailleurs.)
Si tant est qu'il s'agisse d'activités et pas simplement de garderie en plus...
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 19:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quel souk ! Et après, il se demande pourquoi les enfants sont fatigués ?
Et encore, je ne te parle pas du mercredi...
Tout compte fait, si !

Des tas de gamins avaient des activités le mercredi matin; cette année il faut les placer à un autre moment, ce qui n'est pas dramatique en soi, j'en conviens. Sauf que les créneaux proposés (par la mairie, entre autres) se superposent à ceux des pseudo-activités de l'école la plupart du temps, ou font courir les enfants de manière exagérée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Chocolat, tout ce que tu dis me fait craindre le pire pour l'année prochaine...Vous ne pouvez imaginer comme je savoure le fait d'avoir un an de répit avec mes trois filles (les deux grandes sont en CE1 et CP)...Je sens que ça va être du périscolaire en plus (et si ça se trouve pendant le temps de midi, super pour tous ceux qui ne peuvent pas récupérer leurs enfants...), du bruit et de la fatigue en plus, avec le mercredi matin en moins...Mon seul espoir : que cette réforme ne se mette pas étant donné les aberrations auxquelles elle donne lieu cette année dans les écoles qui l'ont adoptée...Et ne me dites pas que je rêve!
Heu... humhum

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par JPhMM le Sam 28 Sep 2013 - 19:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le truc qui me gêne dans cette réforme, c'est le manque de structures pour ces activités extrascolaires dans les zones rurales. Et toutes les communes n'ont pas les moyens d'en créer....
Oui : et quand on voit que ça cafouille même dans les grandes villes, on imagine ce que ça donne dans les petites communes... Neutral 
humhum 
Chez nous je pense que cela va exploser quand les températures vont baisser ou quand les semaines seront continument pluvieuses...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 20:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui : et quand on voit que ça cafouille même dans les grandes villes, on imagine ce que ça donne dans les petites communes... Neutral 
humhum 
Chez nous je pense que cela va exploser quand les températures vont baisser ou quand les semaines seront continument pluvieuses...
Tu es de très mauvaise foi, puis en plus, tu n'as aucune imagination, pffff !

Ils feront atelier "Singing in the rain", voyons !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par atrium le Sam 28 Sep 2013 - 20:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui : et quand on voit que ça cafouille même dans les grandes villes, on imagine ce que ça donne dans les petites communes... Neutral 
humhum 
Chez nous je pense que cela va exploser quand les températures vont baisser ou quand les semaines seront continument pluvieuses...
C'est plutôt la chaleur qu'on craint ici.
avatar
palomita
Érudit

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par palomita le Sam 28 Sep 2013 - 20:09
Ce qui fatigue les enfants, c'est de passer trop de temps en collectivité dans une ambiance bruyante et mal encadrée.
Je redoute la mise en place de la réforme dans ma commune l'an prochain , le maire PS ayant finalement décidé de reporter à septembre 2014.Les échos qui me viennent de la commune voisine ne me disent rien qui vaille humhum 

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Fraser le Sam 28 Sep 2013 - 20:12
Les politiques pourront faire toutes les sorties et déclarations qu'ils veulent en assurant l'emploi d'animateurs tip-top, il n’empêche que les enfants seront toujours fatigués.
4 semaines après la rentrée, ils sont de plus plus fatigués. S'ils avaient dû prendre le rythme, ce serait déjà fait et ça ne fera qu'empirer.
avatar
Une passante
Érudit

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Une passante le Sam 28 Sep 2013 - 20:20
un exemple d'aberration : mes enfants font un cursus bilingue (la moitié de leur journée se fait dans une langue régionale), il y a une classe bilingue par niveau mais d'autres classes uniquement en français.
Ils font du théâtre dans cette langue, les cours ont lieu dans l'école, et s'effectuaient pendant la garderie du soir (mais sont bien entendus payants). Nous (les parents et la prof de théâtre) avions espéré que ces cours se feraient dorénavant sur le temps périscolaire, mais non, ce n'est pas possible parce les cours ne sont pas accessibles à tous les enfants de l'école !!! (normal, ceux qui ne pratiquent pas la langue n'ont pas de raison de les suivre).
Du coup, alors que je pourrais les récupérer à 16h30, ils sont obligés de faire les activités périscolaires puis d'enchaîner sur le théâtre, ce qui fait que je ne peux les récupérer qu'à 18h15 !!!
Je ne vois pas l'intérêt pour eux ni la diminution de la fatigue....
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par User5899 le Sam 28 Sep 2013 - 23:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis à peu prés sûre que ma gamine était mieux à courir partout chez nous après son lapin, que assise sur une chaîne à faire des colliers de perles. J'ai déjà une convocation parce que "Sinead ne sait pas se comporter correctement et calmement pendant les activités périscolaires." mais bon, c'est dans son intérêt hein ! :gratte: 
Beau lapsus !
Entre cdb et Loise, on s'assoit n'importe où sur ce forum Razz
Merci les smartphones Rolling Eyes
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par User5899 le Sam 28 Sep 2013 - 23:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il faudra quand même dire quelques mots sur le rôle joué par le SNUIPP et l'UNSA dans cette histoire. Ils doivent représenter 70 % de la profession ( 50 et 20 % si je ne me trompe pas, mais je ne suis pas sûr ). Or, cette réforme c'est une réforme qu'ils voulaient depuis des années. Mais ce "ils" ce ne sont pas les PE encartés de base. Ce sont les instances dirigeantes qui jouent leur jeu, avec, je suppose, des convictions idéologiques fortes.

Sans excuser notre ministre, il serait bon que les PE interrogent leurs syndicats. Parce que moi j'entends tout le monde râler sur Peillon, mais jusqu'à présent je n'ai pas entendu un PE dire " tiens, pourquoi le snuipp, l'unsa et le sgne ont voté pour ? "

Les collègues ont quand même la mémoire courte, pour ne pas dire plus. Une collègue avec qui je discutais régulièrement des avancées de ce projet ( entre autre grâce aux infos de Celeborn ) ne cessait de me répéter, à propos du mercredi matin " Ah non, ils ne feront pas passer ça ( sous-entendu, pas le PS c'est trop des gentils ). Et qui, le texte voté m'a dit "ben oui tu avais raison" mais durant tout le temps de concertation, elle n'a jamais voulu croire que le PS ferait un truc pareil.

Ce que je veux dire c'est que les PE feraient bien d'ouvrir les yeux, d'arrêter de réfléchir avec leurs pieds, et de sortit d'un mode de pensée binaire qui consiste à "penser" que sous la droite il faut être contre tout ce que le ministre propose, par principe, car c'est forcément mauvais et nuisible, alors que sous la gauche, le présupposé inverse fonctionne.

Si mes propos vous paraissent durs ou injustes je m'en excuse mais ça rejoint les problèmes de la formation, des programmes ou des méthodes. On ne serait pas dans une telle pagaille si la profession réfléchissait un peu plus.
veneration 
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Roumégueur Ier le Dim 29 Sep 2013 - 9:40
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il faudra quand même dire quelques mots sur le rôle joué par le SNUIPP et l'UNSA dans cette histoire. Ils doivent représenter 70 % de la profession ( 50 et 20 % si je ne me trompe pas, mais je ne suis pas sûr ). Or, cette réforme c'est une réforme qu'ils voulaient depuis des années. Mais ce "ils" ce ne sont pas les PE encartés de base. Ce sont les instances dirigeantes qui jouent leur jeu, avec, je suppose, des convictions idéologiques fortes.

Sans excuser notre ministre, il serait bon que les PE interrogent leurs syndicats. Parce que moi j'entends tout le monde râler sur Peillon, mais jusqu'à présent je n'ai pas entendu un PE dire " tiens, pourquoi le snuipp, l'unsa et le sgne ont voté pour ? "

Les collègues ont quand même la mémoire courte, pour ne pas dire plus. Une collègue avec qui je discutais régulièrement des avancées de ce projet ( entre autre grâce aux infos de Celeborn ) ne cessait de me répéter, à propos du mercredi matin " Ah non, ils ne feront pas passer ça ( sous-entendu, pas le PS c'est trop des gentils ). Et qui, le texte voté m'a dit "ben oui tu avais raison" mais durant tout le temps de concertation, elle n'a jamais voulu croire que le PS ferait un truc pareil.

Ce que je veux dire c'est que les PE feraient bien d'ouvrir les yeux, d'arrêter de réfléchir avec leurs pieds, et de sortit d'un mode de pensée binaire qui consiste à "penser" que sous la droite il faut être contre tout ce que le ministre propose, par principe, car c'est forcément mauvais et nuisible, alors que sous la gauche, le présupposé inverse fonctionne.

Si mes propos vous paraissent durs ou injustes je m'en excuse mais ça rejoint les problèmes de la formation, des programmes ou des méthodes. On ne serait pas dans une telle pagaille si la profession réfléchissait un peu plus.
veneration 
Il conviendrait tout de même de rappeler le taux de syndicalisation dans l'EN (grosso modo 20 à 25% des salariés), il est faible et n'a fait que baisser. Cela pose un véritable problème de représentativité. Lorsque l'on voit parfois l'écart entre ce que pense 'la base' syndiquée et certaines décisions prises par 'le haut du panier', on peut aussi légitimement s'en faire. On comprend ainsi mieux comment notre profession, souvent taxée de corporatisme, a raté tous ses rendez-vous pour défendre bec et ongle notre beau métier ces dernières années (rappelons nous 2003 et ce n'est pas fini car avec des 'ennemis' comme l'UMP et des 'amis' comme le PS, on peut envisager un avenir a minima grisâtre).
benjy_star
Fidèle du forum

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par benjy_star le Dim 29 Sep 2013 - 10:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il faudra quand même dire quelques mots sur le rôle joué par le SNUIPP et l'UNSA dans cette histoire. Ils doivent représenter 70 % de la profession ( 50 et 20 % si je ne me trompe pas, mais je ne suis pas sûr ). Or, cette réforme c'est une réforme qu'ils voulaient depuis des années. Mais ce "ils" ce ne sont pas les PE encartés de base. Ce sont les instances dirigeantes qui jouent leur jeu, avec, je suppose, des convictions idéologiques fortes.

Sans excuser notre ministre, il serait bon que les PE interrogent leurs syndicats. Parce que moi j'entends tout le monde râler sur Peillon, mais jusqu'à présent je n'ai pas entendu un PE dire " tiens, pourquoi le snuipp, l'unsa et le sgne ont voté pour ? "

Les collègues ont quand même la mémoire courte, pour ne pas dire plus. Une collègue avec qui je discutais régulièrement des avancées de ce projet ( entre autre grâce aux infos de Celeborn ) ne cessait de me répéter, à propos du mercredi matin " Ah non, ils ne feront pas passer ça ( sous-entendu, pas le PS c'est trop des gentils ). Et qui, le texte voté m'a dit "ben oui tu avais raison" mais durant tout le temps de concertation, elle n'a jamais voulu croire que le PS ferait un truc pareil.

Ce que je veux dire c'est que les PE feraient bien d'ouvrir les yeux, d'arrêter de réfléchir avec leurs pieds, et de sortit d'un mode de pensée binaire qui consiste à "penser" que sous la droite il faut être contre tout ce que le ministre propose, par principe, car c'est forcément mauvais et nuisible, alors que sous la gauche, le présupposé inverse fonctionne.

Si mes propos vous paraissent durs ou injustes je m'en excuse mais ça rejoint les problèmes de la formation, des programmes ou des méthodes. On ne serait pas dans une telle pagaille si la profession réfléchissait un peu plus.
veneration 
Il conviendrait tout de même de rappeler le taux de syndicalisation dans l'EN (grosso modo 20 à 25% des salariés), il est faible et n'a fait que baisser. Cela pose un véritable problème de représentativité. Lorsque l'on voit parfois l'écart entre ce que pense 'la base' syndiquée et certaines décisions prises par 'le haut du panier', on peut aussi légitimement s'en faire. On comprend ainsi mieux comment notre profession, souvent taxée de corporatisme, a raté tous ses rendez-vous pour défendre bec et ongle notre beau métier ces dernières années (rappelons nous 2003 et ce n'est pas fini car avec des 'ennemis' comme l'UMP et des 'amis' comme le PS, on peut envisager un avenir a minima grisâtre).
C'est justement cet écart qui ne donne pas envie de se syndiquer...
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Iphigénie le Dim 29 Sep 2013 - 10:06
J'ai bien l'impression qu'on a le même phénomène chez les parents: leurs représentants approuvaient à fond, il me semble, avant que la "base" ne comprenne ce que les enseignants essayaient en vain de leur expliquer avant....(même chose pour la réforme du lycée)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Celeborn le Dim 29 Sep 2013 - 10:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est justement cet écart qui ne donne pas envie de se syndiquer...
Il suffit de savoir choisir son syndicat, ensuite...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Caspar
Bon génie

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Caspar le Dim 29 Sep 2013 - 11:11
Les parents et leurs fédérations se laissent facilement embobiner par le discours bien rôdé de l'institution (ministre ou braves petits soldats cde).
Contenu sponsorisé

Re: V. Peillon sur I-Télé : "quand on diminue la journée de classe, on ne peut pas être plus fatigué".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum