Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par John le Sam 28 Sep 2013 - 17:27

Vincent Peillon, moins en forme que d'habitude, prend alors la parole: "Heureux d'être avec vous pour rendre hommage aux mouvements associatifs qui s'engagent autour de l'école". Puis, il se perd dans le dédale de l'orientation et la formation des enseignants et s'emporte sans que l'on sache pourquoi: "Il ne s'agit pas d'être ronchon".

Le ministre fait ensuite un peu de politique: "nous sommes dans l'action. C'est la gauche qui a créé le bac pro, la licence pro, les campus de métiers..." et décline quelques bonnes intentions: "remettre des passerelles vers l'enseignement supérieur", "des internats excellents pour tous et en particulier pour l'enseignement professionnel", "la lutte contre le décrochage", "le nécessaire rapprochement entre le monde de l'entreprise et l'école". Vincent Peillon nous parle encore de sa récente découverte: "Je suis allé dans les lycées professionnels et j'ai vu la difficulté de trouver des stages". Ah bon? En voilà une nouvelle!

Comment parler d'enseignement professionnel sans tenir comptes de 450 000 apprentis?

Et de terminer ainsi: "La vérité c'est que nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun." La salle applaudit poliment mais reste sur sa faim. Le ministre s'en va avec quelques inspecteurs généraux dans son sillage. Le débat reste entier.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/lycee-pro-le-schtroumpf-grognon-de-l-education-nationale_1285240.html#8PUiCGww3p2jLjX0.99

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par JPhMM le Sam 28 Sep 2013 - 18:14

Quand un homme politique commence une phrase par « La vérité c'est que... » il faut commencer à lever le sourcil.

Mais là, il a été très fort. « Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun. » restera hors catégorie.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Luigi_B le Sam 28 Sep 2013 - 18:31

Après le lycée et le bac pour tous, voici donc venir le lycée unique, prochaine étape de la Refondation ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Dame Tartine le Sam 28 Sep 2013 - 18:35

Qu'il nous foute la paix !

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 19:15

Et hop, le lycée unique pour achever l'école !

Bref, vive la démagogie...

Je n'ai même plus envie de rire, là...

titanic titanic titanic

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par egomet le Sam 28 Sep 2013 - 19:17

Je suis dubitatif. En lisant ce compte-rendu, je me dis: "Pure langue de bois!"
Où Peillon veut-il en venir?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Collier de Barbe le Sam 28 Sep 2013 - 19:22

J'adore les réflexes pavloviens de haine qui fleurissent à la moindre déclaration du ministre...

C'est vrai restons assis sur nos amis et laissons la grande machine a classer et reproduire continuer a fonctionner.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Reine Margot le Sam 28 Sep 2013 - 19:25

ouiiiiii!!! uniquement des élèves ne sachant pas écrire en bon français et qui n'ouvrent jamais un livre, partout! égalité!!!  bounce bounce bounce

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par micaschiste le Sam 28 Sep 2013 - 19:27

@egomet a écrit:Je suis dubitatif. En lisant ce compte-rendu, je me dis: "Pure langue de bois!"
Où Peillon veut-il en venir?
La réforme de notre statut ?
plus de distinction entre les lycées, un seul et même concours (ou deux) pour tous les établissements du secondaire, fermeture de postes de disciplines professionnelles...??

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par JPhMM le Sam 28 Sep 2013 - 19:28

Exclusif ! info de toute dernière minute :

Vincent Peillon envisage d'étendre la semaine des 4 jours et demi aux lycéens du futur lycée commun, afin que ces derniers puissent apprendre à faire du ukulélé à dos de poney dès 15h45.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par John le Sam 28 Sep 2013 - 19:29

@Collier de Barbe a écrit:J'adore les réflexes pavloviens de haine qui fleurissent à la moindre déclaration du ministre...
C'est vrai restons assis sur nos amis et laissons la grande machine a classer et reproduire continuer a fonctionner.
Restons assis sur nos amis ? heu 
Euh... ? Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Zenxya le Sam 28 Sep 2013 - 19:32

Vous croyez que c'est ça qu'il veut un lycée unique ? avec un tronc commun et quelques options "métiers" pour remplacer le pro ???

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 19:39

@Zenxya a écrit:Vous croyez que c'est ça qu'il veut un lycée unique ? avec un tronc commun et quelques options "métiers" pour remplacer le pro ???
Évidemment !
Uniformisons, médiocrisons et nivelons par le bas à tous les étages !
Tous ensemble au ras les pâquerettes !

@Collier de Barbe a écrit:J'adore les réflexes pavloviens de haine qui fleurissent à la moindre déclaration du ministre...

C'est vrai restons assis sur nos amis et laissons la grande machine a classer et reproduire continuer a fonctionner.
Est-ce que tu peux traduire ton message, stp ?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par John le Sam 28 Sep 2013 - 19:49

CdB voulait écrire : "Restons assis sur nos acquis", je pense Wink

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par JPhMM le Sam 28 Sep 2013 - 19:53

@Chocolat a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:J'adore les réflexes pavloviens de haine qui fleurissent à la moindre déclaration du ministre...

C'est vrai restons assis sur nos amis et laissons la grande machine a classer et reproduire continuer a fonctionner.
Est-ce que tu peux traduire ton message, stp ?
Encore une qui ne veut toujours pas lire les Héritiers. professeur 

CdB va en être fort chagrin.

lol!


Dernière édition par JPhMM le Sam 28 Sep 2013 - 19:53, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par JEMS le Sam 28 Sep 2013 - 19:53

C'est un combat que beaucoup de syndicats mène, mais bon, les profs tendent des perches énormes pour le corps unique. Il existe des PLP qui acceptent des heures sup sur des heures de certifiés... la logique des "corps" et les statuts sont mis à sac dans ces conditions là.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 19:57

@JPhMM a écrit:
Encore une qui ne veut toujours pas lire les Héritiers. professeur 

CdB va en être fort chagrin.

lol!
Razz 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par caperucita le Sam 28 Sep 2013 - 19:59

Après le collège unique, le lycée unique ? Bon courage aux collègues du lycée, qui connaîtront bientôt les mêmes galères qu'en collège.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par pitchounette le Sam 28 Sep 2013 - 20:11

Et en même temps, on fait pas mal d'économies,non?

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Chocolat le Sam 28 Sep 2013 - 20:22

Et ce, tout en se servant des motivations nobles !

C'est beau.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon : "Nous avons à nous poser la question du rapprochement entre les trois filières, professionnelles, technologiques, générales. Il faut rebatir, entre les élèves de France, du commun".

Message par Zenxya le Sam 28 Sep 2013 - 20:26

OK pour les économies mais les boulangers, les coiffeurs, les bouchers, les plombiers (j'évite les féminins, j'ai un doute pour plombière ???) en fin bref tous ces gens apprendront leur métier qu'après le lycée unique ?
ça pour élever le niveau de qualification, on sera dans les clous. Mais franchement, pour ces momes qui n'ont envie que de quitter le système scolaire, cela va être une sacré souffrance.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum