Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par Loreleii le Dim 29 Sep 2013 - 13:31

Bonjour,
Depuis quelques jours je tourne en rond parce que je voudrais trouver une définition à la fois brève, précise et exacte de la nouvelle et du réalisme (pour des 4°). C'est bête, mais ce qui paraît tout simple se complique bigrement quand on veut le coucher sur le papier ...
En fait, suite à une étude de "la Parure", je les ai guidés pas à pas pour qu'ils arrivent à définir d'eux même la nouvelle. Ce travail est à faire pour demain. Lors de la correction, je veux donc les aider à trouver la juste définition. Et bien, ce n'est pas si simple si l'on veut être simple et complet à la fois.
Que proposez-vous comme définition?
Et pour le réalisme?

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par tannat le Dim 29 Sep 2013 - 14:40

Bonjour,
Voici la mienne :
La nouvelle :
Une nouvelle est un récit court : c’est un texte court appartenant au genre narratif.
La nouvelle est fictive : c’est une œuvre d’imagination
La nouvelle comprend un nombre limité de personnages.
La nouvelle présente une intrigue simple : l’action qui se déroule sur une courte durée. Mais on peut trouver dans la narration des retours en arrière aussi appelés ANALEPSE ou des anticipations aussi nommées PROLEPSE.
Dans la nouvelle, le titre est adéquat et ajoute du sens à l’intrigue sans en dévoiler immédiatement le contenu.
 
La nouvelle réaliste :
 
Dans la nouvelle réaliste, l’auteur développe des procédés qui produisent un effet de réel, une illusion de réalité : un lieu reconnaissable, une époque précise, des personnages et des faits qui appartiennent à la réalité quotidienne. Les écrivains se fondent sur une observation précise du monde dans lequel ils vivent.
 
Voilà, sans doute incomplet mais l'idée était d'avoir un outil efficace.

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par Loreleii le Dim 29 Sep 2013 - 15:36

Merci tannat. Mais, tu ne parles pas de la chute?
Par ailleurs, je voudrais préciser que les portraits et autres descriptions sont rapides et qu'on ne met en valeur que ce qui est essentiel pour l'action.
C'est compliqué ... scratch 

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par Hermiony le Dim 29 Sep 2013 - 15:44

Voilà ce que je donnais à mes 4e pour le temps et l'espace dans la nouvelle + définition générale :

Le traitement du temps dans le genre de la nouvelle.
La nouvelle est un récit bref. Pour varier le rythme de la nouvelle, le narrateur a recours à :
- L’ellipse : il passe un certain nombre de faits sous silence pour se consacrer à un événement précis ou accélérer le temps.
- Au sommaire : il résume une durée temporelle longue en quelques lignes.
- A la scène : il y a concordance entre le temps que prennent les actions dans l’histoire et le nombre de pages ou de lignes qui leur sont consacrées.
- A la pause : le narrateur consacre plusieurs pages ou lignes à un événement qui pourrait être traité plus rapidement, afin de le mettre en valeur.

Le traitement de l’espace dans la nouvelle.
Dans la nouvelle, il y a peu de lieux évoqués et leur description est inexistante ou très rapide en raison de la brièveté de ce type de récit.

Le schéma narratif de la nouvelle s’organise autour d’un seul événement noyau : le bal suivi de la parte de la parure. Le narrateur, ici, ne raconte pas une vie entière mais se concentre sur un instant de vie qui va déterminer l’existence des personnages.

La structure de la nouvelle se caractérise par :

- Une ouverture ou incipit qui détermine tout le reste du récit .
Dans « La Parure », le début du texte nous fait comprendre que l’héroïne n’est pas satisfaite de sa vie et qu’elle va donc saisir la moindre occasion pour tenter d’accomplir son rêve de luxe.

- Une fin si brutale qu’on l’appelle « chute ». Elle peut prendre la forme :
→ d’un coup de théâtre, d’une révélation inattendue (comme dans « La Parure ») ou d’un moment de crise (comme dans « Aux champs »).
→ d’un retour à l’ordre mais qui révèle la cruauté du monde (comme dans « Pierrot).

- Un appel à l’imagination du lecteur. La nouvelle est un genre bref qui a recours à des techniques comme l’ellipse : elle ne dit pas tout et invite donc le lecteur à imaginer certaines parties de l’histoire. La fin d’une nouvelle est souvent ouverte, ce qui amène le lecteur à imaginer la suite.


_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par tannat le Dim 29 Sep 2013 - 15:46

Ceci est une base si tu l'améliores : je prends !
Je crois qu'on peut encore y ajouter ceci mais...
 
La chute de la nouvelle doit être/ ou peut être "IMPREVISIBLE", brutale, surprenante, mais aussi pertinente et cohérente.
 
Dans une nouvelle, l’accent est mis sur la situation initiale et sur la situation finale qui est une chute de l’histoire.
Entre les deux, l’action est très rapide : on ne nous donne que peu de détails.
-peu de personnages
-peu d’analyse de sentiments
-un seul événement faisant le centre du récit
-une durée brève de l’histoire dans le but de la lire d’une seule traite
-un seul lieu
-un récit qui se veut vrai (même s’il est fantastique)
-peu de pages

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par touby le Dim 29 Sep 2013 - 15:47

Pour le réalisme, je rajoute que l'auteur s'intéresse aux gens du peuple, dans leur réalité quotidienne : "C'est une œuvre de vérité, le premier roman sur le peuple, qui ne mente pas et qui ait l'odeur du peuple" (Zola)

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par Loreleii le Dim 29 Sep 2013 - 16:25


Merci tout le monde pour vos contributions ! Ce que je trouve difficile quand je prépare ce genre de chose pour les élèves, c'est de trouver le compromis entre une définition trop brève et donc incomplète et la tentation de vouloir en dire beaucoup trop.

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par Celeborn le Dim 29 Sep 2013 - 18:04

@tannat a écrit:Bonjour,
Voici la mienne :
La nouvelle :
Une nouvelle est un récit court : c’est un texte court appartenant au genre narratif.
La nouvelle est fictive : c’est une œuvre d’imagination
La nouvelle comprend un nombre limité de personnages.
La nouvelle présente une intrigue simple : l’action qui se déroule sur une courte durée. Mais on peut trouver dans la narration des retours en arrière aussi appelés ANALEPSE ou des anticipations aussi nommées PROLEPSE.
Dans la nouvelle, le titre est adéquat et ajoute du sens à l’intrigue sans en dévoiler immédiatement le contenu.
 
La nouvelle réaliste :
 
Dans la nouvelle réaliste, l’auteur développe des procédés qui produisent un effet de réel, une illusion de réalité : un lieu reconnaissable, une époque précise, des personnages et des faits qui appartiennent à la réalité quotidienne. Les écrivains se fondent sur une observation précise du monde dans lequel ils vivent.
 
Voilà, sans doute incomplet mais l'idée était d'avoir un outil efficace.
Ça me paraît très bien, à la fois assez complet et suffisamment clair. 
J'éviterais de dire que l'action se déroule sur une courte durée, car on trouve fréquemment des ellipses dans les nouvelles (« La Parure » étant l'exemple le + célèbre). De même, je crois que les auteurs n'emploient pas systématiquement des titres qui ajoutent du sens à l'intrigue (« Le Vieux », « Boule de suif », …). J'ajouterais donc volontiers un « souvent ».

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir la nouvelle ainsi que le réalisme en 4eme.

Message par tannat le Dim 29 Sep 2013 - 18:11

Merci je vais corriger de ce pas!! Merci beaucoup Celeborn.

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum