Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Condorcet le Dim 11 Mai 2014 - 23:54

C'est le fruit du dimanche soir : demain, ces angoisses se seront estompées.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Cléopâtre le Dim 6 Déc 2015 - 17:56

Bonjour à tous,

Et sinon, est-ce un calvaire (que je vis en ce moment-même) plus propre à cette profession dans laquelle on a sans arrêt des devoirs à la maison ou est-ce très largement répandu et surtout avec la même intensité?

Les copies, les préparations interminables pour plaire toujours plus (oui parce qu'il faut être populaire auprès de ces mouflets et aimé grâce à des cours super géniaux d'enfer), et je ne veux même pas citer les multiples mini-tâches qui se superposent au dessus de ça...

Ceux qui ont des conjoints?

Cléopâtre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par BlackMail le Dim 6 Déc 2015 - 17:59

Je suis néo-tit, mon expérience n'est peut-être pas partagée par la majorité mais je passe mon week-end à travailler, littéralement.
Je n'ai pour l'instant pris aucun moment "plaisir" dans ce week-end, et je travaille de manière peu efficace (je mets une heure à corriger deux copies de brevet blanc...) donc mes cours de la semaine ne sont pas du tout préparés non plus cafe .

Bref, je compatis.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Cléopâtre le Dim 6 Déc 2015 - 18:13

BlackMail ...Bonsoir tout d'abord,
Et désolée ensuite car je n'ai rien d'autres à te servir que le sempiternel "ça va passer" ET COURAGE.

Cléopâtre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par clélia le Dim 6 Déc 2015 - 18:18

Je pense que vous avez bien cerné le problème : la déprime du dimanche soir est liée à l'impression de ne pas avoir eu de week-end. Alors, la seule solution, faire une vraie coupure, d'au moins une journée. Je sais que c'est plus facile avec un peu d'ancienneté mais une fois titularisée, j'ai toujours réussi à me préserver au moins un des deux jours du we. Pour les préparations, je fais la trame pendant les petites vacances, j'utilise les manuels (merci Véronique pour la grammaire) et je recycle (donc "les préparations interminables pour plaire toujours plus", ce n'est pas trop mon genre.) Pour les copies, je fractionne et j'optimise mon temps. Je corrige dès que j'ai trente minutes de libre, dans les salles d'attente, durant le cours de piscine de mes enfants et pendant que les élèves sont en devoirs. Ça ne suffit pas toujours mais ça allège ce qui reste à faire à la maison. Et quand je corrige le we, je me donne des créneaux et des objectifs précis, de façon à garder du temps pour l'essentiel, ma famille.

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.

clélia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Cléopâtre le Dim 6 Déc 2015 - 18:28

Pas de vrai week end en effet. Et quand je vois que malgré les années, le problème subsiste, cela ne me rassure pas. Ils sont si éreintants que je voudrais me reposer la tête vide en rentrant (hors plages/aprèm qui sont là pour les préparations) et les week end, mais impossible. Mes vacances sont aussi déprimantes parce que je ne pense qu'aux préparations (et avec les EPI, je sais déjà que ce sera affreux). Franchement, je vous envie d'aimer votre travail et de ne pas trouver le salaire un peu minable malgré tout ça.

"pour être aimé... pour plaire toujours plus": c'était un peu pour me moquer. Mais franchement, on sait tous que c'est un peu ça...

J'ai l'air déprimé??? Mouai, ptêt bien.

Cléopâtre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Jenny le Dim 6 Déc 2015 - 19:12

@BlackMail a écrit:Je suis néo-tit, mon expérience n'est peut-être pas partagée par la majorité mais je passe mon week-end à travailler, littéralement.
Je n'ai pour l'instant pris aucun moment "plaisir" dans ce week-end, et je travaille de manière peu efficace (je mets une heure à corriger deux copies de brevet blanc...) donc mes cours de la semaine ne sont pas du tout préparés non plus  cafe .

Bref, je compatis.

Je corrige aussi depuis ce matin... je n'ai pas tous mes cours de prêts, plein de réunions/conseils de classe et une inspection... cafe
J'essaie de garder un moment pour moi, mais ce n'est pas toujours possible. Heureusement, j'ai demandé mon lundi matin, ce qui me permet de garder mon samedi matin la plupart du temps.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 6 Déc 2015 - 19:15

Je pense comme Clélia qu'il faut se réserver au moins 24 heures dans la semaine où l'on ne fait RIEN en rapport avec le travail.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par ysabel le Dim 6 Déc 2015 - 19:17

@Caspar Goodwood a écrit:Je pense comme Clélia qu'il faut se réserver au moins 24 heures dans la semaine où l'on ne fait RIEN en rapport avec le travail.

tout à fait... Il faut faire une vraie coupure, quitte à prendre "du retard".

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Caro le Dim 6 Déc 2015 - 19:23

Pas de coupure non plus pour moi ce week-end : corrections des copies, appréciations sur les bulletins, préparations des évaluations de fin de séquence ... Je suis sur les rotules !!!

Caro
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par skindiver le Dim 6 Déc 2015 - 19:24

Je dois être un gros flemmard mais en gros le weekend je ne bosse pas plus de 6 heures au total, en général je bosse les matinées et je suis tranquille.
Je n'ai jamais eu cette déprime du dimanche soir je ne me mets jamais la pression pour aller bosser.
Je n'en ai strictement rien à faire d'être aimé ou pas de mes élèves. Je fais ce qu'il faut pour faire en sorte que tout se passe bien mais pas au détriment de ma vie privée.
je corrige souvent avec une bière dans des terrasses de café le vendredi en fin d'après midi, je suis plus efficace et je trouve cette ambiance assez sympa et j'y suis très productif.

En semaine un peu de boulot tous les jours, j'utilise mes heures de trous pour bosser et j'arrive à bosser de moins en moins à la maison.
C'est hors de question que ma vie privée soit bouffée par mon taff.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par titeprof le Dim 6 Déc 2015 - 19:32

Je dois être un gros flemmard mais en gros le weekend je ne bosse pas plus de 6 heures au total, en général je bosse les matinées et je suis tranquille.
Je n'ai jamais eu cette déprime du dimanche soir je ne me mets jamais la pression pour aller bosser.
Je n'en ai strictement rien à faire d'être aimé ou pas de mes élèves. Je fais ce qu'il faut pour faire en sorte que tout se passe bien mais pas au détriment de ma vie privée.
je corrige souvent avec une bière dans des terrasses de café le vendredi en fin d'après midi, je suis plus efficace et je trouve cette ambiance assez sympa et j'y suis très productif.

En semaine un peu de boulot tous les jours, j'utilise mes heures de trous pour bosser et j'arrive à bosser de moins en moins à la maison.
C'est hors de question que ma vie privée soit bouffée par mon taff.

+1
ça va faire 3 ou 4 ans que je fais plus rien, mais alors RIEN, les weekends. C'est juste pas envisageable. Et je le vis bien Very Happy

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par ore le Dim 6 Déc 2015 - 19:35

[quote="Caro"]Pas de coupure non plus pour moi ce week-end : corrections des copies, appréciations sur les bulletins, préparations des évaluations de fin de séquence ... Je suis sur les rotules !!![/quote
+1

ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Norman Bates le Dim 6 Déc 2015 - 19:38

Je n'ai plus cette déprime depuis que,
1. Je demande systématiquement mon lundi matin (pendant lequel je suis plutôt productif),
2. J'ai un enfant dont il faut s'occuper le week-end --> plus de culpabilité, de toute façon "je ne pouvais pas bosser"
3. J'ai de l'ancienneté, et, je crois, travaille beaucoup plus vite qu'avant (copies y compris)
4. Je n'ai pas de Terminales (bon, c'est le première année depuis 8 ans, et à ce que j'ai compris, la dernière avant un moment ; mais ne fût-ce que pour un an, ça soulage !)
5. Je ne prends que des LVA en 1ère - de toute façon, personne d'autre n'en veut. Moins de copies !

Bref, je ne fous plus rien Very Happy (bon, ce week-end, deux fois 3h le matin = 6 heures de taf. Ça va encore).

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Norman Bates le Dim 6 Déc 2015 - 19:40

@skindiver a écrit:Je dois être un gros flemmard mais en gros le weekend je ne bosse pas plus de 6 heures au total, en général je bosse les matinées et je suis tranquille.
Je n'ai jamais eu cette déprime du dimanche soir  je ne me mets jamais la pression pour aller bosser.
Je n'en ai strictement rien à faire d'être aimé ou pas de mes élèves. Je fais ce qu'il faut pour faire en sorte que tout se passe bien mais pas au détriment de ma vie privée.
je corrige souvent avec une bière dans des terrasses de café le vendredi en fin d'après midi, je suis plus efficace et je trouve cette ambiance assez sympa et j'y suis très productif.

En semaine un peu de boulot tous les jours, j'utilise mes heures de trous pour bosser et j'arrive à bosser de moins en moins à la maison.
C'est hors de question que ma vie privée soit bouffée par mon taff.

^ Je vous suis à fond, hormis les terrasses que je ne peux pratiquer, et qui de toute façon ne permettraient pas de travailler efficacement au bout de quelques heures.... Very Happy

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par clélia le Dim 6 Déc 2015 - 19:51

@skindiver a écrit:Je dois être un gros flemmard mais en gros le weekend je ne bosse pas plus de 6 heures au total, en général je bosse les matinées et je suis tranquille.
Je n'ai jamais eu cette déprime du dimanche soir  je ne me mets jamais la pression pour aller bosser.
Je n'en ai strictement rien à faire d'être aimé ou pas de mes élèves. Je fais ce qu'il faut pour faire en sorte que tout se passe bien mais pas au détriment de ma vie privée.
je corrige souvent avec une bière dans des terrasses de café le vendredi en fin d'après midi, je suis plus efficace et je trouve cette ambiance assez sympa et j'y suis très productif.

En semaine un peu de boulot tous les jours, j'utilise mes heures de trous pour bosser et j'arrive à bosser de moins en moins à la maison.
C'est hors de question que ma vie privée soit bouffée par mon taff.

Voilà! J'ai aussi appris à passer moins de temps sur les préparations : je ne suis pas plus efficace avec un cours hyper peaufiné. Je prévois les grandes lignes et en avant. Je ne prépare jamais de diaporama par exemple (quand je vois le temps que ma collègue d'HG y passe) et mes élèves ne s'en portent plus mal. Quand ils se plaignent de trop écrire, je leur dis que c'est comme le sport : ils ne s'en rendent pas compte mais ils souffrent pour leur bien.

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.

clélia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 6 Déc 2015 - 19:54

Tu as raison Clélia, nous devons tenir 45 ans, il faut aussi savoir s'économiser un peu. Je travaille plutôt vite, je ne prépare pas mes cours à la minute près et je veux absolument me laisser du temps libre pour faire ce que j'ai envie de faire ou simplement buller, il n'est pas question que je me laisse bouffer par ce métier.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Rabelais le Dim 6 Déc 2015 - 20:00

Je déprime cette année, le dimanche soir.
L'an dernier parfois, mais c'était parce que j'avais espe le lundi Very Happy , en revanche j'étais surexitée le mardi soir à l'idée d'y retourner.
Là, je crois que je vais demander mes lundis l'an prochain, si les fiches de vœu existent toujours.
Le lundi est ma pire journée, 8h30 16h en continu et je vois tous mes élèves.
Et puis, le we, malgré des préparations intensives pendant les vacances ( j'ai tous les cours jusqu'à Noel), il y a toujours des bricoles urgentes à faire ou refaire et ça commence à peser sur la famille, le moral , tout ça... avec en prime l'envie totalement absente de revoir mes collègues.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Celadon le Dim 6 Déc 2015 - 20:05

Je déprime ce soir avec le FN en tête dans nombre de régions, entre 30 et 45 %. C'est tout simplement pas possible que la France vire ainsi. Et le PS n'est apparemment arrivé en tête nulle part ou j'ai mal vu. pale

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par arcenciel le Dim 6 Déc 2015 - 20:07

Si, en Bretagne je crois avoir vu le PS.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Norman Bates le Dim 6 Déc 2015 - 20:08

Et Languedoc-Roussillon.

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Celadon le Dim 6 Déc 2015 - 20:09

De quoi pavoiser.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par gnafron2004 le Dim 6 Déc 2015 - 20:24

et grande aquitaine (ce qui représente pas loin d'un quart du territoire, quand même! mais une seule région…)

Sinon, oui, je vis la déprime du dimanche soir toutes les semaines; je n'arrive pas à aller me coucher, je dors mal… la sensation de ne pas avoir eu assez de temps...une fois lancée, ça passe!

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Rabelais le Dim 6 Déc 2015 - 20:29

Ouai, enfin, franchement, vous attendiez vraiment d'autres résultats que ceux-ci?
Avez-vous donc encore foi en l'Humanité à ce point ?
Shocked woohoo

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Cléopâtre le Dim 6 Déc 2015 - 20:45


On s'y attendait oui. Mais ça reste extrêmement déprimant.

Merci pour les réponses, je vois qu'il y a un peu d'espoir. Je m'apprêtais encore à tourner le dos à ce métier.


6H, j'appelle pas ça flemmard. Ça va. Mais avec des cours (j'ai des niveaux que je n'avais jamais eu, j'enseigne depuis 2 ans), j'espère arriver à 1h...La semaine suffit bien.


Cléopâtre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par clélia le Dim 6 Déc 2015 - 20:48

C'est possible. Je n'ai pas touché mon cartable depuis vendredi 18 heures, moment où je l'ai sorti de la voiture (et pourtant j'ai des rédacs de 3e à corriger...)

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.

clélia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum