Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par clélia le Dim 6 Déc - 20:48

C'est possible. Je n'ai pas touché mon cartable depuis vendredi 18 heures, moment où je l'ai sorti de la voiture (et pourtant j'ai des rédacs de 3e à corriger...)

clélia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Trinity le Dim 6 Déc - 20:52

@clélia a écrit:C'est possible. Je n'ai pas touché mon cartable depuis vendredi 18 heures, moment où je l'ai sorti de la voiture (et pourtant j'ai des rédacs de 3e à corriger...)

J'ai arrêté d'amener des copies chez moi, elles ne sortaient jamais de mon sac.

Sinon, pour le dimanche soir, j'ai toujours le blues mais je traîne ça depuis mon enfance.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Ellida le Dim 6 Déc - 21:56

Le blues du générique de 7/7 quand j'étais petite...
ça va mieux mais le blues revient parfois quand même...

Ellida
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par prof d'anglais97118 le Dim 6 Déc - 21:56

@Trinity a écrit:
J'ai arrêté d'amener des copies chez moi, elles ne sortaient jamais de mon sac.

Sinon, pour le dimanche soir, j'ai toujours le blues mais je traîne ça depuis mon enfance.
Idem

prof d'anglais97118
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Virginie le Dim 6 Déc - 23:14

J ai mon vendredi cette année mais comme il faisait beau je n ai travaillé que 2h. Samedi et dimanche il a plu tout le week end. Je ne suis pas sortie. J ai bossé 2h samedi et 6 h aujourd'hui. J ai l impression de ne pas avoir eu de week end... J ai 12 ans d ancienneté. Mon conjoint a du mal avec ça car il pensait qu avec le temps ça s améliorerait😡

Virginie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Norman Bates le Dim 6 Déc - 23:32

@Norman Bates a écrit:Et Languedoc-Roussillon.

Je raconte vraiment n'importe quoi, moi.

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Rabelais le Lun 7 Déc - 19:42

On a passé le lundi, tralalalalèreuuuh Very Happy

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Carabas le Lun 7 Déc - 20:36

@Ellida a écrit:Le blues du générique de 7/7 quand j'étais petite...
Pareil!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par fabienne7564 le Mar 8 Déc - 22:19

TZR cette année dans un lycée très très tranquille à 10 minutes de chez moi, j'ai mon lundi (première fois en 13 ans...) sans l'avoir demandé. Un boulot fou (bien que je commence à adopter la méthode Cripure pour me délester régulièrement, et les cours sont mieux, c'est vrai ) Pas de blues du dimanche soir, ni du lundi soir donc. Mais le blues de l'an prochain car ce miracle ne saurait perdurer. TZR un jour, TZR toujours, je serai sûrement balancée en septembre dans un collège (niveau que j'adore mais pas avec la réforme !!) dans le pays de Fort-Fort Lointain, où je bosserai sur 5 jours avec tout plein de trous à l'intérieur et pas de salle dispo pour corriger les copies tranquillement... La routine, quoi... Celle à laquelle je m'étais faite (le blues du mercredi soir quand on sait qu'on a encore deux jours à tirer et qu'on finit le vendredi à 17H...)
On s'habitue vite au confort et je redoute une réadaptation difficile...
En plus, j'ai un enfant en bas âge et donc plus vraiment de temps pour moi. Alors, l'an prochain, je n'ose imaginer...

fabienne7564
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Cléopâtre le Mar 8 Déc - 22:32

Et même le mardi!
Mais ça me parait fou de devoir toujours "tenir". Avec des gamins "remuants", comme je peux avoir, on ne peut pas toujours ramener du boulot: il faut un vrai week end décroché.

J ai mon vendredi cette année mais comme il faisait beau je n ai travaillé que 2h. Samedi et dimanche il a plu tout le week end. Je ne suis pas sortie. J ai bossé 2h samedi et 6 h aujourd'hui. J ai l impression de ne pas avoir eu de week end... J ai 12 ans d ancienneté. Mon conjoint a du mal avec ça car il pensait qu avec le temps ça s améliorerait😡

Au bout de 12 ans, j'aimerais croire qu'on peut au moins ne RIEN faire le week end et finir sur les plages qui nous sont légitimement accordées (mais il y a trop de choses!)

Cléopâtre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Cléopâtre le Mar 8 Déc - 22:33

fabienne7564 : est-ce toi qui demandes à être TZR?

Cléopâtre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par clélia le Mer 9 Déc - 9:55

@Cléopâtre a écrit:

Au bout de 12 ans, j'aimerais croire qu'on peut au moins ne RIEN faire le week end

Je le répète, on peut! Et on n'est pas obligé d'attendre douze ans. Mais il faut d'abord apprendre prendre de la distance. Ne pas culpabiliser, ne pas être perfectionniste. N'oublions pas que les élèves apprennent et progressent parce qu'ILS travaillent et que s'ils ne le font pas, il est inutile que nous travaillions deux fois plus pour compenser. Quant au "toujours plus", il faut savoir dire non. Ma priorité au boulot, ce sont les cours et les copies; le reste (les "projets", les dossiers, etc.), c'est si je veux, quand je veux.

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.

clélia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Lady Chimaera le Mer 9 Déc - 21:21

@clélia a écrit:
@Cléopâtre a écrit:

Au bout de 12 ans, j'aimerais croire qu'on peut au moins ne RIEN faire le week end

Je le répète, on peut! Et on n'est pas obligé d'attendre douze ans. Mais il faut d'abord apprendre prendre de la distance. Ne pas culpabiliser, ne pas être perfectionniste. N'oublions pas que les élèves apprennent et progressent parce qu'ILS travaillent et que s'ils ne le font pas, il est inutile que nous travaillions deux fois plus pour compenser. Quant au "toujours plus", il faut savoir dire non. Ma priorité au boulot, ce sont les cours et les copies; le reste (les "projets", les dossiers, etc.), c'est si je veux, quand je veux.

Oh oui ! J'ai appris très vite grâce à mon conjoint et j'en porte mieux ! Je ne travaille pas ou très peu les week-end. C'est un combat de tout temps surtout quand les collègues disent s'être couché à 2h du mat' et annoncent fièrement qu'ils ont fini tel ou tel chapitre alors que moi je construis la mienne au fur et à mesure !
Cette année j'ai une collègue qui est comme moi : quand elle quitte le collège, elle devient maman et oublie le collège. veneration

_________________
- “Sois sage, ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille !”
- “Il faut être toujours ivre. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules, il faut s’enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous !”

Charles Baudelaire

Lady Chimaera
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Rabelais le Mer 9 Déc - 21:24

C'est ce que j'essaie de faire.
Ceci dit , même au bout de 12 et de 20 ans, j'espère que j'aurai encore assez de punch pour créer encore des cours ( j'aime ça)

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par User5899 le Jeu 10 Déc - 0:43

Notre PA, un type formidable (sauf pour l'orthographe), décroche de tout chaque jour de 18h à 7h et tout le we. Il a des gosses et une épouse et il entend s'en occuper, nous a-t-il dit en arrivant. Je constate qu'il est équilibré, qu'il est presque toujours de bonne humeur, qu'il est serviable et que le boulot est fait en temps et en heure.

veneration

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par User5899 le Jeu 10 Déc - 0:45

@Rabelais a écrit:C'est ce que j'essaie de faire.
Ceci dit , même au bout de 12 et de 20 ans, j'espère que j'aurai encore assez de punch pour créer encore des cours ( j'aime ça)
Mais oui. A condition de se rappeler que créer des cours ne signifie pas nécessairement noircir des pages, mais parvenir à s'interroger, chercher, trouver, formuler et faire écrire "entre les murs".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Whypee le Jeu 10 Déc - 6:55

Cripure a écrit:
@Rabelais a écrit:C'est ce que j'essaie de faire.
Ceci dit , même au bout de 12 et de 20 ans, j'espère que j'aurai encore assez de punch pour créer encore des cours ( j'aime ça)
Mais oui. A condition de se rappeler que créer des cours ne signifie pas nécessairement noircir des pages, mais parvenir à s'interroger, chercher, trouver, formuler et faire écrire "entre les murs".
Ah, mince !
J'ai fait une boulette !
Moi j'écris sur les murs !
Maintenant je comprends mieux les remontrances du personnels de service. J'me disais "Mais de quoi ils se mêlent ceux-là !"
Bof, ce n'est pas grave et après tout Lascaux est reconnue aujourd'hui.

C'est vrai que le dimanche soir, j'ai une petite nostalgie du dimanche soir quand j'étais de l'autre coté du bureau... surtout du générique du film du dimanche sur La Une.
Quand à préparer mes cours après trente ans (ou presque)... Ca se fait plutôt dans la tête durant le parcours maison -> boulot.
Je déprime plus à cause du long chemin à parcourir et son poids des réformes à venir.

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui vit comme moi la déprime du dimanche soir ?

Message par Rabelais le Jeu 10 Déc - 11:39

Cripure a écrit:
@Rabelais a écrit:C'est ce que j'essaie de faire.
Ceci dit , même au bout de 12 et de 20 ans, j'espère que j'aurai encore assez de punch pour créer encore des cours ( j'aime ça)
Mais oui. A condition de se rappeler que créer des cours ne signifie pas nécessairement noircir des pages, mais parvenir à s'interroger, chercher, trouver, formuler et faire écrire "entre les murs".
?

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum