Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JCP
Niveau 7

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty l'EGLS, ne serait-ce pas une discipline de danse sportive ???

par JCP le Sam 7 Fév - 7:40
@Reinemère a écrit:
Mais ce n'est pas respecté par les établissements qui s'en servent pour dédoubler + les heures de mathématiques ou d'arts appliqués.
Ah !  c'est sans doute pour cela que mes collègues de maths font cours en 1/2 gpe !

A part dans les grilles horaires des différents bac pro, je n'ai vu aucun document sur cet egls...
Avec la mise en place du bac pro 3 ans, je m'en étais "inquiétée" mais la réponse qu'on m'avait faite était très vague ("pour l'instant, on ne sait pas trop, on verra avec du recul")
Et l'ex-inspectrice (snif, elle était sympa... mais elle n'est plus dans la région) n'y a jamais fait allusion.

Depuis, plus rien : no news, good news ? :gratte: 

L'EGLS, cette magnifique invention du BAC PRO 3 ans existe sur le papier... Ça représente 1/2h par semaine et par classe dans les EDT, en théorie.

Si vous avez un CDE doté de franchise, il vous dira - en off probablement - qu'on s'en sert comme variable d'ajustement, au même titre que l'AP, d'où la pauvre collègue qui se retrouve avec ce bidule dont elle ne sait que faire, pour vraisemblablement compléter son service... Comme le CDE doit rendre des comptes, fussent-ils hypocrites, il se doit d'inscrire cette demi-heure dans l'EDT de la classe. Dont acte.

Avançons un peu sur le sujet : Enseignement Général Lié à la Spécialité... Soit.

En maths-sciences, ça peut avoir du sens dans les BAC PRO techniques et construction car il y a des calculs et de la physique spécifiques (mécanique), mais les programmes de maths sont déjà appliqués... Donc prolongement du cours !

En Français, dans le secteur de la vente, ça pourrait avoir du sens, sauf que la communication professionnelle est déjà largement assurée par les profs de pro, qui la maîtrisent évidemment mieux que vous et moi d'ailleurs... De même dans les métiers de l'hôtellerie-restauration !

Ça ne m'étonne pas que les inspecteurs n'y fassent guère allusion, car pas cons, ils sont souvent aussi perplexes que les profs et évitent généralement de se mettre dans la m... Bref, ils esquivent généralement le sujet. Donc pas trop de souci à se faire à ce sujet pour ceux qui craignent la question-piège en inspection...

Une fois seulement, un jeune inspecteur frais émoulu et plein d'enthousiasme juvénile a proposé de m'aider à définir ce que je pouvais faire avec mes élèves actuels en EGLS... Sauf que je connais beaucoup mieux le métier de mes élèves actuels que lui, parce que je suis né dedans (on n'a pas tous la chance d'être fils de prof, désolé mon pauvre Bourdieu, je ne suis pas un héritier)... Bref, il m'a été facile de démontrer combien le Français de la spécialité en question, ça ne tenait pas debout... Et l'inspecteur, un rien penaud, n'a pas insisté. Il n'en parle d'ailleurs plus du tout à mes collègues non plus, que je sache. Game over.

Malgré tout, l'EGLS a à mes yeux un certain intérêt théorique. En effet, si on n'en croit les documents glanés sur le net à ce sujet (un vade-mecum sur le site de l'Académie de Nice), il s'agit de croiser les capacités ou compétences (c'est pareil aujourd'hui) pour favoriser je-ne-sais-quoi. Soit.
Sauf que les capacités en Français , maths et domaines professionnelles, dénaturées car réduites à de simples verbes à l'infinitif, ça ne signifie pas la même chose : lire un poème de Rimbaud, un énoncé de maths, un plan en 3D de moteur ou un bilan comptable, ce n'est pas pareil... Ça ne se croise pas, sauf à raffoler de  tératologie. Donc cet EGLS qui est une sorte d'aboutissement de l'approche par compétences en montre les limites et l'absurdité. D'ailleurs, le pape du constructivisme, Meirieu lui-même a écrit qu'il n'y a pas de capacités sans connaissances, que les deux vont forcément de pair... Mais ses disciples sont allés plus loin que leur initiateur, avec leurs verbes à l'infinitif qui sonnent creux... Ils ont abouti à la pire vacuité formelle.

Il en va de l'EGLS comme d'autres idées innovantes qui semblent intelligentes sur le papier et s'avèrent complètement stupides lorsqu'on les traduit dans la réalité, souvent car elles sont généralisées...

Ainsi en allait-il du défunt PPCP vanté par Mélenchon qui en en parlait comme d'un chef-d'oeuvre de compagnon. Soit. C'était d'ailleurs une excellente idée pour tout un tas de spécialités techniques et manuelles : pour les menuisiers, un escalier miniature, pour les cuisiniers, une recette... Mais que peut être un chef-d'oeuvre en Bac Pro vente ou Bac Pro Sécurité ?

Je me souviens du lancement du PPCP, qui se substituait au Module (un machin qui ressemblait à l'AP, bref du soutien, je traduis pour les jeunes...) À l'époque, j'avais des BAC PRO Compta, et au CDE qui me sollicitait, j'avais suggéré comme chef-d'oeuvre de truquer un bilan comptable, ce qui nécessite du talent... On ne m'a plus jamais posé de questions à ce sujet... Dommage d'ailleurs, car j'avais aussi des BAC PRO Secrétariat, et une superbe idée de chef-d'oeuvre à réaliser sous le bureau...

:Lool:


Dernière édition par JCP le Sam 7 Fév - 7:45, édité 1 fois (Raison : bug)
farfalla
farfalla
Esprit sacré

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par farfalla le Sam 7 Fév - 16:44
En gestion-administration, cela a du sens car on prend ainsi du temps pour apprendre aux élèves à écrire des lettres correctement, à voir que les temps et les modes peuvent inclure des choses différentes... On s'en sert également pour revoir l'orthographe, les conjugaisons, les majuscules, les virgules pour les plus faibles.
Il y a également les registres de langages, etc etc

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
JCP
JCP
Niveau 7

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par JCP le Sam 7 Fév - 17:28
@farfalla a écrit:En gestion-administration, cela a du sens car on prend ainsi du temps pour apprendre aux élèves à écrire des lettres correctement, à voir que les temps et les modes peuvent inclure des choses différentes... On s'en sert également pour revoir l'orthographe, les conjugaisons, les majuscules, les virgules pour les plus faibles.
Il y a également les registres de langages, etc etc

Oh, un papillon impérial, bonjour ! Very Happy

Tu as raison de dire que ce que tu fais a du sens puisque tu fais du Français en général : grammaire, remédiations orthographiques, etc.

Mais quid de l'EGLS ? Le Français lié à la spécialité ne veut en l'occurrence pas dire grand chose dans ton cas... Tu pourrais tout autant appeler cela soutien ou grammaire/orthographe...

Je ne nie pas qu'on fasse des choses pertinentes durant les heures dévolues à l'EGLS, au contraire.

Mais je récuse cette appellation qui me semble aberrante d'un point de vue théorique. On se goberge de mots dénaturés et qui ne veulent plus rien dire...

Razz


_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
Jacq
Jacq
Grand Maître

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par Jacq le Sam 7 Fév - 18:00
@JCP a écrit:
@farfalla a écrit:En gestion-administration, cela a du sens car on prend ainsi du temps pour apprendre aux élèves à écrire des lettres correctement, à voir que les temps et les modes peuvent inclure des choses différentes... On s'en sert également pour revoir l'orthographe, les conjugaisons, les majuscules, les virgules pour les plus faibles.
Il y a également les registres de langages, etc etc

Oh, un papillon impérial, bonjour ! Very Happy

Tu as raison de dire que ce que tu fais a du sens puisque tu fais du Français en général : grammaire, remédiations orthographiques, etc.

Mais quid de l'EGLS ? Le Français lié à la spécialité ne veut en l'occurrence pas dire grand chose dans ton cas... Tu pourrais tout autant appeler cela soutien ou grammaire/orthographe...

Je ne nie pas qu'on fasse des choses pertinentes durant les heures dévolues à l'EGLS, au contraire.


Mais je récuse cette appellation qui me semble aberrante d'un point de vue théorique. On se goberge de mots dénaturés et qui ne veulent plus rien dire...

Razz

On peut faire cela ailleurs qu'en gestion administration, même si c'est encore plus important qu'ailleurs pour des élèves devant ensuite travailler en grande partie l'écrit.
En GA on nomme cela les "ateliers d'écriture", c'est beau, d'ailleurs depuis que nos inspecteurs ont fait une belle réforme tout est beau, tellement beau qu'on va faire pareil en commerce. Super !
En terminale je travaille aussi l'orientation, CV LM si besoin, et puis il faut le dire on aide les élèves sur certains dossiers de CCF qu'ils n'ont pas le temps de faire sur les heures disciplinaires des petites disciplines, et qu'ils sont souvent incapables de rédiger correctement seuls.
En réalité nous pouvons faire exactement la même chose qu'en module, AP, AI, PPCP, puisque déjà à l'époque nous sortions largement du cadre. La question est surtout l'articulation de ces heures dans l'EdT des prof et des élèves.
Rien de révolutionnaire dans cet EGLS si ce n'est que son arrivée à coïncidé avec un net recul des heures données par classe avec la brillante réforme du bac pro 3 et que l'on fait "à notre sauce" "comme on peut" avec les heures que l'on a pu sauver.
Jacq
Jacq
Grand Maître

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par Jacq le Sam 7 Fév - 18:03
Petit ajout. Notre inspectrice a été claire lors(EDIT de] la présentation commune (avec les professeurs et inspecteurs des matières pro de GA) des fameux ateliers d'écriture : nos heures disciplinaires suffisent à peine à faire le programme, donc on fera de "l'étude de la langue" en EGLS puisque nous n'avons plus le temps de la faire sur le disciplinaire. Merci notre inspectrice sur ce coup là parce que visiblement les inspecteurs des matières pro pensaient bien autre chose (chez nous, peut-être pas partout).


Dernière édition par Jacq le Sam 7 Fév - 18:33, édité 2 fois
farfalla
farfalla
Esprit sacré

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par farfalla le Sam 7 Fév - 18:24
@JCP a écrit:
@farfalla a écrit:En gestion-administration, cela a du sens car on prend ainsi du temps pour apprendre aux élèves à écrire des lettres correctement, à voir que les temps et les modes peuvent inclure des choses différentes... On s'en sert également pour revoir l'orthographe, les conjugaisons, les majuscules, les virgules pour les plus faibles.
Il y a également les registres de langages, etc etc

Oh, un papillon impérial, bonjour ! Very Happy

Tu as raison de dire que ce que tu fais a du sens puisque tu fais du Français en général : grammaire, remédiations orthographiques, etc.

Mais quid de l'EGLS ? Le Français lié à la spécialité ne veut en l'occurrence pas dire grand chose dans ton cas... Tu pourrais tout autant appeler cela soutien ou grammaire/orthographe...

Je ne nie pas qu'on fasse des choses pertinentes durant les heures dévolues à l'EGLS, au contraire.

Mais je récuse cette appellation qui me semble aberrante d'un point de vue théorique. On se goberge de mots dénaturés et qui ne veulent plus rien dire...

Razz


Bonjour Very Happy

En même temps, l'EN aime bien les noms pompeux.. ce n'est pas nouveau et ne changera pas, on le sait. L'AP est une des figures de proue de ces noms pompeux : dans mon bahut, on prend la classe entière lors de ces heures... Comme toujours, on fait ce que l'on peut, comme l'on peut, avec les élèves que l'on a et les inspecteurs sont loin de tout cela.

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
farfalla
farfalla
Esprit sacré

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par farfalla le Sam 7 Fév - 18:25
@Jacq a écrit:Petit ajout. Notre inspectrice a été claire lors que la présentation commune (avec les professuers et inspecteurs des matières pro de GA) des fameux ateliers d'écriture : nos heures disciplinaires suffisent à peine à faire le programme, donc on fera de "l'étude de la langue" en EGLS puisque nous n'avons plus le temps de la faire sur le disciplinaire. Merci notre inspectrice sur ce coup là parce que visiblement les inspecteurs des matières pro pensaient bien autre chose (chez nous, peut-être pas partout).

Au moins voilà quelqu'un de lucide !

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
farfalla
farfalla
Esprit sacré

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par farfalla le Sam 7 Fév - 18:29
D'ailleurs, grand moment jeudi : j'ai eu des élèves ébahis qui ne savaient pas que l'on ne prononçait pas pareil : é (ai / er / é / ées / ée / ez...) et è (ais / ait / mais...) et que cela pouvait transmettre du sens.
Bref, ou comment faire découvrir à des élèves qu'entre "je passai" et "je passais", il y avait une différence. Que dire alors de "je passai" et de "je passerais"... Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
JCP
JCP
Niveau 7

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par JCP le Sam 7 Fév - 18:37
@farfalla a écrit:
@Jacq a écrit:Petit ajout. Notre inspectrice a été claire lors que la présentation commune (avec les professuers et inspecteurs des matières pro de GA) des fameux ateliers d'écriture : nos heures disciplinaires suffisent à peine à faire le programme, donc on fera de "l'étude de la langue" en EGLS puisque nous n'avons plus le temps de la faire sur le disciplinaire. Merci notre inspectrice sur ce coup là parce que visiblement les inspecteurs des matières pro pensaient bien autre chose (chez nous, peut-être pas partout).

Au moins voilà quelqu'un de lucide !

Ah que j'aime ceux qui appellent un chat un chat ! yesyes

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par JCP le Sam 7 Fév - 18:40
@farfalla a écrit:

En même temps, l'EN aime bien les noms pompeux.. ce n'est pas nouveau et ne changera pas, on le sait. L'AP est une des figures de proue de ces noms pompeux : dans mon bahut, on prend la classe entière lors de ces heures... Comme toujours, on fait ce que l'on peut, comme l'on peut, avec les élèves que l'on a et les inspecteurs sont loin de tout cela.[/quote]

Eh oui, mais à force de dénaturer les mots, sait-on encore de quoi l'on parle ??? heu

C'est navrant, non ? Evil or Very Mad

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par JCP le Sam 7 Fév - 18:43
"Tu m'appelles Rose, dit la rose, mais si tu savais mon vrai nom..."

De qui est-ce ? Je ne sais plus, honte à moi !

:Oups:

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par Malaca le Sam 7 Fév - 18:49
@JCP a écrit: (...)
Il en va de l'EGLS comme d'autres idées innovantes qui semblent intelligentes sur le papier et s'avèrent complètement stupides lorsqu'on les traduit dans la réalité, souvent car elles sont généralisées...

tout le drame de l'EN résumé en quelques mots Rolling Eyes

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
JCP
JCP
Niveau 7

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par JCP le Sam 7 Fév - 18:58
ballon

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
Cath
Bon génie

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par Cath le Dim 8 Fév - 10:15
@Jacq a écrit:
En GA on nomme cela les "ateliers d'écriture", c'est beau, d'ailleurs depuis que nos inspecteurs ont fait une belle réforme tout est beau, tellement beau qu'on va faire pareil en commerce. Super !
Ah bon ?
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par pitchounette le Dim 8 Fév - 11:02
Moi je suis très contente des ateliers rédactionnels pour.......................................4% de mes élèves. Eux ont fait des progrès, ont gommé quelques maladresses.
Les autres au bout d'un premier cycle d'atelier rédactionnel, je n'ai pas vu de progrès

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
Jacq
Jacq
Grand Maître

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par Jacq le Dim 8 Fév - 12:18
@Cath a écrit:
@Jacq a écrit:
En GA on nomme cela les "ateliers d'écriture", c'est beau, d'ailleurs depuis que nos inspecteurs ont fait une belle réforme tout est beau, tellement beau qu'on va faire pareil en commerce. Super !
Ah bon ?


Je parlais plus généralement de la réforme du Bac pro commerce.
Par contre, rien n'empêche de faire de l'atelier rédactionnel en commerce dès maintenant.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par pitchounette le Dim 8 Fév - 17:57
Oui en bac pro commerce et ventes, les 2 plus anciens, la réforme Cerise Pro est en marche. Les fiches vont arriver!!!!

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Cath
Bon génie

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par Cath le Dim 8 Fév - 19:55
Quelle réforme du bac pro commerce ?
Jacq
Jacq
Grand Maître

1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS) - Page 3 Empty Re: 1ère pro : enseignement général lié à la spécialité (EGLS)

par Jacq le Dim 8 Fév - 21:33
Pitchounette vient de répondre. Cerise pro, évaluation en stage... tout est en marche. C'est tellement beau ce qu'ils ont fait en GA que les inspecteurs de Commerce doivent être jaloux. Pour nous, Lettres Histoire, cela ne change pas grand chose. Mais, comme tu l'indiquais, on va en profiter sans doute pour nous coller du CCF au BEP. On peut s'attendre au pire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum