"Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Docteur OX le Mar 1 Oct 2013 - 8:47


"Je pensais que ma semaine serait tranquille : dans mes souvenirs, pendant un contrôle, c'était le calme dans la classe". Pour sa première série d'évaluations de sa toute jeune carrière de prof, Sophie (1) avait imaginé faire face à toutes les éventualités : des élèves qui copieraient sur leurs voisins, d'autres qui cacheraient des antisèches dans leurs trousses, des faux malades... Mais la jeune femme ne s'attendait pas à ça : "Ils ont été très bruyants. Ils n'ont pas tellement triché ; en revanche, ils n'ont pas cessé de se piquer des stylos, de se demander des feuilles, de parler de jeux vidéo." Sophie, qui refuse - toujours - de se décourager, veut croire que c'est parce qu'elle "débute". Elle a tout essayé : punitions, heures de colles, mots dans le cahier, rien n'y a fait. Imane, la jeune fille avec qui Sophie a déjà eu maille à partir la semaine dernière et qui avait promis de se tenir à carreau après un rendez-vous entre sa mère et l'enseignante, est redevenue insupportable. Le résultat ne s'est pas fait attendre : 4,5/20.

Larmes

Dans certaines classes, Sophie a mis des 19/20. Mais l'enseignante a également dû distiller plusieurs 1/20 : "Quand ils ne rendent qu'une ligne, difficile de sauver la copie", déplore-t-elle. Certains, comme Moussa, ont même osé lui déposer sur son bureau une boulette de papier en guise de composition. Mais même si elle regrette profondément ces provocations aux parfums de défis à peine déguisés, Sophie ne s'attendait pas à ce qu'un grand gaillard costaud retienne ses larmes devant elle.

Amidou, visiblement ému, a bien voulu partager avec elle son grand secret. Si cet adolescent de 4e se balançait sur sa chaise en toisant la prof d'un air provocateur au lieu de bosser sur son contrôle, c'est qu'il cherchait à se donner une contenance. "Je lui ai demandé de rester à la fin du cours. Il était complètement fermé, mais gardait malgré tout son regard ironique. Au bout d'un moment, il m'a révélé son secret en baissant les yeux : je ne sais pas lire." Sophie a d'abord cru à une mauvaise blague, une fausse excuse pour se disculper de ne pas avoir travaillé. Après tout, on lui a beaucoup répété qu'il fallait se méfier de ces petits malins. "Je n'ai pas compris sur le moment, c'était trop gros pour être vrai. Alors je lui ai dit qu'on en reparlerait."

Problème majeur

Sophie a réfléchi, et a bien dû se rendre à l'évidence : Amidou ne sait réellement pas lire. "Je n'ai plus aucun doute, désormais : quand je me mettais derrière lui pour vérifier les exercices qu'il faisait pendant les cours, sans m'en rendre compte, c'est moi qui lui lisais l'intitulé des questions !" réalise l'enseignante. "Et bien sûr, sa leçon était bien prise en notes dans son cahier, puisqu'il n'avait qu'à recopier ce qu'il voyait au tableau !" À l'entendre, il est clair que la professeur d'histoire-géographie culpabilise de ne pas s'en être rendu compte plus tôt. Pourtant, elle a compris l'invraisemblable en moins d'un mois, alors que depuis des années, Amidou a su berner tout son entourage et le corps enseignant.

En discutant avec ses collègues en salle des profs, Sophie a compris qu'elle avait sans doute mis le doigt sur un problème majeur. En parlant du cas d'Amidou, son prof de sciences a réagi : "Tu as sans doute raison, il y a un truc étrange, j'ai essayé de le faire lire à voix haute en cours, il ne l'a pas fait et tous les autres ont ri." Sophie n'en revient toujours pas. "J'étais incrédule, je pensais que les cas les plus extrêmes surviendraient avec des nouveaux élèves non francophones, avec ceux dont la syntaxe n'est qu'approximative ou avec ceux qui sont à peine lisibles."

Échec total

Dès lors, cette réalité devenait tangible. Pire : elle devenait banale. Car c'est en réfléchissant à ses autres élèves que Sophie s'est rendu compte qu'un autre élève de 4e, dont les cahiers restent obstinément quasi vides, ne savait sans doute pas lire non plus. Une simple petite conversation en fin de cours avec lui a suffi à lever le doute : celui-ci sait à peine déchiffrer les mots. Mais dans son cas, tout n'est pas perdu : il demande manifestement de l'aide.

En salle des profs, l'enseignante n'est pas au bout de ses surprises. "Un 3e qui ne sait pas lire, c'est normal ?" questionne un nouveau. "Oh oui !" s'empresse de répondre un collègue, "deux ou trois élèves par niveau ne savent pas lire ou pas écrire, voire les deux". Désarçonnée, démunie face à cette découverte, Sophie s'interroge. Elle aimerait rester à la fin des cours au collège pour aider ses élèves. Mais comment ? "Je ne sais pas comment on enseigne la lecture ou l'écriture !" s'agace-t-elle.

Et de se demander comment ils ont pu arriver jusqu'en 4e: "L'institution a-t-elle déjà renoncé ?" Sa colère n'a fait que croître lorsqu'elle a appris que certains profs du collège avaient remué ciel et terre l'an passé pour trouver des solutions pour un élève de 4e qui ne savait ni lire ni écrire. Sans succès. "Ni les enseignants ni l'administration n'ont pu faire quoi que ce soit : l'échec de l'institution est total", fulmine-t-elle. Le pire, pour Sophie, est sans conteste que l'adolescent lui-même ait renoncé. "Aucun prof, avant de l'avoir vécu, ne peut imaginer accepter qu'un élève refuse à ce point." Le garçon, lui, a continué son petit bonhomme de chemin sans que personne n'ait pu remédier à son drame. Il est en 3e aujourd'hui.
http://www.lepoint.fr/societe/journal-d-un-prof-debutant-episode-7-un-eleve-de-troisieme-qui-ne-sait-pas-lire-c-est-normal-01-10-2013-1737011_23.php

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Igniatius le Mar 1 Oct 2013 - 8:50

C'est incroyable.

C'est sûr que dans ces cas-là, le redoublement ne servait vraiment à rien...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par yogi le Mar 1 Oct 2013 - 8:51

Malheureusement ,on a en connait tous des cas similaires avec ce sentiment d'impuissance de toutes parts.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par dandelion le Mar 1 Oct 2013 - 8:53

+1 En début de carrière, j'avais cru que mettre les sous-titres aiderait les élèves à comprendre... Faire lire à haute voix est une expérience pénible le plus souvent.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Paratge le Mar 1 Oct 2013 - 8:58

C'est la logique pédagogiste qui prévaut : ils doivent tous passer dans la classe supérieure sans vérifier si certaines exigences sont remplies... Il paraît que c'est "démocratique" de se foutre d'eux.

Tout ça sous couvert de "danlintérédézanfan" !
Si c'est pas de la crapulerie de faire ça à des gosses !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par yogi le Mar 1 Oct 2013 - 9:00

En ECLAIR ,il y a pas mal de moyens de remédiation pour les 6ieme par exemple,mais après? Plus rien! Marche ou crève.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Marie Laetitia le Mar 1 Oct 2013 - 9:10

Mais c'est curieux, ils n'ont passé aucun test depuis l'entrée en collège? Chez nous c'est le cas (et c'est très instructif, ça annule le repérage que j'avais commencé vaguement à faire avec les 6e)...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par User5899 le Mar 1 Oct 2013 - 9:26

C'est triste pour le gosse.
C'est accablant pour l'institution.
Qu'en pense Môssieur Frackowiak ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Ronin le Mar 1 Oct 2013 - 9:51

Que c'est de la propagande réac, probablement.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Loïse le Mar 1 Oct 2013 - 9:53

Comme dirait ma CPC : "Ils ont toute leur vie pour apprendre à lire !" Rolling Eyes

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !

Loïse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Ronin le Mar 1 Oct 2013 - 10:00

Oh, ils apprendront à lire à Pôle emploi, ou dans des manuels d'électroménager c'est pas grave, fô pas être trop élitiste.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Loïse le Mar 1 Oct 2013 - 10:04

J'ai un meuble Ikéa à monter, vous croyez que je peux exploiter mes CM1 non-lecteurs pour le faire ? C'est pédagogique de leur faire lire les instructions malmaisbien 

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !

Loïse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par retraitée le Mar 1 Oct 2013 - 11:25

Orientation grille-pain : éjection par le haut.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par adelaideaugusta le Mar 1 Oct 2013 - 14:58

Cripure a écrit:C'est triste pour le gosse.
C'est accablant pour l'institution.
Qu'en pense Môssieur Frackowiak ?
Pierre Frackowiak a écrit:On ne pourra pas progresser si l’on ne parvient pas à tirer ses bottes de la glaise et à marcher, dans le respect des pédagogues, de penseurs comme Morin, Meirieu, Giordan, Charmeux, et tant d’autres qui éclairent le chemin. C’est l’enfermement dans la transmission des disciplines scolaires cloisonnées et leur didactique qui menace les élèves en difficulté au nom d’un saint Savoir scolaire.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Cath le Mar 1 Oct 2013 - 17:34

Ben, vu qu'il faut "rapprocher les filières" (idée qui ne semble pas vous interpeler, collègues du lycée général !), on ne va pas les empêcher de passer en 2nde générale, quand même. Vous ne voudriez pas briser leurs rêves.
Il est où le problème ?


(En fait...Il y a de quoi pleurer...)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Jenny le Mar 1 Oct 2013 - 17:38

Très triste ce texte Sad 

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Pseudo le Mar 1 Oct 2013 - 17:41

Ah, ça, je me souviendrais longtemps du prix des incorruptibles et des séances de lectures proposées au CDI en parallèle avec des 4eme. Un gamin sur deux ne savait que ânonner péniblement, sans rien comprendre aux textes de littérature jeunesse.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par philann le Mar 1 Oct 2013 - 17:42

@Paratge a écrit:C'est la logique pédagogiste qui prévaut : ils doivent tous passer dans la classe supérieure sans vérifier si certaines exigences sont remplies... Il paraît que c'est "démocratique" de se foutre d'eux.

Tout ça sous couvert de "danlintérédézanfan" !
Si c'est pas de la crapulerie de faire ça à des gosses !
Pas mieux!

[ COLÈRE ]

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par User5899 le Mar 1 Oct 2013 - 17:52

@adelaideaugusta a écrit:
Cripure a écrit:C'est triste pour le gosse.
C'est accablant pour l'institution.
Qu'en pense Môssieur Frackowiak ?
Pierre Frackowiak a écrit:On ne pourra pas progresser si l’on ne parvient pas à tirer ses bottes de la glaise et à marcher, dans le respect des pédagogues, de penseurs comme Morin, Meirieu, Giordan, Charmeux, et tant d’autres qui éclairent le chemin. C’est l’enfermement dans la transmission des disciplines scolaires cloisonnées et leur didactique qui menace les élèves en difficulté au nom d’un saint Savoir scolaire.
veneration veneration veneration 

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par piesco le Mar 1 Oct 2013 - 18:04

@Loïse a écrit:Comme dirait ma CPC : "Ils ont toute leur vie pour apprendre à lire !" Rolling Eyes
Je ne sais pas ce qu'est une CPC, mais c'est un être bien cynique qui parle, là.

Que c'est triste tout ça!

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Ergo le Mar 1 Oct 2013 - 18:14

@philann a écrit:
@Paratge a écrit:C'est la logique pédagogiste qui prévaut : ils doivent tous passer dans la classe supérieure sans vérifier si certaines exigences sont remplies... Il paraît que c'est "démocratique" de se foutre d'eux.

Tout ça sous couvert de "danlintérédézanfan" !
Si c'est pas de la crapulerie de faire ça à des gosses !
Pas mieux!

[ COLÈRE ]
Pas mieux non plus. furieux humhum Et demain, on va donc s'interroger sur l'éducation prioritaire. Je sens que je vais faire un massacre.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Volubilys le Mar 1 Oct 2013 - 18:52

@piesco a écrit:
@Loïse a écrit:Comme dirait ma CPC : "Ils ont toute leur vie pour apprendre à lire !" Rolling Eyes
Je ne sais pas ce qu'est une CPC, mais c'est un être bien cynique qui parle, là.

Que c'est triste tout ça!
CPC : conseiller pédagogique de circonscription
Les miens tiennent le même genre de discours, très sérieusement, ils y croient.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par Celadon le Mar 1 Oct 2013 - 19:12

Non, ils savent bien que c'est faux. Leur responsabilité est entière, désolée.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par atrium le Mar 1 Oct 2013 - 19:17

@Ergo a écrit:
@philann a écrit:
@Paratge a écrit:C'est la logique pédagogiste qui prévaut : ils doivent tous passer dans la classe supérieure sans vérifier si certaines exigences sont remplies... Il paraît que c'est "démocratique" de se foutre d'eux.

Tout ça sous couvert de "danlintérédézanfan" !
Si c'est pas de la crapulerie de faire ça à des gosses !
Pas mieux!

[ COLÈRE ]
Pas mieux non plus. furieux humhum Et demain, on va donc s'interroger sur l'éducation prioritaire. Je sens que je vais faire un massacre.
HS désolé mais un collègue un poil pessimiste (ou lucide ça dépend des jours) se demandait si le nouveau cycle CM-6° ne signait pas l'arrêt de mort des SEGPA. J'ai répondu: "Rhooo! y Z'oserait pas." puis je me suis souvenu que la réforme des cycles dans le primaire (Merci Jospin) avait entraîné la disparition des classes de perf...

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Un élève de troisième qui ne sait pas lire, c'est normal"

Message par yogi le Mar 1 Oct 2013 - 19:21

@atrium a écrit:
@Ergo a écrit:
@philann a écrit:Pas mieux!

[ COLÈRE ]
Pas mieux non plus. furieux humhum Et demain, on va donc s'interroger sur l'éducation prioritaire. Je sens que je vais faire un massacre.
HS désolé mais un collègue un poil pessimiste (ou lucide ça dépend des jours) se demandait si le nouveau cycle CM-6° ne signait pas l'arrêt de mort des SEGPA. J'ai répondu: "Rhooo! y Z'oserait pas." puis je me suis souvenu que la réforme des cycles dans le primaire (Merci Jospin) avait entraîné la disparition des classes de perf...
Tiens tiens ,je n'avais pas pensé à ca; intéressant! Moi j'ai pensé que le nouveau cycle CM-6ieme signifiait : programme de primaire maintenant fait en collège, et programme de collège fait en lycée. Dans tous les cas,à mon avis, il ne s'agit pas d'une hausse du niveau,bien au contraire!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum