Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Oct - 16:39

@benjy_star a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Pour ma part, j'associerais la montée (qui reste à démontrer toutefois, on verra en 2014) du vote FN chez les enseignants par leur prolétarisation. Le vote ouvrier au FN semble étonner beaucoup d'observateurs ou susciter les sarcasmes, mais c'est oublier que Marx déjà soulevait le problème du Lumpenproletariat. Aujourd'hui, une frange des enseignants est tombée dans cette catégorie et il n'est pas étonnant qu'elle se jette dans les bras du FN: manque de repères, manque de culture politique, manque de formation. Tout cela fait le lit de l'extrême-droite.
Encore un argument haineux contre le FN, encore une fois dépourvu de substance.

Ce que je lis : si on vote FN, c'est qu'on est inculte ou issu d'un milieu ouvrier.

Vous avez rien de plus concret pour contrer le FN, parce que là, c'est tout à fait léger.

Merci d'arrêter de faire le jeu du FN qui se présente comme victime de diffamation, la haine n'a plus l'air de venir du FN à force de lire des trucs pareils.
Je ne diffame rien du tout, le Lumpenproletariat a le droit de vote et s'exprime en fonction de ce qu'il estime bon pour lui. Je ne réclame pas qu'on lui interdise le droit de vote. Mais il me semble qu'il y a assez peu de cadres supérieurs qui votent FN. Et l'émergence d'un vote FN chez les profs arrive précisément au moment où la profession se prolétarise. Coïncidence? Je ne le crois pas. Mon hypothèse n'est ni haineuse, ni diffamatoire, elle vise au contraire à comprendre pourquoi les ouvriers votent désormais FN.
Oui, les profs ont un capital culturel de plus en plus faible, et cela explique très directement cette nouvelle tendance.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Tristana le Dim 13 Oct - 16:58

On peut quand même faire un lien entre le vote FN et le niveau d'études de ceux qui votent, sans qu'il s'agisse d'insulter ou de mépriser quiconque.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Maieu le Dim 13 Oct - 17:02

@Mike92 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Pour ma part, j'associerais la montée (qui reste à démontrer toutefois, on verra en 2014) du vote FN chez les enseignants par leur prolétarisation. Le vote ouvrier au FN semble étonner beaucoup d'observateurs ou susciter les sarcasmes, mais c'est oublier que Marx déjà soulevait le problème du Lumpenproletariat. Aujourd'hui, une frange des enseignants est tombée dans cette catégorie et il n'est pas étonnant qu'elle se jette dans les bras du FN: manque de repères, manque de culture politique, manque de formation. Tout cela fait le lit de l'extrême-droite.
je pense aussi que c'est dur à entendre mais que c'est  vrai...
S’agissant des profs séduits par le FN, je ne pense pas que lumpenproletariat soit adéquat. Il désigne chez Marx ceux dont la « misère » - au sens le plus large – est telle qu’ils n’ont pas d’accès possible à la conscience de classe dont on sait l’importance qu’elle a dans sa pensée.
J’essaie d’expliquer dans ma contribution comment l’adhésion au FN touche à l’exercice de sa propre liberté. Par leur formation, les profs disposent d’aides intellectuelles fortes… dont on sait qu’elles peuvent ne pas suffire (voir les intellectuels séduits par le fascisme et le nazisme), surtout si la machinerie collective des peurs individuelles franchit un seuil au-delà duquel il n’est plus possible de faire marche arrière.

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Jul le Dim 13 Oct - 17:12

@Reine Margot a écrit:Il y a aussi cette récupération de la perte de sens de ce métier: le constat de la baisse du niveau, la perte d'autorité et le manque de respect de la société envers l'école...bref le FN a su entendre et récupérer ces doléances à son profit et certains sont sensibles au programme de ce parti concernant l'école.
J'adhère totalement à l'analyse de Reine Margot.
On peut y ajouter la future disparition du redoublement, le choix total laissé aux parents quant à l'orientation après la 3e...et dans un autre domaine, la stagnation voire la baisse des salaires. Tout cela amène des collègues à se reconnaître dans le programme du FN et peut-être à en attendre des changements concrets.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Mike92 le Dim 13 Oct - 17:37

Par leur formation, les profs disposent d’aides intellectuelles fortes…
j'ai quelques doutes pour une bonne partie d 'entre eux... leur formation...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Moonchild le Dim 13 Oct - 20:11

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne diffame rien du tout, le Lumpenproletariat a le droit de vote et s'exprime en fonction de ce qu'il estime bon pour lui. Je ne réclame pas qu'on lui interdise le droit de vote. Mais il me semble qu'il y a assez peu de cadres supérieurs qui votent FN. Et l'émergence d'un vote FN chez les profs arrive précisément au moment où la profession se prolétarise. Coïncidence? Je ne le crois pas. Mon hypothèse n'est ni haineuse, ni diffamatoire, elle vise au contraire à comprendre pourquoi les ouvriers votent désormais FN.
Oui, les profs ont un capital culturel de plus en plus faible, et cela explique très directement cette nouvelle tendance.
 
Sauf que pour Marx le Lumpenproletariat ne désignait pas les ouvriers ; du moins c'est ce que je croyais avoir compris.
 
@Maieu a écrit:J’essaie d’expliquer dans ma contribution comment l’adhésion au FN touche à  l’exercice de sa propre liberté. Par leur formation, les profs disposent d’aides intellectuelles fortes… dont on sait qu’elles peuvent ne pas suffire (voir les intellectuels séduits par le fascisme et le nazisme), surtout si la machinerie collective des peurs individuelles franchit un seuil au-delà duquel il n’est plus possible de faire marche arrière.
 
Je vais poser une question polémique : et si ces enseignants qui se rapprochent actuellement du FN étaient moins idiots que nous ne le pensons et peut-être même tout simplement plus malins que nous ?
 
Parce que là, nous sommes doctement réunis pour leur reprocher d'être au mieux naïfs et de ne pas comprendre à quel point ils se font récupérer, tout en nous distribuant mutuellement des auto-satisfecits pour avoir subtilement démasqué la sournoise bébête immonde qui nous menace et cherche à nous exploiter ; mais ce faisant, nous accordons indirectement un blanc-seing à toutes les formations politiques qui détruisent l'école depuis plus de vingt ans et cautionnons leurs réformes éducatives à venir puisque nous montrons qu'en fin de compte nous céderons à la consigne dite du "vote républicain".
 
On pourrait envisager que ces enseignants qui rejoignent le collectif Racine, ayant compris que le risque de voir arriver le FN au pouvoir à l'échelon national est plus que minime mais que cependant l'affiliation à ce parti offre l'accès à une tribune médiatique sans autre équivalent actuel, sont tout simplement en train d'instrumentaliser Marine Le Pen - au moins autant qu'elle ne les instrumentalise - pour tenter de faire passer auprès du grand public un discours de défense des enseignants qui a totalement disparu de notre société, en espérant que cela finisse par provoquer en retour une réaction au sein des autres partis.
 
Bref quand on n'a sur la scène politique plus d'autre porte-parole audible que le FN, est-ce réellement plus stupide d'y avoir recours - sans forcément se faire d'illusions sur sa nature - que de se draper dans la posture du chevalier blanc se confrontant à un péril lointain pour protéger celui qui va le poignarder dans le dos ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par PauvreYorick le Dim 13 Oct - 20:26

@Moonchild: que le diagnostic soit exact ou non, c'est tout à fait l'usage que tentent de faire Brighelli, ou Catherine Kintzler (mezetulle), du bruit autour de ce collectif.

Après,
@Moonchild a écrit: Bref quand on n'a sur la scène politique plus d'autre porte-parole audible que le FN, est-ce réellement plus stupide d'y avoir recours - sans forcément se faire d'illusions sur sa nature - que de se draper dans la posture du chevalier blanc se confrontant à un péril lointain pour protéger celui qui va le poignarder dans le dos ?
À la limite ce genre de raisonnement pourrait être tenu, si par ailleurs le FN n'avait pas un programme politique qui contenait d'autres propositions (dont une partie d'ailleurs contredit la mission susdite de porte-parolat). Autrement dit ça reste très, très, très spéculatif.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par John le Dim 13 Oct - 20:29

que le diagnostic soit exact ou non, c'est tout à fait l'usage que tentent de faire Brighelli, ou Catherine Kintzler (mezetulle), du bruit autour de ce collectif
Je ne comprends pas cette phrase, mais en tout cas ni l'un ni l'autre ne sont pour la montée du FN.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par PauvreYorick le Dim 13 Oct - 20:35

OK, je m'explique: bien évidemment, justes cieux, ni Kintzler ni Brighelli n'espèrent voir le FN aux commandes, ils en sont tout ce qu'il y a de plus éloigné.

En revanche, l'un comme l'autre appuient fermement là où apparemment ça fait mal: en soulignant que si des enseignants peuvent être séduits par le discours tenu, c'est précisément parce qu'une partie de ce discours paraît de bon sens («dire qu'il fait jour quand il fait jour») et que personne alentour, à part le FN, n'ose apparemment le tenir. Cf. les articles de C.K. et J.P.B. postés à ce sujet, c'est on ne peut plus clair.

La manoeuvre, qui lorgne du côté des partis classiques, consiste visiblement à leur dire aussi explicitement que possible que s'ils laissent le monopole dudit bon sens à Jean-Marine, ils vont s'en mordre les doigts. Autrement dit, à peu près le genre de manoeuvre, en légèrement moins contourné et moins machiavélique certes (et aussi moins compromettant), que celle que Moonchild, spéculativement, décrit.


Dernière édition par PauvreYorick le Dim 13 Oct - 20:36, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par John le Dim 13 Oct - 20:36

Ah d'accord, entendu ! topela 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par PauvreYorick le Dim 13 Oct - 20:38

À relire je me dis que tu as raison, une explicitation était sans doute plus que bienvenue... Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par dandelion le Dim 13 Oct - 20:42

@PauvreYorick a écrit:OK, je m'explique: bien évidemment, justes cieux, ni Kintzler ni Brighelli n'espèrent voir le FN aux commandes, ils en sont tout ce qu'il y a de plus éloigné.

En revanche, l'un comme l'autre appuient fermement là où apparemment ça fait mal: en soulignant que si des enseignants peuvent être séduits par le discours tenu, c'est précisément parce qu'une partie de ce discours paraît de bon sens («dire qu'il fait jour quand il fait jour») et que personne alentour, à part le FN, n'ose apparemment le tenir. Cf. les articles de C.K. et J.P.B. postés à ce sujet, c'est on ne peut plus clair.

La manoeuvre, qui lorgne du côté des partis classiques, consiste visiblement à leur dire aussi explicitement que possible que s'ils laissent le monopole dudit bon sens à Jean-Marine, ils vont s'en mordre les doigts. Autrement dit, à peu près le genre de manoeuvre, en légèrement moins contourné et moins machiavélique certes (et aussi moins compromettant), que celle que Moonchild, spéculativement, décrit.
Remarque pertinente, d'autant plus que j'ai entendu au moins deux socialistes expliquer cette semaine que l'on voyait qu'il faisait nuit, mais que bien évidemment on se trompait, il faisait jour. A force de nier les évidences (par exemple les dysfonctionnements de la réforme des rythmes) et de toujours répondre aux plaintes des enseignants en les taxant de corporatisme, on crée du désespoir.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par yogi le Dim 13 Oct - 20:51

@Moonchild a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne diffame rien du tout, le Lumpenproletariat a le droit de vote et s'exprime en fonction de ce qu'il estime bon pour lui. Je ne réclame pas qu'on lui interdise le droit de vote. Mais il me semble qu'il y a assez peu de cadres supérieurs qui votent FN. Et l'émergence d'un vote FN chez les profs arrive précisément au moment où la profession se prolétarise. Coïncidence? Je ne le crois pas. Mon hypothèse n'est ni haineuse, ni diffamatoire, elle vise au contraire à comprendre pourquoi les ouvriers votent désormais FN.
Oui, les profs ont un capital culturel de plus en plus faible, et cela explique très directement cette nouvelle tendance.
 
Sauf que pour Marx le Lumpenproletariat ne désignait pas les ouvriers ; du moins c'est ce que je croyais avoir compris.
 
@Maieu a écrit:J’essaie d’expliquer dans ma contribution comment l’adhésion au FN touche à  l’exercice de sa propre liberté. Par leur formation, les profs disposent d’aides intellectuelles fortes… dont on sait qu’elles peuvent ne pas suffire (voir les intellectuels séduits par le fascisme et le nazisme), surtout si la machinerie collective des peurs individuelles franchit un seuil au-delà duquel il n’est plus possible de faire marche arrière.
 
Je vais poser une question polémique : et si ces enseignants qui se rapprochent actuellement du FN étaient moins idiots que nous ne le pensons et peut-être même tout simplement plus malins que nous ?
 
Parce que là, nous sommes doctement réunis pour leur reprocher d'être au mieux naïfs et de ne pas comprendre à quel point ils se font récupérer, tout en nous distribuant mutuellement des auto-satisfecits pour avoir subtilement démasqué la sournoise bébête immonde qui nous menace et cherche à nous exploiter ; mais ce faisant, nous accordons indirectement un blanc-seing à toutes les formations politiques qui détruisent l'école depuis plus de vingt ans et cautionnons leurs réformes éducatives à venir puisque nous montrons qu'en fin de compte nous céderons à la consigne dite du "vote républicain".
 
On pourrait envisager que ces enseignants qui rejoignent le collectif Racine, ayant compris que le risque de voir arriver le FN au pouvoir à l'échelon national est plus que minime mais que cependant l'affiliation à ce parti offre l'accès à une tribune médiatique sans autre équivalent actuel, sont tout simplement en train d'instrumentaliser Marine Le Pen - au moins autant qu'elle ne les instrumentalise - pour tenter de faire passer auprès du grand public un discours de défense des enseignants qui a totalement disparu de notre société, en espérant que cela finisse par provoquer en retour une réaction au sein des autres partis.
 


Heu ,moi je dis "On ne joue pas avec le feu!"

Quoiqu'il en soit,je ne veux pas du tout avoir l'impression que mes causes en matière d'éducation sont similaires à celles des votants FN.
Je me demande si certains profs soi-disant FN ne sont pas soudoyés pour monter des collectifs à la noix dont le but serait de "démontrer" aux ouvriers qu'au fond "Il n'y a pas à culpabiliser de voter bleu marine puisque regardez,les profs se mettent à parler et voter FN tellement ,eux aussi,ils en ont ras-le-bol de ce qui se passe dans notre beau pays."

Je trouve que c'est dangereux ces moyens de dédiaboliser ;appelons un chat un chat:les idées de ce parti sont diaboliques.En 33 Hitler a été élu en temps de crise,on en retient quoi? Pas grand chose en fait,c'est désolant.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Moonchild le Dim 13 Oct - 20:55

@PauvreYorick a écrit:OK, je m'explique: bien évidemment, justes cieux, ni Kintzler ni Brighelli n'espèrent voir le FN aux commandes, ils en sont tout ce qu'il y a de plus éloigné.

En revanche, l'un comme l'autre appuient fermement là où apparemment ça fait mal: en soulignant que si des enseignants peuvent être séduits par le discours tenu, c'est précisément parce qu'une partie de ce discours paraît de bon sens («dire qu'il fait jour quand il fait jour») et que personne alentour, à part le FN, n'ose apparemment le tenir. Cf. les articles de C.K. et J.P.B. postés à ce sujet, c'est on ne peut plus clair.

La manoeuvre, qui lorgne du côté des partis classiques, consiste visiblement à leur dire aussi explicitement que possible que s'ils laissent le monopole dudit bon sens à Jean-Marine, ils vont s'en mordre les doigts. Autrement dit, à peu près le genre de manoeuvre, en légèrement moins contourné et moins machiavélique certes (et aussi moins compromettant), que celle que Moonchild, spéculativement, décrit.
Tout-à-fait, mais la manœuvre de Kintzler ou Brighelli ne peut opérer que si par ailleurs d'autres enseignants se rapprochent du FN : les politiciens ont souvent besoin d'être mis au pied du mur pour réagir, or ils ne seront pas intimidés par une simple menace virtuelle.
Finalement la démarche est complémentaire : il faut que certains mettent la menace à exécution pour que d'autres puissent faire entendre une alternative.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Igniatius le Dim 13 Oct - 20:56

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Pour ma part, j'associerais la montée (qui reste à démontrer toutefois, on verra en 2014) du vote FN chez les enseignants par leur prolétarisation. Le vote ouvrier au FN semble étonner beaucoup d'observateurs ou susciter les sarcasmes, mais c'est oublier que Marx déjà soulevait le problème du Lumpenproletariat. Aujourd'hui, une frange des enseignants est tombée dans cette catégorie et il n'est pas étonnant qu'elle se jette dans les bras du FN: manque de repères, manque de culture politique, manque de formation. Tout cela fait le lit de l'extrême-droite.
Je ne suis pas du tout spécialiste, mais il me semblait justement que le lumpenproletariat désignait une catégorie "inférieure" aux ouvriers, qui possédaient un travail régulier : des gens non-éduqués, ayant peu de droits, et luttant pour survivre.

Je crois que tu pousses un peu pour la comparaison aux enseignants.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Oct - 20:58

@Igniatius a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Pour ma part, j'associerais la montée (qui reste à démontrer toutefois, on verra en 2014) du vote FN chez les enseignants par leur prolétarisation. Le vote ouvrier au FN semble étonner beaucoup d'observateurs ou susciter les sarcasmes, mais c'est oublier que Marx déjà soulevait le problème du Lumpenproletariat. Aujourd'hui, une frange des enseignants est tombée dans cette catégorie et il n'est pas étonnant qu'elle se jette dans les bras du FN: manque de repères, manque de culture politique, manque de formation. Tout cela fait le lit de l'extrême-droite.
Je ne suis pas du tout spécialiste, mais il me semblait justement que le lumpenproletariat désignait une catégorie "inférieure" aux ouvriers, qui possédaient un travail régulier : des gens non-éduqués, ayant peu de droits, et luttant pour survivre.

Je crois que tu pousses un peu pour la comparaison aux enseignants.
Je reconnais avoir poussé un peu. Mais qui peut nier que nous nous prolétarisons? Et qu'une partie importante des électeurs FN vient des milieux déclassés?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Igniatius le Dim 13 Oct - 21:00

@Moonchild a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je ne diffame rien du tout, le Lumpenproletariat a le droit de vote et s'exprime en fonction de ce qu'il estime bon pour lui. Je ne réclame pas qu'on lui interdise le droit de vote. Mais il me semble qu'il y a assez peu de cadres supérieurs qui votent FN. Et l'émergence d'un vote FN chez les profs arrive précisément au moment où la profession se prolétarise. Coïncidence? Je ne le crois pas. Mon hypothèse n'est ni haineuse, ni diffamatoire, elle vise au contraire à comprendre pourquoi les ouvriers votent désormais FN.
Oui, les profs ont un capital culturel de plus en plus faible, et cela explique très directement cette nouvelle tendance.
 
Sauf que pour Marx le Lumpenproletariat ne désignait pas les ouvriers ; du moins c'est ce que je croyais avoir compris.
 
@Maieu a écrit:J’essaie d’expliquer dans ma contribution comment l’adhésion au FN touche à  l’exercice de sa propre liberté. Par leur formation, les profs disposent d’aides intellectuelles fortes… dont on sait qu’elles peuvent ne pas suffire (voir les intellectuels séduits par le fascisme et le nazisme), surtout si la machinerie collective des peurs individuelles franchit un seuil au-delà duquel il n’est plus possible de faire marche arrière.
 
Je vais poser une question polémique : et si ces enseignants qui se rapprochent actuellement du FN étaient moins idiots que nous ne le pensons et peut-être même tout simplement plus malins que nous ?
 
Parce que là, nous sommes doctement réunis pour leur reprocher d'être au mieux naïfs et de ne pas comprendre à quel point ils se font récupérer, tout en nous distribuant mutuellement des auto-satisfecits pour avoir subtilement démasqué la sournoise bébête immonde qui nous menace et cherche à nous exploiter ; mais ce faisant, nous accordons indirectement un blanc-seing à toutes les formations politiques qui détruisent l'école depuis plus de vingt ans et cautionnons leurs réformes éducatives à venir puisque nous montrons qu'en fin de compte nous céderons à la consigne dite du "vote républicain".
 
On pourrait envisager que ces enseignants qui rejoignent le collectif Racine, ayant compris que le risque de voir arriver le FN au pouvoir à l'échelon national est plus que minime mais que cependant l'affiliation à ce parti offre l'accès à une tribune médiatique sans autre équivalent actuel, sont tout simplement en train d'instrumentaliser Marine Le Pen - au moins autant qu'elle ne les instrumentalise - pour tenter de faire passer auprès du grand public un discours de défense des enseignants qui a totalement disparu de notre société, en espérant que cela finisse par provoquer en retour une réaction au sein des autres partis.
 
Bref quand on n'a sur la scène politique plus d'autre porte-parole audible que le FN, est-ce réellement plus stupide d'y avoir recours - sans forcément se faire d'illusions sur sa nature - que de se draper dans la posture du chevalier blanc se confrontant à un péril lointain pour protéger celui qui va le poignarder dans le dos ?
Cela me paraît très tordu : si c'était vraiment le cas, ce serait perdu d'avance.
Quand on voit que plusieurs syndicats, pourtant composés de gens normalement intelligents, ne laissent pas passer une occasion de faire passer le SNALC pour un syndicat d'extrême-droite, et ainsi décrédibiliser sa parole, je ne vois pas trop quel espoir auraient des profs se réclamant ouvertement du FN. Cela servirait juste aux partis institutionnels pour les rendre inaudibles.
Et puis, qui serait assez dingue pour se sacrifier en se compromettant avec ce parti immonde ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par philann le Dim 13 Oct - 21:02

Je pense que c'est une grave erreur et un risque politique énorme de croire que les gens (y compris des profs) votent FN par perte de repères (historiques ou politiques) ou baisse intellectuelle.

Si l'on veut lutter contre cette peste (et à mon avis avec les municipales et les européennes qui arrivent nous n'avons encore rien vu) il faut la prendre au sérieux et considérer que les gens votant FN ne sont pas forcément de pauvres incultes ni de pauvres paumés socialement ou économiquement...mais que certains vont faire en toute conscience ce choix par dépit ou en conscience par rejet du PS et de l'UMP.


_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Oct - 21:05

@philann a écrit:Je pense que c'est une grave erreur et un risque politique énorme de croire que les gens (y compris des profs) votent FN par perte de repères (historiques ou politiques) ou baisse intellectuelle.

Si l'on veut lutter contre cette peste (et à mon avis avec les municipales et les européennes qui arrivent nous n'avons encore rien vu) il faut  la prendre au sérieux et considérer que les gens votant FN ne sont pas forcément de pauvres incultes ni de pauvres paumés socialement ou économiquement...mais que certains vont faire en toute conscience ce choix par dépit ou en conscience par rejet du PS et de l'UMP.

Ah mais tu te goures là, parce que je pense qu'il faut et qu'on peut lutter, mais par l'instruction, et surtout la lutte contre le chômage. Si les gens sont moins cultivés et chômeurs, ce n'est pas leur faute, mais la faute à une société qui ne fonctionne plus, la faute à des années de laisser-aller.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Instructeurpublic le Dim 13 Oct - 21:06

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mon hypothèse n'est ni haineuse, ni diffamatoire, elle vise au contraire à comprendre pourquoi les ouvriers votent désormais FN.
Parce qu'ils ont de solides repères culturels issus de la praxis et qu'ils ont bien compris que dans le monde actuel, leur intérêt ne peut être défendu que dans le cadre national.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Oct - 21:08

@Instructeurpublic a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mon hypothèse n'est ni haineuse, ni diffamatoire, elle vise au contraire à comprendre pourquoi les ouvriers votent désormais FN.
Parce qu'ils ont de solides repères culturels issus de la praxis et qu'ils ont bien compris que dans le monde actuel, leur intérêt ne peut être défendu que dans le cadre national.
Si tu crois qu'aujourd'hui les ouvriers qui votent FN (et qui sont surtout des ouvriers au chômage) sont les héritiers de la culture ouvrière forgée par les structures communistes ou proches, alors je crois que tu trompes lourdement. Si le FN est un parti qui a la cote chez les jeunes et chez les chômeurs, c'est bien parce que c'est un parti de déclassés et de paumés. Mais ce constat n'est pas une attaque contre eux, plutôt un appel à lutter contre l'ignorance et le chômage. Mais on n'en prend pas le chemin, vraiment pas.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par yogi le Dim 13 Oct - 21:09

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@philann a écrit:Je pense que c'est une grave erreur et un risque politique énorme de croire que les gens (y compris des profs) votent FN par perte de repères (historiques ou politiques) ou baisse intellectuelle.

Si l'on veut lutter contre cette peste (et à mon avis avec les municipales et les européennes qui arrivent nous n'avons encore rien vu) il faut  la prendre au sérieux et considérer que les gens votant FN ne sont pas forcément de pauvres incultes ni de pauvres paumés socialement ou économiquement...mais que certains vont faire en toute conscience ce choix par dépit ou en conscience par rejet du PS et de l'UMP.

Ah mais tu te goures là, parce que je pense qu'il faut et qu'on peut lutter, mais par l'instruction, et surtout la lutte contre le chômage. Si les gens sont moins cultivés et chômeurs, ce n'est pas leur faute, mais la faute à une société qui ne fonctionne plus, la faute à des années de laisser-aller.
Ou la faute des dirigeants qui préfèrent gouverner les cityens d'une société ,en les rendant de plus en plus incultes et stupides. Voltaire est toujours d'actualité à mon avis.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Oct - 21:11

@yogi a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@philann a écrit:Je pense que c'est une grave erreur et un risque politique énorme de croire que les gens (y compris des profs) votent FN par perte de repères (historiques ou politiques) ou baisse intellectuelle.

Si l'on veut lutter contre cette peste (et à mon avis avec les municipales et les européennes qui arrivent nous n'avons encore rien vu) il faut  la prendre au sérieux et considérer que les gens votant FN ne sont pas forcément de pauvres incultes ni de pauvres paumés socialement ou économiquement...mais que certains vont faire en toute conscience ce choix par dépit ou en conscience par rejet du PS et de l'UMP.

Ah mais tu te goures là, parce que je pense qu'il faut et qu'on peut lutter, mais par l'instruction, et surtout la lutte contre le chômage. Si les gens sont moins cultivés et chômeurs, ce n'est pas leur faute, mais la faute à une société qui ne fonctionne plus, la faute à des années de laisser-aller.
Ou la faute des dirigeants qui préfèrent gouverner les citoyens d'une société ,en les rendant de plus en plus incultes et stupides. Voltaire est toujours d'actualité à mon avis.
Oui oui, bien sûr, entièrement d'accord avec ça.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par Moonchild le Dim 13 Oct - 21:15

@yogi a écrit:Heu ,moi je dis "On ne joue pas avec le feu!"
 
Regardons plutôt nos gouvernants mettre le feu à la maison.
 
 
@yogi a écrit:Quoiqu'il en soit,je ne veux pas du tout avoir l'impression que mes causes en matière d'éducation sont similaires à celles des votants FN.
 
C'est vrai que dans ce domaine je me sens beaucoup plus proche des votants PS inscrits à la FCPE. 
 
 
@yogi a écrit:Je me demande si certains profs soi-disant FN ne sont pas soudoyés pour monter des collectifs à la noix dont le but serait de "démontrer" aux ouvriers qu'au fond "Il n'y a pas à culpabiliser de voter bleu marine puisque regardez,les profs se mettent à parler et voter FN tellement ,eux aussi,ils en ont ras-le-bol de ce qui se passe dans notre beau pays."
 
Les ouvriers n'ont pas attendu la caution morale des profs qui depuis plusieurs décennies n'ont de cesse d'afficher leur profond mépris envers eux. A la rigueur ça les fera rire jaune quand ils diront que "finalement les profs, après tous leurs beaux discours, ils y viennent aussi".
 
 
@yogi a écrit:Je trouve que c'est dangereux ces moyens de dédiaboliser ;appelons un chat un chat:les idées de ce parti sont diaboliques.En 33 Hitler a été élu en temps de crise,on en retient quoi? Pas grand chose en fait,c'est désolant.
 
On parle de politique ou d'exorcisme ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collectif Racine : des profs avec Marine Le Pen

Message par philann le Dim 13 Oct - 21:16

MK pour la lutte contre le chômage, je suis d'accord avec toi!!
Mais c'est une erreur de croire que les gens votent FN par manque d'instruction !!!
Je pense vraiment que le risque est là!!! Tous ne sont pas paumés et incultes et leur dangerosité vient précisément de là!!

Bien sûr ils récupèrent les paumés...mais nombre de gens votant FN sont dans la norme intellectuellement... Ils ne votent pas par ignorance mais par conviction!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum