Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Fesseur Pro le Lun 13 Jan 2014 - 17:47

Ca va pas Zorglub ?

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Taek le Lun 13 Jan 2014 - 17:52

Est-ce que ce serait pas du sexisme très genré de toujours utiliser le mot "infirmière".

On dit bien qu'on va chez le docteur, ça équilibre non ? Smile

Taek
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Gryphe le Lun 13 Jan 2014 - 18:00

@Zorglub a écrit:Est-ce que ce serait pas du sexisme très genré de toujours utiliser le mot "infirmière".
Si, il se trouve que les infirmiers scolaires sont des infirmières dans un pourcentage assez faramineux et que Sessi a elle-même parlé d'infirmière. L'infirmier de leur établissement est donc bien une infirmière.  Wink

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Zorglub le Lun 13 Jan 2014 - 18:04

@Fesseur Pro a écrit:Ca va pas Zorglub ?
Ben voilà !
Je m'applique, je prends de bonnes résolutions pour 2014 et tout de suite vous vous inquiétez de ma santé (mentale ?).
Si c'est pas malheureux ...

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Gryphe le Lun 13 Jan 2014 - 18:12

@Zorglub a écrit:Ben voilà !
Je m'applique, je prends de bonnes résolutions pour 2014 et tout de suite vous vous inquiétez de ma santé (mentale ?).
Si c'est pas malheureux ...
C'est ça, quand on change, ça perturbe toujours l'entourage.  Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Sphinx le Lun 13 Jan 2014 - 18:20

Et sinon, faire venir une asso qui lutte contre l'homophobie en milieu scolaire ? Ca passerait peut-être mieux qu'une heure de vie de classe (qui aurait effectivement l'inconvénient d'avoir l'air organisée rien que pour lui) s'ils font une intervention dans plusieurs classes. Le MAG ne fait pas que recevoir des coups de téléphone, il se déplace aussi (je connais quelqu'un qui y fait des interventions).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Gryphe le Lun 13 Jan 2014 - 18:26

@Sphinx a écrit:Et sinon, faire venir une asso qui lutte contre l'homophobie en milieu scolaire ? Ca passerait peut-être mieux qu'une heure de vie de classe (qui aurait effectivement l'inconvénient d'avoir l'air organisée rien que pour lui) s'ils font une intervention dans plusieurs classes.
Impératif que ce soit dans plusieurs classes !
Mais il faut jumeler plusieurs approches, car le temps que l'assoc arrive, on sera en avril.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Sessi le Lun 13 Jan 2014 - 22:14

Merci pour vos messages. Ca me paraît effectivement plus sage de ne pas faire cette hvc. J'en ai parlé avec la chef qui va rencontrer l'élève et on va voir avec le cesc pour faire une association et faire une action auprès de tous les élèves. Le délégué en question, qui a profité de la fragilité de son camarade, sera destitué de sa charge.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par skindiver le Mar 14 Jan 2014 - 12:36

Je pense qu'il faut aussi se montrer très ferme en tant que prof vis à vis des moqueries ou autre.
j'ai entendu une fois une moquerie sur un élève et j'ai poussé une gueulante comme jamais. J'ai jamais précisé le sujet de la moquerie mais clairement que si j'entendais à nouveau un élève se moquer d'un autre que ce soit sur son physique, son origine ethnique, sa sexualité, ou sur un handicap, ça serait une rencontre immédiate entre les parents le chef d'établissement et moi même avec demande de grosse sanction (je suis dans un établissement ou il n'y a aucun problème de discipline j'ai puni 2 élèves depuis le début de l'année). donc ce sont des menaces efficaces chez moi.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par titeprof le Mer 15 Jan 2014 - 6:02

j'apporte une petite pierre toute personnelle...
Tout le monde conseille de bien rester dans sa position de prof, à l'écart, et de renvoyer le truc à l'infirmière/association/etc...mais pour l'avoir vécu ce que ce jeune a fait en venant en parler à un adulte est sans doute la chose la plus compliquée qui soit, devoir recommencer avec un autre peut être très difficile. La première personne à qui j'ai parlé de ce que je considérais alors comme un fardeau a été un de mes profs au lycée. Il a été très humain, très gentil, il m'a beaucoup aidée. Je crois que jamais je n'aurais eu le cran d'aller en parler à l'infirmière (je ne voulais pas être "guérie" juste pas seule).
Rester dans son rôle, se protéger au cas où, bien sûr je le comprend, pour être passer de l'autre coté du bureau, mais c'est à vous que cet élève est venu parler, ne l'oubliez pas.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Gryphe le Mer 15 Jan 2014 - 9:37

@titeprof a écrit:mais pour l'avoir vécu ce que ce jeune a fait en venant en parler à un adulte est sans doute la chose la plus compliquée qui soit
c'est à vous que cet élève est venu parler, ne l'oubliez pas.
 fleurs 

Attention toutefois, la dernière histoire relatée dans le topic est différente :
@Sessi a écrit:Il s'est confié à un camarade délégué de classe sur son homosexualité, et le délégué s'est empressé de tout dévoiler à tout le monde.
Mais je ne sais pas trop comment m'y prendre avec lui vu qu'il n'est pas venu m'en parler de lui-même.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par maxence85 le Mer 15 Jan 2014 - 20:08

si l'élève vit mal son homosexualité c'est qu'il a besoin de parler à un professionnel de l'écoute: psychanaliste ou psychothérapeute en aucun cas à un prof qui est dans le discours du maître et donc doit reconnaitre les limites de sa profession.



maxence85
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Gryphe le Mer 15 Jan 2014 - 20:23

@maxence85 a écrit:si l'élève  vit mal son homosexualité c'est qu'il a besoin de parler à un professionnel  de l'écoute: psychanaliste ou psychothérapeute en aucun cas à un prof qui est dans le discours du maître et donc doit reconnaitre les limites de sa profession.
Sauf que aller chez un thérapeute, pour un élève mineur, ça veut dire mettre la famille dans le coup. On peut bien sûr suggérer de faire cette démarche, mais pour un ado, c'est davantage "incognito" de parler à quelqu'un du collège/du lycée que de dire à ses parents "je veux faire une thérapie". Sans compter que pour beaucoup de gens, "aller chez un psy" = "c'est pour les fous". Donc je ne suis pas choquée que la "porte d'entrée" pour commencer à parler d'un problème, quel qu'il soit, soit le lieu de vie habituel, soit l'établissement scolaire, même si ce n'est pas la mission première de l'établissement que de faire un accompagnement pour ce type de questions.

Bienvenue sur Neo, maxence !

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Sphinx le Mer 15 Jan 2014 - 20:46

@Gryphe a écrit:
@titeprof a écrit:mais pour l'avoir vécu ce que ce jeune a fait en venant en parler à un adulte est sans doute la chose la plus compliquée qui soit
c'est à vous que cet élève est venu parler, ne l'oubliez pas.
 fleurs 

Attention toutefois, la dernière histoire relatée dans le topic est différente :
@Sessi a écrit:Il s'est confié à un camarade délégué de classe sur son homosexualité, et le délégué s'est empressé de tout dévoiler à tout le monde.
Mais je ne sais pas trop comment m'y prendre avec lui vu qu'il n'est pas venu m'en parler de lui-même.

Oui, Titeprof, dans mon cas, suggérer la visite d'une asso, ce n'était pas pour l'élève homo (je suis bien sûr ouverte à la discussion si certains veulent me confier leurs soucis), mais plutôt pour expliquer la vie à ceux qui se moquent ou se montrent intolérants. Ca, j'avoue ne pas être sûre de savoir faire de façon efficace. Même si l'association n'a bien sûr pas un taux de réussite de 100% (préjugés durs à déracinés et issus d'un environnement familial très buté parfois), ça peut en faire réfléchir certains...

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par skindiver le Mer 15 Jan 2014 - 21:02

A son âge j'aurai aimé qu'un professeur vienne me voir en me disant que les choses ne seront pas évidentes à gérer, mais que je suis normal, que je peux en parler à d'autres professeurs, au cpe, à l'infirmier(e), que je peux discuter sur des forum internet avec d'autres jeunes homos de mon âge etc....
Je ne suis absolument pas d'accord avec toi maxence bien au contraire.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par John le Mer 15 Jan 2014 - 21:07

@maxence85 a écrit:si l'élève  vit mal son homosexualité c'est qu'il a besoin de parler à un professionnel  de l'écoute: psychanaliste ou psychothérapeute en aucun cas à un prof qui est dans le discours du maître et donc doit reconnaitre les limites de sa profession.
L'élève vit mal l'homophobie qui est autour de lui, et donc il a été victime.
Il a été victime d'une forme de violence, et c'est lui qui aurait besoin de suivre une thérapie ?
Non mais on marche sur la tête.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par stench le Mer 15 Jan 2014 - 21:13

Je suis la discussion de loin mais je trouve que conseiller à un homosexuel d'aller chez l'infirmier ou chez un psy, c'est un peu étonnant. Il n'est pas malade, non?

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Gryphe le Mer 15 Jan 2014 - 21:19

@stench a écrit:Je suis la discussion de loin mais je trouve que conseiller à un homosexuel d'aller chez l'infirmier ou chez un psy, c'est un peu étonnant. Il n'est pas malade, non?
C'est pour ça que quand on a invité SOS homophobie, - c'est l'infirmière qui s'occupe du CESC et qui d'habitude fait passer les messages "prévention tabac", etc, mais là on a refusé que ce soit elle qui fasse le mot et c'est la direction qui a fait le mot sur "SOS homophobie présente tel jour tel heure en 3ème1", etc.
Après on ne va pas enfermer quelqu'un dans une étiquette ("gay" ou ceci ou cela), s'il y a un mal-être voire une dépression, ce n'est pas stupide qu'il y ait une discussion avec l'infirmière.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par User5899 le Mer 15 Jan 2014 - 21:20

@maxence85 a écrit:si l'élève  vit mal son homosexualité c'est qu'il a besoin de parler à un professionnel  de l'écoute: psychanaliste ou psychothérapeute en aucun cas à un prof qui est dans le discours du maître et donc doit reconnaitre les limites de sa profession.
Oui, enfin, il est avant tout une victime d'une agression qui doit être traitée disciplinairement dans l'établissement. Lui, il n'a pas à se retrouver chez un médecin, c'est le délégué de sa classe quia besoin de se faire soigner, en plus de se faire taper sur les doigts.
Par ailleurs, je suis PP d'une classe de seconde où se trouve un jeune gay qui sort avec un 1re. Ils se roulent des pelles sans arrêt dans les couloirs et je suis épaté de constater que s'il y a bien des regards en coin, ils ne subissent aucunes insultes ni quolibets. L'affirmation tranquille, du moins dans un environnement pas trop hostile au départ, ça marche aussi, semble-t-il.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Cath le Mer 15 Jan 2014 - 21:25

C'est le lycée, Cripure, pas le collège...
Sinin, quand j'étais moi-même lycéenne (en 1985 !) deux filles sortaient ensemble et l'affichaient très ostensiblement. Que je sache, elle n'ont pas eu de remarques...
Etait-on plus tolérant ? scratch 

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Amaliah le Mer 15 Jan 2014 - 21:41

Je lis la fin de la discussion et je pense à mon élève de 3e qui sort avec une autre fille de 3e et assume totalement, on les voit se rouler des pelles devant mon collège ZEP en toute tranquillité. "Affirmation tranquille" pour reprendre les mots de Cripure, c'est exactement ça pour mes deux élèves.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Sphinx le Mer 15 Jan 2014 - 22:37

Ca dépend des établissements. D'après la personne que je connais qui intervient au MAG, il tombe sur des classes tout à fait réceptives et sur d'autres totalement fermées à ce qu'il peut avoir à dire (doux euphémisme). Et j'édite pour rajouter que ce ne sont pas forcément les établissements les plus défavorisés socialement qui se montrent les plus intolérants, loin s'en faut.

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par Oudemia le Mer 15 Jan 2014 - 22:41

Eh bien moi je trouve qu'un lycée n'est pas un endroit pour que des élèves s'y roulent des pelles  Evil or Very Mad

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par skindiver le Mer 15 Jan 2014 - 22:53

Je suis d'accord avec oudemia... Cependant si les couples hétérosexuels se roulent des pelles dans tous les sens pourquoi les jeunes homos ne le pourraient pas?

Je pense aussi que le fait d'assumer totalement sa sexualité (comme le font certains élèves) fait taire un peu les mauvais esprits...

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par MrCailloux le Jeu 16 Jan 2014 - 0:12

osteoboy a écrit:Je suis d'accord avec oudemia... Cependant si les couples hétérosexuels se roulent des pelles dans tous les sens pourquoi les jeunes homos ne le pourraient pas?

Je pense aussi que le fait d'assumer totalement sa sexualité (comme le font certains élèves) fait taire un peu les mauvais esprits...

J'avais un élève l'an dernier qui assumait totalement sa sexualité et il n'y a jamais eu un seul débordement de ce côté là... alors qu'un "t'es trop çon" pour générer un renversement de tables et chaises  Rolling Eyes

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aider un élève qui ne vit pas très bien son homosexualité ?

Message par User5899 le Jeu 16 Jan 2014 - 0:22

@Oudemia a écrit:Eh bien moi je trouve qu'un lycée n'est pas un endroit pour que des élèves s'y roulent des pelles  Evil or Very Mad
Oui, sur ce point précis, je suis d'accord et je manifeste d'ailleurs ma réprobation ronchonne dans les couloirs.
Spoiler:
Pour l'"y" aussi ci-dessus, d'ailleurs Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum