AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par John le Lun 7 Oct 2013 - 11:19

Extrait :
En France, notre système scolaire fonctionne globalement bien. Il a réussi, pour partie, le pari de la massification. Cette école de la république est notre bien commun, fruit d’un effort important et continu. Ce rappel est important, car s’il y a urgence à le faire évoluer il s’agit de le faire en pleine conscience de ses réussites.

Toutefois notre système est marqué par trois caractéristiques fortes et singulières, en comparaison aux autres pays de l’OCDE : le taux d’échec scolaire y est fort (150 000 jeunes sortis sans diplôme par an), la souffrance scolaire importante et la réussite fortement corrélée à la classe sociale.

Le mythe de l’école «creuset de la république» permettant à tous ses enfants de prendre, s’ils le souhaitent, l’ascenseur social, cache en réalité le fait que notre école est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué.

L’Afev, premier réseau d’intervention dans les quartiers populaires, par son action d’accompagnement individualisé au domicile d’enfants et de jeunes en difficulté par des étudiants bénévoles, a une approche concrète des inégalités vécues par des milliers de jeunes et leur famille. [...]

Soyons convaincus, politiquement, qu’il ne s’agit pas là, seulement, de l’incapacité de l’école à compenser les inégalités sociales de la société, mais bien du révélateur des difficultés spécifiques à notre système scolaire. En effet, la question n’est pas de faire un choix entre un nivellement par le bas ou par le haut mais de faire évoluer notre système éducatif au bénéfice de tous. Ainsi, en creux, ces inégalités vécues nous fournissent des pistes d’amélioration tout à fait essentielles pour notre système scolaire : école de la coopération plutôt que de la compétition, individualisation des parcours, renforcement du lien famille-école, réinvention du collège unique, valorisation de l’enseignement professionnel... Un défi que l’école ne pourra relever seul.
http://www.liberation.fr/evenements-libe/2013/10/04/l-egalite-le-lourd-defi-de-l-ecole_937025

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par Daphné le Lun 7 Oct 2013 - 12:22

Reproduction social !! Rolling Eyes

l'AFEV devrait commencer par revoir son orthographe.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par John le Lun 7 Oct 2013 - 12:41

Le dernier mot est fautif aussi :/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par Mike92 le Lun 7 Oct 2013 - 13:11

Comment faire, quand une grande partie des élèves issus de couches socio-culturelles défavorisées nous considère comme des adversaires à affronter ou à contourner, et l'école comme une obligation qu'il s'agit de saboter au mieux ? J'ai enseigné jadis à des élèves issus de milieux très modestes mais désireux de réussir ; leurs difficultés étaient compensées par les efforts que je mettais de mon côté à les aider (ce qui somme toute est assez normal), avec d'assez bons résultats... ce temps est-il révolu ?

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par kensington le Lun 7 Oct 2013 - 13:56


En voilà d'autres qui radotent!

Je ne parle pas de toi Mike Wink  et je suis d'accord avec ce que tu écris par ailleurs.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par Lefteris le Lun 7 Oct 2013 - 14:28

@Mike92 a écrit:Comment faire, quand une grande partie des élèves issus de couches socio-culturelles défavorisées nous considère comme des adversaires à affronter ou à contourner, et l'école comme une obligation qu'il s'agit de saboter au mieux ? J'ai enseigné jadis à des élèves issus de milieux très modestes mais désireux de réussir ; leurs difficultés étaient compensées par les efforts que je mettais de mon côté à les aider (ce qui somme toute est assez normal), avec d'assez bons résultats... ce temps est-il révolu ?
C'est exactement ma vision des choses, et aucun vrai diagnostic ne pourra être fait sur l'école tant que l'on n'admettra pas cette réalité, et que l'on restera sur la vulgate "les nenfants veulent apprendre" (en confondant au passage enfants et ados). Ce qui évidemment fait porter de manière très facile et très lâche le problème social sur les enseignants, les méthodes. Et à faux diagnostic, mauvais remèdes ou,pas de remède du tout ...

"Sabotage" est bien le mot, et de projet de délibéré, pas de manière accidentelle comme certains voudraient le faire croire. Pas toujours mais très souvent -je sais, c'est très politiquement incorrect de le dire - plus les classes sont populaires, plus elles béent d'admiration devant le bling- bling, méprisent les enseignants qui ne sont pas dans ce monde, et rejettent donc leur parole a priori,  méprisent la culture , refusent d'emblée tout intérêt pour  ce qui n'est pas la télé, les journaux pipeules , le sport, le show-biz.

Je vais même beaucoup plus loin, pour l'avoir entendu de mes propres oreilles (pédagogistes et autres habitants de Bisounoursland, ne lisez pas plus avant ...)  : certains savent pertinemment qu'ils sont "esquivés", en raison de leur comportement, par ceux qui contournent la carte scolaire , et en tirent une grande fierté, c'est le symbole de leur prise" de pouvoir par le sabotage.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par Mike92 le Lun 7 Oct 2013 - 14:40

On peut nuancer le propos en remarquant avec Bourdieu qu'il s'agit souvent d'un habitus, d'un réseau de pensées et d'idéologies intériorisées, pas de méchanceté a priori : on est bien dans le vécu, pas dans l'inné ou l'héréditaire. On peut parler aussi d'une sorte de réflexe de défense aberrant... Le vrai travail consisterait à se demander comment briser ces enchaînements.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par Lefteris le Lun 7 Oct 2013 - 15:20

@Mike92 a écrit:On peut nuancer le propos en remarquant avec Bourdieu qu'il s'agit souvent d'un habitus, d'un réseau de pensées et d'idéologies intériorisées, pas de méchanceté a priori : on est bien dans le vécu, pas dans l'inné ou l'héréditaire. On peut parler aussi d'une sorte de réflexe de défense aberrant... Le vrai travail consisterait à se demander comment briser ces enchaînements.
Certes, c'est un habitus, ça me semble même aller de soi sauf à croire à des gènes ...Mais un habitus si fort qu'il se répète et s'étend, comme un modèle à suivre, et aucun raisonnement ne peut le briser, à commencer par celui qui démontrerait que la pseudo liberté que constitue cette puissance illusoire (pourrir des cours, des  établissements entiers, faire fuir les autres ...) contribue à forger ses propres chaînes. De plus, le modèle de société procédurière,  qui présente tout ce qui est public comme ennemi par nature,  les discours,  y compris des politiques, dénigrant tout ce qui est "inutile" , les enseignants avec, les imprègnent comme des éponges, même sans qu'ils se le formulent clairement.
Ca fait beaucoup de déterminismes à briser, et j'avoue ne plus trop croire que ce sera possible.


Dernière édition par Lefteris le Lun 7 Oct 2013 - 19:35, édité 1 fois (Raison : correction du français !)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par Tristana le Lun 7 Oct 2013 - 18:27

Je pense aussi qu'on ne peut pas ignorer que la société entière ne valorise plus les études, le savoir ; on valorise la célébrité, l'argent : logique que les classes sociales populaires, qui ne savent pas quel parti on peut tirer du savoir, se laissent avoir par ce genre de discours où l'argent facile est roi... Combien de gamins fans de joueurs de foot aussi bêtes que des manches à balai, ou du film Scarface parce qu'ils s'imaginent que devenir Tony Montana, c'est devenir le roi du pétrole ?

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par atrium le Lun 7 Oct 2013 - 19:49

Ce n'est pas tout à fait ce que montre l'enquête de l'OCDE sur la mobilité sociale. Le tableau p10 montrerait plutôt une école qui tente tant bien que mal de faire bouger une société d'héritiers, apparente dans le tableau p9.

http://www.oecd.org/eco/growth/49849281.pdf

J'interprète mal?

Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFEV : "L'école française est l’une de celles où le phénomène de reproduction social est le plus marqué".

Message par User5899 le Lun 7 Oct 2013 - 23:19

Il faudrait prouver que l'école est la responsable dans son organisation, et que le regard de la société sur l'école ne porte pas une responsabilité...
Edit :accord avec Tristana.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum