Politis - La création par le FN du collectif Racine pour les enseignants est un non-événement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Politis - La création par le FN du collectif Racine pour les enseignants est un non-événement.

Message par John le Lun 7 Oct 2013 - 23:50

Extrait :
Les lepénistes ont déjà tenté de séduire les milieux enseignants, dans la seconde moitié des années 1990. Voici ce qu’on pouvait lire (ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres) dans les Échos du 19 juin 1996 :

   Le cercle de réflexion axé sur l’éducation a mué en un Mouvement pour l’enseignement national (MEN), qui a déposé ses statuts en décembre 1995. Olivier Pichon, son responsable, par ailleurs conseiller régional FN, parle d’un « noyau dur » de 1 200 personnes et affirme que son organisation – qui n’est pas encore un syndicat – a « une finalité politique qui veut faire avancer les idées nationales dans l’éducation ». Pour lui, le milieu enseignant est perméable aux idées du FN : « Les professeurs souffrent d’un manque de considération pour une certaine pratique du métier. »

Même si le chiffre avancé alors par M. Pichon était très grossi, j’atteste que son MEN, qui figurait parmi les satellites catégoriels du FN, comptait bien plus de membres que la « trentaine de professeurs du primaire au supérieur » que compte le Collectif Racine, selon le Parisien.
http://www.politis.fr/Quand-Le-Parisien-fait-la-pub-de,23913.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum