Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par ciloute le Mar 8 Oct 2013 - 21:45

Faut-il lutter en classe contre l’intolérance ? ou cela dépasse t-il notre rôle ?
En histoire nous sommes amenés dans plusieurs chapitres à évoquer les partis politique, tout du moins les idéologies lorsque nous étudions le XIX et XX e au lycée. Mission délicate au vue de la méconnaissance de certains lycéens.
Aujourd’hui un élève de 1e STMG par ailleurs intéressé par les cours d’histoire, participant, ayant de la culture générale etcc….lance cette petite remarque de manière banale et sans aucune provocation de sa part « l’extrême droite n’a pas dit que des conneries ».
Que faire ? que dire ?
J’avoue (et je n’en suis pas fière) que cette remarque étant passée inaperçue dans la classe, je n’ai pas relevé, me disant que ce n’était ni le lieu, ni mon rôle et que tant bien même j’essaierai, ce serait peine perdue face au reste de la classe moins intéressée par ces questions.
Depuis cela me préoccupe car je me demande si ce n’est pas notre rôle ? au vue de la montée de l’extrême, des débats et émissions récentes sur le sujet, des actualités sur les Roms etcc. Finalement si nous ne le faisons pas auprès des jeunes qui le fera ?

ciloute
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Olympias le Mar 8 Oct 2013 - 21:48

Tu es prof d'histoire, tu peux faire un cours sur l'extrême droite. J'en ai un que je peux t'envoyer

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Marie Laetitia le Mar 8 Oct 2013 - 21:49

Suspect Depuis quand sommes-nous en cours pour défendre ou condamner un parti politique? Dans les programmes et dans les valeurs de l'Éducation nationale, il y a la réflexion sur la gravité de propos racistes, xénophobes et rien qu'avec ça, il y a assez à faire... Un élève qui me dit « l’extrême droite n’a pas dit que des conneries ». je lui rétorque que je m'en moque éperdument (de son avis), et je l'aiguille plutôt à réfléchir sur les contradictions qu'il y a par exemple entre la défense des droits de l'homme et ceux du citoyen (un chapitre excellent des Lieux de Mémoires de Nora là dessus), qui résume assez bien la complexité de la question relative aux Roms par exemple.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Douglas Colvin le Mar 8 Oct 2013 - 21:56

L'autre jour encore, on parlait du FN en cours.
J'ai simplement dit que c'était un parti légal, comme tous les autres.
On adhère ou pas à ces idées.

J'aime bien titiller mes 3emes quand on bosse sur les Institutions sur la très faible présence du FN au Parlement alors que c'est le 3eme parti de France.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Olympias le Mar 8 Oct 2013 - 21:58

@Douglas Colvin a écrit:L'autre jour encore, on parlait du FN en cours.
J'ai simplement dit que c'était un parti légal, comme tous les autres.
On adhère ou pas à ces idées.

J'aime bien titiller mes 3emes  quand on bosse sur les Institutions sur la très faible présence du FN au Parlement alors que c'est le 3eme parti de France.
Et sur leur grande absence au parlement européen tout en touchant l'indemnité...Twisted Evil 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Douglas Colvin le Mar 8 Oct 2013 - 22:01

Comme beaucoup d'autres !

J'ai commencé le nazisme et j'aime voir leur tête quand je leur dis que bcp ici auraient voté NSDAP en 1933 !


Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 8 Oct 2013 - 22:03

@Douglas Colvin a écrit:

J'ai commencé le nazisme et j'aime voir leur tête quand je leur dis que bcp ici auraient voté NSDAP en 1933 !

heu heu heu 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Collier de Barbe le Mar 8 Oct 2013 - 22:05

Au lycée, je crois qu'on peut être assez explicite et clair sur l'histoire de l'extrême droite en France. Depuis ces origines (l'opposition aux valeurs de 1789), le royalisme, l'anti-dreyfusisme, la xénophobie, l'antisémitisme, la contestation de la République, Vichy, les guerres coloniales...
L'histoire du FN est assez simple à retracer. Pour ma part, je n'hésite pas à qualifier ce parti de "xénophobe" en ce sens qu'il a toujours historiquement présenter les immigrés comme étant responsables de tous les maux de la société française et qu'il continue aujourd'hui à réclamer une immigration 0 et une réforme radicale de la nationalité française.
Il me semble intéressant au contraire de savoir pourquoi tel ou tel élève trouve de l'intérêt à certains propos du FN. Non pas pour lui faire un cours de catéchisme mais bien pour éventuellement lui montrer telle ou telle ficelle dans la propagande de ce parti décidément pas comme les autres.
Cela n'empêche pas du tout de montrer que le système électoral actuel montre ces limites dans la faible représentation du FN parmi les élus / à l'importance de son score.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par philann le Mar 8 Oct 2013 - 22:08

@Douglas Colvin a écrit:Comme beaucoup d'autres !

J'ai commencé le nazisme et j'aime voir leur tête quand je leur dis que bcp ici auraient voté NSDAP en 1933 !

Que beaucoup ONT voté pour c'est un fait!
Mais qu'est-ce qui te permet d'asséner un truc pareil à tes élèves ???

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Fesseur Pro le Mar 8 Oct 2013 - 22:12

@Olympias a écrit:Tu es prof d'histoire, tu peux faire un cours sur l'extrême droite.
+ 1
En précisant que c'est un parti légal et qu'il est sain que tout le mode ne soit pas d'accord dans une démocratie pour le niveau collège.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 8 Oct 2013 - 22:15

@philann a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Comme beaucoup d'autres !

J'ai commencé le nazisme et j'aime voir leur tête quand je leur dis que bcp ici auraient voté NSDAP en 1933 !

Que beaucoup ONT voté pour c'est un fait!
Mais qu'est-ce qui te permet d'asséner un truc pareil à tes élèves ???
Je me le demande aussi.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par John le Mar 8 Oct 2013 - 22:22

Aujourd’hui un élève de 1e STMG par ailleurs intéressé par les cours d’histoire, participant, ayant de la culture générale etcc….lance cette petite remarque de manière banale et sans aucune provocation de sa part « l’extrême droite n’a pas dit que des conneries ».
Que faire ? que dire ?
Bizarrement, moi je ne réagirais pas sur le terme "extrême-droite", maIs sur la suite de la phrase "n'a pas dit que des conneries".
En fait, je ne connais personne qui n'ait dit "que des conneries". Même la personne qu'il considère comme la plus imbécile, la plus nuisible ou la plus insupportable n'a pas dit "que des conneries".
Sur ce point, je suis plutôt d'accord avec Marie-Laetitia : ce qui est condamnable, ce sont les propos racistes, xénophobes, antisémites, homophobes, sexistes... Si vraiment tu veux aborder les questions de fond liées à l'extrême-droite, il vaut donc mieux aborder ces thèmes précis, plutôt que de partir à partir d'une phrase trop vague.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Douglas Colvin le Mar 8 Oct 2013 - 22:56

@philann a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Comme beaucoup d'autres !

J'ai commencé le nazisme et j'aime voir leur tête quand je leur dis que bcp ici auraient voté NSDAP en 1933 !

Que beaucoup ONT voté pour c'est un fait!
Mais qu'est-ce qui te permet d'asséner un truc pareil à tes élèves ???
Je précise ma pensée avant de passer pour un infâme facho !!

Razz 

Je leur dis ça en leur expliquant que les électeurs du NSDAP n'étaient pas tous des racistes, antisémites et fanatiques de la dictature. Que dans un contexte de crise, les extrêmes gagnent toujours des voix et qu'il ne fallait pas juger ces votes uniquement à l'aune de ce que l'on connaît du nazisme (que les électeurs ne pouvaient pas deviner en 1933 ou avant).

Et que donc, dans la situation des Allemands de 1932-33, plusieurs parmi eux, moi y compris, auraient peut-être voté NSDAP.

Mieux ?

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Collier de Barbe le Mar 8 Oct 2013 - 23:06

La mise en contexte t'honore mais je pense que sur cette question du succès du NSDAP (à relativiser, il n'a jamais eu la majorité absolue), la force de l'antisémitisme dans la société allemande de l'époque était déterminante.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Douglas Colvin le Mar 8 Oct 2013 - 23:16

Je ne pense pas avoir écrit qu'ils avaient obtenu la majorité !
Wink 
Au mieux, ils ont obtenu 43.9% en mars 1933 (je ne parle pas des élections suivantes pour les raisons que l'on connaît).

Mon but est avant tout de leur faire comprendre le contexte de crise.
Et qu'un électeur NSDAP n'était pas forcément un antisémite et raciste (j'insiste sur le forcément).
Le contexte de crise est primordial, cela dit.
Sans la crise, les nazis auraient-ils amassé autant de voix ? On sait bien que non, très certainement.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par John le Mar 8 Oct 2013 - 23:18

Et qu'un électeur NSDAP n'était pas forcément un antisémite et raciste (j'insiste sur le forcément).
Alors il était mal informé Suspect 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Douglas Colvin le Mar 8 Oct 2013 - 23:27

Tu penses que tous les électeurs NSDAP adhéraient à 100% aux idées du parti ?
D'après mes souvenirs de lecture, il ne me semble pas.

De manière générale, cela voudrait dire que tout électeur adhère à l'ensemble des idées du parti pour lequel il vote ?
Personnellement, cela n'a jamais été mon cas.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par philann le Mar 8 Oct 2013 - 23:33

@Douglas Colvin a écrit:
@philann a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Comme beaucoup d'autres !

J'ai commencé le nazisme et j'aime voir leur tête quand je leur dis que bcp ici auraient voté NSDAP en 1933 !

Que beaucoup ONT voté pour c'est un fait!
Mais qu'est-ce qui te permet d'asséner un truc pareil à tes élèves ???
Je précise ma pensée avant de passer pour un infâme facho !!

Razz 

Je leur dis ça en leur expliquant que les électeurs du NSDAP n'étaient pas tous des racistes, antisémites et fanatiques de la dictature. Que dans un contexte de crise, les extrêmes gagnent toujours des voix et qu'il ne fallait pas juger ces votes uniquement à l'aune de ce que l'on connaît du nazisme (que les électeurs ne pouvaient pas deviner en 1933 ou avant).

Et que donc, dans la situation des Allemands de 1932-33, plusieurs parmi eux, moi y compris, auraient peut-être voté NSDAP.

Mieux ?
oui nettement!!! bounce  merci !!!

[ceci dit difficile de faire de la politique fiction, dans une autre époque...nous aurions été autres...Wink  ]

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire en classe sur l’extrême droite ?

Message par Cincinnata le Mer 9 Oct 2013 - 10:28

@Collier de Barbe a écrit:Au lycée, je crois qu'on peut être assez explicite et clair sur l'histoire de l'extrême droite en France. Depuis ces origines (l'opposition aux valeurs de 1789), le royalisme, l'anti-dreyfusisme, la xénophobie, l'antisémitisme, la contestation de la République, Vichy, les guerres coloniales...
L'histoire du FN est assez simple à retracer. Pour ma part, je n'hésite pas à qualifier ce parti de "xénophobe" en ce sens qu'il a toujours historiquement présenter les immigrés comme étant responsables de tous les maux de la société française et qu'il continue aujourd'hui à réclamer une immigration 0 et une réforme radicale de la nationalité française.
Il me semble intéressant au contraire de savoir pourquoi tel ou tel élève trouve de l'intérêt à certains propos du FN. Non pas pour lui faire un cours de catéchisme mais bien pour éventuellement lui montrer telle ou telle ficelle dans la propagande de ce parti décidément pas comme les autres.
Cela n'empêche pas du tout de montrer que le système électoral actuel montre ces limites dans la faible représentation du FN parmi les élus / à l'importance de son score.
Oui enfin attention, la gauche n'a pas été toujours innocente et dénuée de propagande , dans les guerres coloniales par exemple... un prof est censé être lucide et impartial quant à la droite ET à la gauche, peut importe son opinion personnelle.

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum