L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par adelaideaugusta le Mer 9 Oct 2013 - 14:03


La Croix 7 oct. 2013
L’écriture manuelle va-t-elle disparaître ?
La pratique de l’écriture à la main se raréfie dans la vie quotidienne des adultes. À tel point que certains se demandent s’il est bien utile de l’enseigner aux enfants.

AVEC CET ARTICLE
Aux Etats-Unis, l’écriture cursive est menacée
«La reconnaissance des lettres passe par la mémoire du geste»
Les longues lettres manuscrites, dont on reconnaissait immédiatement l’auteur, avant d’avoir ouvert l’enveloppe, et que l’on conservait comme des reliques, apparaissent aujourd’hui d’un autre âge. Elles ont été remplacées par les SMS et courriels, aux graphies impersonnelles et qui peuvent s’effacer en un clic. Avec la multiplication des outils électroniques mobiles de plus en plus sophistiqués (tablettes, smartphones…), la pratique de l’écriture à la main est en train de se raréfier dans la vie quotidienne des adultes.
Même si on ne dispose pas vraiment d’enquêtes sur le sujet, elle se cantonne aux griffonnages hâtifs, aux formulaires administratifs ou à la signature de chèques. L’agenda électronique détrône peu à peu les agendas papier. La liste des courses s’élabore sur la partie « notes » du smartphone, avec moins de risque de l’oublier chez soi. Et les pattes de mouche des médecins – c’est plutôt une bonne nouvelle – se sont muées en caractères d’imprimerie.
Faut-il craindre que cette écriture ne disparaisse complètement ? Un peu partout dans le monde, les nostalgiques du papier et du stylo tirent la sonnette d’alarme. « Au secours, l’écriture manuelle se meurt », titrait ainsi le plus grand quotidien allemand, Bild (le 27 juin), arborant sur sa « une » des articles griffonnés à la main. Les Chinois parlent de « crise » de leurs caractères et déplorent que de jeunes diplômés ne sachent plus calligraphier certains idéogrammes, même les plus courants.
En Suède, des parents s’émeuvent devant l’invasion des tablettes à l’école dès la maternelle, où beaucoup d’enfants apprennent à écrire sur écran avant de savoir former leurs lettres. Puisque l’écriture au stylo n’est plus utilisée dans la vie quotidienne des adultes, d’autres commencent à se demander s’il est bien utile de continuer à l’enseigner à l’école. Plusieurs États américains ont ainsi décidé de rendre son apprentissage optionnel, suscitant des débats houleux.
En France, le débat s’amorce à peine et reste plus calme. Les professionnels du secteur (fabricants de stylos, d’agendas, etc.), qui organisent ces jours-ci la Semaine de l’écriture, se sentent un peu bousculés mais se veulent rassurants. « On a encore besoin d’écrire à la main », souligne Bernard Bouvet, président de l’Union professionnelle de la carte postale (UCP), indiquant que l’on vend en France en moyenne sept cartes postales par an et par personne, contre huit dans les années 1990.
L’écriture manuelle occupe toujours une place importante dans le quotidien des élèves. Certes, les enfants utilisent des outils numériques de plus en plus tôt. Et de plus en plus d’enseignants exigent dès le lycée qu’ils rendent leurs dissertations tapées sur un clavier, pour qu’elles soient plus lisibles. Mais les épreuves d’examens se rédigent quasiment toutes à la main. Et, hormis quelques rares expériences d’apprentissage précoce du clavier, les enfants consacrent encore beaucoup de temps à apprendre à tracer, dès la maternelle, leurs lettres en « bâtons », puis en « boucles » avec pleins et déliés.
« L’écriture manuelle cursive, une spécificité française, se maintient. Et je ne crois pas à sa disparition », assure Édouard Gentaz, professeur de psychologie du développement à l’université de Genève, auteur de La Main, le Cerveau et le Toucher. Il confirme dans son livre l’intuition de Maria Montessori : on apprend aussi avec son corps. « Dès qu’on le sollicite, en traçant avec les doigts, surlignant, etc., les performances des élèves sont améliorées, résume-t-il. Le fait de donner une forme sensori-motrice à la lettre améliore son codage visuel et facilite donc sa lecture. Beaucoup de jeunes, d’ailleurs, disent qu’ils continuent à rédiger des fiches à la main, car cela les aide à synthétiser et à mémoriser. »
Alain Chaptal, chercheur au Lab’Sic (¬Paris 13), s’attend même à un retour de ¬balancier. « Les expériences pilotes de tout numérique menées aux États-Unis dans des ¬lycées du futur, notamment à Philadelphie, ont donné des résultats catastrophiques, dit-il. On est en train de faire du rétropédalage, en revenant à des formes d’enseignement plus conventionnelles. » Une étude canadienne, publiée fin août dans Computers & Education, qui a soumis à une série de tests des étudiants qui prenaient des notes à la main et d’autres qui prenaient des notes directement sur leurs portables, a montré les effets négatifs du tout-écran sur la mémorisation et la concentration.
« Mon pronostic est que l’écriture manuelle ne va pas disparaître, elle va se transformer, investir des espaces tactiles différents, rebasculer probablement sur le stylet et la tablette », prédit de son côté Bernard Gentaz. La vente de ces tablettes a en effet dépassé cette année celle des ordinateurs traditionnels. « Les fabricants donnent l’impulsion mais suivent aussi les tendances. Face à la rapidité des évolutions technologiques, c’est plutôt le clavier et la souris qui vont bientôt devenir obsolètes ! Il n’est donc pas utile d’apprendre la dactylo aux enfants », estime-t-il.
Les écrivains, eux non plus, n’ont pas abandonné leur stylo. Certes, l’époque où ils envoyaient leurs « manuscrits » aux maisons d’édition est depuis longtemps révolue. À moins de fouiner dans le disque dur de leur ordinateur, on perdra les traces de leurs brouillons et de leurs hésitations. Mais l’écriture manuelle n’a pas pour autant disparu de leurs pratiques, assure Claire Bustarret, codicologue (qui étudie la matérialité des écrits).« Je connais de nombreux écrivains qui ont besoin de griffonner dans des carnets… Certains impriment leur texte, pour le retravailler à la main. » Elle pense aussi que les futures tablettes graphiques vont permettre « des utilisations créatives et plus personnalisées des écrans ».
Réaction à cette tyrannie des écrans ? Les ateliers de calligraphie ont le vent en poupe. Et certains calligraphes vendent à prix d’or leurs gestes graphiques, fournissant cartes d’invitation et enseignes pour les maisons de luxe et renouant avec le métier princier des scribes. Comme Nicolas Ouchemir, 35 ans, amoureux des frottements de plume et des encres, qui vient de créer le logo du nouvel univers de Louis Vuitton, consacré à l’art épistolaire : « L’écriture est un voyage »… Entamée il y a plus de cinq mille ans, la longue histoire de l’écriture à la main n’a pas dit ni écrit son dernier mot.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par LouisBarthas le Mer 9 Oct 2013 - 17:00

On apprend en écrivant. Il ne faut jamais oublier que l'école est faite pour apprendre et non pour reproduire le monde des adultes. Quand bien même l'écriture manuscrite est moins utilisée, l'école doit l'enseigner.
Savoir écrire à la main c'est savoir lire, comme l'expliquent les chercheurs du CNRS Jean-Luc Velay et Marieke Longchamps. Tous deux ont étudié la lecture par imagerie cérébrale. "Quand l’œil lit, le cerveau écrit à la main. Lire, c'est écrire". Quand on lit, plusieurs zones du cerveau simulent l'acte d'écriture manuscrite. Lorsqu'on écrit à l'aide d'un clavier, c'est différent  : quelle que soit la lettre choisie, le geste est identique : frapper une touche.
Lire c'est écrire
Dans les écoles, la qualité de l'écriture s'est beaucoup dégradée à cause d'une conception utilitaire de l'écriture la séparant de la lecture, mais également à cause de la conception globale de la lecture qui croit pouvoir séparer la lecture du déchiffrage. Ecrire, c'est donner du sens aux lettres, leur insuffler la vie. Il faut redonner le goût de la belle écriture avec des pleins et des déliés permis par la plume et non le stylo à bille, et développer la calligraphie pour donner le sens du beau.
Ce n'est pas contradictoire avec l'utilisation du clavier dans des logiciels d'apprentissage, ou du traitement de texte pour la rédaction car on peut ainsi effacer et réécrire afin d'améliorer son texte ; je me souviens qu'enfant il ne fallait pas trop se tromper !

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par KinetteKinette le Sam 12 Oct 2013 - 0:01

Bonjour,
En miroir à "Aux Etats-Unis, l’écriture cursive est menacée", je me demande si on ne pourrait pas écrire:
"En France, l'écriture est menacée."

Quand je vois la réaction des élèves pour l'écriture d'un bilan de deux phrases... quand je vois à quoi ressemblent les textes qu'ils pondent, et que la moitié ne sont pas capables de me recopier sans fautes des mots qu'ils ont devant les yeux...
Et ne rêvons pas: vous les mettez derrière un clavier, le résultat ne sera pas meilleur.

K
PS: pour ne pas terminer trop désenchantée, avouons qu'il y a quelques rayons de lumières. Un élève de 5ème tout mimi parlait à ses copains de son futur exposé sur un livre, à la sortie de mon cours. Comme il tardait à ranger ses affaires dans son sac, je lui demande sur quoi sera son exposé. Tout content et enthousiaste, il me sort 3 livres pour me les montrer (du Jules Verne avec des illustrations modernes...) et m'explique le sujet.

_________________
Spoiler:

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par LouisBarthas le Sam 12 Oct 2013 - 11:07

J'ai retrouvé une entrevue du Figaro avec Liliane Lurçat, la meilleure spécialiste des maternelles (mais qui la connaît aujourd'hui, après que la pensée unique est passée par là ?) :

INTERVIEW - Pour Liliane Lurçat, spécialiste de la psychologie de l'enfant, l'ordinateur trouble l'apprentissage de l'écriture. (octobre 2002)

Depuis quarante ans, les travaux de Liliane Lurçat, directrice de recherches honoraire en psychologie de l'enfant au CNRS, s'intéressent au lien entre lecture et écriture et au danger des écrans sur le cerveau des plus jeunes.
LE FIGARO. - Vous êtes très réticente quant à l'introduction des ordinateurs à l'école. Pourquoi ?
Liliane LURÇAT. - Il faut distinguer différentes étapes suivant l'âge des enfants. Mais l'ordinateur trouble l'apprentissage de l'écriture. Celui-ci se fait par le lien entre le geste et le centre du langage dans le cerveau. Il nécessite une posture spécifique pour libérer le tronc, qui entraîne ensuite la main. L'apprentissage du geste se fait à la maternelle. L'écriture en script, par exemple, est à bannir car elle crée une discontinuité qui trouble la perception des mots. Ensuite, à l'école primaire, le geste devient peu à peu porteur à la fois de forme et de sens. Le processus s'achève en début de collège avec l'acquisition de la rapidité. Malheureusement, on a abandonné la pédagogie systématique du geste. On a fabriqué des dysgraphiques, à l'écriture illisible.
Mais si l'on introduit l'ordinateur au collège, le problème est-il le même ?
Les enfants d'aujourd'hui, justement parce qu'ils sont victimes d'une carence dans l'apprentissage premier, sont moins aptes à passer à l'ordinateur. En effet, c'est au collège que se révèlent les problèmes de dysgraphie accumulés à l'école primaire. Ce n'est pas parce qu'ils savent jouer avec l'ordinateur qu'ils peuvent le maîtriser. Dans l'apprentissage normal, le dessin, la trajectoire, la rapidité et l'orthographe sont automatisés. Seul le contenu sémantique ne l'est pas. C'est en écrivant qu'un élève enregistre et accède au sens. Si ces automatismes ne sont pas acquis, il ne peut y avoir de maîtrise du sens. Et il ne peut y avoir de mémorisation.
D'où vient cette destruction de la pédagogie de l'écriture ?
J'ai vu aux États-Unis, en 1967, les débuts de l'introduction des claviers à l'école. Il y avait des enfants qui refusaient tout simplement d'apprendre à écrire avec un stylo. D'autres le faisaient, mais allongés par terre, dans des postures impossibles. L'Institut national de la recherche pédagogique a ensuite introduit en France cette idéologie de l'écriture-dessin. Un jour, une institutrice à qui je conseillais d'accompagner le geste des élèves me répondit qu'il était « fasciste de leur tenir la main pour leur donner un modèle ».

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par adelaideaugusta le Sam 12 Oct 2013 - 17:45

veneration veneration 

A lire aussi, de L.Lurçat, si vous ne le connaissez pas, Kinette, "La destruction de l'enseignement élémentaire et ses penseurs". La première cause de l'échec à l'école.


adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par zazounette le Jeu 2 Jan 2014 - 18:59

Bonsoir,
Je pense aussi que c'est du n'importe quoi.
La mémoire de la main c'est important.
Je fais souvent de fautes quand je tape à l'ordi, alors qu'à l'écrit manuel je n'en fais que rarement.
L'écrit manuel permet la prise de notes, c'est important quand on arrive au lycée.
Donc j'espère que cette idée idiote n'arrivera pas chez nous.
Bone soirée, et bonne année
Zazounette

zazounette
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par invitéW le Jeu 2 Jan 2014 - 19:52

Je pense qu'il y a confusion entre manuel et cursif. Abandon du cursif ne signifie pas abandon de l'écriture manuelle.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Jan 2014 - 19:56

+1 je me souviens d'un article sur Rue 89 à ce sujet, c'est la cursive (lettres attachées) qui est de plus en plus abandonnée aux US qui pratiquent beaucoup l'écriture avec des sortes de majuscules, mais l'écriture manuelle de toute façon sera toujours indispensable!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par Rapunzel le Jeu 2 Jan 2014 - 21:36

Question naïve : n'écrit on pas plus vite en écriture cursive qu'en majuscules ? Alors, quel intérêt ?  heu 

Rapunzel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par invitéW le Jeu 2 Jan 2014 - 21:41

@Rapunzel a écrit:Question naïve : n'écrit on pas plus vite en écriture cursive qu'en majuscules ? Alors, quel intérêt ?  heu 
 scratch 
Il n'y a pas que des majuscules en script !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par adelaideaugusta le Jeu 2 Jan 2014 - 21:47

@Reine Margot a écrit:+1 je me souviens d'un article sur Rue 89 à ce sujet, c'est la cursive (lettres attachées) qui est de plus en plus abandonnée aux US qui pratiquent beaucoup l'écriture avec des sortes de majuscules, mais l'écriture manuelle de toute façon sera toujours indispensable!

Aux USA, à l'école publique, on enseigne l'écriture en script.
Chez nous, l' enseignement de l'écriture est de plus en plus négligée, il y a même si je me souviens bien un nouveau métier qui est le pendant des orthophonistes, quelque chose comme "graphothérapeute". Quand on voit des classes aux informations, rares sont les enfants qui tiennent correctement leur "outil scripteur", comme on dit.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par doubledecker le Jeu 2 Jan 2014 - 21:55

Will.T a écrit:Je pense qu'il y a confusion entre manuel et cursif. Abandon du cursif ne signifie pas abandon de l'écriture manuelle.
 veneration 
merci pour cette remarque. C'est assez épuisant de devoir dire et redire cela...

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par Rapunzel le Jeu 2 Jan 2014 - 22:47

Merci, je me coucherai moins bête  Very Happy 

Rapunzel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par LouisBarthas le Ven 3 Jan 2014 - 1:06

@doubledecker a écrit:
Will.T a écrit:Je pense qu'il y a confusion entre manuel et cursif. Abandon du cursif ne signifie pas abandon de l'écriture manuelle.
  merci pour cette remarque. C'est assez épuisant de devoir dire et redire cela...
Abandonner l'écriture cursive n'est pas sans conséquences.
Ayant décrété inéluctable la disparition de l'écriture manuelle au profit des claviers, on "autorise" l'écriture en script afin de mieux hâter sa disparition et d'y préparer les élèves. J'ai eu l'occasion d'observer une classe de cours moyen où les élèves étaient autorisés à écrire en script : pour beaucoup l'écriture était illisible et pas automatisée. Voir passer au tableau un élève était un calvaire étant donné l'incroyable lenteur, la grande difficulté à écrire droit et à déchiffrer ce qui était écrit. Quant au sens de la beauté que peut éveiller une telle écriture…
Le prétexte invoqué est maintenant bien rodé : une activité, quelle qu'elle soit, doit nécessairement, quand c'est possible, être remplacée par ce que l'on présente comme son équivalent numérique.
Les textes cités plus haut démontrent qu'il n'en est rien et qu'une écriture n'en remplacera pas une autre mais que c'est l'écriture elle-même qui tendra à disparaître, et donc la lecture car celle-ci n'est rien sans l'écriture. On a connu un phénomène semblable avec l'apparition des calculettes qui, selon certains, allaient  "libérer" les élèves en les dispensant d'apprendre à faire les opérations à la main. On a vu ce que cela a donné.  titanic 
Lorsque l'écriture en script sera bien répandue et que l'on aura constaté que, décidément, écrire à la main ne sert à rien tellement c'est fastidieux et laid, alors on célèbrera avec enthousiasme l'avènement des claviers.
On entend déjà, depuis un certain temps,  « Au feu les livres, vive les écrans ! », désormais on entendra aussi « Au feu les stylos, au feu les cahiers, vive les claviers ! ».

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par adelaideaugusta le Ven 3 Jan 2014 - 9:02

Je ne l'ai pas encore lu, mais étant une grande admiratrice de Liliane Lurçat, je vous livre ce texte :

http://paperandco.com/blog/2010/10/ecritureapprentissage-par-liliane-lurcat/

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par LouisBarthas le Ven 3 Jan 2014 - 9:54

@adelaideaugusta a écrit:Je ne l'ai pas encore lu, mais étant une grande admiratrice de Liliane Lurçat, je vous livre ce texte :

http://paperandco.com/blog/2010/10/ecritureapprentissage-par-liliane-lurcat/
C'est un témoignage passionnant.

« En 1966-67, nous sommes allés habiter aux Etats-Unis. J’ai pris un travail à l’Education and Testing Service de Princeton et je leur ai dit je voudrais réaliser un travail sur l’écriture. Alors ils ont regardé dans leur gros dictionnaire de tests et il n’y avait rien sur la maturité de l’écriture. C’était un très gros problème parce qu’ils avaient beaucoup de troubles scolaires aux Etats-Unis : il y avait déjà la grande crise de la lecture là-bas ainsi que la crise des apprentissages qui durait depuis des années. C’est ce que j’analyse dans « La destruction de l’enseignement élémentaire » où je reprends toutes ces histoires de mon expérience aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, je suis allée dans les écoles. Donc j’ai fait des examens d’enfants. J’ai rassemblé tous les documents pour faire un test de maturité sur l’écriture avec le travail de ma thèse et l’étude de l’acte graphique. Mais au moment de publier, j’ai refusé parce que j’avais des problèmes moraux : j’étais contre les tests, le risque étant que cela serve à éliminer.
Je n’ai pas fait de test de maturité pour l’écriture, mais j’ai appris des choses sur l’état de l’enseignement américain. D’autant plus que ma fille Hélène a fait une année scolaire là-bas donc je l’ai vue apprendre à écrire, couchée par terre, sur des feuilles volantes… C’est ce qui est arrivé ici ensuite: transformation de l’école primaire en école maternelle. C’est le modèle américain qu’on a appliqué ici : la lecture séparée de l’écriture, la lecture comme prise de sens par les yeux. Tout ça était américain et aussi la destruction de la pédagogie de l’écriture.
Quand je suis revenue en France après 1968, j’ai fait beaucoup de conférences dans les écoles normales d’instituteurs liées à mon livre « Genèse de l’acte graphique et application à la pédagogie de l’écriture ». J’étais très souvent sollicitée par les A.G.I.E.M., Associations Générales des Institutrices des Ecoles Maternelles, par les inspectrices des écoles maternelles pour des cours dans des écoles normales et des conférences aux instituteurs – aux institutrices.
C’est dans les années 80 que les écoles normales ont été transformées en IUFM, et dans cette période les gens qui ont pris le pouvoir ont imposé Foucambert et donc ont imposé l’écriture par les yeux, prise de sens. On apprend à lire comme on apprend à parler… J’en parle dans mon livre « La Destruction de l’enseignement »… Et à ce moment il s’est passé que je n’étais plus sollicitée. »


Jamais je n'ai entendu prononcé le nom de Liliane Lurçat depuis que j'enseigne.
Collégien dans les années 60, il était notoire que l'école anglo-saxonne était d'une grande médiocrité. Nous avons réussi l'exploit, en les imitant, de dégringoler à leur niveau.


Dernière édition par LouisBarthas le Ven 3 Jan 2014 - 11:03, édité 1 fois

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par pailleauquebec le Ven 3 Jan 2014 - 10:44

Parent de trois enfants, j'ai constaté que pour mon ainée l'apprentissage de la tenue du stylo ne s'était pas fait correctement. Elle se plaignait d'avoir mal à la main quand elle écrivait beaucoup (en CE1 : donc une phrase ou deux).

Il a fallu que je lise "Le geste d'écriture" de Danielle Dumont (très bon, je conseille) pour réaliser l'importance de cet apprentissage et comprendre comment remédier à ce problème devenu alors évident.

Nous avons travaillé ensemble un été à corriger sa position (en allant consulter une spécialiste deux fois au début et à la fin). Et à la rentrée j'ai demandé l'aide du maître pour qu'il soit vigilant sur ce point.

Il m'a répondu que son propre fils ne tenait pas correctement son stylo et que cela ne l'avait pas handicapé outre mesure. Il a cependant reconnu qu'il était un peu lent à écrire...

Heureusement, après avoir promis une paire de roller (sic) à mon enfant si tout rentrait dans l'ordre, sa position de la main est maintenant le plus souvent correcte et les rollers sont passés de mode en hiver ;-)

On fait aussi de la calligraphie par plaisir.

Pour mon second, je suis vigilant (sur ça et sur le reste). Il est très difficile de changer les mauvaises habitudes installées.

Cette petite mésaventure m'a servi de leçon et je commence à me former à l'apprentissage de la lecture pour le second (qui ne me semblait pas trop sur le rails en grande section pour aborder le CP avec quelques bases dans ce domaine et demandait du travail pendant que la grande faisait ses devoirs).

Comment font ceux qui n'ont ni l'information, ni le temps disponible pour rectifier à temps les faux pas de leurs enfants ?

L'écriture est quand même une composante essentielle de la réussite scolaire, car celui qui n'est pas lisible, qui a mal à la main quand il écrit, qui est lent à écrire, vivra comme une souffrance les nombreuses heures d'écriture quotidiennes à l'école, au collège puis au lycée.

Depuis j'observe mes élèves et environ un tiers ne tient pas correctement son stylo au collège. J'observe aussi que les bons élèves tiennent plus souvent correctement leur stylo que ceux qui sont en échec scolaire.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par falblabla le Ven 3 Jan 2014 - 11:41


L'écriture cursive demande un effort intellectuel plus difficile que l'écriture scripte, dans la mesure ou elle demande de réinterpréter le texte lu (écrit en script imprimé). L'écriture scripte est un copié simple de l'écrit lu.

Il faut vraiment savoir lire pour lire du cursif qui n'est pas le sien et on observe qu'au cycle 2, les élèves ne savent lire que le cursif de leur maitresse, avec les jolies lettres bien formées. Ceux qui ne prennent pas la peine de broder et soigner leurs écrits, ne réussissent pas à se relire, ni à lire les écrits de leurs camarades. Alors que ceux qui écrivent en script ont moins de difficultés.
A la mater, ils commencent par écrire en écriture bâton et peuvent relire leurs écrits, ensuite ils évoluent peu à peu vers le cursif.

Au cycle 3, j'ai pu observer que les élèves qui maitrisent le mieux le cursif, parce qu'ils l'ont automatisé, sont aussi ceux qui sont les plus rapides à produire des écrits longs intéressants,qui sont plus confiants en eux et plus matures. Il y a bien sur quelques contre-exemples.

Abandonner l'apprentissage du cursif, de mon point de vue personnel, ce serait abandonner une étape de l'évolution de soi. Je fais un parallèle avec le dessin. A la mater, on est très attaché à interpréter les dessins des enfants pour connaitre leur maturité ( exemple du bonhomme têtard, étape du développement) et en primaire, on ne s'en préoccupe plus du tout et les seules contraintes graphiques qu'on propose sont celles de l'écriture.
J'ai eu une excellente élève Suisse qui écrivait en script (niveau CM2) et qui m'avait expliqué combien s'était difficile pour elle de passer au cursif mais qui y a fort bien réussi. Elle était aussi très étonnée qu'on ne fasse pas plus de travail manuel.









falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par Aranel53 le Ven 3 Jan 2014 - 14:02

Cette discussion me fait penser à ça :




J'en ai passé du temps sur ce bouquin ! et je lis maintenant plutôt bien (même les manuscrits médiévaux) mais j'écris toujours fort mal... Mais j'adore écrire, je fais de la calligraphie à mes heures perdues et je n'utilise presque que mon écriture manuscrite sur ma tablette.




_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par doubledecker le Ven 3 Jan 2014 - 15:42

@adelaideaugusta a écrit:
@Reine Margot a écrit:+1 je me souviens d'un article sur Rue 89 à ce sujet, c'est la cursive (lettres attachées) qui est de plus en plus abandonnée aux US qui pratiquent beaucoup l'écriture avec des sortes de majuscules, mais l'écriture manuelle de toute façon sera toujours indispensable!

Aux USA, à l'école publique, on enseigne l'écriture en script.
Chez nous, l' enseignement de l'écriture est de plus en plus négligée, il y a même si je me souviens bien un nouveau métier qui est le pendant des orthophonistes, quelque chose comme "graphothérapeute". Quand on voit des classes aux informations, rares sont les enfants qui tiennent correctement leur "outil scripteur", comme on dit.

voilà deux généralités qui ne sont pas tout à fait vraies. Ecrire aux USA n'a pas vraiment de sens puisqu'il s'agit, comme chacun le sait, d'une fédération d'états et que la législation peut varier d'état en état et donc d'une école publique à l'autre selon les états considérés. D'ailleurs le débat cursif/script fait rage aussi là-bas.
quelques éléments intéressants ici http://www.debate.org/opinions/should-cursive-writing-be-taught-in-schools

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par adelaideaugusta le Ven 3 Jan 2014 - 19:34

@doubledecker a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
@Reine Margot a écrit:+1 je me souviens d'un article sur Rue 89 à ce sujet, c'est la cursive (lettres attachées) qui est de plus en plus abandonnée aux US qui pratiquent beaucoup l'écriture avec des sortes de majuscules, mais l'écriture manuelle de toute façon sera toujours indispensable!

Aux USA, à l'école publique, on enseigne l'écriture en script.
Chez nous, l' enseignement de l'écriture est de plus en plus négligée, il y a même si je me souviens bien un nouveau métier qui est le pendant des orthophonistes, quelque chose comme "graphothérapeute". Quand on voit des classes aux informations, rares sont les enfants qui tiennent correctement leur "outil scripteur", comme on dit.

voilà deux généralités qui ne sont pas tout à fait vraies. Ecrire aux USA n'a pas vraiment de sens puisqu'il s'agit, comme chacun le sait, d'une fédération d'états et que la législation peut varier d'état en état et donc d'une école publique à l'autre selon les états considérés. D'ailleurs le débat cursif/script fait rage aussi là-bas.
quelques éléments intéressants ici http://www.debate.org/opinions/should-cursive-writing-be-taught-in-schools

J'ai eu des petits-enfants scolarisés en primaire dans l'Illinois, à Wilmette, à environ 25 km de Chicago, et on y enseignait l'écriture en script.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par LouisBarthas le Ven 3 Jan 2014 - 20:54

@Aranel53 a écrit:Mais j'adore écrire, je fais de la calligraphie à mes heures perdues et je n'utilise presque que mon écriture manuscrite sur ma tablette.
La  conception utilitariste de l'éducation selon laquelle l'écriture ne sert qu'à communiquer prévaut aujourd'hui dans les écoles.  L'écriture manuelle serait devenue archaïque, l'avenir appartiendrait au numérique, pendant que la modernité s'incarnerait dans l'image.
Alors que la calligraphie peut revêtir divers aspects religieux, métaphysiques, esthétiques, on peut enseigner aux enfants que l'écriture est à même d'enrichir notre manière d'être dans le monde, sans mettre en avant son aspect utilitaire, comme la musique, la peinture, la cuisine et bien d'autres activités qui nous procurent un plaisir de vivre par la connaissance, le réconfort, la joie de créer et le partage autour de ce qui est beau.

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par doubledecker le Sam 4 Jan 2014 - 17:53

@adelaideaugusta a écrit:
@doubledecker a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:

Aux USA, à l'école publique, on enseigne l'écriture en script.
Chez nous, l' enseignement de l'écriture est de plus en plus négligée, il y a même si je me souviens bien un nouveau métier qui est le pendant des orthophonistes, quelque chose comme "graphothérapeute". Quand on voit des classes aux informations, rares sont les enfants qui tiennent correctement leur "outil scripteur", comme on dit.

voilà deux généralités qui ne sont pas tout à fait vraies. Ecrire aux USA n'a pas vraiment de sens puisqu'il s'agit, comme chacun le sait, d'une fédération d'états et que la législation peut varier d'état en état et donc d'une école publique à l'autre selon les états considérés. D'ailleurs le débat cursif/script fait rage aussi là-bas.
quelques éléments intéressants ici http://www.debate.org/opinions/should-cursive-writing-be-taught-in-schools

J'ai eu des petits-enfants scolarisés en primaire dans l'Illinois, à Wilmette, à environ 25 km de Chicago, et on y enseignait l'écriture en script.

oui, bien sûr, je n'ai pas écrit que cela n'était pas possible, seulement que ce qui est vrai à wilmette ne l'est pas forcément 25km plus loin  Wink 

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

Message par Presse-purée le Sam 4 Jan 2014 - 18:02

@LouisBarthas a écrit:
@Aranel53 a écrit:Mais j'adore écrire, je fais de la calligraphie à mes heures perdues et je n'utilise presque que mon écriture manuscrite sur ma tablette.
La  conception utilitariste de l'éducation selon laquelle l'écriture ne sert qu'à communiquer prévaut aujourd'hui dans les écoles.  L'écriture manuelle serait devenue archaïque, l'avenir appartiendrait au numérique, pendant que la modernité s'incarnerait dans l'image.
Alors que la calligraphie peut revêtir divers aspects religieux, métaphysiques, esthétiques, on peut enseigner aux enfants que l'écriture est à même d'enrichir notre manière d'être dans le monde, sans mettre en avant son aspect utilitaire, comme la musique, la peinture, la cuisine et bien d'autres activités qui nous procurent un plaisir de vivre par la connaissance, le réconfort, la joie de créer et le partage autour de ce qui est beau.

Un psy a fait un papier de blog en comparant l'écriture manuscrite à une pièce de musée. C'est dommage de mésestimer la dimension de l'écrit dont tu fais état dans ton message, qui serait dès lors réservée aux favorisés.

Sinon, dans ma classe de troisième en sévères difficultés, sociales, financières et scolaires, un tiers des élèves n'a pas internet à la maison. Les parents ne consultent pas notre merveilleux ENT, ils ont encore moins de tablettes ou de smartphone.
On les laisse de côté?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum