Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

France Info : les facs françaises recrutent à l'étranger.

par John le Mer 9 Oct 2013 - 19:02
Concurrence internationale oblige, les établissements français sont de plus en plus nombreux à tenter d'embaucher des enseignants étrangers. C'est un gage de prestige, l'assurance d'attirer les étudiants du monde entier. Exemple à l'école d'économie de Toulouse (TSE), établissement en pointe dans le recrutement de professeurs de renommée mondiale.[...]
Quand elles ont besoin de recruter, c'est désormais dans un vivier mondial que puisent les écoles et les universités françaises.
http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/le-plus-france-info/l-universite-fait-son-marche-a-l-international-1169969-2013-10-09

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: France Info : les facs françaises recrutent à l'étranger.

par User5899 le Mer 9 Oct 2013 - 21:27
Enseignants étrangers qui rigolent bien quand est abordée la question du salaire.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: France Info : les facs françaises recrutent à l'étranger.

par e-Wanderer le Ven 11 Oct 2013 - 16:26
Le recrutement se fait de plus en plus à l'échelle internationale, quels que soient les pays. Les universités anglaises, suisses, américaines, canadiennes publient leurs appels de postes de la façon la plus large possible et attirent ainsi de nombreux enseignants-chercheurs étrangers. Ce n'est d'ailleurs pas sans poser de problèmes, car les thésards des pays concernés en ont un peu assez de se faire piquer les postes par des Italiens ou des Français : quand la pression est très forte, comme chez nous depuis une douzaine d'années, les CV deviennent vite très impressionnants...

La question des salaires se pose effectivement de façon frontale, quand un Professeur d'Université touche 3000 ou 4000 euros en France et 15000 CHF (salaire d'embauche !) à Genève ou Lausanne, mais ce n'est pas le seul problème. On peut se satisfaire d'un salaire moyen si on ne nous pourrit pas le métier par des pesanteurs administratives insupportables.
Contenu sponsorisé

Re: France Info : les facs françaises recrutent à l'étranger.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum