Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Défense de la réforme des Rythmes (1) - Une directrice : "Ca se passe bien [...]. Je passe une heure par jour à gérer le périsco".

par John le Mer 9 Oct 2013 - 22:37
Extrait :
«Les enfants sont-ils vraiment fatigués, comme l'on entend dire ?», questionnent les députés. La directrice : «Cette rentrée a été fatigante pour tous. On a tâtonné, il a fallu mettre en place des nouveaux dispositifs. Bien sûr, les enfants qui participent aux ateliers sont plus longtemps en collectivité qu’avant. On ne va pas se le cacher.» Puis,  dans la foulée: «Mais il est trop tôt pour  dire si c’est plus ou moins fatigant qu’avant...» L'animatrice de la bibliothèque, ancienne directrice du centre de loisir, intervient : «Il y a le problème des cartables. Personne n’y avait pensé avant, mais avec cette réforme, les enfants sont obligés de se balader avec leur cartable. Ça les fatigue beaucoup.»

Patrick Bloche jette un oeil à l’horloge, remballe aussi sec ses dossiers. «Nous sommes mardi, les questions au gouvernement débutent dans une demi-heure. En bons élèves, il nous faut partir. Mais cette rencontre nous a permis d’appréhender la réalité concrète, loin de la vision apocalyptique qui est donnée à voir dans les reportages.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
may68
Neoprof expérimenté

Re: Défense de la réforme des Rythmes (1) - Une directrice : "Ca se passe bien [...]. Je passe une heure par jour à gérer le périsco".

par may68 le Mer 9 Oct 2013 - 22:49
autre extrait :

«Ne pensez-vous que ces problèmes ne sont pas de nature à remettre en cause la réforme?» «Oui, évidemment, mais il faut du temps et de l’énergie, répond la directrice. Ici, je peux vous dire que tout le monde donne de son temps pour que ça fonctionne: les agents de service, les animateurs de la Ville de Paris, les enseignants aussi. Aucun ne part à 15 heures.»

Voilà ce qu'on attend de nous : qu'on DONNE du temps !
veneration 
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Défense de la réforme des Rythmes (1) - Une directrice : "Ca se passe bien [...]. Je passe une heure par jour à gérer le périsco".

par Pseudo le Mer 9 Oct 2013 - 22:53
Mince ! Les cartables... On n'y avait pas pensé Razz


Dernière édition par Pseudo le Mer 9 Oct 2013 - 22:58, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
carolette
Érudit

Re: Défense de la réforme des Rythmes (1) - Une directrice : "Ca se passe bien [...]. Je passe une heure par jour à gérer le périsco".

par carolette le Mer 9 Oct 2013 - 22:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:autre extrait :

«Ne pensez-vous que ces problèmes ne sont pas de nature à remettre en cause la réforme?» «Oui, évidemment, mais il faut du temps et de l’énergie, répond la directrice. Ici, je peux vous dire que tout le monde donne de son temps pour que ça fonctionne: les agents de service, les animateurs de la Ville de Paris, les enseignants aussi. Aucun ne part à 15 heures.»

Voilà ce qu'on attend de nous : qu'on DONNE du temps !
veneration 
Et gratuitement ! Parce qu'on est dévoué à nos élèves... (Et si on ne le fait pas, c'est parce qu'on est vilain/pas impliqué/arc-bouté sur les acquis/de mauvaise foi/fainéant, etc)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum