Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Loïse
Niveau 8

Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par Loïse le Sam 12 Oct 2013 - 10:21
Bonjour à tous, collègues de lycée !

ma nièce est en terminale L, elle fait du latin depuis la 5°. Le latin est une "option facultative". Depuis qu'elle est au lycée, elle a des horaires tordus, avec les trois niveaux réunis en un (seconde + première + terminale), mais elle a toujours eu deux heures par semaine.

Or, cette année, elle n'a qu'une heure par semaine... En même temps que les premières, avec le bac à préparer...

J'ai contacté la principale adjointe, qui m'a dit que "vous savez, assurer une heure est une faveur qu'on fait aux élèves, normalement, le lycée n'a pas l'obligation légale d'assurer les heures d'option facultative."

j'aimerais savoir donc si c'est bien ça... Je me méfie un peu de la principale adjointe, parce qu'elle a déjà menti au sujet du latin (par exemple, à l'inscription en seconde, elle disait que le latin n'était pas assuré dans son établissement... Alors que si, que la prof de latin du lycée intervenait au collège pour le présenter... Le latin n'est jamais dans les feuilles d'inscription avec les options facultatives... ). Et ça m'étonne que le lycée n'ai pas obligation d'assurer le nombre d'heures légal...

Merci à vous !

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par User5899 le Sam 12 Oct 2013 - 10:50
Si l'enseignement est ouvert dans l'établissement, les heures doivent être assurées (et ce n'est pas 2, mais 3). En revanche, le Conseil d'administration peut décider que cette option ne sera plus offerte. Mais la situation vaseuse que vous décrivez ne va pas. Votre fille doit avoir 3h de latin par semaine, puisque l'enseignement est ouvert (et il est ouvert puisque votre fille a pu s'y inscrire).
avatar
Loïse
Niveau 8

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par Loïse le Sam 12 Oct 2013 - 10:53
C'est trois heures comme au collège :shock:  ? Elle a toujours eu deux au lycée.
L'argument de la principale était que les lycées ne doivent pas assurer toutes les heures des options facultatives, mais en l’occurrence ce n'est pas ça... Vous n'auriez pas un texte "officiel" ? Si j'arrive à avoir un rendez vous (ce n'est pas ma fille, mais ma nièce, donc elle refuse les rendez vous vu que je ne suis pas sa tutrice), j'aimerais avoir de quoi argumenter.

De toute façon, ça ferme l'an prochain... Plus de latin et plus de L... Sad

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !
avatar
henriette
Médiateur

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par henriette le Sam 12 Oct 2013 - 10:56
C'est vrai, Cripure.
Mais en pratique, on trouve souvent cet espèce de chantage dégueulasse proposition constructive du CDE : "On maintient l'option mais avec seulement x heures (en regroupements de niveaux délirant en plus), on peut pas faire mieux car on n'a pas les moyens (problème de DHG, compatibilité d'options, occupation des salles, amplitude horaire maximale, ou je ne sais quel autre argument encore) ; sinon, on la supprime : vous préférez quoi, M. Machin ?"
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par Iphigénie le Sam 12 Oct 2013 - 11:11
@henriette a écrit:C'est vrai, Cripure.
Mais en pratique, on trouve souvent cet espèce de chantage dégueulasse proposition constructive du CDE : "On maintient l'option mais avec seulement x heures (en regroupements de niveaux délirant en plus), on peut pas faire mieux car on n'a pas les moyens (problème de DHG, compatibilité d'options, occupation des salles, amplitude horaire maximale, ou je ne sais quel autre argument encore) ; sinon, on la supprime  : vous préférez quoi, M. Machin ?"
Qu'on la supprime: assumez Monsieur le Proviseur.
Je ne ferai pas semblant de faire croire qu'on est encore un vrai lycée.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par Lefteris le Sam 12 Oct 2013 - 11:18
@henriette a écrit:C'est vrai, Cripure.
Mais en pratique, on trouve souvent cet espèce de chantage dégueulasse proposition constructive du CDE : "On maintient l'option mais avec seulement x heures (en regroupements de niveaux délirant en plus), on peut pas faire mieux car on n'a pas les moyens (problème de DHG, compatibilité d'options, occupation des salles, amplitude horaire maximale, ou je ne sais quel autre argument encore) ; sinon, on la supprime  : vous préférez quoi, M. Machin ?"
Tiens donc ...j'en ai entendu parler hier en congrès syndical (baisse des horaires, fusion de niveaux ...) . Eh bien pour moi, la réponse serait : "rien" , tant pis. La société ne veut plus des langues anciennes, elles ont des ennemis des ennemis même au sein de l'EN (enseignants, CDE ...) on  choisit l'option par stratégie d'esquive , les parents s'en foutent pour la plupart, les élèves refusent de travailler. Il faut en finir avec cette hypocrisie, terminons en avec le latin une bonne fois pour toutes, du moins dans ces conditions. Ou alors qu'il devienne obligatoire , ou encore qu'il soit extrêmement avantageux , ou qu'on y entre par sélection, mais comme ça, en bricolant, en pleurnichant pour garder des heures  ce n'est plus la peine... Evil or Very Mad

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Dalilah
Niveau 6

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par Dalilah le Sam 12 Oct 2013 - 16:01
@Lefteris a écrit:
@henriette a écrit:C'est vrai, Cripure.
Mais en pratique, on trouve souvent cet espèce de chantage dégueulasse proposition constructive du CDE : "On maintient l'option mais avec seulement x heures (en regroupements de niveaux délirant en plus), on peut pas faire mieux car on n'a pas les moyens (problème de DHG, compatibilité d'options, occupation des salles, amplitude horaire maximale, ou je ne sais quel autre argument encore) ; sinon, on la supprime  : vous préférez quoi, M. Machin ?"
Tiens donc ...j'en ai entendu parler hier en congrès syndical (baisse des horaires, fusion de niveaux ...) . Eh bien pour moi, la réponse serait  : "rien" , tant pis. La société ne veut plus des langues anciennes, elles ont des ennemis des ennemis même au sein de l'EN (enseignants, CDE ...) on  choisit l'option par stratégie d'esquive , les parents s'en foutent pour la plupart, les élèves refusent de travailler. Il faut en finir avec cette hypocrisie, terminons en avec le latin une bonne fois pour toutes, du moins dans ces conditions. Ou alors qu'il devienne obligatoire , ou encore qu'il soit extrêmement avantageux , ou qu'on y entre par sélection, mais comme ça, en bricolant, en pleurnichant pour garder des heures  ce n'est plus la peine... Evil or Very Mad
veneration 
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par Daphné le Sam 12 Oct 2013 - 16:10
Il y a même des établissements où le CDE sort les langues anciennes de la DHG et les met uniquement en HS : quand le collègue est tout seul dans son établissement ça devient difficile à assurer.
Contenu sponsorisé

Re: Latin : les lycées n'ont pas l'obligation d'assurer les heures ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum