Amour entre un prof et son ancienne élève.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Amour entre un prof et son ancienne élève.

Message par User5899 le Sam 12 Oct 2013 - 23:10

@John a écrit:
il n'y a rien d'illégal, étant donné qu'il n'y a pas de relation sexuelle
Oui : la réponse était dans la question. Personne n'a rien à dénoncer.
+1.
Et puis 17 ans, bon, ça n'a plus rien de glauque, on n'est pas dans des cas problématique. Surtout si l'adulte n'est plus l'enseignant en poste et en titre.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour entre un prof et son ancienne élève.

Message par Paratge le Sam 12 Oct 2013 - 23:11

Cripure a écrit:
@Lilypims a écrit:
@Nestya a écrit:Si l'élève a moins de 15 ans, oui.
Qui ? Le rectorat ?
La loi oblige tout fonctionnaire ayant connaissance d'un délit à le porter à la connaissance de sa hiérarchie.C'est le point le plus gênant de notre statut, à mon sens.
Dans un récent post, un collègue a donné le lien d'une video de l'ESEN où un formateur de CDE racontait tranquillement qu'il fallait obéir aux ordres illégaux...

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour entre un prof et son ancienne élève.

Message par kaneto le Dim 13 Oct 2013 - 18:41

Cripure a écrit:La loi oblige tout fonctionnaire ayant connaissance d'un délit à le porter à la connaissance de sa hiérarchie.
... ayant connaissance d'un délit dans le cadre de ses fonctions (article 40 code de procédure pénale). Si j'assiste à un vol de pommes (le vol est un délit) samedi prochain sur la place du marché, je peux choisir de passer mon chemin sans rien risquer. Et c'est au procureur que l'on s'adresse, surtout pas à sa hiérarchie (du moins, pas uniquement, si c'est grave).

Quant à la plainte : le procureur de la République n'a jamais eu besoin de plainte (sauf en matière de diffamation ou d'injure publique) pour engager des poursuites. Cela fait même partie des éléments essentiels de la protection des victimes : cela rend inopérante toute tentative de chantage ayant pour but de faire retirer une plainte pour faire cesser les poursuites. Un simple soupçon ayant un peu de crédit, entendu au détour d'un couloir, par un procureur de la République peut suffire à engager une enquête.

Voli vola a écrit:Mieux vaut donc s'abstenir de toute relation sentimentale avant la majorité,  dans ce cas...
On est bien d'accord. Et même hors de toute considération juridique/pénale, faire preuve d'un peu de patience est sûrement la première marque de respect que l'on peut témoigner envers une personne pour laquelle on prétend avoir des sentiments sincères, et dont la personnalité peu encore évoluer un peu.

kaneto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour entre un prof et son ancienne élève.

Message par InvitéA2 le Dim 13 Oct 2013 - 18:45

@Paratge a écrit:
Cripure a écrit:
@Lilypims a écrit:Qui ? Le rectorat ?
La loi oblige tout fonctionnaire ayant connaissance d'un délit à le porter à la connaissance de sa hiérarchie.C'est le point le plus gênant de notre statut, à mon sens.
Dans un récent post, un collègue a donné le lien d'une video de l'ESEN où un formateur de CDE racontait tranquillement qu'il fallait obéir aux ordres illégaux...
Oui, un formateur nous a dit cela vendredi en formation, j'étais estomaquée!

InvitéA2
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour entre un prof et son ancienne élève.

Message par User5899 le Lun 14 Oct 2013 - 6:30

A l'armée, au moins, on nous expliquait qu'accomplir un ordre illégal nous rendait autant coupable que le prescripteur de l'ordre...
Les formateurs CDE sont donc plus irresponsables que les militaires. C'est bon à savoir.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour entre un prof et son ancienne élève.

Message par InvitéA2 le Lun 14 Oct 2013 - 7:39

Cripure a écrit:A l'armée, au moins, on nous expliquait qu'accomplir un ordre illégal nous rendait autant coupable que le prescripteur de l'ordre...
Les formateurs CDE sont donc plus irresponsables que les militaires. C'est bon à savoir.
C'est exactement ce que m'a dit mon mari (militaire)!

InvitéA2
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amour entre un prof et son ancienne élève.

Message par JPhMM le Lun 14 Oct 2013 - 7:42

Aourell a écrit:
@Paratge a écrit:
Cripure a écrit:La loi oblige tout fonctionnaire ayant connaissance d'un délit à le porter à la connaissance de sa hiérarchie.C'est le point le plus gênant de notre statut, à mon sens.
Dans un récent post, un collègue a donné le lien d'une video de l'ESEN où un formateur de CDE racontait tranquillement qu'il fallait obéir aux ordres illégaux...
Oui, un formateur nous a dit cela vendredi en formation, j'étais estomaquée!
La loi est au-dessus des ordres hiérarchiques.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum