Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par carolette le Dim 13 Oct 2013 - 22:30

Bonsoir,

Je ne sais pas si je poste dans la bonne catégorie, et mon post va être politiquement incorrect, mais tant pis.

Le village dans lequel j'habite dépend du collège le plus proche de la ville voisine, qui en comprend trois. C'est un gros collège d'un millier d'élèves environ, avec des enfants venant de différents milieux, une section bilangue, une section sport, etc...  Tout le monde en est satisfait (enseignement, encadrement, proximité).

Malheureusement la ville d'à côté gère aussi un collège  "difficile", à l'autre bout de la ville depuis chez nous, et qui se trouve en sous-effectifs, et avec une mixité sociale nulle, et des enfants vraiment défavorisés. Le niveau scolaire y est bas, forcément (en primaire, mes collègues qui enseignent dans le quartier parlent d'un à deux ans de décalage avec le niveau de notre école), et les problèmes de violence sont courants. La population locale, lorsqu'elle le peut, demande des dérogations ou cherche à inscrire ses enfants dans le privé.

Le maire a bien tenté de modifier l'an dernier la sectorisation de la ville pour augmenter les effectifs et créer une mixité, mais les parents (ses électeurs) se sont révoltés et cela n'a pas fonctionné.
Ce sont désormais les enfants de notre village qui sont dans la ligne de mire. Le collège n'est pas classé en ZEP, et les futurs 6emes devraient y faire leur entrée des l'année prochaine : 60 gamins au mieux (tout le monde dépose des dossiers dans le privé) pour 560 élèves...
Bref, mixité sociale pourquoi pas, mais accompagnée : enfants de différents quartiers, moyens supplémentaires pour assurer la sécurité de tous. Or là, rien n'est prévu. Être obligé d'envoyer ses enfants là-bas, c'est les envoyer au casse-pipe.

Bref, je cherche des documents montrant l'échec d'une sectorisation modifiée pour désenclaver un établissement défavorisé, en y "incorporant" une minorité d'élèves issus d'un milieu plus favorisé scolairement et socialement parlant.

Merci !


Dernière édition par John le Dim 13 Oct 2013 - 22:35, édité 1 fois (Raison : Titre précisé)

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par Audrey le Dim 13 Oct 2013 - 22:37

Ben Carolette veut prouver que le fait d'envoyer des gamins d'un milieu social plus favorisé (les siens, d'ailleurs, si j'ai bien compris puisqu'elle parle de son village) dans un bahut ne marche pas pour rétablir le niveau d'un bahut "difficile". Cela lui éviterait d'avoir à envoyer ses enfants dans ce bahut, j'imagine.

EDIT: John ayant enlevé sa remarque sur le fait qu'il ne comprenait pas, mon post semble bizarre, du coup…

D'un point de vue perso, je ne sais pas trop comment le dire, mais ça me gêne aux entournures, ce discours… rien ne me semble joué d'avance, et surtout, j'ai beaucoup de mal avec les discours du genre "je ne veux pas envoyer mes enfants dans ce bahut rempli de gamins des quartiers difficiles"...


Dernière édition par Audrey le Dim 13 Oct 2013 - 22:39, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par John le Dim 13 Oct 2013 - 22:38

J'ai retiré mon message car j'ai compris entretemps Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par carolette le Dim 13 Oct 2013 - 22:43

@Audrey a écrit:Ben Carolette veut prouver que le fait d'envoyer des gamins d'un milieu social plus favorisé (les siens, d'ailleurs, si j'ai bien compris puisqu'elle parle de son village) dans un bahut ne marche pas pour rétablir le niveau d'un bahut "difficile". Cela lui éviterait d'avoir à envoyer ses enfants dans ce bahut, j'imagine.
Oui.
(Tous les parents de CM2 ou presque se posent les mêmes questions, et les associations de parents d'élèves sont déjà en train de chercher à rencontrer les maires concernés)

Les arguments concernant la distance, ou la séparation des fratries, ne tiendront pas face à des politiciens ; en plus le maire de la ville est aussi notre conseiller général...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par Amaliah le Dim 13 Oct 2013 - 22:45

Je ne vais pas répondre exactement à ton post, mais te parler de la situation de mon collège classé ZEP. Il y a quinze ans, il accueillait seulement des enfants "du quartier" extrêmement défavorisé et les enfants d'un village très proche. Evidemment il y avait beaucoup de dérogations et les enfants du village fuyaient le collège comme la peste.
Le principal d'alors a fait des pieds et des mains pour modifier la carte scolaire et y est parvenu. Maintenant ce sont au moins cinq villages qui nous envoient leurs élèves, le collège étant passé de moins de 300 élèves à 440 cette année!

Je crois que créer une vraie bonne mixité est possible avec les moyens qui vont avec, comme tu le soulignes : classes de niveau assumées chez nous, effectifs très réduits dans les classes les plus faibles (entre 11(!) et 17 élèves selon les niveaux), réflexion sur les cas pénibles qui ne sont pas dans les classes faibles afin que ces classes ne cumulent pas toutes les difficultés...
Il n'y a quasiment plus de demande de dérogation et l'an dernier, les deux élèves du lycée du secteur ayant eu la meilleure moyenne au bac venaient de chez nous! Je dois préciser également que les "cas" du collège viennent en fait plus des villages que du quartier!
Peut-être faudrait-il montrer la nécessité de mettre une proportion convenable d'enfants plus favorisés dans ce collège.

Cela dit, je comprends ton désarroi et en tant que parent d'élève, vu la situation, je serais stressée!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par carolette le Dim 13 Oct 2013 - 22:48

Je l'ai dit que c'était politiquement incorrect...

Mais je ne vois pas pourquoi nos gamins paieraient l'échec de la politique éducative de la ville d'à côté... Si encore il y avait un vrai projet de nouvelle sectorisation pour brasser les provenances des 3 collèges, je comprendrais... Et encore... C'est vraiment beaucoup plus loin que le collège actuel de secteur, avec obligation de traverser la ville et ses bouchons.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par carolette le Dim 13 Oct 2013 - 22:51

@Amaliah a écrit:Je ne vais pas répondre exactement à ton post, mais te parler de la situation de mon collège classé ZEP. Il y a quinze ans, il accueillait seulement des enfants "du quartier" extrêmement défavorisé et les enfants d'un village très proche. Evidemment il y avait beaucoup de dérogations et les enfants du village fuyaient le collège comme la peste.
Le principal d'alors a fait des pieds et des mains pour modifier la carte scolaire et y est parvenu. Maintenant ce sont au moins cinq villages qui nous envoient leurs élèves, le collège étant passé de moins de 300 élèves à 440 cette année!

Je crois que créer une vraie bonne mixité est possible avec les moyens qui vont avec, comme tu le soulignes : classes de niveau assumées chez nous, effectifs très réduits dans les classes les plus faibles (entre 11(!) et 17 élèves selon les niveaux), réflexion sur les cas pénibles qui ne sont pas dans les classes faibles afin que ces classes ne cumulent pas toutes les difficultés...
Il n'y a quasiment plus de demande de dérogation et l'an dernier, les deux élèves du lycée du secteur ayant eu la meilleure moyenne au bac venaient de chez nous! Je dois préciser également que les "cas" du collège viennent en fait plus des villages que du quartier!
Peut-être faudrait-il montrer la nécessité de mettre une proportion convenable d'enfants plus favorisés dans ce collège.

Cela dit, je comprends ton désarroi et en tant que parent d'élève, vu la situation, je serais stressée!
Oui, c'est ce que l'on aimerait faire, parler des moyens et d'une proportion convenable d'enfants plus favorisés. Mais il nous faudrait des résultats d'études pour étayer nos propos.

Merci pour ton témoignage, je pense en effet que c'est possible, mais pas dans les conditions envisagées pour l'instant.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par Audrey le Dim 13 Oct 2013 - 22:54

Ce n'est pas une question de politiquement correct, mais de conviction humaine et professionnelle en ce qui me concerne. Comme le dit Amaliah, en réfléchissant, en organisant les choses correctement, on peut changer les choses. Mais cette crainte presque primaire des gosses des quartiers difficiles me choque.

Je serais vous, je me mobiliserais non pour garder les enfants dans leur secteur actuel mais pour donner à cet établissement de vraies chances de sortir de l'ornière.

Mon propre collège était celui que tout le monde fuyait il y a 15 ans. Encore aujourd'hui, certains tremblent en entendant son ancien nom (il en a changé après sa rénovation). Pourtant, maintenant, notre collège est un des meilleurs de la ville, si ce n'est le meilleur, avec des tonnes de projets qui marchent, des enseignements de qualité, et des élèves heureux d'y venir. C'est marrant d'ailleurs, cette amélioration a commencé avec un principal qui y a proposé le grec en option… ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par Audrey le Dim 13 Oct 2013 - 22:55

Bref, au fond, Carolette, on est d'accord… ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par carolette le Dim 13 Oct 2013 - 22:59

Oui, on est d'accord.
Mais dans le cas présent, sauf info contraire, il ne s'agirait que de faire du remplissage et d'améliorer les résultats au brevet.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par carolette le Dim 13 Oct 2013 - 23:03

@Audrey a écrit:

Je serais vous, je me mobiliserais non pour garder les enfants dans leur secteur actuel mais pour donner à cet établissement de vraies chances de sortir de l'ornière.

Mon propre collège était celui que tout le monde fuyait il y a 15 ans. Encore aujourd'hui, certains tremblent en entendant son ancien nom (il en a changé après sa rénovation). Pourtant, maintenant, notre collège est un des meilleurs de la ville, si ce n'est le meilleur, avec des tonnes de projets qui marchent, des enseignements de qualité, et des élèves heureux d'y venir. C'est marrant d'ailleurs, cette amélioration a commencé avec un principal qui y a proposé le grec en option… ;-)
Dans cette optique, c'est pareil : on a besoin de documentation sur le sujet Wink

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par roxanne le Lun 14 Oct 2013 - 6:45

@Audrey a écrit:Ben Carolette veut prouver que le fait d'envoyer des gamins d'un milieu social plus favorisé (les siens, d'ailleurs, si j'ai bien compris puisqu'elle parle de son village) dans un bahut ne marche pas pour rétablir le niveau d'un bahut "difficile". Cela lui éviterait d'avoir à envoyer ses enfants dans ce bahut, j'imagine.

EDIT: John ayant enlevé sa remarque sur le fait qu'il ne comprenait pas, mon post semble bizarre, du coup…

D'un point de vue perso, je ne sais pas trop comment le dire, mais ça me gêne aux entournures, ce discours… rien ne me semble joué d'avance, et surtout, j'ai beaucoup de mal avec les discours du genre "je ne veux pas envoyer mes enfants dans ce bahut rempli de gamins des quartiers difficiles"...
oui, le discours est difficile à entendre et dans l'absolu indéfendable .Mais quand il s'agit de ses enfants, le discours change et il y a des établissements dans lesquels on ne veut pas qu'ils aillent.Maintenant, justement, en donnant de la mixité sociale et du temps au temps, un établissement, s'il est bien tenu, peut évoluer favorablement.Et puis le gros paquebot de 1000 élèves en collège, est-ce finalement mieux ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par philann le Lun 14 Oct 2013 - 7:03

C'est quand même très dur de parler d'un bahut sans le connaître!! Le collège à côté de chez mes parents a été flingué par la politique d'évitement des parents (plus dû à une mauvaise gestion qu'à un vrai collège à problème). Et je trouve cela très dommage!

En revanche, pour rien au monde je n'aurais mis mes gosses dans les deux bahuts où je travaillais l'an dernier, ni aucun de mes collègues d'ailleurs.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par yogi le Lun 14 Oct 2013 - 7:09

@roxanne a écrit:
@Audrey a écrit:Ben Carolette veut prouver que le fait d'envoyer des gamins d'un milieu social plus favorisé (les siens, d'ailleurs, si j'ai bien compris puisqu'elle parle de son village) dans un bahut ne marche pas pour rétablir le niveau d'un bahut "difficile". Cela lui éviterait d'avoir à envoyer ses enfants dans ce bahut, j'imagine.

EDIT: John ayant enlevé sa remarque sur le fait qu'il ne comprenait pas, mon post semble bizarre, du coup…

D'un point de vue perso, je ne sais pas trop comment le dire, mais ça me gêne aux entournures, ce discours… rien ne me semble joué d'avance, et surtout, j'ai beaucoup de mal avec les discours du genre "je ne veux pas envoyer mes enfants dans ce bahut rempli de gamins des quartiers difficiles"...
oui, le discours est difficile à entendre et dans l'absolu indéfendable .Mais quand il s'agit de ses enfants, le discours change et il y a des établissements dans lesquels on ne veut pas qu'ils aillent.Maintenant, justement, en donnant de la mixité sociale et du temps au temps, un établissement, s'il est bien tenu, peut évoluer favorablement.Et puis le gros paquebot de 1000 élèves en collège, est-ce finalement mieux ?


+1
Je trouve que dans un collège trop grand c'est dur de faire du bon boulot. J'ai souvent aimé l'ambiance des petits collèges ZEP.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par Pseudo le Lun 14 Oct 2013 - 7:12

@roxanne a écrit:
@Audrey a écrit:Ben Carolette veut prouver que le fait d'envoyer des gamins d'un milieu social plus favorisé (les siens, d'ailleurs, si j'ai bien compris puisqu'elle parle de son village) dans un bahut ne marche pas pour rétablir le niveau d'un bahut "difficile". Cela lui éviterait d'avoir à envoyer ses enfants dans ce bahut, j'imagine.

EDIT: John ayant enlevé sa remarque sur le fait qu'il ne comprenait pas, mon post semble bizarre, du coup…

D'un point de vue perso, je ne sais pas trop comment le dire, mais ça me gêne aux entournures, ce discours… rien ne me semble joué d'avance, et surtout, j'ai beaucoup de mal avec les discours du genre "je ne veux pas envoyer mes enfants dans ce bahut rempli de gamins des quartiers difficiles"...
oui, le discours est difficile à entendre et dans l'absolu indéfendable .Mais quand il s'agit de ses enfants, le discours change et il y a des établissements dans lesquels on ne veut pas qu'ils aillent.Maintenant, justement, en donnant de la mixité sociale et du temps au temps, un établissement, s'il est bien tenu, peut évoluer favorablement.Et puis le gros paquebot de 1000 élèves en collège, est-ce finalement mieux ?
Oui, c'est toujours facile d'avoir des convictions quand on n'est pas concerné directement. Je n'ai pas d'enfant, mais si j'en avais je leur éviterais sans honte d'avoir à se taper l'enfer que j'ai moi même vécu, gamine d'un village bien tranquille balancé dans un collège de cité.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par yogi le Lun 14 Oct 2013 - 7:13

@Pseudo a écrit:
@roxanne a écrit:
@Audrey a écrit:Ben Carolette veut prouver que le fait d'envoyer des gamins d'un milieu social plus favorisé (les siens, d'ailleurs, si j'ai bien compris puisqu'elle parle de son village) dans un bahut ne marche pas pour rétablir le niveau d'un bahut "difficile". Cela lui éviterait d'avoir à envoyer ses enfants dans ce bahut, j'imagine.

EDIT: John ayant enlevé sa remarque sur le fait qu'il ne comprenait pas, mon post semble bizarre, du coup…

D'un point de vue perso, je ne sais pas trop comment le dire, mais ça me gêne aux entournures, ce discours… rien ne me semble joué d'avance, et surtout, j'ai beaucoup de mal avec les discours du genre "je ne veux pas envoyer mes enfants dans ce bahut rempli de gamins des quartiers difficiles"...
oui, le discours est difficile à entendre et dans l'absolu indéfendable .Mais quand il s'agit de ses enfants, le discours change et il y a des établissements dans lesquels on ne veut pas qu'ils aillent.Maintenant, justement, en donnant de la mixité sociale et du temps au temps, un établissement, s'il est bien tenu, peut évoluer favorablement.Et puis le gros paquebot de 1000 élèves en collège, est-ce finalement mieux ?
Oui, c'est toujours facile d'avoir des convictions quand on n'est pas concerné directement. Je n'ai pas d'enfant, mais si j'en avais je leur éviterais sans honte d'avoir à se taper l'enfer que j'ai moi même vécu, gamine d'un village bien tranquille balancé dans un collège de cité.
Oui c'est compréhensible.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par Loïse le Lun 14 Oct 2013 - 7:16

J'ai connu ça de l'autre côté... La sectorisation avait changé, et personne ne voulait venir dans "notre" collège... C'était passablement humiliant pour nous. (en attendant, c'est pas chez nous que la majorité des élèves réussissaient grâce à des profs particuliers, et c'est pas chez nous non plus qu'un prof a fait un accident cardiaque car des élèves l'entourait et l'insultait et le frappait...)

(et, politiquement incorrect aussi, perso j'ai largement préféré le collège de ZEP au collège privé qui avait 900 élèves. Au moins, en ZEP on existait, nos difficultés étaient prises en compte (tous mes profs savaient que j'arrivais d'Irlande et que je n'avais jamais pratiqué le français à l'écrit, dans le privé, pas un pour retenir ça... Pareil pour mon diabète ou les problèmes de vue de petit frère 2.) Et sur une fratrie de 11 enfants chez nous, tous passé par un collège de ZEP, sans recevoir aucun soutien scolaire à la maison, dans une famille qui ne pousse pas aux études, on en compte un qui a fait l'ENS, un prêtre qui fait un doctorat de théologie, un qui est en école véto, etc... Et les autres qui ont fait de "mauvaises études" (maçons, employé d'opéra pour l'installation des décors, instit, militaires) s'en sortent bien ! Et on est d'accord pour dire que c'est grâce à ce collège de ZEP. Les profs nous poussaient en avant, vraiment. Après tout, dans un bon collège, il est "normal" d'aller au lycée général, alors pourquoi motiver les élèves ? Dans notre collège, ça n'était pas "courant", alors les bons élèves bénéficiaient d'une grande attention, et d'une grande motivation de la part des profs.)

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !

Loïse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sectorisation et mixité sociale : les élèves de mon village vont devoir aller dans un "collège difficile" en sous-effectif.

Message par Reine Margot le Lun 14 Oct 2013 - 7:18

+1 avec pseudo; je n'hésite pas à dire que j'enverrais mes enfants dans le privé si j'en avais et que leur collège de secteur était l'un des collèges difficiles de la ville.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum