dictée subjonctif et impératif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dictée subjonctif et impératif

Message par Mermoz le Ven 20 Mar 2009 - 19:47

J'ai promis une dictée à mes 4èmes et je ne voudrais pas les décevoir Very Happy ... quelqu'un en aurait une sous le coude?

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par bibliominis le Ven 20 Mar 2009 - 20:04

Il y a une dictée d'Ela avec beaucoup d'impératif présent . exemple : "Monte dans ta chambre, mouche-toi" mais il n'y a que deux verbes au subjonctif présent.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Mermoz le Ven 20 Mar 2009 - 21:14

Qui est Ela????

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par bibliominis le Ven 20 Mar 2009 - 21:23

c'est une association qui récolte de l'argent pour faire de la recherche contre les maladies orphelines. C'est en octobre. L'association propose aux élèves du collège de faire une dictée et de courir avec les profs de sport. ce sont des textes qui parlent de solidarité. Tu peux trouver les dictées sur le site de ton Rectorat.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Mermoz le Sam 21 Mar 2009 - 13:35

merci pour toutes ces infos, je vais y faire un tour

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par bibliominis le Sam 21 Mar 2009 - 16:06

Si tu ne la trouves pas, je l'ai : je peux te l'envoyer en MP.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Marie-Noire le Dim 22 Mar 2009 - 20:13

J'en fais une la semaine prochaine avec mes 4e justement. Comme on travaille sur L'Avare, j'ai choisi le début du Médecin malgré lui (dictée trouvée sur un site d'orthographe, peut-être sur le site Bescherelle) - en réalité il n'y a que quelques formes à l'impératif et au subjonctif.




Sganarelle. - Non, je te dis que je n’en veux rien faire, et que c’est à moi de parler et d’être le maître.

Martine. - Et je te dis, moi, que je veux que tu vives à ma fantaisie, et que je ne me suis point mariée avec toi pour souffrir tes fredaines.

Sganarelle. - Oh ! la grande fatigue que d’avoir une femme ! et qu’Aristote a bien raison, quand il dit qu’une femme est pire qu’un démon !

Martine. - Voyez un peu l’habile homme, avec son benêt d’Aristote.

Sganarelle. - Oui, habile homme. Trouve-moi un faiseur de fagots qui sache, comme moi, raisonner des choses, qui ait servi six ans un fameux médecin, et qui ait su dans son jeune âge son rudiment par cœur.
Molière, Le Médecin malgré lui, Acte I, scène 1, 1666.


J'ai prévu d'écrire les mots suivants au tableau :

Sganarelle

fredaines
Aristote
benêt

rudiment

Marie-Noire
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Mermoz le Dim 22 Mar 2009 - 21:04

merci! elle m'a l'air pas mal du tout!

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Mermoz le Dim 22 Mar 2009 - 21:05

@bibliominis a écrit:Si tu ne la trouves pas, je l'ai : je peux te l'envoyer en MP.
je veux bien si ça ne te dérange pas Embarassed

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par bibliominis le Dim 22 Mar 2009 - 21:16

T'as de la chance. j'allais éteindre mon PC.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par bibliominis le Dim 22 Mar 2009 - 21:17

METS TES BASKETS ET BATS LA MALADIE La dictée d’ELA du Lundi 2 octobre 2006




Monte dans ta chambre et va te coucher ! ”, “ mouche ton nez et dis bonjour à la dame ! ”

Ah ! Depuis l’enfance, nous en avons entendu des ordres, des commandements, des sommations…

Parfois les impératifs sont énigmatiques : “ ouvre la bouche et ferme les yeux ”. Parfois militaires : “ mettez-vous en rang deux par deux et taisez-vous ”. Ils invitent souvent à la prudence : “ regarde bien à gauche et à droite et attends bien que le petit bonhomme soit passé au vert avant de traverser ”, quelquefois à l’hygiène élémentaire :

enlève les doigts de ton nez. ”

Un jour heureusement, on entend quand même des directives un peu plus voluptueuses : “ approche-toi de moi, embrasse-moi… ”

Depuis quelques années, une nouvelle formule est née. C’est encore un ordre mais joyeux celui-là, énergique, vital… Il s’adresse à tout le monde, aux filles et aux garçons, aux grands et aux petits, aux matheux et aux littéraires, aux cancres et aux premiers de la classe, pourvu qu’on soit de bonne volonté. Pourvu que l’on juge l’égoïsme comme un fléau, l’individualisme comme une notion ringarde. Pourvu que l’on considère la résignation, le renoncement comme des ennemis mortels.

“ Mets tes baskets et bats la maladie ” comme on dirait “ retrousse tes manches et refuse la fatalité ”.

Prends ton courage à deux mains mon cousin et invente un monde plus solidaire. ”

UN SEUL IMPERATIF : LA SOLIDARITE
François Morel, comédien

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par bibliominis le Dim 22 Mar 2009 - 21:18

METS TES BASKETS ET BATS LA MALADIE 2006/2007
“La dictée d’ELA”
Lundi 2 octobre 2006
“ Monte dans ta chambre et va te coucher ! ”, “ mouche ton nez et dis bonjour à la
dame ! ”
Ah ! Depuis l’enfance, nous en avons entendu des ordres, des commandements, des
sommations…
Parfois les impératifs sont énigmatiques : “ ouvre la bouche et ferme les yeux ”. Parfois
militaires : “ mettez-vous en rang deux par deux et taisez-vous ”. Ils invitent souvent à
la prudence : “ regarde bien à gauche et à droite et attends bien que le petit bonhomme
soit passé au vert avant de traverser ”, quelquefois à l’hygiène élémentaire :
“ enlève les doigts de ton nez. ”
Un jour heureusement, on entend quand même des directives un peu plus voluptueuses :
“ approche-toi de moi, embrasse-moi… ”
Depuis quelques années, une nouvelle formule est née. C’est encore un ordre mais
joyeux celui-là, énergique, vital… Il s’adresse à tout le monde, aux filles et aux garçons,
aux grands et aux petits, aux matheux et aux littéraires, aux cancres et aux premiers
de la classe, pourvu qu’on soit de bonne volonté. Pourvu que l’on juge l’égoïsme
comme un fléau, l’individualisme comme une notion ringarde. Pourvu que l’on considère
la résignation, le renoncement comme des ennemis mortels.
“ Mets tes baskets et bats la maladie ” comme on dirait “ retrousse tes manches et
refuse la fatalité ”.
“ Prends ton courage à deux mains mon cousin et invente un monde plus solidaire. ”
UN SEUL IMPERATIF : LA SOLIDARITE
ELA est reconnue d’utilité publique par décret du 13 novembre 1996
ELA - 53, cours Léopold - B.P. 20267 - 54005 NANCY CEDEX

François Morel, comédien

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Mermoz le Lun 23 Mar 2009 - 21:47

merci pour tout encore une fois

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Abraxas le Lun 23 Mar 2009 - 21:54

Ah ! fallait-il que je vous visse,

Fallait-il que vous me plussiez

Qu’ingénument je vous le disse

Qu’avec orgueil vous vous tussiez.

Fallait-il que je vous aimasse,

Que vous me désespérassiez,

Et que je vous idolâtrasse

Pour que vous m’assassinassiez !

H. Gautier-Villars, Déclaration d’un grammairien à sa mie.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: dictée subjonctif et impératif

Message par Mermoz le Lun 23 Mar 2009 - 21:56

Epatée... par contre, je n'avais jms fait attention que le subjonctif imparfait de dire était disse! ça fait bizarre!

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum