Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Nestya
Bon génie

Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par Nestya le Lun 14 Oct 2013 - 17:47
Le titre que beaucoup considèrent comme LE chef d’œuvre de Neil Gaiman s’est vu banni du collège d’Alamogordo au Nouveau-Mexique.
En cause ? Les insinuations sexuelles et un langage dur qui lui ont valu une plainte d’une mère. Neverwhere s’est donc vu retiré de la bibliothèque du collège ainsi que de la liste des lectures obligatoires. C’est la première plainte enregistrée pour le roman depuis qu’il a été inscrit sur cette liste en 2004.
En apprenant cela l’auteur a réagi sur Twitter en demandant s’il était possible que quelqu’un puisse contre-attaquer ? et en espérant que cela soit le cas…
http://www.elbakin.net/fantasy/news/19942-Le-roman-Neverwhere-banni-dune-ville-au-Nouveau-Mexique

J'adooore Neverwhere! Vous le trouvez peu approprié pour des collégiens, vous? Et d'ailleurs, au Nouveau-Mexique, le terme "collège" évoque-t-il des élèves du même âge que les collégiens français?
Qu'en pensez-vous?
avatar
Marphise
Niveau 7

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par Marphise le Lun 14 Oct 2013 - 21:41
Je n'ai pas lu Neverwhere (pas encore), mais j'adore Neil Gaiman! En ce moment, je lis American Gods...

Sinon, je viens de lire l'article original en anglais, et ça parle de "high school", donc plutôt de lycée (un prof d'anglais me corrigera si je dis une bêtise). Apparemment, le livre était sur une liste de lectures recommandée par les enseignants, une mère bigote est montée sur ses grands chevaux quand sa fille a voulu le lire, n'a même pas essayé de rencontrer les enseignants et a obtenu de l'administration que le livre soit éliminé de la bibliothèque scolaire...

Je tiens à dire qu'en tant que bibliothécaire, je trouve un tel comportement à la fois inadmissible et dangereux. Je ne comprends même pas que l'administration puisse avoir son mot à dire sur le contenu d'une bibliothèque, sans même parler de l'irrespect vis-à-vis de l'équipe enseignante... affraid
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par atrium le Lun 14 Oct 2013 - 21:47
Aux États-Unis, les commissions scolaires locales (school boards) sont toutes puissantes. Leurs membres sont élus par la population du district et, oui, ils ont le droit de faire retirer un livre de la bibliothèque d'un lycée, d'interdire à un enseignant de le faire étudier à ses élèves ou même d'en recommander la lecture pendant son cours.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
BlackMail
Expert spécialisé

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par BlackMail le Lun 14 Oct 2013 - 22:16
J'adore Neverwhere... je l'avais lu alors que j'étais lycéenne, et je n'avais pas trouvé son contenu "choquant".
Cet article m'a donné envie de le relire en fait Razz  (mais il croupit chez mes parents Sad).

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
Loïse
Niveau 7

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par Loïse le Lun 14 Oct 2013 - 22:20
Mieux vaut ne pas faire la liste des livres interdits aux Etats Unis pars les commissions scolaires...

Et oui, High school = lycée.

(et pendant ce temps, en France, en 1994, ma prof nous faisait faire des cours et lectures à la maison "hors programme" pour nous ouvrir l'esprit (policier, littérature du moyen âge), ce qui incluait de la littérature érotique... Je me suis toujours demandée comment elle avait fait !)

_________________
Almost anything can be improved with the addition of bacon.
Jasper Fforde, Shades of Grey
En bon français : Tout peut être amélioré avec du bacon !
N'hésitez pas à me signaler mes fautes d'orthographe par mp !
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par Nestya le Mer 13 Nov 2013 - 17:15
Des news de cette affaire:

Neverwhere de retour au Nouveau-Mexique !
Le mois dernier ont vous avait parlé d’une ville américaine qui avait banni Neverwhere d’un collège.
Et bien finalement le roman de Neil Gaiman a repris sa place dans les rayonnages. Il est passé par un processus d’examen et il a été jugé pédagogiquement équilibré et adapté à l’âge des élèves du secondaire annonce le porte-parole de district Doyle Styling. La nouvelle avait quelque peut fait bouger les internautes qui avaient mis en place une pétition en ligne sur Change.org, un appel à l’action du Comic Book Legal Defense Fund et du National Coalition Against Censorship (NCAC), une lettre d’Acacia O’Connor, la coordinatrice du NCAC’s Kids’ Right to Read Project’s et enfin une réponse de l’auteur qui a tweeté son indignation et qui avait fait un post sur son blog pour l’occasion.
En somme, une mobilisation assez efficace qui a pleinement porté ses fruits !
http://www.elbakin.net/fantasy/news/20185-Neverwhere-de-retour-au-Nouveau-Mexique

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par Robin le Mer 13 Nov 2013 - 17:20
Tout ça me donne envie de lire ce bouquin.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par Celadon le Mer 13 Nov 2013 - 17:25
http://fr.wikipedia.org/wiki/Neverwhere
avatar
A.vanWorden
Niveau 6

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par A.vanWorden le Mer 13 Nov 2013 - 17:26
cheers 

Sympa, une bonne nouvelle, de temps en temps !

Et je confirme, Neverwhere, c'est très bien. Il y a un côté "Alice au pays des merveilles", sauf qu'Alice s'appelle Richard et que le pays des merveilles a été remplacé par une version moderne de la Cour des Miracles.

American Gods, c'est très bien aussi. The Ocean at the End at the Lane (sorti cet été, et pas encore traduit, je crois) est excellent également.

Et pour les plus jeunes, il y a Coraline, que je songe à inscrire en "lecture cursive" à mes élèves de 6e, et The Graveyard Book / L'étrange vie de Nobody Owens qui sont assez sympas aussi.

Bref, Gaiman, c'est bon, mangez-en.

_________________
Contenu sponsorisé

Re: Le roman Neverwhere banni d'un collège au Nouveau-Mexique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum