Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Vivelesvacances
Niveau 7

Héros au pays des morts

par Vivelesvacances le Lun 14 Oct 2013 - 19:42
Bonsoir,
J'aurais besoin de références par rapport à ce thème : le héros au pays des morts que l'on retrouve dans un extrait de l'Ile au trésor.

Merci à tous pour votre aide.

avatar
lilith888
Expert spécialisé

Re: Héros au pays des morts

par lilith888 le Mar 15 Oct 2013 - 13:14
Ulysse ?
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Héros au pays des morts

par Lilypims le Mar 15 Oct 2013 - 14:11
Énée, Hercule, Orphée ?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
cléo
Niveau 9

Re: Héros au pays des morts

par cléo le Mar 15 Oct 2013 - 14:12
Orphée ?
avatar
cathemis
Habitué du forum

Re: Héros au pays des morts

par cathemis le Mar 15 Oct 2013 - 14:48
Dante
avatar
Audrey
Oracle

Re: Héros au pays des morts

par Audrey le Mar 15 Oct 2013 - 14:55
Ces exemples de catabase sont en effet les plus connus.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Héros au pays des morts

par JPhMM le Mar 15 Oct 2013 - 15:53
Thésée étant descendu aux enfers pour accompagner Pirithoüs, son ami, qui voulait enlever Proserpine, et qui périt dans cette entreprise, Castor et Pollux, frères d'Hélène, profitèrent de l'absence de Thésée pour la délivrer et la rendre à sa famille.
http://remacle.org/bloodwolf/orateurs/isocrate/helene.htm

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Héros au pays des morts

par JPhMM le Mar 15 Oct 2013 - 15:56
Enkidu n'est-il pas descendu aux Enfers aussi ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Héros au pays des morts

par JPhMM le Mar 15 Oct 2013 - 16:09
Hiéronymus raconte qu’étant descendu aux enfers, il [Pythagore] y vit l’ombre d’Hésiode attachée à une colonne d’airain et grinçant les dents, et celle d’Homère pendue à un arbre et environnée de serpents, en expiation de ce qu’ils avaient dit l’un et l’autre sur le compte des dieux ; qu’il fut également témoin des châtiments infligés à ceux qui avaient refusé à leurs femmes le devoir conjugal, et que cette descente aux enfers fut la cause des honneurs que lui rendirent les Crotoniates.
http://fr.wikisource.org/wiki/Vies_et_doctrines_des_philosophes_de_l%E2%80%99Antiquit%C3%A9/Livre_VIII

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum