Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par InvitéeD2 le Mar 15 Oct 2013 - 17:41

Bonsoir !

D'abord un peu de contexte : j'ai des problèmes avec une classe que je trouve bavarde et indisciplinée, alors que deux collègues la trouve « agréable ». Mon message est un peu long mais les problèmes s'accumulent, et je ne sais plus gérer. pale  Merci à celles et ceux qui liront jusqu'au bout.

1er problème : bavardages. J'ai commencé l'année de façon chaotique, sans savoir poser de limites. Depuis peu, j'ai adopté les PPP de Céléborn, et autres punitions trouvées sur Néo. Je ramasse plus ou moins 10 carnets par heure (1er avertissement) et je donne entre 3 et 5 punitions par heure. Mais ça n'a pas l'air de les calmer (du tout). No 

2ème problème : insolence ? Pour détendre une atmosphère passablement tendue, j'ai fait une remarque « humoristique ». Sans entrer dans les détails (je suis parano!) deux élèves ont répondu de façon sérieuse, et qui du coup frisait l'insolence. Que faire dans ces cas-là ? Exclure ? Je crois que j'aurais eu droit à « Mais Madame, on faisait que répondre à votre blague. »

3ème problème : grève. Deux élèves se sont mis en grève, ne faisant absolument rien du tout et me regardant l'air de dire « Tu vas faire quoi ? » Vu le contexte, j'ai préféré ne rien faire (tant qu'ils se taisent !) mais j'aurais peut-être dû agir ? humhum 

4ème problème : Monsieur GrosMalin. J'ai UN élève hyper relou, qui tantôt perturbe le cours, tantôt ne fait rien de l'heure. Il est sous feuille de suivie, les punitions ne l'atteignent pas, les parents sont prévenus et dépassés. Que faire ? Pour l'instant, je fais l'autruche : tant qu'il se tait, je tolère qu'il ne fasse rien. Quand il s'agite, je punis, sans grand succès. Si je pouvais, je le sortirais à chaque heure...

Nota : Dans le collège où je suis, les exclusions doivent rester exceptionnelles et sont vues comme l'échec du prof.

Je sais plus quoi faire ! Quand je suis détendue, ils en profitent pour faire le cirque, et quand je sévis, ils se crispent aussi. Help !!

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par diamound le Mar 15 Oct 2013 - 18:09

Bonsoir,

Je reconnais ta description à travers une de mes classe, qui peut-être totalement déchainée à certaines heures et dont j'ai beaucoup de mal pour garder le contrôle.

Pour ma part, quand je fais un trait d'humour qui ne prend pas, et que les élèves "s'énervent", je calme le jeu. Je leur fait bien comprendre qu'il n'y avait aucune insulte sous la phrase, et je passe à autre chose d'un air de dire, "bon c'est bon, c'était pour détendre l'atmosphère mais si vous voulez pas, bah on continue et puis c'est tout!".
Après pour les punitions et exclusion, tout dépend du type d'élèves que c'est.

Bon courage en tout cas!

diamound
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par roxanne le Mar 15 Oct 2013 - 18:12

D'abord c genre de classe qui est censée être agréable avec d'autres collègues ça m'amuse.Soit parce qu'ils ne te disent pas la vérité, soit parce que les gamins cachent leurs jeux et ça finira par éclater ailleurs .Tu ne lâches rien, convoques les parents et si tu dois exclure, tu le fais .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par JPhMM le Mar 15 Oct 2013 - 18:24

Il n'y a pas de solution miracle.

Parfois, je m'assoie et j'attends.

Parfois ils sont énervés avant même d'entrer. Comme ils doivent attendre debout que je leur dise de s'assoir, alors j'attends, sans rien dire, pour avoir un silence absolu.

Parfois je déplace les quelques uns qui sont trop pénibles.

Parfois rien ne marche. Avec quelques collègues, on se met d'accord et on sait qu'on peut exclure un élève chez untel, avec un travail à faire. Si cela a été bien pensé, le pénible se retrouve à bouder au fond d'une classe de gentils sixièmes.

Ceux qui ont décidé de ne pas travailler, je les informe qu'ils se comportent d'une façon étonnante pour leur âge, et que pour ma part, j'ai autre chose à faire que de m'opposer à leurs bouderies. Je les ignore. A la fin, de l'heure, je les garde avec moi, pour prendre leurs carnets. Ils me demandent pourquoi. Je prends tout mon temps. Une fois que j'ai leurs carnets, je note consciencieusement le numéro de téléphone de leurs parents et j'informe les boudeurs que je vais téléphoner à leurs parents pour les informer que leurs enfants ont décidé de ne plus jamais travailler en classe.

Etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Fleurette73 le Mar 15 Oct 2013 - 18:28

@roxanne a écrit:Tu ne lâches rien, convoques les parents et si tu dois exclure, tu le fais .
Tout à fait d'accord.

En ce qui concerne ta remarque humoristique, les élèves savent quand ils dépassent les bornes donc ils savent très bien qu'il ne leur est pas permis d'être insolent pour "répondre" à ta remarque. S'ils essaient de se justifier, tu peux répondre: "tu t'es montré insolent, quelle que soit la raison et tu seras puni" (ton et regard sans appel).

Mr Gros Malin peut être exclu à chaque fois qu'il n'est pas possible de faire cours en sa présence et un nombre de conséquent de rapports doivent rendre compte de son comportement "inadapté".

Je pense qu'il est risqué d'autoriser des élèves à ne rien faire pendant l'heure après coup (en fait tu ne les y as pas autorisé, ils se sont donné ce droit et tu as tacitement approuvé), si d'autres s'y mettent, que feras-tu? A ta place, j'attendrais la fin de la prochaine heure, je leur demanderais de venir me voir et je leur expliquerais que je ne tolèrerais plus leur attitude à partir du cours suivant (dans les faits, tu peux te contenter de leur demander de sortir leurs affaires, d'avoir un stylo à la main et d'ouvrir le livre à la bonne page, après, qu'ils fassent vraiment l'exercice... Du moment qu'ils ne sont pas avachis sur leur sac à dos sur la table).

Tu as parlé de cette classe au cpe?

Bon courage!

Fleurette73
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Lilypims le Mar 15 Oct 2013 - 18:32

Pourquoi partir du principe que "tu" es partie du mauvais pied ? La faute ne vient pas forcément de toi. Quant aux collègues qui trouvent cette classe agréable, il est possible aussi qu'ils se taisent pour ne pas passer pour de mauvais professeurs puisque, dans ton collège pourri, les problèmes sont vus comme "l'échec du prof".

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Derborence le Mar 15 Oct 2013 - 18:33

Mêmes conseils que Roxanne. Punis, sans hésiter.
Voici ce que je pratique avec mes élèves :
- Bavardage : punition (des verbes à conjuguer). Une de mes classes de 6e est très pénible : 4 punitions / heure en moyenne... Ils vont se lasser plus vite que moi. Twisted Evil 
- Remarque déplacée, attitude gênante : mot dans le carnet + punition.
- Insolence, refus de travail, punition non rendue : retenue.
Note bien qui a une punition, qui a un mot à faire signer.
Avec certaines classes, toute forme d'humour est à exclure, sans parler de l'ironie (que les élèves ne comprennent pas).
Vraiment, ne lâche rien. Montre-toi ferme. chevalier 

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par yogi le Mar 15 Oct 2013 - 18:36

@roxanne a écrit:D'abord c genre de classe qui est censée être agréable avec d'autres collègues ça m'amuse.Soit parce qu'ils ne te disent pas la vérité, soit parce que les gamins cachent leurs jeux et ça finira par éclater ailleurs .Tu ne lâches rien, convoques les parents et si tu dois exclure, tu le fais .
Très juste.Une année,on me prenait pour une khone tout le 1er trimestre à cause d'une classe dont j'étais la seule à me plaindre.2ieme trimestre,oh surprise! Ils furent pénibles avec TOUS les profs jusqu'à la fin de l'année.

Tu as commencé à mettre des heures de retenues?


Dernière édition par Ergo le Mar 15 Oct 2013 - 18:41, édité 1 fois (Raison : Balises)

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par InvitéeD2 le Mar 15 Oct 2013 - 19:08

\"Lilypims a écrit: Quant aux collègues qui trouvent cette classe agréable, il est possible aussi qu'ils se taisent pour ne pas passer pour de mauvais professeurs puisque, dans ton collège pourri, les problèmes sont vus comme "l'échec du prof".
En fait, je ne suis pas du tout dans un collège « à problèmes », ce qui n'est pas pour me rassurer : si j'ai du mal ici, qu'est-ce que ça pourra donner en ZEP ou ailleurs ? Bref, je m'éloigne.

@yogi a écrit:Tu as commencé à mettre des heures de retenues?
Je n'ai pas encore mis de retenue. Sachant qu'apparemment cette classe est « agréable » (après, peut-être que les collègues n'osent pas avouer leurs difficultés ; c'est possible), je n'avais pas envie de passer pour la prof qui ne sait pas gérer.

Aujourd'hui, un élève m'a demandé : « Madame, c'est votre première année de prof ? » J'ai ignoré la remarque, comme toutes les remarques idiotes (grave erreur, je pense, a posteriori). Mais donc ils doivent bien le sentir, que je tâtonne un peu. A moins que ce soit simplement parce que j'ai l'air jeune...

Deborence a écrit:Vraiment, ne lâche rien. Montre-toi ferme.
Effectivement, il faut peut-être que je me mette en tête qu'ils se lasseront avant moi. J'espère juste qu'il n'y a pas de « rébellion » qui couve, parce que s'ils s'y mettent à tous, j'aurais du mal à savoir quoi faire.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Asha Kraken le Mar 15 Oct 2013 - 19:15

@Lilypims a écrit:Pourquoi partir du principe que "tu" es partie du mauvais pied ? La faute ne vient pas forcément de toi. Quant aux collègues qui trouvent cette classe agréable, il est possible aussi qu'ils se taisent pour ne pas passer pour de mauvais professeurs puisque, dans ton collège pourri, les problèmes sont vus comme "l'échec du prof".
Quelle horreur que cette formulation, comme le sous-tend Lilypims, c'est d'une perversité sans nom d'incriminer l'enseignant pour l'attitude ignoble des gamins. 
Cette époque est dingue et ce qui m'angoisse c'est de voir à quel point l'institution cherche à culpabiliser ses personnels pour éviter d'affronter les problèmes. furieux

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par kero le Mar 15 Oct 2013 - 19:19

@Lilypims a écrit:Pourquoi partir du principe que "tu" es partie du mauvais pied ? La faute ne vient pas forcément de toi. Quant aux collègues qui trouvent cette classe agréable, il est possible aussi qu'ils se taisent pour ne pas passer pour de mauvais professeurs puisque, dans ton collège pourri, les problèmes sont vus comme "l'échec du prof".
Il y a aussi une autre possibilité. De fait, parfois des classes sont plus tranquilles avec certains profs et moins avec d'autres, sans que ça tienne en soi ni au prof ni à la classe.

Dans un de mes bahuts, j'ai deux 4èmes. L'une, je la trouve insupportable, vraiment insupportable, et les cours se passent mal, alors que d'autres profs la trouvent relativement agréable. L'autre 4ème, personnellement j'arrive à travailler relativement bien avec (ça a été difficile au début mais j'ai réussi à calmer les pires), il y a un relatif sérieux. Pourtant, plusieurs collègues me disent qu'ils trouvent cette classe très difficile.

Je crois qu'il y a un tat de petits détails (dûs au hasard, en partie) qui font qu'avec tel ou tel prof, la balance penche dans un sens ou dans l'autre. Par exemple, l'heure à laquelle on les a. Et du coup ça clash, certains cours servent de défouloir.

Maintenant, avec les classes vraiment pénibles, je crois qu'il faut tout simplement tenir la barre, sans états d'âme. Punitions, appels aux parents, heure de colle, et tout le toutim. Avec exclusion pour celui qui empêche vraiment de faire cours.


Dernière édition par kero le Mar 15 Oct 2013 - 19:21, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par yogi le Mar 15 Oct 2013 - 19:20

Mettre des heures de colle,c'est graduer les punitions: tu gères donc ne te sous-estime pas et tiens bon.Les autres on s'en fout de ce qu'ils pensent et comme je te dis,un de ces 4 ,ils vont s'apercevoir que cette classe est remplie de ptits merdeux.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Lilypims le Mar 15 Oct 2013 - 19:32

Dalathée2 a écrit:
\"Lilypims a écrit: Quant aux collègues qui trouvent cette classe agréable, il est possible aussi qu'ils se taisent pour ne pas passer pour de mauvais professeurs puisque, dans ton collège pourri, les problèmes sont vus comme "l'échec du prof".
En fait, je ne suis pas du tout dans un collège « à problèmes », ce qui n'est pas pour me rassurer : si j'ai du mal ici, qu'est-ce que ça pourra donner en ZEP ou ailleurs ? Bref, je m'éloigne.
Pour moi, un établissement "pourri", ce n'est une ZEP, c'est un établissement dans lequel, quand il y a un problème, c'est forcément la faute du professeur. Dans une ZEP bien tenue, tu t'en sortirais peut-être mieux.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par yogi le Mar 15 Oct 2013 - 19:34

@Lilypims a écrit:
Dalathée2 a écrit:
\"Lilypims a écrit: Quant aux collègues qui trouvent cette classe agréable, il est possible aussi qu'ils se taisent pour ne pas passer pour de mauvais professeurs puisque, dans ton collège pourri, les problèmes sont vus comme "l'échec du prof".
En fait, je ne suis pas du tout dans un collège « à problèmes », ce qui n'est pas pour me rassurer : si j'ai du mal ici, qu'est-ce que ça pourra donner en ZEP ou ailleurs ? Bref, je m'éloigne.
Pour moi, un établissement "pourri", ce n'est une ZEP, c'est un établissement dans lequel, quand il y a un problème, c'est forcément la faute du professeur. Dans une ZEP bien tenue, tu t'en sortirais peut-être mieux.
+1
Te laisse pas faire,on est avec toi!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par InvitéeD2 le Mar 15 Oct 2013 - 19:36

Merci beaucoup pour vos réponses. Je dois avouer que je suis assez découragée. Enseigner est vraiment ce que j'ai envie d'exercer comme métier, et ce depuis longtemps.

Mais mon manque de préparation en termes de gestion de classe me fait commettre un certain nombre d'erreurs qui ont des répercussions immédiates dans la classe (on travaille avec de l'humain !), et qui me minent le moral.

Je me demande souvent si, finalement, je suis vraiment faite pour ce métier... Mais les vacances approchent, et avec elle un peu plus de sérénité d'esprit j'espère ! Smile

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par christophevan le Mar 15 Oct 2013 - 19:45

D'abord ce genre de classe qui est censée être agréable avec d'autres collègues ça m'amuse.Soit parce qu'ils ne te disent pas la vérité, soit parce que les gamins cachent leurs jeux et ça finira par éclater ailleurs .Tu ne lâches rien, convoques les parents et si tu dois exclure, tu le fais .
Moyennement d'accord... J'ai connu des classes qui étaient très pénibles avec certains enseignants et très sympas avec d'autres, parfois à mon détriment et parfois à mon avantage. Ca dépend d'énormément de facteurs et une classe peut se braquer contre un enseignant mais rester tout à fait agréable avec d'autres.

Au niveau de la gestion, tu parles de punitions, mais quoi comme punitions?

Aujourd'hui, un élève m'a demandé : « Madame, c'est votre première année de prof ? » J'ai ignoré la remarque, comme toutes les remarques idiotes (grave erreur, je pense, a posteriori). Mais donc ils doivent bien le sentir, que je tâtonne un peu. A moins que ce soit simplement parce que j'ai l'air jeune...
Les élèves sentent très souvent d'eux-mêmes quand un enseignant est débutant. Il y a des petites choses qui trahissent, que ce soit dans la connaissance des lieux, dans le déroulé des cours, dans la relation avec les collègues et avec les élèves. Pour moi, cet élève voulait surtout te montrer qu'il avait "percé un secret", même si il se plante... Rien de bien dramatique pour moi et je ne pense pas que l'absence de réaction soit un problème. Par contre, s'il te repose la question...

Et le PP? Koikifé?

christophevan
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Asha Kraken le Mar 15 Oct 2013 - 19:51

@Lilypims a écrit:
Dalathée2 a écrit:
\"Lilypims a écrit: Quant aux collègues qui trouvent cette classe agréable, il est possible aussi qu'ils se taisent pour ne pas passer pour de mauvais professeurs puisque, dans ton collège pourri, les problèmes sont vus comme "l'échec du prof".
En fait, je ne suis pas du tout dans un collège « à problèmes », ce qui n'est pas pour me rassurer : si j'ai du mal ici, qu'est-ce que ça pourra donner en ZEP ou ailleurs ? Bref, je m'éloigne.
Pour moi, un établissement "pourri", ce n'est une ZEP, c'est un établissement dans lequel, quand il y a un problème, c'est forcément la faute du professeur. Dans une ZEP bien tenue, tu t'en sortirais peut-être mieux.
Bon ben je n'ai plus qu'à citer les posts de Lilypims pour répondre. Razz Un établissement pourri est un établissement qui n'offre pas de garanties pour exercer correctement sa fonction, un bahut de centre-ville peut avoir une ambiance délétère si les gestionnaires sont laxistes et culpabilisent le prof au lieu de le soutenir en cas de pépin.
Dalathée, ce que vous vivez est très commun (cela ne veut pas dire que ce n'est pas douloureux ou oppressant) , lisez le grand nombre de fils ouverts par des collègues qui débutent, tout n'est pas de votre ressort, tout n'est pas de votre faute et il est normal que vous vous demandiez si vous êtes faites pour ça . Les vacances approchent, profitez-en!

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par christophevan le Mar 15 Oct 2013 - 19:52

Je me demande souvent si, finalement, je suis vraiment faite pour ce métier... Mais les vacances approchent, et avec elle un peu plus de sérénité d'esprit j'espère ! Smile
On est nombreux, je pense, à s'être posé cette question, notamment en début de carrière...

christophevan
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par InvitéeD2 le Mar 15 Oct 2013 - 20:14

@christophevan a écrit:Au niveau de la gestion, tu parles de punitions, mais quoi comme punitions ?

Et le PP? Koikifé?
Les punitions sont celles trouvées sur Néo, pour la plupart : il s'agit de "copie attentive" (mouarf. Recopier un texte, quoi, puisque ça fait partie du socle de compétences) ou de "copie + analyse" avec les verbes à écrire en noir, les sujets en rouge, etc. A chaque fois, je mets un mot dans le carnet avec la punition (après un premier avertissement. Au début, j'expliquais : "Kévin, vous n'êtes pas autorisé à prendre la parole sans la demander. Donnez-moi votre carnet. La prochaine fois que je vous entends sans avoir levé la main, c'est une punition.", maintenant, je me contente de le prendre.)

N'étant que 6h dans l'établissement, je ne croise jamais le PP. D'ailleurs, lui-même est le prof de musique de la classe, et ne les a qu'une heure par semaine. Dans mon collège, il y a des "conseils de classe de mi-trimestre" avec PP + administration. Le PP a fait passé un poly que j'ai rempli avec mes difficultés + les noms des élèves pénibles. Je lui ai aussi demandé si on pouvait essayer de se voir. Mais sans grand espoir puisque nos horaires ne coïncident pas du tout. Je devrais peut-être lui envoyer un email.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Mélophore le Mar 15 Oct 2013 - 20:19

@christophevan a écrit:
Je me demande souvent si, finalement, je suis vraiment faite pour ce métier... Mais les vacances approchent, et avec elle un peu plus de sérénité d'esprit j'espère ! Smile
On est nombreux, je pense, à s'être posé cette question, notamment en début de carrière...
Exactement ! Dalathée, je retrouve trait pour trait mes abominables 4e qu'en tant que stagiaire je peine à tenir dans ton portrait. Les vacances sont bientôt là et à la rentrée, on va te les mater, les boutonneux Razz 

_________________
"Les étoiles à ma présence ici-bas n'ont rien gagné
Leur grandeur par ma déchéance ne sera pas augmentée
Et, témoin mes deux oreilles, nul n'a su me dire
Pourquoi on m'a fait venir, pourquoi me faut-il m'en aller"
Omar Khayyâm

Mélophore
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Caspar Goodwood le Mar 15 Oct 2013 - 20:23

Dalathée: oui tu dois lui envoyer un mail avec la liste des élèves qui te posent des problèmes. Le PP ne peut pas tout, mais comme ça il sera au moins au courant.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par JPhMM le Mar 15 Oct 2013 - 20:56

Dalathée2 a écrit:Je me demande souvent si, finalement, je suis vraiment faite pour ce métier...
Pensez-vous vraiment qu'il existe un seul enseignant qui n'a jamais vécu une telle situation ?

Par exemple, le niveau 4e est difficile en mathématiques. Certaines classes de 4e sont très dures. Certaines aussi sont parfois parfaitement odieuses — je ne parle pas des individus, mais de la foule qu'ils constituent.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Caspar Goodwood le Mar 15 Oct 2013 - 21:15

Question récurrente chez beaucoup de professeurs en effet... Je me la suis posée longtemps mais là, après presque vingt ans de carrière (la route fut longue), je me sens apaisé et heureux d'être professeur, malgré les difficultés et les doutes qui subsistent.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par Mélophore le Mar 15 Oct 2013 - 21:58

@Caspar Goodwood a écrit:Question récurrente chez beaucoup de professeurs en effet... Je me la suis posée longtemps mais là, après presque vingt ans de carrière (la route fut longue), je me sens apaisé et heureux d'être professeur, malgré les difficultés et les doutes qui subsistent.
Vivement que je sorte de la mouise des débuts pour en arriver à ta sérénités. Et espérons qu'on ne soit pas dépassés et qu'on ne demeure pas une institution croupion et archaïque, ou encore un navire qui prend l'eau devant une société qui bouge vite, très vite, et se déstructure toujours plus contre les formes traditionelles (je mets beaucoup cette notion sous condition tant on sait qu'elle est subjective) d'autorité.

_________________
"Les étoiles à ma présence ici-bas n'ont rien gagné
Leur grandeur par ma déchéance ne sera pas augmentée
Et, témoin mes deux oreilles, nul n'a su me dire
Pourquoi on m'a fait venir, pourquoi me faut-il m'en aller"
Omar Khayyâm

Mélophore
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partie du mauvais pied avec une classe : la rebellion gronde. Help !

Message par InvitéeD2 le Mar 15 Oct 2013 - 22:05

Je suis en train de corriger leurs devoirs maisons (donnés il y a une semaine). Des phrases pas rédigées, des réponses pas justifiées, et 1/6ème de la classe dont les copies sont rigoureusement identiques. Ambiance...

@Caspar Goodwood a écrit: Question récurrente chez beaucoup de professeurs en effet... Je me la suis posée longtemps mais là, après presque vingt ans de carrière (la route fut longue), je me sens apaisé et heureux d'être professeur, malgré les difficultés et les doutes qui subsistent.
Alors je garde espoir. Smile

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum