Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par atrium le Mar 15 Oct 2013 - 22:24
On ne peut pas dire que le syndicalisme d'"accompagnement", celui défendu par l'UNSA et la CFDT, ait un bilan reluisant en externe comme en interne (mise au pas brutale de l'opposition interne avec perte de milliers de militants CFDT).
Forcément, ça conduit à regarder leurs exigences pour l'école avec un œil critique.

Sinon, dans le cas du DNB, ils ne font qu'aller au bout de la logique du socle, je trouve.
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par kensington le Mar 15 Oct 2013 - 22:30

Transformer le brevet des collèges en brevet du socle est le moyen le plus sûr de nous imposer définitivement le socle et l'évaluation par compétence.
Donc c'est pour bientôt...

humhum 
avatar
Olympias
Prophète

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Olympias le Mar 15 Oct 2013 - 22:31
Kensington, grâce au SGEN et à l'UNSA....ça t'étonnes ???
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par kensington le Mar 15 Oct 2013 - 22:37

Non, non.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Olympias le Mar 15 Oct 2013 - 22:39
Je ne m'explique pas comment des collègues peuvent voter pour eux. Cela reste un insondable mystère...
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Ergo le Mar 15 Oct 2013 - 22:55
@Olympias a écrit:Je ne m'explique pas comment des collègues peuvent voter pour eux. Cela reste un insondable mystère...
J'en ai connu un, à l'UNSA, au CRAP véritablement convaincu que c'était la solution. Il ne jurait que par l'évaluation par compétences, les classes sans notes...et on ne peut pas nier (même en essayant) son implication dans le quartier et dans l'établissement.

Pour moi, évidemment, il était en tort complet mais...

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Caspar le Mar 15 Oct 2013 - 22:57
Le CRAP!! ça me fait toujours sourire.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Olympias le Mar 15 Oct 2013 - 22:58
Ah...les orgasmes pédagogistes...
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Ergo le Mar 15 Oct 2013 - 22:59
Ben apparemment, ça marche. Laughing 
Caspar: moi aussi, c'est pour ça que je prends un malin plaisir à remettre l'acronyme à chaque fois. Razz 

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Caspar le Mar 15 Oct 2013 - 23:00
Je rappelle aux non-anglicistes que CRAP signifie caca en anglais.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Olympias le Mar 15 Oct 2013 - 23:02
Mais je crois qu'ils n'ont pas réfléchi...avant de choisir leur sigle
avatar
John
Médiateur

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par John le Mar 15 Oct 2013 - 23:05
Bon ok, mais enfin la discussion va de digression en digression, là, entre le Sgen, le syndicat mystère et le Crap.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Presse-purée le Mar 15 Oct 2013 - 23:08
@John a écrit:Bon ok, mais enfin la discussion va de digression en digression, là, entre le Sgen, le syndicat mystère et le Crap.
Le syndicat n'est mystère que parce que Caspar a dit qu'il comptait éditer son message Razz 

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Caspar le Mar 15 Oct 2013 - 23:09
Ce que j'ai fait, mais bravo pour ta sagacité.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Presse-purée le Mar 15 Oct 2013 - 23:12
Par ailleurs, et nous continuons de dériver, il faudrait faire un distinguo strict entre ne pas mettre de notes et évaluer par compétences.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Ergo le Mar 15 Oct 2013 - 23:14
Le texte est trop vague pour préciser cela mais il parle de validation de "niveaux". Le biais par lequel se ferait cette validation (référence du socle, note chiffrée, autre) n'est pas précisé.

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Luigi_B le Mer 16 Oct 2013 - 10:04
Socle commun, promesse démocratique a écrit:Ces niveaux pourront être évalués dans des travaux divers : travaux individuels et collectifs, travaux disciplinaires et interdisciplinaires, projets collaboratifs, portefeuille de réussites…
A noter que la partie interdisciplinaire est déjà évaluée conjointement par des collègues de plusieurs disciplines avec la mise en place de l'oral d'histoire des arts depuis 2012. Les choses se font gentiment.
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par JEMS le Mer 16 Oct 2013 - 10:50
Et les SEGPA dans tout ça ? 100 000 jeunes alignés sur le socle et l'uniformisation...
Apices Juris
Niveau 6

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Apices Juris le Mer 16 Oct 2013 - 11:26
@Nita a écrit:
@Hoa Mai a écrit:
@atrium a écrit:Question non provocante: quelle est la valeur du brevet sous sa forme actuelle? A quoi sert-il?
C'est cette même question que me pose mon ado de fils, actuellement en troisième, et à laquelle je peine à lui répondre. Il me semble qu'il faut avoir le brevet pour passer les concours de catégorie C de la fonction publique, mais je n'en suis même pas sûre.
Le DNB ne sert à rien... sauf quand on ne l'a pas, si on n'a pas d'autre diplôme.
Je nuancerais un tout petit peu :
- pour les élèves, ça ne sert effectivement à rien. Pour eux, l'enjeu de l'année de 3e, ce n'est certainement pas le brevet, mais c'est leur moyenne annuelle et le contenu de leur dossier s'ils veulent intégrer par exemple des classes européennes ou simplement aborder avec sérénité le lycée et y viser la voie royale (sachant que, mécaniquement si je puis dire, un élève avec un tel dossier obtiendra son brevet haut-la-main) ;
- pour le système éducatif, en revanche, c'est un outil de pilotage qui permet de se faire une idée à peu près bonne de la plus (ou moins) -value qu'apporte un collège à ses élèves. C'est évidemment à prendre avec précaution mais, croisé avec les CSP et les taux de réussite attendus, c'est un assez bon indicateur pour comparer des collèges.

_________________
Apices juris non sunt jura.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Caspar le Mer 16 Oct 2013 - 12:31
Et le brevet a aussi une valeur symbolique (ne jamais négliger les symboles): un premier examen et son cérémonial, un peu de stress aussi pour les élèves et un moyen de les motiver un peu tout au long de l'année.
anthracite
Niveau 7

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par anthracite le Jeu 17 Oct 2013 - 20:56
Justement, je trouve que sa valeur symbolique est vraiment mise à mal, d'abord avec le B2I à valider "sinon on ne l'avait pas" puis le socle, sans parler de la note de vie scolaire qui compte pour le contrôle continu (au passage, une note contre une moyenne dans les matières enseignées) puis l'HDA (évalué en interne, ne donnant pas lieu à un "cours" mais à de l'interdisciplinarité, comptant avec un coef honteux par rapport aux matières enseignées toute l'année) etc...
Sa valeur tout court est mise à mal d'ailleurs. Et même pour les parents, pour qui ça ne veut plus rien dire (et comment respecter un examen pour lequel on ne met aucun sens ?). Et pour certains profs (je m'auto-dénonce...)
Souvent, les élèves s'en fichent royalement du brevet (hormis les bons élèves qui n'auront pas de mal à l'avoir mais pour qui la note à du sens).
Je fais le même constat que l'UNSA et le SGEN sur ce coup là : le brevet, en l'état actuel, ne fait plus sens.
Par contre, c'est sur le remède que mon opinion diverge Evil or Very Mad 
Un bon examen terminal, pourquoi ne pas en rester aux trois matières dites fondamentales (maths, français, HG), ou rajouter la LV1 avec compréhension orale (pourquoi pas) et basta. ça n'empêchera par les élèves de travailler l'année en vu de leur orientation post troisième. Même ajouter du contrôle continu je trouve ça limite (au moins, qu'il n'ai pas un poids tellement écrasant que des élèves puissent avoir le brevet avant de passer les épreuves) !
Mais je suis déjà un dinosaure. 
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par kensington le Jeu 17 Oct 2013 - 21:00

Ecole du socle et évaluation des compétences! Il faut se préparer, on ne va pas y échapper cette fois.

humhum 
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Spinoza1670 le Jeu 17 Oct 2013 - 21:28
"(...) En d'autres termes : changeons l'évaluation et l'école changera car les enseignants finiront bien par former leurs élèves à ce qui sera évalué. A la limite, il ne sera même pas nécessaire de réformer le modèle actuel par des décrets et circulaires; il suffira de garantir le bon déroulement du "Certificat d'école obligatoire". (Meirieu, L'École ou la guerre civile, p. 221 --> http://www.meirieu.com/LIVRESEPUISES/ecoleouguerrecivile.pdf ‎)

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Luigi_B le Jeu 17 Oct 2013 - 22:36
Machiavélique...

@anthracite a écrit:Je fais le même constat que l'UNSA et le SGEN sur ce coup là : le brevet, en l'état actuel, ne fait plus sens.
A mon avis, sur ce point précis tu te trompes.

"Il ne peut pas y avoir discordance entre validation du socle et examens terminaux" : cette phrase montre que, pour ses auteurs, le Brevet dans sa forme actuelle est encore trop exigeant par rapport au socle.
avatar
kensington
Esprit éclairé

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par kensington le Jeu 17 Oct 2013 - 22:40
@Spinoza1670 a écrit:"(...) En d'autres termes : changeons l'évaluation et l'école changera car les enseignants finiront bien par former leurs élèves à ce qui sera évalué. A la limite, il ne sera même pas nécessaire de réformer le modèle actuel par des décrets et circulaires; il suffira de garantir le bon déroulement du "Certificat d'école obligatoire". (Meirieu, L'École ou la guerre civile, p. 221 --> http://www.meirieu.com/LIVRESEPUISES/ecoleouguerrecivile.pdf ‎)
Et voilà.
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par victor44 le Jeu 17 Oct 2013 - 23:32
@Luigi_B a écrit:L'argumentation est effectivement imparable : la "discordance" entre la validation du socle, dont tout le monde connaît le sérieux, l'impartialité et la rigueur, et l'actuel Brevet ne peut être acceptée.
Sauf qu'il y a moins d'élèves qui valident le socle que de gamins qui réussissent au brevet, d'où le fait que la réussite au brevet enclenche la validation du socle...
Contenu sponsorisé

Re: Le Sgen et l'Unsa réclament la suppression de l'examen du brevet sous sa forme actuelle.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum