Collège, français - le responsable ESPE aurait dit à ma stagiaire de faire 10 séquences par an : est-ce vrai ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collège, français - le responsable ESPE aurait dit à ma stagiaire de faire 10 séquences par an : est-ce vrai ?

Message par lotta le Sam 19 Oct 2013 - 16:12

C'est n'importe quoi...quel est l'intérêt pour l'élève ? Il faut du temps pour assimiler certaines notions de rammaire ou pour bien comprendre un texte.
Quand les formateurs arrêteront-ils de bourrer le crâne des stagiaires avec des bêtises pareilles ?
Je fais 5 chapitres par an en 5e ou 4e, je vais essayer d'en faire 6 en 6e (plus d'heures par semaine). J'ai une progression de langue à part. Et j'ai encore l'impression de ne pas passer assez de temps sur certaines choses.

lotta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège, français - le responsable ESPE aurait dit à ma stagiaire de faire 10 séquences par an : est-ce vrai ?

Message par MUTIS le Sam 19 Oct 2013 - 16:13

Est-on forcé d'obéir gentiment ? C'est une vaste question.
La "soumission à l'autorité" est-elle une obligation morale quand elle entraîne des pratiques dommageables ??? Evil or Very Mad furieux 
Disons qu'on peut tout de même proposer un autre argumentaire pour voir les arguments et les truismes malsains se dévoiler... Et cela sans risquer sa peau me semble-t-il...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège, français - le responsable ESPE aurait dit à ma stagiaire de faire 10 séquences par an : est-ce vrai ?

Message par MUTIS le Lun 21 Oct 2013 - 12:29

(Re)lu aujourd'hui dans l'excellent livre de Lydie Salvayre, La Compagnie des Spectres... Ce qui est une suite possible à notre conversation sur le silence et la soumission...
"Nul n'est puissant, dit maman, s'il n'empêche la parole de l'autre par quelque moyen que ce soit. Le pouvoir consiste à fermer la gueule aux autres..." (p. 20)
Surtout quand on n'a pas d'arguments solides...Ce qui est d'autant plus amusant que ces super formateurs qui pérorent sans supporter la contradiction sont les mêmes qui prônent la libération de la parole en cours, l'interaction généralisée et l'horreur de la parole magistrale !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum